13/07/2014

En Israël, à Gaza et partout… De la guerre comme système de vie

vs127e5z.jpg

 

La guerre, reine de la nuit et des calamités? Pire fléau de l’humanité? Et si elle n’était pas plutôt le système de vie préféré des humains? Après tout, depuis que notre espèce a envahi la planète, elle n’a cessé de guerroyer. Certes, des zones demeurent, ici ou là, épargnées. Mais la paix n’a jamais régné sur la totalité du globe.

 

Prenons le conflit israélo-palestinien qui fait rage à Gaza. Les antagonistes cherchent-ils vraiment la paix? Toutes leurs attitudes démontrent qu’au contraire, ils la fuient. Depuis plus de six décennies, les médias regrettent ponctuellement «les occasions manquées» par l’un ou l’autre camp. Ne s’agirait-il pas plutôt d’occasions qu’il fallait surtout ne pas saisir, au risque de tomber dans cette paix inopportune?

Les morts et les larmes de leurs mères, leurs détresses exprimées en hébreu ou en arabe, ne pèsent rien en regard du système de vie collective qui s’est instaurée autour de ce noyau qu’est l’état de guerre permanent.

 

En Israël et en Palestine, toute une économie a été ainsi créée qui dépasse largement les étroites frontières de cette région. Les Etats-Unis soutiennent économiquement Israël et maintiennent à bout de bras l’Egypte. Les pétro-monarchies financent tant Gaza que la Cisjordanie. Et pour les complexes militaro-industriels de la planète, cette guerre de plus de soixante ans devient une rente de situation difficilement remplaçable. Croyez-vous que tous ces braves gens qui – à Tel-Aviv, à Ramallah, à Gaza, à Washington, au Caire et ailleurs – vivent de l’économie du sang versé souhaiteraient la fin d’une telle aubaine?

 

Sur le plan politique, l’état de guerre permet à des politiciens israéliens d’une rare médiocrité, à l’instar d’Avigdor Liberman, de se maintenir au pouvoir, l’exploitation de la peur restant d’un grand rapport sur le plan électoral. A Gaza, cette situation profite au Hamas qui, détenant les armes, contrôle forcément la population. Sa dictature islamo-fasciste s’effondrerait aussitôt si la paix était, par malheur, instaurée! Et d’une manière générale en Palestine, chaque pas vers des négociations avec l’ennemi se traduit par une poussée intégriste et terroriste.

 

Toutes les parties sont donc d’accord au moins sur ce point: surtout ne pas faire la paix!

 

Il en va de ce conflit comme de tous les autres. Et tant que les humains redouteront plus la paix que la guerre, tous les efforts pacifistes resteront lettre morte. Prendre conscience de cet état d’esprit au lieu de se bercer d’illusions, c’est accomplir un petit pas dans la longue marche pour devenir femmes et hommes, nous qui ne sommes que des brouillons d’êtres humains.

 

Jean-Noël Cuénod


ESPACE VIDEO

 

Conférence de Pierre Hassner, philosophe et géopolitiste, à l'Université de tous les savoirs (Paris): "Guerre et Paix à l'âge de la mondialisation".


10:52 | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je nuancerais un chouïa cette belle symétrie renvoyant les adversaires dos à dos: la paix est par nature bilatérale, mais la guerre se déclenche unilatéralement... Tout particulièrement quand l'ONU (suivant des décisions antérieures sous l'empire de la SDN) a décidé de la création d'un Etat juif, qui fut refusé par les pays arabes alors même qu'Israël alors en avait accepté les frontières. Depuis lors, il y a bel et bien eu des "occasions manquées" dans lesquels Israêl était prêt à la paix, mais quand y a-t-eu un leader palestinien prêt à reconnaître et garantir (et pas seulement à titre transitoire!) l'existence d'Israêl?

Écrit par : François Brutsch | 13/07/2014

Qui, vivant de l'économie du sang versé, écrivez-vous, Jean-Noël Cuénod,se priverait d'une telle aubaine?!

