27/05/2014

Jean-François Copé, la politique française et les andouillettes avariées

 

Affaire-Cope-Le-temoin-a-charge-accuse-les-policiers_article_landscape_pm_v8.jpg

«La politique, c’est comme les andouillettes. Il faut que sa sente la merde, mais pas trop». Grande figure de la IIIe République et inamovible maire de Lyon, Edouard Herriot s’y connaissait aussi bien andouillettes qu’en politique. Un homme capable d’engloutir à lui seul une poularde demi-deuil de la Mère Brasier a de l’estomac et sait apprécier le fumet du bouillon où mijote le parlement.

 

Que dirait-il aujourd’hui? Sans doute que les andouillettes sontimgres.jpg avariées et qu’elles empestent la fosse d’aisance surmenée.

 

 La corruption est de tout temps attachée au pouvoir, comme la tique l’est au chien. En France comme ailleurs. Actuellement, c’est l’UMP qui s’est emparée du maillot jaunâtre au Tour de Frasques. Entre l’affaire Bygmalion et ses fausses factures plus vraies que nature, qui auraient servi à payer la Sarkocampagne présidentielle, et l’implication de Claude Guéant ,l ’ex-bras droit de l’ex-président, dans le cadeau de 400 millions d’euros à Tapie, le parti héritier du gaullisme fait fort. Son président Jean-François Copé a été contraint de démissionner dans le plus grand désordre. L’un de ses proches mis en cause bénéficie d’une exfiltration vers le parlement européen où il vient d’être élu. Une place à lui offerte pour qu’il bénéficie de l’immunité parlementaire, supputeront les méchantes langues. Voilà qui donne à la cuisine politicienne un arôme de parmesan «alla Berlusconi».

 

Bien entendu, Copé et Sarkozy sont dûment blanchis par leurs collaborateurs pris la main dans le pot de confiture. «On ignorait tout», clament-ils en ajoutant dans un soupir lamento: «On tombe de l’armoire!» Pas de risque qu’ils se fassent mal ; ils ne tombent pas de si haut. Disons plutôt que les grands dirigeants ne voulaient pas savoir: «Qu’ils se démerdent pour trouver du fric. C’est leur problème. Le mien c’est de le dépenser au mieux pour conquérir (ou conserver) le pouvoir». Le schéma est vieux comme les campagnes électorales. Les fusibles sont faits pour ça. Les bouchons de champagne sautent en cas de victoire ; les fusibles font de même quand le juge débarque.

 

Côté socialiste, ça ne sent pas la rose non plus. Le PS a permis au Front national de s’implanter au Nord-Pas-de-Calais à la suite d’actes de corruption. Sans parler de Marseille et du système Guérini qui a gangrené le parti actuellement au pouvoir. Et par charité, nous éviterons de renchérir avec le Cahuzac, un cas aussi désespéré que désespérant.

 

Conclusion du chœur des commentateurs : «Ces malversations asphaltent un boulevard au profit du Front national». Pour l’instant, cela semble bien être le cas. Mais le comportement des frontistes est-il si différend de celui des autres politiciens? A peine avaient-ils revêtu l’écharpe tricolore que nombre de maires du FN se sont octroyés des augmentations d’indemnités, jusqu’à 15% de hausse, comme dans la commune du Luc en Provence. Certes, cette auto-gratification est légale. Mais pour un parti qui entend donner à tout le monde des leçons de morale et de gestion scrupuleuse des deniers publics, voilà qui relève de la tartufferie la plus grossière.

 

Le président Hollande est totalement discrédité par son incapacité à convaincre les Français du bien-fondé de sa politique. Sa majorité ne sait plus où elle habite et court dans tous les sens. L’UMP est bien mal placée pour prétendre diriger la France, elle qui se montre incapable de gérer correctement ses comptes et de mettre de l’ordre dans ses affaires. Les frontistes défendent une politique de fermeture aussi irréaliste que celle prônée par Mélenchon et le Front de Gauche, mais dans une version xénophobe. Les centristes restent divisés en chapelles dirigées par autant de sous-papes qui s’envoient des coups crosses mutuels.

