28/02/2014

La Crimée ou la vengeance de la poupée soviétique

 

matriochka etape 1.JPG

 

La situation en Crimée, parcourue par le bruit des grosses bottes russes, illustre la complexité de cet espace jadis occupé par l’Union soviétique. Celle-ci avait organisé son Etat de façon fédérale, du moins en apparence. Car les principales décisions étaient prises par les instances du Parti communiste à Moscou et même, sous Staline, par un seul homme. Mais pour administrer le plus vaste pays du monde, il fallait bien prévoir une certaine autonomie sous le vigilant contrôle du Parti.

Dès lors, les peuples de l’Union soviétique ont été disposés à la ressemblance des matriochkas, ces poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Aujourd’hui, le système matriochka se rappelle à notre bon ou mauvais souvenir.

 

Voici, en résumé, comment s’imbriquaient les matriochkas :

 

1-    Au sommet, trônait l’Union soviétique placée sous la férule du Parti communiste (PCUS).

2-    En-dessous, figuraient les quinze (voire seize selon les époques) Républiques socialistes soviétiques (RSS), avec un statut spécial pour l’immense République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR), l’actuelle Fédération de Russie. Parmi ces RSS, on trouvait, outre la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie, la Géorgie, l’Arménie etc. Avec pour les RSS d’Ukraine et de Biélorussie, un petit plus après la Deuxième guerre mondiale : elles pouvaient siéger comme Etats «indépendants» à l’Organisation des Nations-Unies, comme l’URSS. Il s’agissait de marquer symboliquement la part prise par ces deux RSS à la victoire contre l’Allemagne nazie. En fait, grâce à ce tour de passe-passe, Staline disposait de trois voix supplémentaires à l’ONU. Car, bien entendu, il était impossible aux représentants biélorusses et ukrainiens aux Nations-Unies de voter contre la volonté du Kremlin.  

3-    Le troisième étage était dévolu aux Républiques socialistes soviétiques autonomes (RSSA) qui se trouvaient placées au sein de certaines RSS aux vastes territoires. Elle n’avait pas accès direct à Moscou et devait en passer par la capitale de leur RSS.

4-    Appartenant soit directement à la RSS, soit à la RSSA, on trouvait l’Oblast autonome

5-    Sous l’oblast, se nichait le district autonome.

 

 La hiérarchie de l’organisation «matriochka»  permet de comprendre ce qu’il adviendra de la Crimée.

Cette péninsule a été arrachée à l’Empire ottoman en 1783 par l’impératrice russe Catherine II, annexion confirmée par le Traité d’Iaşi en 1792. Après le coup d’Etat léniniste en 1917, la Crimée est restée dans le giron russe où elle a connu fortunes et infortunes diverses. Après la création de l’Union soviétique, la Crimée disposait du statut de République socialiste soviétique autonome (RSSA), au sein de la RSFS de Russie ; elle occupait donc le troisième étage de l’organigramme, tout en appartenant directement à la Russie. La ville-forteresse portuaire, stratégiquement décisive, de Sébastopol a été attribuée à la RSSA de Crimée dès 1921.

 

La Crimée dégradée 

Après la guerre, Staline a pris des décisions à la fois positive et négative à l’égard de la Crimée. En 1945, il a attribué le titre de ville-héros de Sébastopol en raison de la résistance de ses habitants aux troupes nazies. Toutefois, cette année-là, il a rétrogradé la RSSA de Crimée au quatrième étage de son édifice. La péninsule est ainsi devenue un simple oblast, toujours au sein de la RSFS de Russie. Un an auparavant, à l’initiative de son sinistre de l’Intérieur Béria, Staline avait fait déporter 193 865 Tatars de Crimée dans les RSS d’Asie centrale.

Le Kremlin accusait ce peuple musulman d’origine turque d’avoir collaboré avec l’armée allemande. Ne s’agissait-il pas plutôt de russifier la Crimée ? En effet, les Tatars déportés ont été remplacés le plus souvent par des Russes. Finalement, justice a été rendue aux Tatars en 1967, lorsqu’un décret du Kremlin a effacé les accusations portées contre eux par Staline, toutefois sans que Moscou n’ait songé à réparer ses torts de façon autre que symbolique.

