22/08/2014

Etat islamique, Russie, Iran and Co : à la recherche de l’ennemi principal (les Jeudis du Plouc)

WEB_201424_irak_syrie.png

 

Mao Tsé-Tung en fit l’une de ses grandes réflexions stratégiques durant sa conquête du pouvoir. Il est essentiel de déterminer l’ennemi principal et, pour l’abattre, de s’allier avec l’ennemi secondaire. Quitte, lorsque l’ennemi principal est vaincu, à se retourner contre l’allié provisoire redevenu ennemi principal. Vous me suivez? Le Plouc vous avertit qu’il s’agit, en l’occurrence, d’une Longue Marche…

C’est ainsi que les troupes Parti communiste chinois ont pactisé avec celles de leurs adversaires nationalistes du Kuomintang, tout d’abord entre 1924 et 1927 contre les puissants seigneurs de la guerre, puis entre 1937 et fin 1945, contre les envahisseurs japonais. Dès les Nippons battus, la guerre civile a repris ; elle s’est conclue le 1er octobre 1949 par la victoire des communistes de Mao. Le Kuomintang a dû se contenter de régner sur Taïwan.

Mais à l’époque, les rapports de force se présentaient de façon ­– relativement – simple en Chine. Il fallait choisir entre faire la guerre à son ennemi national ou s’allier avec lui contre l’envahisseur.

 

Aujourd’hui, pour les Etats démocratiques, déterminer l’ennemi principal devient un casse-tête qu’on n’ose à peine qualifier de chinois. Il y a surabondance de facteurs hostiles. Or, il est impossible de vaincre en luttant sur plusieurs fronts à la fois. Pour l’instant, les démocraties n’ont pas encore choisi leur ennemi principal.

Ou plutôt, cet ennemi principal change tout le temps de tête: il y a trois ans, c’était le dictateur syrien Bachar al-Assad ; l’an passé, l’AQMI et divers groupes djihadistes au Mali lui ont volé la vedette ; au début de l’année les agressions de Poutine en Ukraine ont pris le dessus sur la scène médiatique. Et lorsque la météo belliqueuse s’apaise pendant un bref moment, on reparle du nucléaire iranien ou alors le couple infernal Netanyahou-Hamas se déchaîne une fois de plus. Dans ces conditions, on ne sait plus où donner de la haine.

 

Il s’ensuit que jamais, dans la période contemporaine, la situation internationale n’est apparue aussi confuse, aussi déstabilisante, aussi angoissante. Les chefs d’Etat paraissent tous dépassés par des événements ; ils ne feignent même plus d’en être les organisateurs.

 

Mais la donne risque de changer maintenant. Une petite organisation djihadiste active en Irak, puis en Syrie, portant le fer à la fois contre Bachar al-Assad et ses opposants démocrates, a pris tout le monde de court – et en premier lieu Obama. Elle est parvenue à s’emparer de manière fulgurante d’une grande partie de l’Irak et de la Syrie, créant ainsi l’Etat islamique (anciennement Etat islamique en Irak et au Levant-EIIL), une sorte de "Djihadistan". Son chef Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi – qui se fait désormais appeler Ibrahim – s’est proclamé Calife, rétablissant l’ordre islamique de l’époque ottomane. Il n’entend pas en rester là et veut étendre son Etat à l’ensemble de l’Irak et de la Syrie mais aussi de la Jordanie et de toutes les terres de la région. En tant que Calife, les musulmans lui doivent obéissance partout, affirme-t-il.

En égorgeant le journaliste américain James Foley, en terrorisant les Arabes chrétiens et les Yézidis, en appliquant la dictature la plus implacable au nom de la charia, en s’emparant de pans entiers de deux pays, l’Etat islamique a décuplé le pouvoir de nuisance de l’islamoterrorisme.

A cet égard, il convient de remercier les pétromonarchies du Golfe qui ont largement financé la bande du Calife avant de se rendre compte, mais un peu tard, que ce chien enragé allait mordre la main de ceux qui l’ont nourri pendant si longtemps. Un grand merci aussi à la Turquie qui a fermé les yeux sur l’approvisionnement en armes de l’Etat islamique.

 

D’aucuns ont cru que le pseudo-Calife Ibrahim n’était qu’un chef de bande ensauvagé à la tête de brutes épaisses incapables de concevoir une politique cohérente. Rappelez-vous, on disait jadis la même chose à propos de Hitler.

La presse américaine relate qu’en fait, l’Etat islamique est en train de constituer une autorité de façon fort habile, en prélevant un impôt bien inférieur aux pots-de-vin de rigueur dans les régimes précédents en Syrie ou en Irak, en ouvrant des hôpitaux, des dispensaires, des centres alimentaires afin de répartir la nourriture de façon équitable, en réorganisant la vie sociale. Nul doute que cette politique va séduire une large part des habitants, épuisés par des guerres civiles dévastatrices. Actuellement, les troupes de l’Etat Islamique comptent entre 20 000 et 40 000 hommes. Chaque jour, de nouveaux volontaires viennent d’un peu partout, attirés par le versement d’un salaire régulier et la dynamique du succès.