 

On ne voit donc pas comment la caste politique française pourrait tirer d’épaisseur ce pays qu’elle n’a cessé d’enfoncer au plus bas.

 

Ce n’est plus aux politiciens de réagir mais au peuple. C’est à lui de réclamer la poubellisation de la Ve République – qui ne fabrique plus que des nains en compétence et des géants en égotisme – et l’instauration de nouvelles institutions qui lui permettront de mieux prendre en compte sa volonté. Qu’il trouve en son sein les talents pour organiser les forces nouvelles, qu’il fasse circuler des pétitions, qu’il descende dans la rue, qu’il se bouge enfin, avant de se faire bouger par d’autres.

 

Jean-Noël Cuénod 

16:52 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Voilà une bonne proposition dans votre conclusion.
Invoquer le peuple souverain pour qu'il reprenne sa place et son rôle.
Malheureusement, on le sent un peu timide pour sortir de sa déprime ce peuple de France.
Une telle habitude du rythme de l'alternance, qu'ils sont devenus accros et se sentent perdus ou pris de vertiges aujourd'hui.
Faut il croire que cette Ve République n'est pas que décadente aux niveaux de ses politiciens. En fait il existe toujours une intime complicité entre le peuple et ses élus. Ici, ils ont été complice d'un même délire qui a décollé de la réalité et aucun des partenaires n'a voulu être le responsable du réveil.
Le travail de fermentation qui fournit le meilleur terreau vient à peine de commencer.

Écrit par : aoki | 27/05/2014

votre article est parfait ..nous allons tous manger des andouillettes.....sauf que je n 'aime pas cela l '0deur est forte il y a de graves mesures à prendre mais hélas il faut savoir agir pour remonter un pays et surtout le chomage....quelle débacle ......c est la fin des partis politiques......PAUVRE FRANCE......
IL FAUT DESCENDRE DANS LA RUE JE NE VAIS PAS Y ALLER SEULE.......
DANY LEMAITRE

Écrit par : dany lemaitre | 27/05/2014

L'andouillette est excellente au barbecue cuite très doucement, tout autant quelle soit de qualité, c'est à dire bien préparée, avec des herbes de Provence ou une bonne moutarde blanche. Seuls les initiés et les gourmets le savent; elle n'a aucune odeur désagréable, sauf à Paris et à Genève....

.../...

(L'Europe pour les nuls)

"Houlalala, c’est le drame, le séisme, et disons-le stupeur et tremblement au sein de notre « crasse » politique qui ne s’attendait pas à un tel résultat du Front National. C’est vrai qu’avec la croissance hallucinante qui nous assaille c’est un résultat surprenant. C’est vrai que comme il n’y a aucun problème de délinquance c’est surprenant, c’est vrai que comme il n’y a pas 6 millions de chômeurs et 12 millions de pauvres dans notre pays c’est surprenant et comme il est vrai que nous n’avons plus de frontières et que notre pays est ouvert à tous vents ou presque qu’il s’agisse des services des marchandises ou des personnes, c’est vrai que ce résultat est très surprenant. Je n’en dirai donc pas plus sur les résultats de ce pseudo-scrutin démocratique aux élections de l’EURSS. L’Europe est devenue une vaste bouffonnade et une association de malfaiteurs qui n’ont pour objectif que de ruiner les peuples du vieux continent. Alors, tant que cette situation durera, les mêmes causes produiront les mêmes effets. Les abrutis bien-pensants pourront se lamenter tant et plus, cela n’y changera rien. La seule solution pour ceux qui veulent « endiguer » la montée du Front National – qui, pour information, est définitivement monté – c’est de traiter les problèmes.

Nos politiciens étant des crétins idéologues ayant oublié tout bon sens, tout sens des réalités du pays et tout pragmatisme, ils feront « trop peu et trop tard », pour reprendre la formule célèbre, ce qui se traduira inévitablement par un effondrement retentissent à un moment ou à un autre aussi bien économique que social."

http://lecontrarien.us6.list-manage1.com/track/click?u=54fb71744bca4f72b722cf925&id=4ae2ae96db&e=6663824bf2

Ne parlons pas de l'islamisation galopante et, rampante de la France et de l'Europe. Mais en Suisse on en parle:

http://www.tdg.ch/suisse/zurich-dit-premier-jardin-enfants-islamique-suisse/story/19629867

Ne parlons pas de Copé et de l'UMP ils mangent leurs cadavres oubliés dans les placards, avant que la justice vienne procéder à des mises en examen...