 Comme on le verra par la suite, la «question tatare» reste au centre de l’actualité.

Le "cadeau" empoisonné de Khroutchev 

En 1954, le nouveau maître du Kremlin, Nikita Khroutchev a offert l’oblast de Crimée à la République socialiste soviétique d’Ukraine, afin de célébrer le 300e anniversaire du Traité de Pereyaslav qui scellait le rattachement de l’Ukraine à l’Empire russe. Pourquoi ce «cadeau» ? Ancien patron du Parti à Kiev dès 1937, natif d’un village russe mais situé tout près de l’Ukraine, Khroutchev a toujours clamé son affection pour ce pays. Sentiment ambigu, dans la mesure où il était un rouage important de la machine à broyer stalinienne et qu’à ce titre il a porté une lourde responsabilité dans la famine organisée qui avait ravagé l’Ukraine au début des années 30, ainsi que dans l’organisation des purges sanglantes prescrites par le Petit Père des Peuples. 

 

A-t-il voulu faire oublier ce passé en offrant ainsi la Crimée à l’Ukraine ? Nina Khrushcheva – petite-fille de Nikita Khroutchev, aujourd’hui professeure  à New York – suppose que son grand-père trouvait simplement plus rationnel de détacher la Crimée de la RSFS de Russie pour la «coller» à la RSS d’Ukraine. (lire ce lien) Ce «don» ne mangeait pas de pain, dans la mesure où tout cela restait dans le contexte de l’Union soviétique ! Toutefois, ce «cadeau» paraît aujourd’hui bien empoisonné.

 Sébastopol et l'emprise russe

Lorsque l’Ukraine a quitté les décombres de l’URSS pour redevenir indépendante en 1991, la Crimée est restée dans son giron avec le statut de république autonome, la ville de Sébastopol étant placée sous un régime administratif particulier.

 En emportant la Crimée avec elle, l’Ukraine a hérité d’une population majoritairement russophone et attachée à la Russie, mais aussi d’une autre source d’ennuis potentiels : la flotte de guerre russe à Sébastopol. Un élément crucial pour Moscou. Un accord entre Kiev et Moscou assure à la flotte militaire russe la jouissance de la rade jusqu’en 2017. Par la suite, ce «bail» a été prolongé jusqu’en 2047, en échange d’un «loyer» annuel de 100 millions de dollars. Et il ne faudra pas compter sur Poutine pour céder quoique ce soit à Sébastopol qui reste donc sous emprise moscovite.

Le retour des Tatars 

En consultant la carte, on pourrait se dire : «Pourquoi l’Ukraine tient-elle à cette Crimée qui ne lui a été attribuée qu’en 1954 et qui est de culture russophone?» C’est oublier un peu vite les Tatars! Après leur réhabilitation en 1967, certains d’entre eux sont revenus en Crimée où ils forment aujourd’hui entre 10 et 12% de la population. Or, ces Tatars ne veulent pas entendre parler d’un rattachement de la Crimée avec la Russie et soutiennent activement l’insurrection de Kiev.

 

Pour paraphraser Sempé, en Crimée, rien n’est simple et tout se complique.

 

 Jean-Noël Cuénod

 

Crimea_republic_map.png

15:23 | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook | | |

Commentaires

Mr Cuénod, la haine à l'égard de la Russie que vous distillez sur votre blog, devient vraiment insupportable.

Là, je vous le dis franchement, faites attention , vous dépassez les bornes, toutes les lignes rouges réelles ou imaginables - Dieu voit tout, l'enfer n'est pas encore dissout, il faut que vous le sachiez...

D'abord, pourquoi matrioschka???, et pourquoi vengeance???????

Vous savez très bien que le système hiérarchique d'organisation des territoires (et des pouvoirs) est presque le même dans tous les pays du monde.

En France par exemple, on a l'Etat central, les régions, les départements, les communes.
En France, on a aussi la Corse avec ses indépendantistes et aussi Ivan Colonna condamné à la perpétuité mais qui clame toujours son innocence.