Que pourrions-nous faire? sinon boycotter modestement en se refusant, familles et amis, tout voyage touristique en Israël.

Et pourquoi pas, tant que nous y sommes, plus de voyages touristiques, sans oublier les "pèlerinages religieux sur les lieux saints" ainsi que d'"affaires"!

Sinon, que chacun sèche ses scandaleuses larmes de crocodile.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/07/2014

"Croyez-vous que tous ces braves gens qui – à Tel-Aviv, à Ramallah, à Gaza, à Washington, au Caire et ailleurs – vivent de l’économie du sang versé souhaiteraient la fin d’une telle aubaine?"

Rapportez donc le PIB Israélien aux fameux 3 milliards "d'aide" USA qui ne sont que des subventions pour achat de matériel USA / participations aux développements de projets communs au lieu de colporter des âneries.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_d'Isra%C3%ABl

Et encore attendez les chiffres du PIB 2014 qui incluront l'exploitation des gisements gaz/pétrole. Je connais quelques pays de l'OCDE qui n'osent même pas rêver approcher la valeur de certains indicateurs économiques tels que le taux de chômage ou bien le revenu par habitant de l'Etat d'Israël qui, je n'ai pas besoin de vous le rappeler, consacre malgré tout un budget pharaonique pour sa défense.

Le seul peuple au monde que je connaisse qui n'ait jamais vécu que de l'économie du sang qui n'est autre que la rente du terrorisme imposée par Arafat depuis les années 1970 (vous payez et je ne fais pas d'attentats chez vous)et que, par couardise, les pays donateurs déguisent depuis sous l’appellation "d’aide humanitaire" c'est bien le peuple palestinien , qu'il soit de Ramallah ou bien de Gaza. Avec le recul de l'Histoire, sous couvert d'impartialité, vos propos n'apparaissent que plus odieux encore que de vouloir y amalgamer l'Etat d'Israël.

Interrogez-vous plutôt sur un mystère récurant qui fait que les patentés de l'indignation soient si silencieux, se terrent toute l'année, ne fassent pas de discours grandiloquents pour comparer aux prouesses nazis n'importe lequel des conflits inter arabe ou les cadavres se décomptent pourtant en centaine de milliers mais dès lors que l'Etat d'Israël tape du poing sur la table et décide de faire cesser les agressions perpétuelles dont ses citoyens sont les victimes de la part du terrorisme palestinien là, tout se beau monde se mobilise instantanément, au premier coup de sifflet d'une "source médicale palestinienne" affirmant avoir constaté un afflux de patients souffrants d'hémorroïdes. Le banc et l'arrière banc rouge-brun-vert-black-beur, bref l'alliance antisémite qui est un conglomérat de losers, ressort les T.Shirts, les poupons ensanglantés, les banderoles et les slogans d'appels aux meurtres de juifs.

Des propos comme les vôtres, se voulant mesurés, humanistes, au dessus des intérêts partisans, sont, au mieux, l'expression d'un opportunisme d'autant plus malsain que je vous sais connaître la réalité des faits. Bref, ce sont ce type de propos qui tendent à renvoyer dos à dos deux projets antagonistes, l'un de vie et l'autre de mort qui m'auront fait perdre au fil des ans jusqu'à la dernière once de respect puis de compassion que j'ai pu avoir pour ce peuple palestinien, ce prétexte, cette fraude.

Écrit par : Giona | 14/07/2014

Myriam,
Ce que vous pourriez aussi faire, c'est boycotter le pétrole saoudien, pays qui pratique l'esclavage, boycotter l'Iran qui pend les homosexuel et entretien des milices meurtrières partout dans le monde, boycotter le gaz de Russie, vu son comportement en Ukraine, sans oublier bien sûr en ce 14 juillet de boycotter la France qui ne respecte pas les droits des Corses et des Bretons.

