24/05/2014

Pierre Larrouturou:une Nouvelle Donne pour une nouvelle gauche

 

larrouturou1-600x399.jpg

Même si l’été n’est pas loin, voilà le président Hollande habillé pour l’hiver. De tous ceux qui lui confectionnent un costume, l’économiste français Pierre Larrouturou – proche de Michel Rocard et Stéphane Hessel – est le tailleur le plus affûté. Dans son livre «La Grande Trahison» (Editions Flammarion), il démonte la politique «austéritaire» du gouvernement. A retenir, un élément particulièrement inquiétant, abordé lors d’un entretien récent que Le Plouc a eu à Paris avec lui:

 « Durant les quatre derniers mois, la consommation alimentaire des Français a reculé». 

 C’est tout le système des fausses élites françaises, qui se succèdent en de déprimantes alternances, que dénonce Larrouturou; il est présenté par les médias français comme l’un des cinq économistes mondiaux qui avaient prévu, dès le début des années 2000, la grande crise financière.

Démissionnaire du Parti socialiste et conseiller régional en Ile-de-France, Pierre Larrouturou a lancé un nouveau parti en novembre dernier, Nouvelle Donne.  A peine créée, cette formation est montée à l’assaut du Parlement européen (les Français éliront leurs eurodéputés le 25 mai). Pour l’instant, les sondages estiment à 2% les intentions de vote en faveur de ses listes. Mais il est fort possible que Nouvelle Donne n’en reste pas là. Un signe qui ne trompe pas,  dans l’émission de Ruquier sur France2 «On n’est pas couché», Pierre Larrouturou a réuni, le 25 janvier, plus de deux millions de téléspectateurs, surpassant même «Les Experts» sur TF1. A en croire les quotidiens régionaux, les meetings de campagne de Nouvelle Donne sont fréquentés par un grand nombre de personnes, ce qui est rare pour une consultation qui ne passionne pas les Français. Il faut dire que Pierre Larrouturou peut compter sur le soutien de Bruno Gaccio,l'ancien rédacteur des Guignols de l'info, pour secouer les médias. Une recrue de taille.

Pour des électeurs de gauche complètement déboussolés par la politique libérale du gouvernement socialiste et qui ne sont pas convaincus par les diatribes europhobes d’un Mélenchon de plus en plus isolé, Larrouturou peut allumer une braise d’espoir.

Sa politique économique ne consiste pas à nier le poids de la dette publique, contrairement à nombre d’élus de l’aile gauche du PS : «Pas question de laisser filer le déficit public. Mais les 50 milliards d’euros d’économies ordonnées par le gouvernement ne fera qu’aggraver la situation. Il y a d’autres solutions moins douloureuses pour l’ensemble de la population, comme de financer les «vieilles dettes» publiques à 1% en empruntant auprès de la Banque centrale européenne et en menant une chasse active contre les paradis fiscaux qui coûtent chaque année 50 milliards d’euros».

Et de citer l’exemple des Etats-Unis qui ont circonvenu le secret bancaire suisse avec l’accord FATCA. On pourrait lui rétorquer que les paradis fiscaux se trouvent désormais dans certains Etats américains, comme le Delaware. Et là, pour traquer l’évasion fiscale ce sera une tout autre histoire.


Jean-Noël Cuénod


16:23 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | |

Commentaires

Raymond Barre aussi avait des solutions d'économiste un peu toutes faites pour sortir de la crise pétrolière...

Pour moi l'Etat s'occupe de trop de choses en France, il doit faire des économies, l'Education nationale notamment est un gouffre financier, l'administration en est trop lourde, il faut régionaliser le secteur, voire le libéraliser. Il est aberrant que l'institution coûte plus cher qu'ailleurs et que les professeurs soient plus mal payés qu'ailleurs. Les concours de recrutement sont un abîme effroyable, il faut aussi changer le recrutement, il faut en finir avec un système beaucoup trop étatisé.

Écrit par : Rémi Mogenet | 24/05/2014

Qui dirige véritablement: les dirigeants tels qu'ils nous sont présentés sont-il des dirigeans ou des figurants?

Qui, en réalité dirige?

Bruxelles, les plus importants groupes financiers?

Gouvernements ou engrenage-guêpier planétaire?