Ensuite, réduire la crisé ukrainienne déclinée en question de dégrée de l'autonomie de la Crimée actuelle, réduire cette crise à une confrontation de deux Empires – russe et ottoman, il y a plus de deux siècles, est vraiment ridicule. Mais comme on dit, le ridicule ne tue pas.

Alors répondez nous, pourquoi vous haïssez à ce point tout ce qui est Russe?
Mais ne dites surtout pas qu'il s'agit de votre blog personnel, de votre journal intime et de votre liberté d'expression.
Votre haine, vous la distillez sur la place public...

Écrit par : vlad | 28/02/2014

Pour paraphraser Sempé, en Crimée, rien n’est simple et tout se complique ?

мудак!

Écrit par : Keren Dispa | 28/02/2014

Poutine, l'homme le plus riche de la planète selon tous les spécialistes de la corruption aime à Russie et les russes, ils les aimes tellement qu'il a rouvert les goulags, alors vlad de mes deux, saches une chose, ici en Suisse on chie sur qui on veut et perso, c'est parce que j'aime les russes que je chie sur Poutine !

ça te va comme réponse ou tu veux continuer ?

Écrit par : Corto | 28/02/2014

Et ben voilà, "l'enfer si tu ne fais pas ce que je te dis, le paradis si tu me donne ton sang et ta fortune mais surtout pense comme le roi." Ce raisonnement bas de gamme situe son auteur: un ignorant.

Jean-Noël Cuenod relate l'histoire rien de plus le crabe. La Liberté d'expression c'est cela.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/03/2014

La Tribune de la Genève:
"La Crimée demande l'aide de la Russie pour restaurer le calme"
http://www.tdg.ch/monde/obama-s-exprimer-lukraine-suite-lagression-russe/story/21744777

La Voix de le Russie:
"Les autorités de la Crimée demandent à Poutine de garantir la paix"
http://french.ruvr.ru/2014_03_01/267616549/

Écrit par : vlad | 01/03/2014

La responsabilité du laqué incompétent Ianoukovitch, sera retenue par l'histoire. Si Poutine annexe la Crimée, il perdra de son aura. Sommes-nous comme au temps des années 1930? Oui en fonction de la crise des cerveaux et de la dette. Quant à une guerre en Europe débouchant sur une guerre mondiale, on en est loin.

Cela dit, seule une guerre mondiale éliminerait la dette Occidentale.

On ferait mieux de s"occuper de l'islam, le plus grand danger pour notre monde.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/03/2014

vlad, tu défends ton poutine, c'est ton droit, mais si tu allais le faire sur place, peut être que tu aurais des médailles, ici, c'est pas le genre de la maison, je parle de la population suisse et pas de certains banquiers pourris avec qui ton président convole en noce !

Pitié, faite que cesse ce trafique de fric de la corruption en Suisse !

Pierre, parce que ce monstre du kgb aurait une aura ?? Tu ne viendrais pas un peu fanatique ?

Poutine est très malade, je parle sérieusement, il a eu une rémission grâce à un traitement auquel il n'aura certainement plus accès, ce sont des infos sérieuses, maintenant il veut finir comme Lénine dans un mausolée réfrigéré, car les métastases reviennent !

Donc sachant qu'il ne va plus faire de vieux os, il en profite pour faire le sale boulot !

Les bases de missiles intercontinentaux sont en alertes générales, tant en Russie qu'aux USA, l'escalade est enclenchée !!

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Corto, il faut rendre à César ce qui appartient à César, Poutine est un élu avec une côte de popularité que certains voudraient avoir dans leur propre pays.

En tout cas, il tire plus vite que nos occidentalopithéques européens et américains, englués dans le mazout et le bel islam! Ah, j'oubliais les faux dollars....80 milliards par mois.

La guerre nucléaire n'est pas pour demain, tu peux dormir sur tes deux oreilles.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/03/2014

L'occident doit garder la tension élevée vis-à-vis du tueur en série poutine, car en fait, c'est un très gros chiard, comme l'était staline et tous les tyrans !