Berf ce qui serait plus constructif, ce serait de prononcer un critère objectif et de boycotter tous ceux qui ne le respectent pas; ça éviterait ce genre de post au ton larmoyant.

Enfin, si vous boycottez Israël, ce qui est votre droit le plus strict, faites le vraiment à fond... (je ne reprendrai pas ici les listes de suggestions de Corto dont l'agressivité m'énerve un peu, mais j'ose espérer que votre santé est bonne sinon ça va être dur...)

Écrit par : archi-bald | 14/07/2014

Personnellement je me demande toujours en quoi ce qui me choque le plus m'interpelle (Krishnamurti) en me tendant comme un miroir m'invitant à me voir telle que je suis et je tente d'améliorer le pire... J'ai apprécié l'article de Jean-Noël Cuénod et voudrais bien savoir en quoi cet article est opportuniste: quels bénéfices, pouvoir accru pour lui, GIONA?

La situation me semble inextricable et je souhaiterais, en mon ignorance, qu'une force internationale désintéressée ait la possibilité de délimiter les territoires de façon judicieuse aussi bien pour les uns que pour les autres. On dit que la pensée est puissance. Je souhaiterais que le plus grand nombre pense avec intensité, sans haine, à la réalisation d'urgence d'un tel pouvoir d'arbitrage "actif"! a priori pire qu'utopique... j'en ai conscience... S'il est vrai que Dieu existe j'imagine que Monsieur a pris des vacances ailleurs... sans quoi je sortirais le rouleau à pâte ou le tape-tapis en me postant à son retour à son accueil.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/07/2014

Tristement et rageusement vrai. Triste bravo.

Écrit par : JDJ | 15/07/2014

L'histoire prouve qu'il est impossible de vivre avec des gens éduqués à tuer du juif et du mécréant etc, je ne parle même pas des femmes-esclaves de plus en plus nombreuse en occident.

Le vivre ensemble a avorté là, ou c'est déroulé l'histoire des dieux et des croyances aux rois-dieux.

"Non de dieu de bordel de merde" s'exclamait mon ancêtre en guerroyant contre les boches en 1914-1918, pourquoi les -a-t-on laissé faire en 1870? Son fils lui a répondu quelques années plus tard, en 1939-1945, ouai, vous auriez pu la finir votre guerre de 14/18 maintenant,ils sont devenus nazis il y en a partout même en France!

Les millions de morts vous contemplent mesdames et Messieurs partisans du vivre ensemble

Israël est largement sur ses territoires ancestraux là ou il est. Qu'ils tuent jusqu'au dernier tous ces individus du Hamas, Hezbollah, Aqmmis et autres boko haram et ce sera parfait.

Obama, l'ami des criminels frères musulmans du paperon blanc et des pasteurs mais aussi des orthodoxes, aidé de ses lèches bottes européens a laissé monter l'islam-modéré-islamiste, qui est le seul concept mortifère à vouloir conquérir le monde sournoisement de gré ou de force.

Oui, il faudrait un état dit: "Palestinien" mais encore faut-il que ces palestiniens, veuillent bien imiter la France et l'Allemagne: Vivre en Paix en toute sécurité.

Ce n'est pas le cas, les arabo-musulmans en particulier ceux déjà sités, n'auraient plus de subventions des occidentaux et des zôôtres pour se payer les barraques et les 4 x 4 et les grands Hôtels notamment de Suisse et d'Eurabie.

C'est vrai, la France et l'Allemgne ont guerroyé, des dizaines de millions de victimes, un gagnant et un perdant

Oui mes z'amis avant que la Paix revienne, il faudra un vainceur et un vaincu, telle est la loi du plus fort.

Sinon, dans deux milles quatorze ans on y sera encore, sauf si l'être humain a disparu entre temps, en tout cas, c'est une certitude pour beaucoup de scientifiques.

L'être humain, est un dinosaure.

