14/11/2013

«Minute» et Christiane Taubira, un remugle qui vient de loin

 

Christiane-Taubira-Delannon_5551.jpg

 En traitant de singe la ministre française Christiane Taubira, l’hebdomadaire d’extrême droite Minute a exhalé un remugle qui rappelle les pires heures de la presse raciste de l’entre-deux-guerres.

Dans leurs caricatures, leurs titres, leurs écrits, ces journaux d’encre brune utilisaient deux catégories de style pour salir leurs victimes, à savoir les métaphores médicales et animales.

Leur cible préférée était Léon Blum, juif, socialiste et chef du gouvernement de Front populaire (1936-1938). Ce «fils de Moïse», affirmaient-ils, allait inoculer le «virus cosmopolite» à la France, qui allait en être «gangrenée». Lorsque la médecine ne suffisait plus, ces folliculaires antisémites se rendaient au zoo. Blum en sortait caricaturé en hyène, en vautour, en serpent.

Minute s’est donc directement inspiré de cette école pour concocter sa couverture injuriant Christiane Taubira. Certes, elle n’est pas juive et vient de Guyane. Toutefois, on retrouve la même association entre un responsable politique, son origine et un animal. Ce processus n’a rien d’anodin car il nie sa cible en tant qu’être humain. Le terrain est ainsi aménagé pour commettre les pires horreurs.

Après l’Holocauste, le racisme s’est fait discret. Le souvenir des écrits qui l’avaient rendu possible était encore frais. Puis, au fil des ans, la mémoire s’est estompée, les freins se sont usés. Aujourd’hui, le racisme s’affiche sans pudeur.

Ce phénomène n’atteint pas que la France et s’étend à d’autres pays, comme l’Italie, où la ministre de l’Intégration, Cécile Kyenge, native du Congo, a essuyé des jets de bananes et a été comparée à un orang-outan par le sénateur de la Ligue du Nord Roberto Calderoli.

L’affaire Minute suscite aujourd’hui l’indignation quasi générale. Sursaut momentané ou prise de conscience? Parions sur la conscience, en espérant ne pas être déçus.

Jean-Noël Cuénod

 

ESPACE VIDEO

11:49 | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook | | |

Commentaires

Jean-Noël, bien que les propos ignoble sans cesse proférés par cette France fille ainée de l'église, je ne souscrit à ces comparaisons faciles faites avec la Shoa.

La France de l'entre-deux guerres fustigeait les ethnies quelles qu'elles fussent, d'ailleurs à cette époque, les africains à la peau foncée étaient désignés comme des "nègres" ou des "singes" comme dans les propos tenus ouvertement par des membres du FN, mais ces africains n'ont pas fait l'objet de déportations dans le dessin d'être exterminés. Les anthropomorphismes flattent l'égo sociale des populations chrétiennes, également, les africains, à la différence des juifs, se sont soumis allégrement à ces insultes biens paternalistes.

D'ailleurs l'attitude bien française de s'adresser aux populations africaines noires n'a en rien changé depuis l'entre-deux guerres, allez dans les usines de l'hexagone et observez les allusions quotidiennes proférées aux ouvriers à la peau noire, la condescendance généralisée répandue sur l'ensemble des territoires français et dans les pays sous mainmise française n'a aucunement changé depuis l'arrivée du maréchal.

Alors ne parlons pas trop avec le trémolo de service, parce que la personne visée est ministre, relevons plutôt le quotidien des immigrés africains en France, je doute qu'ils soient mieux traités en 2013 qu'en 1935 !

Écrit par : Corto | 15/11/2013

Je me pose toutefois des questions sur cette couverture. Je ne sais de "Minute" qu'une chose, c'est que c'est un journal d'extrême droite. Soit. Cependant, la couverture "Maligne comme un singe, Taubira a la banane" n'est pas raciste en soi, mais joue sur le racisme. Ce procédé est utilisé par Charlie hebdo chaque semaine. On peut rire de tout sur tout avec n'importe qui, tel est le credo. Que l'on a vérifié avec l'affaire des caricatures de Mahomet. Alors ce qui est bon pour l'ultragauche ne le serait pas pour l'ultradroite ? Et pire : il y aurait de bons et de mauvais "racismes". On peut rire des Juifs, des Arabes, des cathos mais pas des Noirs ?
En tout cas, pendant tout ce temps, on ne parle pas d'autre chose, en France...