Il faut bien savoir une chose, c'est que l'armement russe est d'un autre âge, pratiquement à l'âge de la pierre si l'on compare les armes russes aux armes américaines, l'aviation 4ème génération quand elle vole russe ne peut absolument rien contre les avions dernière génération des F22 et F35 et quelques autres surprises très récemment développées, du point de vue des missiles, ce serait un suicide immédiat si la Russie avait la maladresse de déclenché un seul de leurs bases de lancements cela grâce aux systèmes satellites engagés par Reagan, le système "star-war". Au niveau de la marine, même pas la peine d'en parler, les principaux vaisseaux russes datent des années 70 et n'ont pas été upgradés depuis les années 80, manque de budget !

Poutine avait annoncé il y a quelques mois, que la Russie allait injecté 100 milliards de dollars pour moderniser les équipements russes, peine perdue, ce n'est même pas le 15ème du budget annuel américain !

Autre chose, tous les cerveaux de l'ex-soviétique se sont barrées fissa après la chute du mur et pour finir, dans les rangs de l'armée russe, 50% des effectifs ne sont pas vraiment chauds à se sacrifier pour le nabot du krémelin, cette affaire d'Ukraine va certainement provoquer des bouleversements au sein de "l'empire" en papier-maché !

Écrit par : Corto | 01/03/2014

A vous lire, je me demande qui est malade.... Quel bel exemple de démocratie !

Dès que l'on manifeste sa désapprobation envers les USA et ses pays alliés, on s'expose aussitôt aux foudres des "journalistes" qui se livrent plus à de la propagande plutôt qu'à des explications objectives et à des moralisateurs ou analystes de salons qui bavent leur haine....

Triste constat Messieurs....

Écrit par : Roger | 01/03/2014

Corto je ne suis pas un fan de Poutine, mais un admirateur de ce type qui réussit à faire le pied de nez aux occidentaux. Il avance, là ou les occidentaux reculent. Est-ce à dire que je suis d'accord sur tout, certainement pas, j'ai déjà évoqué le sujet ailleurs.

Il ne s'agit pas de critiquer gratuitement, il s'agit d'expliquer le pourquoi du parce que.

Les occidentaux n'ont pas une politique adéquat envers la Russie depuis des décennies. Le lézard laqué est responsable de ce qui c'est passé comme déjà dit, mais l'occident également. La révolution "orange" n'est pas un détail dans l'histoire de l'Ukraine. Cela dit, je ne suis pas dans les coulisses des pouvoirs, je reste humble face aux difficultés de ce monde.

La partition de l'Ukraine est en marche. Nos occidentalopithèques se réuniront Lundi, normal, demain il faut aller à la messe et aux vêpres.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/03/2014

Pierre, c'est bien ce que je t'ai toujours dit, tu as fait de l'athéisme une religion et dès qu'une idole sort des profondeurs, tu t'agenouilles !

Pour les néophytes, Lénine avait déjà couché sur le papier à la lettre près ce qu'il se passe en 2014 et ce qu'il s'est passé depuis 1921 et les esprits faibles, non seulement succombent aux sirènes mythiques de cette farce du 20 et 21ème siècle, mais en plus acceptent des sous-rôles dans ce gâchis !

Pierre, si tu étais en Ukraine, tu serais du coté des voyous et des envahisseurs, pourtant les néo-nazis de ce pays sont de l'autre bord, c'est l'ironie de l'histoire, mais tu verras, ils vont très vite tourner leurs vestes !

Quant aux mythiques "élections" que poutine aurait remportées en Russie, c'est justement là que le bas blesse, il s'agissait d'une parodie minable, comme le personnage, d'élections, les rares observateurs l'ont confirmer !

La Russie ne remontera jamais, c'est comme si cette énorme nation était vouée à rester au fond du puits d'on les parois gluantes ne laisserons aucune chance à ce peuple maudit par les dieux !

Cependant, comme je l'ai dit, ces actions entreprises par ce tyran sont les signes de sa prochaine chute, car c'est en Russie qu'il sera plaqué à jamais dans les abîmes des dictateurs !!!

Il ne faut pas oublier qu'en cas de crise internationale, plus rien ne fonctionnera dans ce pays au niveau des communications en dehors de son réseau filaire datant des années 60 !

Les techniciens des mega-backbones d'internet des des communications basés aux USA n'ont qu'à tourner le bouton et c'est la Russie qui tombe dans les ténèbres d'il y a 25 ans !