Myriam, rejoignez le cercle des Athées, Moïse l'est déjà, il est heureux comme un pape!

Écrit par : Pierre NOËL | 15/07/2014

Un exemple de ce qui me choque et m'interpelle (selon Krishnamurti). Les villages palestiniens qui furent brûlés par Israël, "nettoyés"! alors que les paysans arabes et ceux des kibboutz s'entendaient si bien. Un village est un lieu de vie. A l'époque je fumais comme trois chameaux, donc, enfumant (mon) un lieu de vie... Tâcher de oomprendre les motivations d'Israël: me demander en fait pourquoi je fumais et ce que représentait la cigarette (comme un sceptre (mon nom de famille traduit empereur-sceptre mais sans empire, sans lieu de vie comme ce problème d'Israël du juif errant/mes parents paternels furent juifs apatrides). Se trouver un lieu de vie, comment se trouver un lieu de vie ou se faire sa place au soleil sinon en se faisant apprécier? Comment imaginer que les articles de la presse, les reportages concernant les villages palestiniens brûlés comme "éradiqués", les expériences de juifs d'Israël se faisant passer pour des Palestiniens en travaillant en Israël, le mépris avec lequel ils étaient traités même pas appelés par leurs noms mais par des sobriquets! Comment imaginer que ces villages rasés, les autres témoignages mentionnés plus haut, les colonisations à outrance d'aujourd'hui font bonne impression, dès lors, comment oser faire d'un tel scandale un signe de "racisme" contre les juifs ou Israël?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/07/2014

stratégies de l'abus de pouvoir, de la loi du plus fort produisant ad-vitam les besoins de survie des victimes: ba-ba d'une économie aux revenus assurés que nombre de malades tel Napoléon ont su exploiter, pour devenir 'grand'

Écrit par : pierre à feu | 15/07/2014

cf. les cartes de Laurent Leisi sur son blog d'aujourd'hui
http://resistantcitoyen.blog.tdg.ch/archive/2014/07/15/palestine-257897.html

Écrit par : pierre à feu | 15/07/2014

Pierre NOEL

Selon Arnaud Desjardins, auteur plus qu'autorisé, notre Soi correspond au Christ.

Vous avez donc votre Soi et votre Soi, comme celui de Corto, et de nous tous, est le Christ.

Comment être précisément "athée"?

Invitez-nous à nous réunifier, à nous "remembrer"... à redevenir naturels, spontanés. Notre Soi correspond, si on veut, à une personne nue mais les circonstances, aléas, exigences des uns et des autres, aveuglements, etc. nous font comme nous recouvrir de couches de vêtements (koshas), sanscrit) qui voilent cette nudité, ce Soi, ce Christ.

Lorsque Adam et Eve ont affaire au serpent, parlons psychisme ou mental agité (peu importe ce qu'ils ont fait qui n'est pas cause mais conséquence) après avoir été atteints ils se cachent, dissimulent couvrent leurs corps (koshas) en perdant de vue leur Soi, leur Christ, ce Christ, cette Essence qu'ils sont parfaitement correspondants à l'enseignement de Sri Prajnanpad (Maître, entre autres, d'Arnaud Desjardins). La foi, au fond (qui a "saisi" Dieu insaisissable et hors d'atteinte) n'est-elle pas pulsion de vie fruit du désir tant qu'il ne devient pas besoin répétitif, manie, autrementt dit besoin non vital, essentiel, indispensable? Foi non pas tant "croyansse"! qu'état d'esprit: "quoi de neuf, aujourd'hui"? "Amènne"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/07/2014

blog fermé aux commentaires... ça évite la contradiction :-)

