22/07/2014

LÖTSCHENTAL DÉMASQUÉ

 

 

Ferden.JPG

 

 

 Le long tissu des nuages

 S’est déchiré à la pointe

       Du clocher tranchant vibrant

   Village au manteau troué

Agrippé à sa montagne

          Vieillard craignant pour son or

  Fondu depuis longtemps

     Dans les sables du torrent

 

      Mais la mémoire est avare

          Et grimace dans son masque

 

      D’un coup de rein le soleil

Disperse ses oripeaux

         Les chalets reprennent chair

       Odeur de femme et de foin

         Murets au ventre de mousse

   Un homme lance sa faux

A l’assaut de son talus

  La mort attendra encore

 

Jean-Noël Cuénod

 

MasqueFerden.jpg

 (Photos jnc à Ferden, Lötschental, Valais)

Livres de poésie de l'auteur disponibles dans les librairies Payot ainsi que sur le site www.payot.ch ou auprès de l'éditeur Samizdat (Denise Mützenberg, 8 chemin François-Lehmann - 1218 Grand Saconnex):

 

- Circonstances

 

- Le Goût du Temps (Prix Festival Rilke 2012)

 

Disponibles sur les sites FNAC, Amazon,

 

 - Matriarche (Editions Editinter Paris)

 

- Liens (Editions Editinter Paris)

 

- Amour Dissident (Editions Editinter Paris. Coécrit avec Christine Zwingmann - Médaille du Sénat).

 

 

 

 

10:35 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

Commentaires

Très beau texte! Merci. Me réjouis de découvrir vos autres poèmes.
Cordiales salutations. Jean-Pierre Thurre

Écrit par : Thurre Jean-Pierre | 22/07/2014

Quel talent !
Un plaisir de lire tes opus.
Bravo.

Écrit par : Moussa | 22/07/2014

Le foin n'a pas la même odeur pour les chevaux et pour les amoureux."
Stanislaw Jerzy Lec

Attention de ne pas attraper le rhum des foins à votre âge....

Écrit par : Pierre NOËL | 22/07/2014

Ce chalet en évoque
un autre

Notre chalet
Loin du bruit et des routes

Quand mon cœur a du souci
Je pense au petit chalet

Par Là-haut la vie est bonne
Et le cœur se sent plus fort

Revivre On aura "démasqué" ou on aura reconnu le petit chalet, là-haut?!

Écrit par : Solange | 23/07/2014

Pierre NOEL

Votre manque d'élégance devrait vous valoir d'avoir les fesses bottées sinon pour en vous remettre l'église au milieu du village mais au moins la tête entre les deux épaules.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/07/2014

http://cdn.secouchermoinsbete.fr/medias/images/einstein.jpg

Écrit par : Pierre NOËL | 24/07/2014

Il avait de l'humour il en faut beaucoup pour un scientifique.

Il en faut énormément pour un poète

Il en faut une montagne sur les blogs.

L'humour et l'intelligence vont ensembles c'est de la Culture.

L'humour c'est la frontière entre la folie dégénérative, l'obscurantisme et notre idéal de vie, de bonheur. Lorsqu'il n'y a plus d'humour c'est le début de la fin. Amen. Giona a raison finalement. Encore une fois, merci de m'oublier et d'éviter ce harcèlement sans fin qui pourri les blogs. Je ne suis pas l'objet du sujet. Cette méthode est très détestable pour les lecteurs, respectez-les à défaut de respecter les autres et les enfants de la planète.

Respectez le détenteur du blog également ça vous changera. A dieu.....

Écrit par : Pierre NOËL | 24/07/2014

A la montagne, au chalet. en s'en rapprochant, on voyait de la fumée et cela sentait bon la soupe aux orties..


Au fond, pour les sommités d'aujourd'hui quelle dérision: nous avions un filleul qui débutait l'uni. Jusqu'alors il prononçait vraiment, vraiment, absolument, absolument, etc.

Stupeur, quelques semaines plus tard vraiment devient vraimONT, absolument, absolumONT, ET AISI DE SUITE.

Ah! Vous dirais-je Mamon(maman)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/07/2014

Les commentaires sont fermés.