 

Alors, voilà enfin l’ennemi principal rêvé pour les démocraties ! Certes, Poutine risque fort de profiter de cette situation pour pousser ses pions en Ukraine. Mais il sait aussi que l’islamoterrorisme peut faire rage à l’intérieur de ses propres frontières. Dès lors, la puissance américaine saura-t-elle amener la Russie à se contenter d’avaler la Crimée et à laisser l’Ukraine en paix ? Sera-t-elle capable de convaincre le gouvernement israélien et le Hamas à mettre une sourdine à leurs affrontements sans fin? Espérons-le car, avec cet Etat islamique fondé sur le terrorisme, il y a péril en nos demeures, encore plus qu’à l’époque de Ben Laden. Mais les hésitations du décevant Obama au Proche-Orient ne sont pas pour nous rassurer.

 

Jean-Noël Cuénod

ESPACE VIDEO

Le reportage de Meydan Dairieh, un journaliste palestinien, qui décrit l'embrigadement des enfants au "djihadistan" ou Etat islamique 


00:57 | Lien permanent | Commentaires (29) | |  Facebook | | |

Commentaires

"Et lorsque la météo belliqueuse s’apaise pendant un bref moment, on reparle du nucléaire iranien ou alors le couple infernal Netanyahou-Hamas se déchaîne une fois de plus."

Je ne suis pas d’accord avec vous, il n'y a aucun couple infernal Natanyahou-hamas. L'Etat d'Israël est seul, depuis des années, en prise avec le même ennemi que l'occident semble soudainement découvrir alors que le hamas n'est que le frère siamois de l'EI, qu’il a les mêmes sponsors et qu’il poursuit le même but ultime revendiqué jusque dans sa charte : destruction de l’Etat d’Israël, élimination du dernier des juifs et instauration du califat global.

Pour l’instant, entre la nébuleuse du hamas, le hizbollah et l’EI c’est juste une répartition du marché à conquérir ou à éliminer, c’est selon.

Aujourd'hui, faute à l’occident d'avoir si longtemps tourné la tête à la réalité, au motif cynique de paix sociale intérieure pour les uns, d'intérêts économiques pour les autres, le monde occidental semble soudainement découvrir le péril existentiel qui le menace maintenant directement chez elle et qui déjà attaque chacune de ses valeurs.

Pour avoir si longtemps appliqué des politiques plus amorales les une que les autres qui consistaient à faire fi de l’Histoire dont la genèse s’appelle conflit Israélo-arabe (Etat d’Israël juste proclamé est attaqué par 5 armées arabes)et non pas, par glissement sémantique, Israélo-palestinien, et pour cause, avant de devenir ce que vous semblez décrire comme étant une querelle d’égo entre une personnalité politique israélienne et la maison mère d’une nébuleuse terroriste palestinienne en l’occurrence le hamas.

Pour avoir renvoyé dos à dos l'Etat d'Israël et le hamas, organisation listée terroriste par U.E / USA / Canada / Japon et Israël, pour avoir été contraint par les faits de convenir de la nécessité pour l'Etat d'Israël de protéger ses citoyens civils mais en même temps de lui avoir paradoxalement dénié le droit de les défendre pensant ainsi pouvoir impunément les sacrifier dans le but de calmer l’appétit du monstre féroce alors en gestation, le péril est maintenant dans la demeure même de l'occident et il y est même très bien incrusté car les djihadistes-sans-frontières se sont enhardis de la lâcheté et de l'incohérence de cet occident malade qui n’aura commencé à prendre la mesure de la menace existentielle que lorsque le spectre de la mort est venu frapper à sa porte mais, dans l’intervalle, les chrétiennes d’Irak étaient déjà disponible sur le marché aux esclaves à $ 150.00 par tête, quelques milliers de chrétiens d’Irak avaient déjà été ré expédié à leur créateur et quelques autres centaines de milliers avaient déjà été mis en fuite d’un chez eux millénaire par ces hordes djihadistes, frères siamois du hamas.

Si les coptes Egyptiens ne doivent, pour l'instant, leur salut qu’au providentiel Général Abdel Fattah Al-Sissi qui aura su reprendre l’Egypte des serres des frères musulmans, matrice du terrorisme arabo-musulman et initiateurs du djihad planétaire, les malheureux enchristés de Syrie n’auront pas eu cette chance.

Alors aujourd’hui, concrètement, que suggérez vous ? Vous connaissez évidement le fameux : "Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste …." Eh ! bien nous y sommes !


Donc tenter à nouveau le coup d’éviter la guerre au prix du déshonneur et, de toutes les manières, avoir la guerre en prime ou bien répondre par la guerre totale, d’entré de jeu, à tous ces déments de djihadistes de la planète, occident inclus ? Depuis le plus petit des frères musulmans jusqu’au plus féroce de ces égorgeurs en passant par la nébuleuse terroriste palestinienne, hamas inclus ? Ou bien y a-t-il une variante peu reluisante qui m’échappe ?

Écrit par : Giona | 22/08/2014

L'ennemi principale de la démocratie...c'est la démocratie elle-même. Pourquoi vouloir de la démocratie si l'état de droit est bafoué sans cesse par les pouvoirs économiques devenus incontrôlable par les politiques gouvernementales? Une démocratie, ce n'est pas le consumérisme et le pouvoir financier. Une démocratie c'est un idéal de vie, de liberté, de solidarité, et de fraternité.