J'aimerais bien être ne mouche au moment où le tyran envoie une requête sur le net et que l'écran affiche :"Aucune connexion n'est disponible" "réessayez à nouveau !" !!!!

Selon des infos circulant sur le net, déjà ce soir, les vitesses de transmissions en Russie on chuté de 20 à 30% !!!

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Info:

Ottawa recommande à ses ressortissants de quitter l'Ukraine. L'ambassade est fermée jusqu'à nouvel ordre.

http://fr.canoe.ca/

Oh Vladimir, tu fais peur aux petites gens qui accueillent les islamistes moins dangereux!

Écrit par : Pierre NOËL | 01/03/2014

Question "islamistes" y a pas photo entre la Russie et le Canada !

Au fait sais-tu combien y t-il de musulmans en Russie, je ne parle pas des chiffres de novosti !

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Aussi attendons nous à une énorme vagues de petits princes du golfe à Genève !

Car ça chauffe grave avec l'Iran, selon plusieurs spécialistes, y compris israéliens, l'Iran possède des têtes nucléaires, bon pas encore très opérationnelles, mais ça, sa ne s'arrangera pas vraiment avec les années !!

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Aussi attendons nous à une énorme vagues de petits princes du golfe à Genève !

Car ça chauffe grave avec l'Iran, selon plusieurs spécialistes, y compris israéliens, l'Iran possède des têtes nucléaires, bon pas encore très opérationnelles, mais ça, sa ne s'arrangera pas vraiment avec les années !!

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Corto.... Sans vouloir le moins du monde m'immiscer dans votre diatribe anti Russe ou anti Poutine, permettez moi tout de même de vous conseiller de vous pencher un peu sur le niveau de la technologie militaire en Russie... Visiblement, vous en êtes resté à l'époque Eltsine...

Mais bon, que cela ne vous gène pas de déverser vos flots de haine et de fiel sur ce sujet...

Juste une question..... Vous ou votre famille a t'elle eu à subir des outrages, des sévices de la part des Russes ?

Si oui je peux alors comprendre vos réactions.... Si non...... dans votre propre intéret.... consultez ! il n'en est que temps....

Écrit par : Roger | 02/03/2014

" mais un admirateur de ce type qui réussit à faire le pied de nez aux occidentaux. Il avance, là ou les occidentaux reculent "

Il n'y rien réussi de formidable. Il n'a que profité qu'un pleutre siège actuellement à la Maison Blanche. Avec un Reagan ou un W. Bush, Poutine aurait été remis à sa place vite fait bien fait.

D.J

Écrit par : D.J | 02/03/2014

Roger, je ne suis pas non plus gestionnaire de fortune dans une banque suisse pourrie et je comprend que vu votre situation, vous voulez répéter l'histoire de votre bastion bancaire, par contre, je vous assure d'une chose, la Suisse doit s'attendre à de grand changement pour ceux qui n'ont pas encore remarqué que la "barque" pleine de fric sale est pleine !

Alors votre obséquiosité maladive et fébrile ne vous laisse qu'en face de vos propre fantasme, il se trouve par ailleurs que je m'y connais très bien en armes hightech et en histoire des conflits, alors vos petits rêves d'une Suisse neutre lors d'un éventuel conflit mondial, n'y comptez pas trop, vous seriez déçu et vous n'aurez personne à consulter !

Concernant votre penchant amoureux pour les voyous et les corrompus, j'appelle ça, ni du fiel, ni de la haine, ça va bien au delà de ces mots usés, c'est de la connerie tout simplement !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Autre chose, il faudrait demander aux russes ce qu'il pense de la merde dans laquelle ils nagent avec la même bande du kgb au pouvoir que sous staline !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

DJ, avec un autre personnage à la tête des USA, il y aurait eu un dialogue avec le représentant de la Russie donc, une meilleure compréhension.

Le manque de dialogue entraîne toujours des conflits. Les étiquettes collées gratuitement à Poutine sont due au fait qu'il fait des affaires avec la Syrie, l'Iran et bien d'autres pays que l'occident à laissé ou délaissé pour aller bisouiller avec les monarchies du Golfe avec pour conséquence l'islamisation de nos pays.