Écrit par : Géo | 15/11/2013

@Géo

Comment, Géo, tolérer vos lignes indignes? Sans parler racisme, simple COURTOISIE ? "On peut rire de tout": qui décide?
Des gens achètent Charlie Hebdo, d'autres non...

Vous affirmez qu'on ne parle plus d'autre chose en France, qu'en savez-vous? N'y a-t-il désormais, en France, plus que des êtres riant de tout et de n'importe quoi indifférents aux luttes contre le racisme ou ennemis sournois de ces luttes et combats ?

Écrit par : Dekoriacis | 15/11/2013

"Des gens achètent Charlie Hebdo, d'autres non..."
Des gens achètent Minute, d'autres non. Jamais acheté Minute...
Le reste de votre commentaire est tout aussi abscons. Où est l'indignité ? De quelle courtoisie, en majuscules ou non, parlez-vous ?
"On peut rire de tout sur tout avec n'importe qui, tel est le credo" le credo de Charlie Hebdo, pas le mien.
Comme beaucoup de gens, vous lisez trop vite et en diagonale.

Écrit par : Géo | 15/11/2013

une désagréable impression s'exhale autour de cette ministre de l'Outre-Mer

à force de lancer des boomerangs ciblés "xénophobie" depuis "sa" loi sur le mariage refondé, elle a bénéficié d'un regain de popularité, usé de comm à l'envers, répété les lancements de buzz et en arrive aujourd'hui aux abus de ces effets

il y a des personnes dont l'activisme rend le sillage bénéfique, positif, productif et stimulant d'autres sillages

ici on en est loin. cette dame n'a de cesse d'entretenir avec talent son ambitieuse image, en apparence: la loi française du mariage "pour tous" c'est SA LOI SON NOM SON COMBAT - suffisamment alambiquée pour provoquer tous buzz (truc génial, disposer d'une comm boostée grâce à de mauvais textes de loi)

au lieu de faire une loi généraliste qui aurait pu être simple et passer rapido car sans arrêtes attisant le populisme

usant pour cela de profondeurs nauséabondes - besoins inscrits dans l'esprit de revanche de la France d'Outre Mer: la xénophobie puis le racisme - qui ne sont de fait que leviers toxiques pour son environnement

registre utilisé par quelques uns de ses collègues dans leurs carrières politiques (une bonne recette, ça se copie) comme Harlem Desir - avec quelque peu moins de succès

- oubliant que tenir le boomerang, c'est pour les initiés du bush australien.

Écrit par : pierre à feu | 15/11/2013

- "Maligne comme un singe, Taubira a la banane" n'est pas raciste en soi, mais joue sur le racisme. Ce procédé est utilisé par Charlie hebdo chaque semaine. On peut rire de tout sur tout avec n'importe qui, tel est le credo."

Je ne pensais pas que cela arriverait de sitôt, mais c'est bien arrivé:
un point sur lequel je suis 100% d'accord avec Géo.

Écrit par : Chuck Jones | 15/11/2013

Chuck Jones, c'est juste que ce procédé-là

- "Maligne comme un singe, Taubira a la banane" n'est pas raciste en soi, mais joue sur le racisme"


est le cadeau du berger à la bergère.

(bien trop honorable en tant que tel pour ma part. mais il y a des blocages de liberté d'expression en construction).

Écrit par : pierre à feu | 15/11/2013

Chuck Jones - cette réaction n'est que réponse à.

semble que Taubira fasse partie de ceux qui en vivent et qui feront toute leur vie au mieux pour attiser tous relents xénophobes &/ou racistes ou dénotés tels.

encore faut-il prendre quelque distance avec son voisin socialiste ou harlemdésiriste pour avoir la vue claire.