Les djihadistes vaincront si nous, peuples démocratiques, restons à vivre sur des bases aussi égoïstes et tournant principalement autour du prestige matérialiste. Nos démocraties doivent se réveiller et proposer des politiques qui aillent dans le sens du développement et de la lutte contre les inégalités sociales de plus en plus béantes. Russes, Européens, et Américains défendent leurs intérêts. Mais défendent-ils encore les valeurs démocratiques des Lumières?

Écrit par : pachakmac | 22/08/2014

Ah ces pauvres "démocracies" qui n`en peuvent plus de pacifier un monde rempli de brutes sanguinaires. Monsieur Cuénod, en des temps pas si lointains vous auriez fait fortune dans la Rome des César et autres Nérons a leur passer la brosse a reluire dans le sens du poil.

Écrit par : Graindsable | 22/08/2014

" Mais les hésitations du décevant Obama au Proche-Orient ne sont pas pour nous rassurer."

Vous feriez mieux de vous préoccuper davantage des analyses décevants du Plouc. Il y a urgence. Le temps passe.

Écrit par : Hugo | 22/08/2014

Mr Cuénod. En principe j'aime bien vos commentaires; mais là, vous êtes totalement à côté de la plaque. 1) Expliquez-moi ce qu'est une démocratie ?
2) Y en a-t-il une sur Terre. Ma réponse est non. La France, de plus en plus collabo comme en 40; pays de lâches et de faux-culs censure sournoisement tout ce que j'écris objectivement et poliment sur des sujets cruciaux (Erreur 404, crrespondant introuvable etc. ou mon texte s'envole). Quant à la Suisse (votre pays) elle est, comme le reste de l'Europe une colonie américaine. Je ne suis surtout pas anti-américain. J'ai vécu et travaillé là-bas pendant 20 ans. Ce peuple est adorable. Mais comme ces pauvres allemands en 1933, il s'est endormi. Comme tant d'autres humains, il ne voit pas venir ce qui se propage à grande vitesse, grâce à l'influence d'ex-allemands, reçus à bras ouverts en Amérique, après 1945 qui vont gravir tous les échelons du Pouvoir. Comme Kessinger et Zbignev Sbrezinski (lui était polonais) + le fondateur de la bombe: Teller, lui hongrois. L'Amérique actuelle torture, tue opposants et chefs d'états étrangers qui ne lui conviennent pas. Avec ses drônes, elle massacre hommes, femmes et enfants qui n'ont fait de mal à personne par centaines. Ces engins ne sont que des V1 & V2 réutilisables, plus sophistiqués que ceux qu'Adolf avait installés au Sud de la Baie de Somme. Ce même pays fomente révolutions et conflits sur les cinq continents. Il dépense 1000 milliards $ en armement et matériel de police chaque année pour faire peur (70% de tout ce que l'humanité gaspille dans ce domaine). Alors, Jean-Noël, vous nous parlez de démocratie. Vous avez fumé quoi avant d'écrire ? Allez donc faire un tour aux USA, qui en sont au 4em ou 5em patriot-act et parlez au peuple qui subit; pas au salopards qui dirigent ou informent (plutôt communiquent: mentir avec élégance). Sans être amoureux de Poutine, depuis son avènement, je suis allé 15 fois dans son pays et comme Depardieu (moi sans argent) je m'y sents bien. Je vais dans la Russie profonde à Orenburg (frontière entre l'Europe et l'Asie et photo de ma page Facebook).
Très Amicalement... Jean-Claude Meslin indigné planétaire

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 22/08/2014

Il est évident que cet état islamique est un danger. Mais on ne peut ignorer l'origine de cette haine qui ne fait que croître. L'Amérique, pour faire plier la Russie a fabriqué Al Qaeda qui a fait des petits. Maintenant ce même pays se sert de l'Ukraine. S'il échoue un fois de plus, ce sera le tour d'un autre. Ne devrait-on pas s'attaquer à l'origine du mal, qui s'appelle: Hégémonie Américaine voulue par une minorité de citoyens de ce pays aidée par des salopards étrangers...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 22/08/2014

L`idée premiere de "l`islamisme radical" vient des l`autre coté de l`Atlantique (non non, pas de l`ile de Paques...) tandis que son financement vient des monarchies du Golfe Persique. Aujourd`hui ca n`est meme plus un secret de Polichinelle. Ce qui est encore relativement peu connu, c`est que ses créateurs (qui sont tout sauf islamiques) ont perdu le controle de leur créature et qu`ils essaient maintenant de liquider leur golem sans trop de succes. Dernierement l`Iran, qui a elle-meme beaucoup a craindre de ce golem serial-killer, a offert son aide pour le détruire. Je crois que c`est pas dans la poche et qu`on entendra encore beaucoup parler de tout ca. Surtout que le role de la Turquie est de plus en plus opaque dans l`affaire. Pendant ce temps, les USA et leurs alliés de circonstance sont en train de se ridiculiser en Ukraine aussi, meme si la Russie manifestement souffre pas mal économiquement des effets de cette nouvelle guerre froide qui est de moins en moins froide. Bref, l`Occident (y compris la Russie qui, quoi qu`on en pense a Washington, en fait partie) est dans le petchis total et il se pourrait bien que, au bout du compte ce soit l`Empire du Milieu qui finisse par tirer les marrons du feu. L`important, toutefois, c`est la rose, c`est la rooseuu l`important, crois-moaaa...