Écrit par : Solange | 24/05/2014

Les Etats sont des machines auxquelles se soumettent en général les hommes politiques...

Écrit par : Rémi Mogenet | 24/05/2014

Les "diatribes europhobes d'un Mélenchon" n'ont pas été confirmées par les Français qui ce dimanche viennent de dire d'une part que s'ils ne souhaitent pas sortir de l'Europe, en revanche, victoire du FN, il faut que l'Europe change: colère-coup de semonce on ne peut plus légitime. Réponse des invités sur France 2 blabla habituel. Côté Valls: "séisme: on continue comme si de rien n'était". Allez comprendre!
Marine le Pen, que cela plaise ou non, donne une fois de plus à tort ou à raison le sentiment que ce que vivent les classes les plus faibles non seulement elle le sait, elle le ressent mais elle le dit. Qui citera une parole entendue ce soir empreinte de ce même apparent ou non accent empathique de Marine Le Pen?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/05/2014

Larouturou est un gadget du parti socialiste. Partisan du partage du travail, il est également partisan de fait du partage des salaires et pourquoi pas des retraites ? Partager ma chemise et mon repas et quoi encore?

L'économie c'est loin d'être cela, les Russes et bien d'autres en ont fait l'expérience, non seulement cette politique a coûté des milliards, mais aussi des centaines de millions de morts, partout ou l'essai a été mis en place. Quant à Essel, c'est le comble de l'absurdité et de la traîtrise. Les pro Hamas et arabo palestiniens étaient ses amis antisémites.....

L'avantage avec Marine Le Pen, est que les islamistes (musulmans endormis) peuvent préparer les valises, les collabos se reprendre en changeant vite de politique sur l'immigration. Pour le reste, ?????

Car, à force de stigmatiser et condamner les défenseurs de la Liberté, il y a un prix à payer tôt ou tard.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/05/2014

Pierre NOEL

Dans les premières estimations concernant la "victoire" du FN des pays membres de l'UE on a fait allusion à l'antisémitisme de Marine Le Pen. A CH Prilly, les habitants de la commune ainsi qu'un quartier plus particulièrement concerné ont somme toute finalement trouvé équitable que les musulmans ait leur Centre. Le bordel, désormais est tel, notamment leurs centaines de véhicules empêchant les gens du quartier de passer et de parquer leurs voitures alors que Prilly est doté d'un grand parking à plusieurs étages, que les mêmes habitants et ceux de ce quartier, la Confrérie, sont montés à fond contre eux... "ne se souciant en rien d'autrui qui n'est pas des leurs" que leurs propos se peuvent apparenter à ceux de Marine Le Pen à propos des assemblées des musulmans dans les rues histoire d'obtenir en faisant pression de cette manière (chantage) la construction de nouvelles toujours plus nombreuses mosquées. En revanche, je n'ai pas entendu Marine Le Pen s'en prendre aux juifs qui se rendent à la synagogue. (synagogues comme églises n'ayant pas poussé tout seul à force de chantage et autres pressions mais par négociations, médiations, patience, non-violence). L'immigration, en Suisse, nous nous sommes prononcés pour le contrôle de la libre circulation ce qui n'est aucunement racisme (à part les irréductibles)! mais la moindre des choses et il n'est pas normal que notre décision entame les accords Erasmus+ et Horizon 2020 qui devraient ne rien avoir à faire avec les étudiants et recherche. Raison pour laquelle on ne peut que déplorer la perte de temps et d'énergie consistant à volontairement, mauvaise foi évidente confondre père et fille Le Pen au lieu de revoir d'urgence l'EU statuts comme mentalité.

Écrit par : M.B. | 26/05/2014

Il est clair que les gens en ont par dessus la tête des élites bourgeoises, de l'aristocratie républicaine. On les comprend un peu. Mais on ne peut pas prétendre que cette colère soit en elle-même constructive, même Liberté, Egalité, Fraternité, en 1789, n'avait pas été inventé par les gens en colère, mais se trouvait simplement dans les livres de Fénelon, digne prélat écrivain écarté des hauts lieux de pouvoir par l'intransigeance de Louis XIV, parce qu'il était trop sincère dans ses options politiques et religieuses. C'est dans des penseurs tels que Denis de Rougemont que la part de constructif pourra émerger du feu des colères.