Si les verts, le NPA, la socialo démocratie sont en déroute, ce n'est pas à cause du peuple ayant voté pour le FN. Lorsque ceux-ci défendent bec et ongle le foulard islamique faisant croire que ça n'est pas un problème qui plus est, qu'ils se permettent de présenter une candidate voilée, ne soyez pas étonnés. Les Français sont moins bêtes que leurs religieux, leurs penseurs et leurs politiciens, leurs médias, croyez-moi. Les verts, l'extrême gauche et les socialistes ont également un problème de communication et d'organisation. Il ne se passe pas un jour ou l'un dit vert, l'autre blanc, un autre rouge; la cacophonie et les mensonges, les Français n'en veulent plus.

Comment vont-ils réagir? En votant Marine Le Pen si rien ne change. Pour l'Europe, rien ne changera sinon en pire?

Mélanchon la pleureuse et les communistes sont des andouilles puantes à cause des millions de victimes de leur concept, lui aussi mortifère.

Se révolter oui; faire la révolution, non.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/05/2014

Le peuple souverain à Bruxelles, entendu hier soir par qui de droit sera majorité centre et PS qui gouverneront. les autres partis plus à gauche, plus à droite et FN "feront du bruit"!

Le mépris en guise de solution, ultime issue?

"Prenez garde de ne mépriser...

Surdité de bon aloi, surdité bien inspirée concernant le ras le bol sorti des urnes, dimanche?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/05/2014

Copé est un europathe à la disposition des financiers, la haute pétée catholique et protestante (HPP et HPC) les industriels partisans de la multiculture islamique, (voire les immeubles clapiers construits autour des grandes usines de production) afin de conccurencer les salariés français et leurs revendications et virer le système social à la Française.

Pour cela ils ont besoin de politiciens inféodés dont l'UMP et la bourgeoisie socialo-chrétienne, démocrates chrétiens et autres, syndicats chrétiens ou socialo-communistes et verts pourris par l'asticot pro-européen, pro-fédéraliste favorisant les régions pour mieux démanteler l'état.

Rappelons simplement qu'une fédération d'Europe est impossible à cause de la puissance des dits états, à moins de les démanteler quitte à me répéter.

En cela je réponds un peu tardivement peut-être à Rémi Mogenet qui fait fausse route sur le sujet. Nous sommes toujours dans la communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA)

La culture européenne n'existe pas et n'existera jamais. (sauf en fabriquer une mais artificielle) Par contre ,chaque pays s'est construit avec sa propre culture, c'est son identité à préserver. Dépossédés de nos cultures et nos identités nous devenons des apatrides. (Charles Sannat)

L'immigration ne sert que pour les fripouilles d'industriels, avec six millions de chômeurs et douze millions de pauvres en France, nous n'avons pas besoin de "bras raccourcis" bouffeurs de subventions et d'aides à outrance chèrement payées par nos parents et nous-même.

Le carcan de l'euro est un danger provoqué par les europathes; si l'immigration est une bombe atomique à retardement pour notre destruction massive il en va de même pour l'euro. Rappelons nous du prix d'un petit café en France avant les années 2000 aujourd'hui il vaut trois à six euro sur Paris. Qui a empoché la différence ?

Alors, l'UMP et ses dirigeants, à part carabistouiller comme la gauche et raconter n'importe quoi en stigmatisant les défenseurs de la Liberté au travers des lois, du blasphème envers les adorateurs du roi, est une entreprise en liquidation comme la France.

Construire l'Europe c'est détruire les nations en créant des régions pour faire quoi? Du fromage et des andouillettes puantes?

Écrit par : Pierre NOËL | 28/05/2014

Ah, j'oubliais, il y a trois pays favorables a une Europe fédérale des régions: la Chine, la Russie et les USA. Cherchez pourquoi...

Écrit par : Pierre NOËL | 28/05/2014

Les commentaires sont fermés.