Écrit par : Graindsable | 22/08/2014

Merci d'avoir publié intégralement mes deux textes. Dans la république royale française, ils se seraient envolés. Je vous signale que nous sommes des centaines à subir cette censure. Grâce à Internet, on arrive à savoir beaucoup de choses.
Les médias français vendus aux puissants, mais toujours bien rémunérés font tout pour plaire aux maîtres (Bouygues, Lagardère, Dassault, Arnault et compagnie)
Je projette de créer l'Association des Censurés de France...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 22/08/2014

Bof.. Plouc un jour, plouc toujours..

Écrit par : Bof | 22/08/2014

Cet "état islamique" a d'immenses moyens financiers tout en étant comblé côté armement. Un commentateur récemment appelait Obama "Obamal" lequel est dit extrêmement fatigué d'où Obamal ou Obaquivamal mais hier on entendait aux nouvelles que les Etats-Unis allaient intervenir militairement parce qu'un second journaliste est également menacé de décapitation. Massacrons allègrement des populations civiles entières les Américains ne broncheront pas mis à part les communiqués habituels réprobateurs entre grands de ce monde mais deux américains dont un massacré déclencheront la guerre (tout en partageant la stupeur et l'indignation générale concernant James Foley). Ces lignes présentes avec un sentiment de colère vive car nul besoin des horreurs actuelles pour avoir compris qu'il y a beaucoup plus en profondeur (tout étant remis à Allah, au nom d'Allah le miséricordieux)! le fait qu'il faudrait revoir, revenir sur la vision de Mahomet, la révélation qui s'ensuivit afin de cesser de traiter de tout et n'importe quoi les gens NON RACISTES ou BIGOTS qui eurent le courage de dire et/ou d'écrire depuis longtemps qu'il y a problème religieux d'abord ("racines")! vu que le nom de Jésus porté avec les honneurs dans le coran est celui d'un homme proclamant que son royaume n'est pas de ce monde: rien à voir donc avec les objectifs de l'islam. Or, il n'y eut pas d'abord Mahomet puis plus tard Jésus mais juste l'inverse: qui suit l'enseignement de qui? Par l'enseignement évangélique c'"est à son fruit que l'on connaît un arbre"! explique sans doute pourquoi un commentateur se risqua à dire que l'islam, cette forme d'islam folie, terreur sanglante (pas question des musulmans comme nous sommes chrétiens ne voulant que justice, équité et paix) est imposture.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/08/2014

P.S. Par TDG nous apprenons que pour éviter l'exécution les Yézidis se "convertissent en masse" /avis aux trolls ennemis de toute religion: la conversion (RETOUR A DIEU, biblique) qui n'est pas terreur mais touche au cœur provoque un revirement fondamental tant dans la pensée, la parole que l'action/ Il n'est donc pas question de conversion mais de mesure pour éviter d'autres bains de sang. Mais si par "se convertissent en masse" nous comprenons que les Yézidis se convertisse en masse, c'est-à-dire en très grand nombre, on notera que les humains qui se convertissent en "masse" de sujets deviennent des objets, jouets, choses, machins, trucs, chouettes... juste sous férule et peur corvéables à merci (sans omettre, pas de la part que de l'islam! les préjugés et suspicion concernant nouveaux convertis).

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/08/2014

Myriam: J'ai lu votre commentaire qui pour des croyants a un certain sens. Personnellement,je respecte tous ceux et celles qui croient (c'est leur problème).
J'ai cru et l'on a même voulu faire de moi un prêtre. Heureusement, j'ai beaucoup voyagé et évolué. En quelque sorte, je suis devenu un Darwiniste qui croit en l'évolution naturelle ou accidentelle;le tout régit par le respect de l'équilibre.
Les religions (toutes) comme les politiques (toutes) sont des instruments (parfois de belles histoires) inventés par l'Homme pour berner et abrutir d'autres hommes, jusqu'à les faire s'entretuer. Calculez, le nombre d'humains morts au nom d'un Dieu pendant toute l'histoire de l'Humanité...Il y a quelques siècles, on me brûlerait pour avoir écrit cela et c'est ce que ces singlés d'ISIS veulent rétablir. Ce n'est guère différent du matérialisme à outrance voulu par les capitalistes du monde entier (donc pas tous américains). Les drones d'Obama font autant de mal que ces tueries d'innocents. Aucun des comédien-papes (y compris ce dernier) ne s'est prononcé à ce sujet. Pourquoi ! Si vous êtes sincère envers ce que j'appelle le côté positif de l'espèce humaine, Posez donc la question. On lui a donné le pouvoir d'excommunier...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 23/08/2014