Depuis l'arrivée de Poutine aux affaires, la Russie a évolué c'est un constat des économistes sérieux. Les énergies fossiles y sont pour quelque chose certainement.

On oublie également de prendre en considération que la Russie est Slave (en partie)avec une culture et une mentalité différente de la nôtre.

Corto va à la mosquée ou à la messe tu répètes comme un perroquet ce les religieux et les imams disent bêêêê-tement des Athées. Ils chantent faux comme toi.

Écrit par : Pierre NOËL | 02/03/2014

Oh, Corto.... vous m'avez habitué à mieux.... J'attendais une réponse plus.... énergique vu votre état...

Au fait....je n'ai aucun compte en Suisse... ni ailleurs..... ce qui confirme, là encore votre délire....

Allez... un effort, que diable..... vous pouvez mieux faire !!

Écrit par : Roger | 02/03/2014

Roger le débat n'est pas "Corto", esprit quittes ce corps !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Pierre Noël, à nouveau de la mystique à deux balles !

Si les poules avaient des dents, ce ne serait pas des poules !

Filer du nucléaire aux mollahs iraniens colle tout à fait avec ce que tu déclares à longueur d'années, seuil que l'Amérique n'a pas franchie !

Mais ne t'en fait pas, ces bombes vont bientôt frapper l'Europe et cela au nom de allah le miséricordieux !

Ne pas oublier que les missiles balistiques d'une portée de 4'500 km auxquelles les mollahs tiennent par dessus tout !

Comment un athée en arrive à soutenir un état-église, c'est une question qu'il ne faut pas éclipser !!!

Écrit par : Corto | 02/03/2014

La seule issue en Ukraine serait qu'obamuzz propose à la Russie de ne jamais introduire l'OTAN dans la région et Poutine se retire dans les 2 heures !

Retenez bien ce qui est écrit dans ce comm. !!!

En occupant la Crimée, Poutine enterre les accords de Yalta et se place en avant vis-à-vis de staline !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Pierre Noël, d'où t'abreuves tu de pareils conneries ?

"la Russie a évolué c'est un constat des économistes sérieux."

L'avis de banquiers suisses ?

99% du PIB russe passent par la mafia au pouvoir, c'est bien le problème, hitler avait fait la même chose avec des faux deutschemarks en grande partie imprimés dans les caves du vatican afin de prendre le pouvoir depuis 1931 en coulant l'économie nationale !

Le seul problème de poutine, c'est comme avec staline et les généraux qu'il avait fait pendre avant la guerre, le rendant impuissant contre l'Allemagne une que celle-ci a violé les accords entre la Russie et le parti nazi, cette fois ce ne sont plus des généraux (actuellement rongés par l'âge et la vodka) mais les cerveaux qui ont fuis la Russie !

Comment avec des généraux décatis et des armements d'une technologie vielle de 40 ans, la Russie pourrait faire face aux armées occidentales, nous le voyons très bien en Syrie avec les aller et retours de Tsahal dans les cieux syriens et libanais sans qu'un seul des milliers de radars russes ne détectent pas la moindre trace ?

Donc en cas de conflit généralisé est c'est sur cet axe que la Russie fait son chantage infantile, il n'y aurait plus qu'à la Russie l'arme tabou, les missiles nucléaires, comme d'ailleurs l'Ukraine avait rendu ses ogives avant de déclarer son indépendance, mais là aussi, les missiles seraient immédiatement neutralisés et en contre partie, l'occident n'aurait pas d'autre choix que de lancer les siens sur une Russie non-équipée de systèmes anti-missiles performants !

Je l'ai déjà dit, ce que poutine craint, c'est qu'en cas de détachement de l'Ukraine de son influence, c'est un engagement de l'OTAN en Ukraine !

Si obama ratifie un accord garantissant que l'OTAN s'engage de ne pas s'installer en Ukraine, poutine fera marche arrière sans autre condition !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Ne pas non plus oublier la tentation des généraux russes de renverser le pouvoir en Russie, les même qui à leur propre compte trafiquent tous les armements fabriqués pendant 70 ans de communisme acharné !