Écrit par : Rémi Mogenet | 26/05/2014

M.B,

Avec ma famille, nous vivions dans un petit village d'environ 400 habitants. J'ai toujours entendu dire du mal des juifs. Même chez nous par mon père communiste et croyant, c'est dire le niveau de culture...

A cette époque, le parti communiste dépassait les 20 % de voix, du fait qu'il s'était opposé pour certains de ses dirigeants au nazisme. L'union soviétique très influente dans les milieux ouvriers, affichait une fausse prospérité éblouissant les citoyens lambda entraînés par la CGT et autre partis gauchistes.

Ce village était également très paysan et croyant, ils étaient majoritaires et très assidus dans l'église du village et la aussi, les juifs étaient dans la ligne de mire. Comment expliquer cette situation qui perdure encore aujourd'hui dans les campagnes, notamment le Massif central ou les fins fonds des milieux ruraux ?

Constatez simplement l'histoire de la chrétienté face aux juifs, vous avez des écrits il me semble, constatez également dans les pays marxistes et socialistes, là ou il y a des royautés chrétiennes. Voilà d'ou vient la plus grande partie des antisémites je ne parle pas de Hitler qui est allé dans la monstruosité que les animaux n'ont pas. Ca en fait des générations ou les gamins ont retenu le discourt anti juif qui prennent tout et qui ont tout l'argent du monde etc. Qui au 15 ème siècle, (?) a interdit les prêts d'argent entre chrétiens? Réponse: l'église. Qui a assuré ces prêts aux chrétiens: -les -juifs.

Au FN il y a des racistes et des antisémites surtout à la base et dans la "populasse" intégriste. Ne cherchons pas plus loin, si, en y ajoutant les musulmans éduqués en majorité à combattre les juifs voire à les éliminer. (sort réservé aux Athées par toutes les religions) Ca fait beaucoup non?

Confondre père et fille n'est pas la question, encore moins la réponse. La seule question est de savoir si Marine Le Pen fera une fois pour toute une déclaration en faveur du peuple juif ou d'Israël. Une autre question se profile, va-t-elle nettoyer son parti des intégriste du christianisme et des racistes. Si oui, elle arrivera au pouvoir en 2017. Dans le cas contraire, elle retrouvera les scores de son père aux alentours de 10 %.

Dans tous les cas, des révoltes sanglantes auront lieu pour deux raisons; la première est la sauvegarde de nos Libertés; la deuxième c'est la crise économique et des cerveaux qui aura des répercussions épouvantables sur tous les plans.

Concernant nos Libertés, le drame est qu'il ne faut pas parler de l'islam et ce de droite à la gauche, c'est une erreur grossière. L'histoire des années 1930 se répétant d'une autre manière, les conséquences seront désastreuses, au moins pour nos enfants. On les aiment ou pas, c'est selon.....

La Suisse a eut raison dans son vote, l'Europe à tord, les europathes en font les frais en France et en Angleterre, ce n'est pas fini.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/05/2014

ou comment se fabriquer sa propre défaite au bonheur du FN et pour le succès des abstentionnistes
comme les autres, en ratissant large, de De Gaulle à Thatcher

ce Pierre Larrouturou a fait comme les autres histoire de ratisser large avec son nouveau parti : cacher le diable dans les détails de sa liste

en voulant que les votants-contribuables payent 1 job de député européen à un employé malhonnête et faisant toujours l'objet de poursuites, le franco-monégasque Hervé Falciani non crédible en tant que "lanceur d'alerte" de fraude fiscale

sachant que Falciani a d'abord été employé informaticien à Monaco de la même banque que celle de Genève où d'expate à salarié, Falciani vola des données-clients à monnayer - ce que Falciani aurait du faire, si réellement lanceur d'alerte et non simple voleur, à Monaco, qui pratique pourtant également un statut d'évasion fiscale



suffit pas que Falciani lui-même sur Wikipédia (1) falsifie les faits pour que les électeurs les gobent:
"Falciani travaillant chez HSBC Genève se trouve en possession d'une liste de 8993 évadés fiscaux français en Suisse"

(1) déclarations de H Falciani à une commission d'enquête française
//fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_évadés_fiscaux


Larrouturou s'est adjoint des héritiers "indignés" aux côtés d'un soit-disant

Écrit par : pierre à feu | 26/05/2014

Les commentaires sont fermés.