Jean-Claude, ne sommes-nous pas tous appelés à évoluer? Excommunier expression choisie dans l'espoir que les terroristes réalisent qu'ils ne sont pas en droit d'invoquer Dieu, lequel? Dieu est amour (caritas) excusez-moi de parler un instant de mon vécu: rencontres avec des croyants ouverts, proches, attentifs. Si le royaume du Christ n'est pas de ce monde, Evangile dixit, comment justifier l'Etat du Vatican, certes, le luxe des uns laissant les autres dans la gadoue... aucune personne engagée dans l'Eglise sans titre ("Ne courez pas après les titres"! mais en cas d'atrocités présentes, "présentes"! ne faut-il pas "dans l'urgence" saisir tous les moyens à disposition (l'Inquisition est du passé, en milieu chrétien les bûchers sont éteints)! Edmond Kaiser, pour vous présenter un exemple se disait incroyant mais en créant Terre des Hommes, par exemple, non seulement aurait suivi l'abbé Pierre jusqu'au bout du monde s'il ne venait pas de se remarier avec naissance d'une petite fille mais s'inspira, de source certaine, intensément de la religieuse Jeanne-Antide Thouret, Révolution française, sœur de St Vincent de Paul puis, rescapée, dans les rues de Besançon entourant les enfants, leur donnant à manger tout en leur faisant l'école... Puis vint le tour des personnes les plus malheureuses, prisonniers (assainissement de la prison dite "cloaque" de Besançon) jusqu'aux plus indigentes femmes de marins partis en mer. Personnes âgées, handicapées le tout suite à une vision qui suscita en elle cette voie en lieu et place d'un Carmel françaîs ce au moment même où, dans la chapelle de ce couvent, elle attendait d'être présentée à la Supérieure.

Solitude et détresse" était également un objectif d'Edmond Kaiser ce non à l'étranger mais en Suisse, à Lausanne suite à la mort d'un vieil homme abandonné gisant dans un coin. Rien à voir avec les capitalistes de monde enter comme vous écrivez justement mais vision, avec tant d'autre réels travailleurs sociaux, de l'un des "côtés positifs de l'espèce humaine"! L'excommunication, vous avez raison, n'est pas conforme, pas fidèle à l'esprit de l'Evangile mais, aujourd'hui, quid de l'esprit de l'Evangile?
A qui devons-nous la jubilante proclamation de la mort de Dieu (amour, charité) sinon à ces brillants philosophes devant lesquels tant d'irréfléchis s'inclinèrent sottement?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/08/2014

Myriam. Je suis d'accord avec vous, nous évoluons; mais il y en a aussi qui régressent (comme ces fanas islamiques). Je pense que l'ingrédient primordial dans toute relation humaine est la sincérité. Plus le niveau de responsabilité est important, plus cette faculté doit être présente. Regardez autour de vous, surtout chez ceux et celles qui gouvernent, ce n'est qu'une perpétuelle comédie. Un député ou un président se fait élire et ensuite son plan de carrière c'est de rester élu, aussi longtemps que cela est possible. On doit avoir des systèmes de gouvernance adaptés à l'époque que nous vivons. Voyez donc,dans quel état pitoyable est la France, où le peuple a perdu tout contrôle de ses institutions. C'est la même chose dans tous les pays qui actuellement se prétendent être démocratiques...J'ai eu la chance, dans mon parcours original de rencontrer des gens beaucoup plus instruits que je le suis. Après 3 ans aux expériences nucléaires de la France, j'ai vendu des machines à écrire et à calculer chez Olivetti; puis je suis parti en Amérique. 20 années de travail dans son industrie aérospatiale m'ont beaucoup appris. Là j'ai vu les conséquences de la guerre du Vietnam (ayant moi-même effleurer celle d'Algérie dans l'armée de l'air). J'ai connu, grace au football (soccer) que j'ai aidé à introduire, une personnalité de la FAA; puis John Glenn (1er astronaute US); Carl Sagan (astronome); Jacques Yves Cousteau et son Calypso ainsi que la Société des Savants Concernés (ennemis de cet idiot de Reagan avec sa guerre des étoiles (l'ancêtre du parapluie anti-missiles). Auparavant j'avais assisté à la naissance de Greenpeace (Octobre 1971 à Vancouver). Après être revenu en France pour soigner deux infections pulmonaires consécutives, en 1985,j'ai fait la connaissance du correspondant de l'agence Novesti à Paris. Plus tard (1996) grace au tennis j'ai été invité 15 fois en Russie. Le 9-O9-2009 j'ai même serré la main de Mr Poutine et échangé quelques mots dans mon russe de débutant.
Ce monsieur, à ce moment-là, 1er Ministre m'a plu et m'a parut être sincère. C'est aussi ce Dimitri Yakouchkine qui m'a suggéré d'écrire et d'auto-éditer une autobiographie, intitulée: Le Rescapé de la Bombe (200 exemplaires tous vendus en Haute-Savoie). Puis j'ai continué avec une fiction en me servant de mon parcours (2039 Une Fiction Préventive traduite par mes soins en anglais. Un vieux libraire annécien (malheureusement mort) m'avait prédit ceci: Pendant votre vivant; vous serez un emmerdeur; mais mort, vous serez un prophète. Je ne suis pas pressé de l'être....Très Amicalement...Jean-Claude l'indigné planétaire

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 23/08/2014

Le monde est en danger un peu comme avant les années 1939-1945. La crise de 1929 et ses conséquences, corruption, enrichissement abusif d'une petite minorité, montée en puissance des sectes religieuses dont l'islam.

Aucun dirigeant de l'Occident n'est apte a remettre de l'ordre dans ce chaos économique et politique.

L'idéal de vie dont la Liberté dépend est quasi inexistant, nous sommes dans une société de surconsommation à crédits avec des bandits à la tête des finances.

Ce qui était facile diplomatiquement par des compétences, est devenu complexe par les incompétences des dirigeants Occidentaux; ayant tous plus ou moins, le nez dans le fion de dieu et des pétroliers.