Écrit par : pierre à feu | 15/11/2013

Merci, Chuck. Quant à un manque de courtoisie de ma part, je viens de voir le Grand journal sur canal +. La façon dont ils traitent leurs autorités fait un peu peur. Mais bon, canal + n'a pas la réputation d'être d'extrême droite, donc ils peuvent absolument tout se permettre...

Écrit par : Géo | 15/11/2013

A propos de la loi sur le mariage qui monte passablement les uns contre les autres je pensai et écrivis qu'il vaudrait mieux parler en premier lieu de compagnonnage pour les homos, puis, vu le nombre des divorces, se demander si, avec les temps modernes, l'institution du mariage n'a pas vécu et, de la sorte, en un second temps, parler pour tous, homos et hétéros, de compagnonnage ce qui, en cas de séparation, en pensant avant tout aux enfants, permettrait de dédramatiser et relativiser les séparations... entre compagnes et compagnons bien évidemment pacsés.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/11/2013

Il y a deux choses, ce moquer d'ethnies ou de nationalités avec des sobriquets ou des noms d'oiseaux et le fascisme, on se fout de la tronche ou des pieds des fribourgeois, des suisses allemands, des vaudois ici à Genève et ils en font de même, là n'est pas la question. Maintenant traiter les noirs de singes, on touche à autre chose, peut être aussi certaines ressemblances, comme certains suisses ont des allures porcines, ce que les noirs n'hésitent pas de mettre en avant lorsqu'ils généralisent sur les blancs.

Maintenant il est vrai que le rapprochement entre certains européens du nord et la race porcine trouve parfois des explications, au niveau esthétique, également entre certains africains et les grands singes peuvent apparaitre dans quelques cas, peut être parce que nous devenons ce que nous mangeons mais dans ce cas, ce serait plutôt honorifique pour les africains face aux européens, car le singe est beaucoup plus proche de l'être humain que le porc, du moins du point de vue génétique !

Dans tous les cas, la France devient un grand zoo !

Écrit par : Corto | 16/11/2013

- « ... le rapprochement entre certains européens du nord et la race porcine ... entre certains africains et les grands singes ... Dans tous les cas, la France devient un grand zoo ! »

Autant je revendique une rigueur fanatique de la sémantique dans le discours politique et la transmission de l'histoire (avec pour exception les références littéraires), autant je peine à expliquer pourquoi la citation rapportée ci-dessus m'apparaît convoyer un message raciste, contrairement à "la banane de Taubira".

Quelqu'un veut-il bien m'aider à comprendre, en évitant naturellement le recours timoré à des qualifications de ma petite personne ?

Écrit par : Chuck Jones | 16/11/2013

Chuck Jones, le racisme existe de toute évidence, maintenant si le fait d'en parler relève du racisme, alors les fils se touchent !

En ce qui me concerne, certainement comme l'a plagié Jean de la Fontaine, au quotidien il m'arrive de comparer des visages à des espèces animales, j'ai une amie qui me fait penser à une petite souris, une autre à un oiseau, et Chuck Jones qui me fait penser à un furet !

Écrit par : Corto | 17/11/2013

@Chuck Jones

Selon Bernard Werber le rapprochement entre certains européens et la race porcine ou certains africains et les grands singes serait on ne peut plus approprié... puisque, tous, serions issus d'un couple singe et truie, en ce cas, dire que le père primitif apparaît en les traits d'une personne africaine et que le mère, truie, est particulièrement présente en la personne de l'auteur de la caraicature concernant Mme Taubira est honorer l'une et l'autre de ces femmes... Non?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/11/2013

Curieux, à lire ce que je vois ci-dessus, que vous ayez censuré mon commentaire.
Dans les archives de la blogosphère, il existe un commentaire de Corto nous qualifiant, nous Européens à des singes, que nous serions restés sans l'apport culturel des Arabes.
Votre politique de publication ou non paraît particulièrement vicieuse...

Écrit par : Géo | 17/11/2013

@Géo

Je ne censure jamais et, me concernant, "politique de publication", quel grand mot! On parlerait àventuellement motivation...

Si je ne censure jamais, en revanche, il m'arrive de n'être pas d'accord, voire, scandalisée, indignée

et de la dire...

