28/07/2014

CRI

 

Ciel en sueur

Qui laisse tomber ses gouttes

Sur la terre sèche

 

 

 

 

                                                       Un murmure glisse

                                                       Sur le fil du temps qui passe

                                                       Et devient cri

 

LuneBeaurecueil.JPG

 

 

 

Vieil homme courbé

Tu contemples cette terre

Qui déjà t’absorbe

 

 

                                                          Etre de lumière

                                                          Dis-moi es-tu né à Pâques

                                                          Et mort à Noël ?

Photo JNC

Jean-Noël Cuénod


 Livres de poésie de l'auteur disponibles dans les librairies Payot ainsi que sur le site www.payot.ch ou auprès de l'éditeur Samizdat (Denise Mützenberg, 8 chemin François-Lehmann - 1218 Grand Saconnex):

 

Circonstances

 

- Le Goût du Temps (Prix Festival Rilke 2012)

 

Disponibles sur les sites FNAC, Amazon,

 

 - Matriarche (Editions Editinter Paris)

 

- Liens (Editions Editinter Paris)

 

- Amour Dissident (Editions Editinter Paris. Coécrit avec Christine Zwingmann - Médaille du Sénat).

 

 

 

19:02 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

L'historien Jules Isaac, Jésus et Israël, Fasquelle, attire notre attention sur le fait que si les moutons étaient dans les prés au moment de la naissance de Jésus on ne pouvait être en hiver d'autant plus qu'en hiver les animaux étant rentrés la crèche aurait été remplie de nourriture à leur intention raison pour laquelle il n'aurait pas été possible d'y coucher le bienheureux divin petit maillotin...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/07/2014

Pour ne pas céder à la pédanterie, imbuvable, j'emprunte sa voix à Madame Bachelot-Narquin, ex-ministre française de la santé (grande gueule, adore le chant): Cher ami Cuénod! pour ce passage de votre poème sur la naissance du Christ né à "Pâques" (voix dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale: "ou à la Trinité"!) devant la Représentation Nationale je confirme que mon équipe et moi-même avons orienté nos investigations sur cet événement unique en l'histoire de l'humanité... la naissance d'un enfant (rires...) divin et, par les travaux du cher Ernest Renan (rires...) avons acquis la certitude qu'en pays fleuri de Galilée, patrie réelle de Jésus, les tourterelles apportées au Temple par Marie au huitième jour après la naissance de son fils indiquent, tourterelles ou pigeons, les mois de mars et d'avril.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/07/2014

Les commentaires sont fermés.