Je fais une suggestion:

- Accueillir 100 000 chrétiens du proche orient, virer 100 000 musulmans de France posant problème en les renvoyant chez eux dans leurs pays au paradis.

- Il est possible également de virer les sans papiers au nombre de 120 000 en France en vue d'accueillir d'autres chrétiens car ce n'est qu'un début.

- Fait par chaque pays européen, nous pourrons transformer les mosquées nous appartenant en logements sociaux provisoirement.

Une autre suggestion: remplacer au plus vite les dirigeants Occidentaux magouillant avec les royautés musulmanes ou les despotes tel que Erdogan.

Si nous continuons de ne rien faire ou prier ce sera la guerre totale. A-t-on le choix?

Écrit par : Pierre NOËL | 23/08/2014

Pourquoi Erdogan?

Il est devenu le président despote de ses potes, les frères musulmans. Il va enflammer les deux l'islams avec le z'ami Obama et ses lèches bottes de l'UE, eux aussi, potes des frères despotes, soyez-en certain. Mais pas contre les musulmans, non, contre les occidentalopithèques. Le film ne fait que commencer.

Écrit par : Pierre NOËL | 24/08/2014

@ Jean-Claude

"Pendant votre vivant, vous serez un emmerdeur, mais mort, vous serez un prophète": n'avez-vous pas en Jésus (celui des évangiles, dans les grandes lignes, non celui des dogmes ou autres diktats) un sacré précurseur?!

"Si nous poursuivons selon l'état d'esprit de nos décideurs ne vivrons-nous pas une alliance de la Chine avec la Russie contre les Etats-Unis et leurs alliés" demandait hier l'un de mes fils, Jean?

Merkel, "sanctions" parlant (n'avons-nous pas "apprécié" de par ses initiatives et celles de ses amis la déliquescence de l'UE?)! annonçait hier qu'elle allait encore sévir (toujours "sanctions" parlant) contre Poutine. Ne ferait-elle pas mieux de se mêler de ses propres affaires, la Suisse, en l'occurrence se gardant par-dessus tout de la soutenir en ses projets?

Bon dimanche.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/08/2014

Le paradoxe, pendant que la France fête la libération de 1944 en baie de Toulon avec son porte-avions mascotte des milliers de chrétiens francophones sont massacrés.

Interdiction aux médias français d'informer du génocide chrétien en Irak !

Il étaient environ 5'000 chrétiens à avoir été massacrés il y a une semaine, aujourd'hui, personne ne sait combien ont été tués ces derniers jours !

Et dire que la communauté européenne appel Israël à la retenue alors que plus de 12'000 missiles sont stockés à Gaza et que 4'000 ont été tirés sur les civils israéliens !

Écrit par : Corto | 24/08/2014

Myriam. Il y a déjà une très bonne entente entre Russes, Chinois et Indiens auxquels on peut ajouter le Brésil (autre BRICS avec l'Afrique du Sud) et toute l'Amérique du Sud qui échappe au dictat américain. Donc un très grand revirement est en cours. D'où l'attitude de plus en plus provocante et hazardeuse des USA qui se servent de leurs larbins de l'OTAN et de l'Union Européenne. J'ajoute que les pays d'Afrique et certains comme la Malaysie et le Pakistan en Asie ne sont pas indifférents à ces changements. Tout cela s'est effectué, sous notre nez, car étant tellement baratinés et abusés par nos médiacons et politicons (nouveaux mots à ajouter au Larousse), nous n'avons rien vu venir. La situation est d'autant plus grave que la mafia USA-OTAN-UE s'est conçue la plus puissante force militaire que l'Humanité ait eu dans toute son histoire. A cela s'ajoute une formidable armée de collabos formée dans les institutions universitaires et financières de l'Amérique répandue sur toute la Terre (mais surtout en Europe). La question que je pose et à laquelle personne ne veut répondre (pas plus les russes que les autres): Que fera cette mafia si son système implose et que ses maîtres perdent tous leurs privilèges. (N'oublions surtout pas qu'ils ont environ 20000 ogives nucléaires à leur disposition). Quand on critique et qu'on fait un tel état des lieux, il faut avoir une solution autant pacifique que possible pour éviter l'ultime cataclysme. La mienne me paraît être simple: Se servir des moyens de communication modernes pour informer le peuple des Etats-Unis qui, comme celà s'est produit en Allemagne en 1933, n'a rien vu venir. Lui seul doit comprendre et prendre les mesures qui s'imposent avant qu'il ne soit trop tard...Dans ma fiction littéraire: 2039, j'ai écrit que si un Dieu ne se réveille pas ou que la nature par un évènement cosmique n'agit pas, nous allons faire les cons et disparaître...Donc, chère Myriam, j'aimerais que votre Jésus lise ce texte et nous aide. Il est aussi possible que Dieu ayant compris qu'en nous créant, il a fait une erreur, nous laisse nous auto-détruire. Ce qui doit être vexant pour lui, c'est qu'on nous dise: nous avons été crées à son image...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 24/08/2014

Jean-Claude, personne ne voulait introduire l'OTAN en Ukraine hormis la Pologne qui rêve en couleurs !