Écrit par : Myriam Belakovsk | 17/11/2013

Il y a une chose qui dérange Géo est-ce une raison pour faire le pet ?

Concernant l'Afrique et ses cultures, il faut admettre qu'ils n'ont jamais eu l'outrecuidance de bâtir des pyramides comme ces crétins d'égyptiens disparus à jamais dans le port d'Alexandrie, des cathédrales comme ces escrocs de la piété mi-pédophile/mi-catholique, sans oublier ces imbéciles de mayas et d'aztèques avec leurs sports sanguinaires égalant nos comités olympiques et nos FIFA brocardées de fils d'or ainsi que d'autres empires de la vénérations elliptiques centripètes alourdissant les catacombes de l'histoire à laquelle seules les populations noires africaines n'ont pas eu la décadence de sombrer dans le même absurde que nous côtoyons au quotidien dans notre havre de concupiscence. Ce n'est pas à nos politiciens et prêtres que nous apprendrons à faire des grimaces !!!

Écrit par : Corto | 17/11/2013

"@Géo Je ne censure jamais et, me concernant, "politique de publication", quel grand mot! On parlerait àventuellement motivation..."

On est où ici ? c'est Myriam Belakovsky qui tient le blog de Jean-Noël Cuénod ?
J'envoie une réponse à Corto, évoquant le racisme à l'envers : le goût prononcé des jeunes européennes pour les Noirs. Censuré. Je proteste en termes plutôt fâchés : le commentaire passe. Et Myriam B me répond en prenant la place de celui qui signe ce blog...

Quant au dernier commentaire de Corto - mais s'agit-il vraiment de Corto ? - il doit s'être approvisionné aux mêmes sources que lovsmeralda...

Écrit par : Géo | 17/11/2013

La Fontaine m'est effectivement venu à l'esprit.
Et non, parler de racisme, évoquer des évènements racistes, ou tenter d'expliquer la pensée, la logique, la dialectique, les codes des racistes, n'est pas du racisme.

Cependant, concernant le titre de la une de "Minute", je vais faire un pas en arrière en ajoutant que le titre n'est pas raciste, à condition que l'article dont il est question se termine effectivement sur au moins une bonne raison pour laquelle Taubira aurait pu "retrouver la banane".

Il est effectivement indéniable que, servi sans justification, comme une injure, c'est bien l'aspect raciste du propos qui lui donne son sens, et non le message qu'il prétend véhiculer, sous le couvert de l'association "originale" de deux expressions courantes de la langue fran¼aise, employées exclusivement, jusqu'à aujourd'hui, de façon distincte.

Écrit par : Chuck Jones | 17/11/2013

Chuck Jones, il me semble plutôt que ce sont vos termes qui stimulent certaines délicatesses à rebours des langages populaires, à vous suivre, on pourrait sous-entendre "qu'un berger arabe aurait mordu un voleur allemand", quant à la banane, il s'agit d'un fruit explosif telle la grenade, on le sait bien !

Minute comme le disait Desproge ; « Vous lisez Minute ? Non ? Vous avez tort, c'est intéressant. Au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, vous achetez un exemplaire de Minute, pour moins de dix balles, vous avez à la fois La Nausée et Les Mains sales ».

Ce qui est instructif dans cette sale affaire et contrairement à Charlie Hebdo, Minute n'a plus explosé depuis des décennies !

Écrit par : Corto | 18/11/2013

Il n'est pas toujours évident de savoir en ces commentaires qui s'adresse à qui d'où confusions possibles... Je n'ai pas relevé que M. Belakovsky tienne le blog de Jean-Noël Cuénod! en revanche, à l'occasion, estimé ce dernier particulièrement indulgent quant aux commentaires agressifs à la fois malsains et stériles.

Écrit par : Dekoriacis | 18/11/2013

"commentaires agressifs à la fois malsains et stériles." mis à part le comm de Dekoriacis, je ne vois pas !

Ceci dit, c'est Libération qui s'est fait ferrailler, comme quoi, aucune prévision n'est possible !

Écrit par : Corto | 18/11/2013

Les commentaires sont fermés.