08/11/2013

Le plouc cause dans le poste: écotaxe, manifs bretonnes et bonnets rouges

 

Bonnetsrouges.jpg

Le Plouc a fait partie des invités, samedi dernier, de Jean-Marc Four, directeur de la rédaction de France-Culture et producteur de l'émission "Secret des sources". Au programme: l'écotaxe, la colère bretonne et l''impuissance du politique. Voici la chose.

10:19 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

L'empire de Napoléon s'émiette !

Après les "printemps" arabes, l'hiver va être chaud !

Ce qui est remarquable, c'est l'absence de présence des forces de l'ordre public, le gouvernement tremble dans ses pantalons à quartz !!

Autre message, les français ont compris qu'ils devaient casser pour être entendus !!!

Écrit par : Corto | 08/11/2013

Nicolas Hulot, il y a quelques années, annonçait "mille" écotaxes, tellement nombreuses, et importantes, précisait-il, que l'Etat devrait soutenir les citoyens et régions moins favorisés qui, en aucun cas, n'auraient les moyens d'assumer seuls... Vinrent les élections de Sarkozy puis F. Hollande...:ce qui se passe en Bretagne, en attendant l'extension de l'ensemble des colères légitimes, leurs conséquences,était prèvisible... Les médias, voire l'entretien sur France-Culture, font bien leur boulot et s'ils n'avaient pas été clairs, précis, présents à l'ensemble des rendez-vous avec les bonnets rouges... ne serions-nous pas les premiers à rouspéter que l'on ne peut décidément jamais compter sur eux... qu'ils ne disent, et ne montrent, que ce qu'ils veulent... ou que ce qu'on leur permet... On voyait la colère, l'impuissance de ces Bretons et la mauvaise mine de leurs compagnes... Certes, on ne comprendrait pas une intense émotion médiatique mais quelque chose, Monsieur le plouc, d'un "plus grave humain" quand-même, Pourquoi cette adresse au plouc? parce que des interlocuteurs présents il était au plus proche de ce "plus grave humain"...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/11/2013

De toute manière, les crédits accordés à la France on montés d'un cran, le + perdu se transforme en + au sens catastrophe de ce présent gouvernement, ce que je retiens, c'est la prédiction récente faite sur la cotation de la France par les organismes financiers américains, prédiction faite par DSK il y a un mois ou deux lors d'une conférence à Belgrade, il avait annoncé que la politique consistant à rabattre les pertes sur des taxes supplémentaires ne ferait que mener le pays vers des abîmes vertigineux.

D'un coté les révolutions se préparent et de l'autre, les empereurs américains de la finance tapent sur cette France à bout de souffle, mauvaise posture sans ouverture. Guerre civile comme en Syrie, rapprochement du niveau de vie de la Roumanie, les française l'accepterons ? pas sûre !

Non, là, c'est mal barré !

Écrit par : Corto | 08/11/2013

Les commentaires sont fermés.