Écrit par : Corto | 24/08/2014

Jean-Claude, cher Jésus est mort il y a pas mal de temps. En revanche ce qui l'inspirait est ou n'est pas! Si oui, quelle prophète, aujourd'hui aurait la parole? Pince-sans rire à mes heures, je me livrai à une sorte d'enquête histoire de voir comment aujourd'hui est accueillie la "Parole" en "recyclant" quelques versets bibliques pour nos temps modernes en Eglise. Je n'ai pas eu longtemps à attendre puisque jugée persona non grata. En revanche, ex bonne catéchète, les enfants 12-14 ans aimant le caté avec moi" Non, M'dame! on continue encore un moment"! je fus également "remerciée" ce pour attirer votre attention sur le fait que dans la Bible il arrive que Dieu se repente d'avoir créé l'homme: Zérrro (coup de poing sur la table) de caté! Monsieur Meslin.

Écrit par : Myriam | 25/08/2014

"Politicons" et "médiacons" ? J'achète !!!
N'appelez pas Israel à la retenue, mais inviter au contraire (plutôt sa société civile) à la non retenue dans l'application des nn résolutions et accords (camp david, oslo ... pour ne citer que ceux là).
L'occident se trompe d’ennemie, elle ne voit pas (toujours pas) les USA comme tel, hélas. Irak, Afghanistan, Libye sont des échecs, il ne peut en être autrement en Ukraine.
"La folie, c'’est de faire tout le temps la même chose et de s’attendre à un résultat différent" - Albert Einstein.
Nos politi-Mediacons nous mènent vers l'ultime cataclysme, si ne se réveillent les sociétés civiles (Israel, USA, UE, BRIC ...) pour les mettre, définitivement, hors d'état de nuire. Il est grand temps.

Écrit par : Moussa | 25/08/2014

@Moussa Votre citation d'Einstein (...) faire tout le temps la même chose, s'attendre à un résultat différent, folie) correspond à mon expérience de vie. Yoga pratique consiste en effet à faire un peu tout le temps la même chose mais un jour j'appris que les soufis disent qu'il faut avoir "un cœur tout blanc blanc comme neige"! et topai là. De formation chrétienne je lus le coran sans pouvoir être convaincue et retournai en les évangiles tout en passant pas Osée prophète par lequel Dieu dit: "Je ne veux pas des sacrifices sanglants mais des cœurs repentants"! Dieu? je sais, je crois, à même de le prouver, projet d'écrire un livre, d'où ce retour à mon nom d'avant mariage, de Belakovsky à Kaiser, je sais qu'il y a dans nos vies un fil conducteur mais aussi que, bien souvent, ce n'est que plus tard que nous réalisons le sens profond de certains événements.

Darius Rochebin, hier soir, recevait Christine Lagarde au TJ laquelle Christine Lagarde se déclara elle-même être la femme la plus puissante au monde après Angela Merkel... Vos, Moussa (Israel, USA, UE, BRIC...) me font revenir les paroles suivantes de Madame Lagarde alors ministre des Finances en France avant son élection au FMI: "On entre pas en politique pour faire du sentiment"! J'eusse, sottement, sans doute, comme toujours pensé que "si"! que c'est justement entrer en politique, par le fait, en cas de réussite, avoir les moyens de penser aux autres (leur bien-être, plénitude, joie de vivre,) de façon "active"! comme dit le Dalaï-Lama.

Écrit par : Myriam Kaiser | 26/08/2014

L'ennemi principal est là, englué dans des croyances absurdes devenues dangereuses.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=eThqtTbBr-A

Ou là pour ne pas se faire avoir comme les idiots-utiles:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/11/29/christine-lagarde-du-fmi-promotionne-la-finance-islamique-et-la-charia-en-france/

Écrit par : ckoidonc | 26/08/2014

P.S. Aux trolls anti religieux de façon obsessionnelle, maniaque, je souhaite montrer comment les évangiles nous rejoignent en nos vies.
Invitée par Darius Rochebin au TJ soir du 25/08/2014 apparition de Madame Lagarde. Madame Lagarde comme identifiée psychophysiquement au FMI. Qui, mieux qu'elle, serait en mesure d'incarner les "sépulcres blanchis", l'un/e d'eux, des évangiles?!

Écrit par : Myriam Kaiser | 26/08/2014

Myriam.
Pour comprendre Lagarde, il suffit de savoir d'où elle vient et qui l'a instruite, aussi bien dans le domaine économique que politique. Elle est comme Barroso Van Rompuy et tant d'autres un pure produit de Wall-Street et des institutions universitaires américaine. Donc, ceux et celles que j'appelle les collabos du Nouvel Empire Nazi, construit à l'insu du brave peuple des Etats-Unis comme ce fut le cas en Allemagne en 1933. Ayant vécu là-bas de 1964 à 1985, j'ai pu apprécier à quel point les ex-allemands (beaucoup d'anciens nazis) ont été accueillis à bras ouverts par les maîtres de l'Amérique. Ce qui a permit à certains de gravir tous les échelons du pouvoir. Sans exagérer, ce système US actuel torture, tue, massacre des innocents avec ses drônes (bientôt des citoyens américains) comme l'ont fait les V1 & V2 d'Hitler. Il se permet même d'abattre des avions commerciaux. Le tout dans une totale impunité. Il devient donc urgent d'instruire le peuple américain au sujet de ces tristes réalités en gardant l'espoir qu'il fasse le ménage. Je ne vois pas d'autre possibilités pacifiques pour éviter l'ultime cataclysme...Bonne journée ! Je vais maintenant m'intéresser à la médiocrité gouvernante française d'un certain Hollande (frère jumeau de Sarkonaparte 1er)...Très Amicalement...Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 26/08/2014

Je ne puis, Jean-Claude, abuser sur les blogs mais, plus toute jeune, je laisse quelques notes à Monsieur Cuénod, courtois, indulgent, patient qui voudra bien, "plus tard", s'il le juge utile en dire ou donner une ou deux. Chantons sous la pluie bientôt l'été indien!?