Écrit par : archi-bald | 15/07/2014

Le Soi, l'être authentique, (l'Esprit de vérité, Christ, fils de Dieu pour les Chrétiens) dit :"Passons sur l'autre rive"! Pour ce faire, quoi? Un radeau: ce radeau, moyen de passer sur l'autre rive, est (citation donnée par Arnaud Desjardins, Approches de La méditation, la table ronde) la méditation laquelle permet de se retrouver soi-même en PAIX avec soi comme avec les autres. Comment ne pas former le vœu que, dès l'école, on enseigne la méditation aux enfants, puis adultes afin de les rapprocher les uns des autres hors frontières, murs, limitations, comparaisons, confrontations, projets de domination au détriment d'autrui, PEURS... parce que la méditation qui favorise la maturité de l'être le détache de l'aléatoire ou du futile, des vanités. Nous ne faisons que passer, tout change tout le temps, nous y compris MAIS nous dépendons, tels Israël et Palestine, notamment, étroitement les uns des autres. Propos hargneux, huile jetée sur le feu, parti pris, schémas ou idées fixes n'arrangeront rien, aggraveront tout au contraire, une fois de plus, une situation allant régulièrement se "redégradant", or, éviter de jeter de l'huile sur le feu, bien qu'à notre niveau la plupart d'entre nous impuissants, nous le pouvons.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/07/2014

"Des propos comme les vôtres, se voulant mesurés, humanistes, au dessus des intérêts partisans, sont, au mieux, l'expression d'un opportunisme d'autant plus malsain que je vous sais connaître la réalité des faits."

Voilà, vous ne valez donc guerre mieux que les autres opportunistes, vous ouvrez boutique et vous regardez les échanges sans y participer ni répliquer aux contre arguments. Dans votre prochain billet vous êtes condamné à faire de la surenchère dans l'outrance pour attirer le pigeon car il n'y a pas de dialogue et donc je ne vois aucun intérêt à poursuivre.

Écrit par : Giona | 15/07/2014

Giona, on imagine qu'en vos lignes juste ci-dessus vous vous adressez à l'auteur du blog assez grand pour se défendre tout seul (il serait délicat pour lui de répondre aux uns commentateurs/trices non aux autres)!

Je me demandai s'il existe sur cette planète une terre non encore habitée qui pourrait devenir celle des Palestiniens réalisant que lorsque nous vivons dans un quartier, "notre" quartier! qui ne nous convient pas ou plus... nous en changeons en relativisant puis évacuant de notre mémoire le fait qu'il fut "notre" quartier non sans pousser un immense ouf! de soulagement.

En cette terre nouvelle une toute belle et grande mosquée MAISON DE PAIX pour tous les artisans de paix ("Là où il y a la guerre que je mette la paix")! François d'Assise

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/07/2014

excellent article qui confirme la phrase, en temps de guerre les armes parlent en temps de paix les idées se font la guerre

Écrit par : lovsmeralda | 16/07/2014

"Sa dictature islamo-fasciste ..."

Terme servant à justifier toutes les exactions commises par Israël, avec la bénédiction occidentale, contre la population civile de GAza.

Écrit par : Daniel | 16/07/2014

Myriam, je réfléchis et pense par moi-même sans rabâcher toujours les mêmes références de théologiens, religieux et autres. Je ne crois plus à ces fables.

J'ai bien d'autres lectures et références qui font réfléchir, comprendre ce faisant, avancer.

Soutenir Israël pour un Athée bien informé est un devoir. C'est respecter l'humanité en particulier nos enfants.
(...)
Vous n'êtes pas obligée de me lire, je ne suis pas obligé d'échanger des points de vues sur des fables ou raisonnements qui ne m'intéressent pas.

Islamo-nazi convient parfaitement pour qui se réfère aux écrits des hommes pour les hommes.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/07/2014

Se déclarer "athée" tout en déclarant la guerre uniquement à l'Islam est une insulte faite aux athées.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 18/07/2014

@ Victor-Liviu DUMITRESCU A qui faut-il "déclarer" la guerre`?!

Athée ou non, pourquoi ne pas opter pour la paix?