Poutine marche sur un fil, à mon avis, il déjà tombé !

Ne pas oublier non plus les coûts d'une occupation d'un territoire de la taille de l'Ukraine, pour chaque soldat sur le terrain, il faut 50 personnels actifs dans le pays envahisseur, c'est connu depuis des millénaires, ça s'appelle la "logistique" !!!

En fait nous pouvons nous poser la question : Est-ce que ce n'est pas l'Ukraine qui va renverser le pouvoir mafieux de poutine ???

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Pierre Noël, en ce qui te concerne, l'église orthodoxe te suffira largement !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Corto oublie moi mais n'oublies pas de prendre tes cachets bonne nuit.

Écrit par : Pierre NOËL | 02/03/2014

Tenez les champions-débatteurs, un article vient de sortir et son analyse pourra vous intéresser.
Le comportement de certains semble correspondre à la névrose d'occidentaux en manque d'efficacité dans leurs entreprises. La nourriture mentale, l'éducation, les idéologies unilatérales... On est ce qu'on consomme.
http://www.dedefensa.org/article-_coup_ou_pas_coup_le_n_ud_gordien_est_l__01_03_2014.html

Écrit par : Beatrix | 02/03/2014

Merci Jean-Noël, vous tolérez les sous-entendus insultant dans un sens mais pas leurs répliques, vous feriez un bon juge suisse !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Cher Corto, arrêtez de proférer des mots grossiers et vous serez à nouveau publié comme vous le fûtes avec abondance.
D'une manière générale, j'ai été beaucoup trop laxiste. Je reconnais mon erreur. Désormais, la vis sera serrée. Plus d'attaques personnelles, plus d'injures.

Écrit par : Cuenod | 02/03/2014

Quel mot grossier, dans ce cas arrêtez de publier des insinuations concernant l'utilisation de "cachets" et les vaches seront bien gardées !

" Plus d'attaques personnelles, plus d'injures."

"Corto oublie moi mais n'oublies pas de prendre tes cachets bonne nuit."

Écrit par : Pierre NOËL | 02/03/2014

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Quant à votre blog, je m'en passerais dès lors, ce n'est pas la concurrence qui manque !

Écrit par : Corto | 02/03/2014

Monsieur Cuénod, pour les insultes voulues, déterminées, en toute connaissance de cause n'ayant rien à voir avec quelqu'un qui ne saurait pas à quoi s'en tenir, personne contre laquelle de façon désopilante on jouerait à s'amuser, pourquoi pas à deux, à plusieurs... ces insultes, sans que vous me demandiez mon avis, je vous le donne: je crois que, non seulement vous avez raison de vouloir ne plus les accepter mais qu'il y a longtemps que vous auriez dû le faire... En revanche, en lisant vos articles, je ressens, je ne crois pas que c'est forcément tout à tort, parfois comme une hargne sous-jacente, sorte de parti-pris une fois pour toutes... contre tel/le ou tel/le... Bien évidemment, je réalise, que, journaliste vous êtes au courant de mille choses que nous ignorons, mais, par le fait, ce fait que nous ignorons, parfois nous pouvons être surpris, désemparés... choqué, un peu. Bonne journée.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/03/2014

Restons zen, l'argumentation sur le sujet dois dominer le commentaire.

Bonne journée Corto.

http://www.youtube.com/watch?v=UPJ3wxBxjAo

http://www.youtube.com/watch?v=rffVOKmt8Lk

Écrit par : Pierre NOËL | 03/03/2014

Au peuple Russe,

Je remercie Russes et Américains d'avoir libéré l'Europe et l'Asie en 1945 !
Je remercie les Russes d'avoir libérer mon grand-père des Allemands !
Mais certainement pas les Waffen SS Ukrainiennes !

Un peu de respect pour la Russie d'Anton Tchekhov, Fiodor Dostoïevski, Dmitri Mendeleïev ou de Valeri Alekseïev !

Je m'excuse auprès des amis Russes pour les injures injustifiées proférées par certains de mes compatriotes !

Pensez à la paix et à une Eurasie prospère et libre !

Écrit par : PPh Chappuis | 03/03/2014

Les commentaires sont fermés.