Écrit par : Myriam | 26/08/2014

Pour les croyants collabos:

LA PAIX ! … MAIS QUELLE PAIX ?

Oui, Seigneur, la paix !
Mais pas n’importe quelle paix !
La paix dans la justice et dans le droit,
dans la vérité et la lumière.
Et cette paix peut exiger la violence et la guerre,
la lutte et le combat.

Toi, le Prince de la Paix,
n’as-tu pas dit de toi-même :
« Je ne suis pas venu apporter la paix sur la terre,
mais le glaive… » ?

Toi, le grand Rassembleur des hommes
dont la mission fut de ramener à l’unité
les enfants de Dieu dispersés,
n’as-tu pas dit :
« Je suis venu séparer… » ?

Toi qui as dit de toi-même :
« Je suis doux et humble de cœur… »
n’as-tu pas explosé de colère
contre la duplicité des scribes et des pharisiens
les traitant d’hypocrites, de vipères, de sépulcres blanchis. ?

Toi, 1′Agneau immolé
n’as-tu pas fabriqué un fouet de tes mains,
fustigé les vendeurs du Temple,
renversé leurs tables et leurs comptoirs ?…

Toi qui as proclamé sur la montagne :
« Heureux les pacifiques…
» n’as-tu pas dit aussi :
« Le Royaume de Dieu souffre violence
et les violents s’en emparent… » ?

C’est bien facile de vouloir la paix
tant que les autres en payent le prix
tant que les autres « nous fichent la paix »
et nous laissent en paix
dans notre opulence, notre inconscience et notre égoïsme.

Jésus tu es venu mettre le désordre
semer le trouble,
ébranler nos systèmes,
bousculer nos certitudes…

Car la paix que tu proposes
est au terme d’un long chemin,
au bout d’un rude combat,
le combat de la justice et du droit.

« Il faut marcher de très longue routes,
pour rencontrer les fleurs du printemps… «

Tant que des millions d’enfants,
au Soudan, en Ethiopie et ailleurs,
n’auront pour toute nourriture
qu’une poignée de sorgho par semaine,
et tant qu’ils erreront tout nus
avec leur ventre ballonné
et leurs deux jambes squelettiques,

Tant qu’un touriste cossu
claquera en une nuit d’hôtel
ce qu’un pauvre ouvrier
ne parvient pas à gagner en un an,

Tant qu’un mois de vacances
à travers l’Europe ou le monde
brûlera ce qui ferait vivre une famille
pendant une vie entière,

Tant qu’on trouvera normal
que certains aient droit
à deux ou trois résidences
à deux ou trois voitures,
à deux ou trois jobs,
alors que d’autres
s’entassent à dix dans une chambrette
se bousculent et s’écrasent dans les autobus
pourrissent sans travail des mois et des années,

Tant que certains pays
pourront violer impunément le droit
et braver les condamnations avec la bénédiction
des Grands et leur silence complice,

Tant qu’il y aura deux poids pour le Droit
et deux mesures pour la Justice,

Tant qu’il y aura un Droit pour le riche
et un Droit pour le pauvre,
un Droit pour le fort et un Droit pour le faible,
un Droit pour certains pays,
et un droit pour certains autres,

Tant que le droit du plus fort
sera meilleur et plus « droit »
que celui du plus faible,

Tant que la raison du plus fort
sera la meilleure
et que celui qui « gueule » plus fort
a nécessairement raison,

Tant qu’on aura une société à deux vitesses
et un monde à deux justices,
Tant qu’il y aura deux poids et deux mesures…

Tant que tout cela
et bien d’autres choses existeront,
on aura beau parler de paix
plaider pour la paix et prier pour la paix…
ce ne sera que mensonge et duplicité
hypocrisie et comédie.

Jésus, donne moi de hurler à la face du monde,
au nom de tous ceux qui ne peuvent pas hurler,
donne-moi de crier
pour tous ceux qui ne peuvent pas crier
ou dont le cri est étouffé
par le bruit et la voix
des grands de ce monde,
des forts de ce monde.

Donne-moi d’être la voix
de ceux qui sont sans voix,
Donne-moi de construire jour après jour
le droit et la justice.
Donne-moi de lutter jour après jour
pour l’avènement de ce monde de demain,
de cette civilisation de l’Amour
pour laquelle tu es venu,
tu as lutté et tu es mort…

Alors seulement la Paix viendra,
la paix véritable,
ta Paix, Seigneur Jésus.

Henri BOULAD, S.J.
Le Caire (Egypte)
Noël 1990

Source:http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 26/08/2014

Merci Pierre, ça devient insupportable ce prosélytisme aveugle et naïf !

Alors même que les mensonges des uns bouffent les mensonges des seconds !

Écrit par : Corto | 29/08/2014

Les commentaires sont fermés.