En privilégiant la stratégie diplomatique: comment continuer à attaquer avec des roquettes, ou des pierres qui est plus fort que soi (roquettes neutralisées par cet Israël aux soldats visant sans état d'âme les jeunes sots qui lancent des pierres)?!

Puis-je, Pierre NOEL, commenter comme tout le monde sans que vous vous en preniez automatiquement à moi?

Pensez ce que vous voulez mais accordez aux autres ce que vous vous accordez à vous-même.

Pourquoi votre majuscule à Athée?!

Cessez d'imaginer que, seuls, les athées ont appris à penser également par eux-mêmes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/07/2014

Lorsque l'on ne comprend pas les choses, ou qu'on lis la moitié des commentaires on ne commente pas, ou alors il faut dire pourquoi en donnant les références.

Les Athées sont des humanistes ils ne déclarent pas la guerre, ils défendent la Liberté et l'avenir des gamins, chose qui me différencie de vous.

Que je sache, je ne suis ni mahomet, ni l'auteur des versets sataniques, Hadiths etc.

Tiens, pour vous instruire cela vous évitera de donner des leçons bêtement:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/07/18/enfants-de-palestine-lecole-de-la-haine-1-et-2/

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques/

Écrit par : Pierre NOËL | 18/07/2014

@ Pierre NOEL

Si les athées sont des humanistes, nous diriez-vous, Monsieur l'Humaniste en quoi vos insultes sur blogs divers comme malencontreuses arêtes sur canapés confirment votre humanisme


lequel humanisme n'est pas sans ignorer l'importance des détails, de ces petits "riens" lesquels, on le sait, hélas! suffisent à déclencher ce que l'on ne voulait pas comme conflits mondiaux de triste mémoire?

Fouchtra!

Bonnes vacances, néanmoins.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/07/2014

90% des guerres sont religieuses, qu'elles aient pour origine le roi, les despotes ou leurs inféodés.

Les pays musulmans sont en tête du palmarès avec plusieurs courants qui s'affrontent avec l'appui des grandes puissances et les vendeurs d'armes.

On peut toujours chercher dieu dans ce foutoir, ça passe le temps et ça permet à certains de philosopher, de se donner bonne conscience en s'occupant du pauvre qui plus est en se prenant pour des savants.

Le mensonge domine sur ces conflits en particulier à Gaza, ou des millions voir des milliards de dollars et d'€ ont été donnés et détournés par les dirigeants du peuple palestinien qui n'a jamais existé.

Ca fait des lustres que ça dure, ce n'est pas fini, comment constituer un état avec des tribus dont les chefs réclament la mort de l'autre? C'est un non sens.

Écrit par : Pierre NOËL | 19/07/2014

@ Pierre NOEL Bouclant son sac, pas forcément sa (..)!


"L'espace qui sépare l'incroyant de la foi
n'est qu'un souffle.

Ce qui sépare le doute de la certitude
n'est qu'un souffle.

Passons donc légèrement cet espace précieux
d'un souffle.

Notre vie n'est séparée de la mort que par l'espace
d'un souffle."



Omar Khayyam

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/07/2014

La chrétienté et ses ouailles ne respectent pas l'être humain, normal c'est le pouvoir des rois associé au paradis et à l'enfer et aux coups de pieds au cul, les initiés connaissent la véritable histoire humaine qui n'est pas celle des bouquins soi-disant sacrés.

Nos dirigeants collaborent avec ces gens au nom du bien vivre ensemble oui oui oui:

http://www.islam-et-verite.com/pages/pages-cachees/islam/femme-et-islam/le-musulman-est-procureur-juge-et-bourreau-de-sa-femme-coran-4-34.html

Écrit par : Pierre NOËL | 20/07/2014

Ce n'est pas le cas, les arabo-musulmans en particulier ceux déjà sités, n'auraient plus de subventions des occidentaux et des zôôtres pour se payer les barraques et les 4 x 4 et les grands Hôtels notamment de Suisse et d'Eurabie.

Écrit par : site | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.