04/08/2013

Le tiercé gagnant de Jean-Jacques Goldman (vidéos)

Le chanteur Jean-Jacques Goldman, 61 ans, a été désigné personnalité préférée des Français, hier, par le Journal du Dimanche. Deux fois par an, cet hebdomadaire consacre une enquête d’opinion pour désigner celle ou celui qui règne sur le cœur de nos voisins. Ceci explique-t-il cela ? Depuis douze ans, le créateur de « Quand la musique est bonne » s’est placé dans l’ombre des projecteurs. Il ne donne que de rares concerts de charité, notamment lors de la traditionnelle tournée des « Enfoirés » destinée à soutenir les Restos du Cœur. Et n’a plus sorti d’album, tout en continuant à écrire des succès, notamment pour Céline Dion et Johnny Hallyday.

 Or, le public apprécie les vedettes qui « ne se la joue pas ». Mais il ne faut pas pour autant se faire complètement oublier. L’an passé, l’album « Génération Goldman », reprises des « tubes » du sexagénaire par de jeunes vedettes, a fait un tabac fumant.

 Les Français apprécient aussi que Jean-Jacques Goldman place sa famille avant sa carrière. Le rythme fou de ses grandes années de succès, au cours des décennies 80 et 90, avait brisé son premier mariage (trois enfants de 28 à 38 ans). Après ses secondes noces avec une mathématicienne (trois enfants aussi, de 6 à 9 ans), Goldman en a tiré leçon en quittant Paris pour Marseille et en privilégiant la chaleur des siens aux feux de la rampe.

 En retrait, mais pas trop, actif dans le domaine de la solidarité, la famille comme valeur principale, voilà le tiercé gagnant de Jean-Jacques Goldman.

A la deuxième place de ce podium de la popularité, figure l’ancien premier de classe, le comédien des « Intouchables », Omar Sy. La star Sophie Marceau n’est pas loin, de même que le comique Gad Elmaleh. Il est intéressant de constater que ces citoyens les plus populaires ne ressemblent guère à la majorité des parlementaires, Français de souche et  venant de la ruralité ou des villes cossues.

 Jean-Jacques Goldman est le fils d’un résistant juif communiste. Son demi-frère Pierre fut un militant gauchiste célèbre dans les années 70, accusé de braquages ; il a été assassiné en 1979 par un groupe d’extrême-droite « Honneur de la Police » dont les membres n’ont jamais été identifiés. Omar Sy est un Français de la banlieue, né dans une famille sénégalaise et mauritanienne. Sophie Marceau est issue d’une famille ouvrière et a grandi à Gentilly, symbole de la banlieue parisienne restée « rouge ». Quant à Gad Elmaleh, il est né de parents séfarades à Casablanca.

« Et tout ça, ça fait d’excellents Français ! », comme le chantait Maurice Chevalier.

Jean-Noël Cuénod

16:45 | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : vidéos, goldman, omar sy, sophie marceau | |  Facebook | | |

Commentaires

Je crois qu'au cours d'un des braquages dont était accusé le frère de Jean-Jacques Goldman, il y a eu une dame tuée, et qu'il est sorti de prison sous la pression des intellectuels... Mais je me trompe peut-être. Au reste, c'est Jean-Jacques, que les Français aiment. Quant à Gentilly, c'est justement la région... parisienne. On ne peut pas dire que Marceau n'est pas un peu bourgeoise de Paris.

Écrit par : Rémi Mogenet | 04/08/2013

c est toujours les memes et on recommence ....il a du talent certes GOLMAN mais faire un tabac avec des tubes de 25 ans d 'age avec ses enfants ...on avance pas dans le domaine culturel ....pas de nouveaux talents on reprend que des reprises dommage ....bref ..

Écrit par : dany lemaitre | 04/08/2013

Ce qu'il y a de réconfortant, c'est cette mixité. a force de parcourir les forums sur internet on a tendance à croire que les Français sont d'affreux racistes pleins de haine et de mépris pour eux qui ne leur ressemblent pas, ce palmarès prouve abondamment que tel n'est pas le cas.

Écrit par : Cara | 05/08/2013

@ Rémi Mogenet : A ce compte là Trappes et Clichy sous Bois sont peuplés de bourgeois parisiens!

Écrit par : Cara | 05/08/2013

"et qu'il est sorti de prison sous la pression des intellectuels..."

N'était-ce pas plutôt Roger Knobelpiess ?

Écrit par : Giona | 05/08/2013

Peut-être que c'était aussi le cas de Roger Knobelpiess, je ne sais pas. Cela peut avoir eu lieu plusieurs fois.

En tout cas ma grand-mère connaissait la famille de Sophie Marceau et c'était une bonne bourgeoise catholique de Fontenay-sous-Bois, ce qui n'empêche pas Fontenay-sous-Bois d'avoir été un fief communiste. Le raccourci de maître Cuénod est un peu trompeur, à mon avis, il faudrait savoir si la famille Marceau était réellement parmi les militants communistes les plus actifs. On ne sait pas, si ma grand-mère qui la connaissait ou qui connaissait ses parents était une bourgeoise catholique, son fils mon oncle était un bourgeois de Saint-Germain-des-Prés très actif au Parti communiste. La France, c'est aussi ça, la bourgeoisie de gauche. C'est profondément gaulois, Mitterrand en était convaincu.

Écrit par : Rémi Mogenet | 05/08/2013

Supermaitre Mogenet avant de commenter un blogue, je vous suggère de le lire. À aucun moment, je n'ai écrit que la famille Marceau était communiste. J'ai simplement indiqué qu'elle était née dans une famille ouvrière, ce qui n'est pas forcément la même chose. J'ajoute que le père de Sophie Marceau était chauffeur routier et sa mère travaillait dans une brasserie. Libre a vous d'en déduire que cette famille était bourgeoise. Mais je prendrai quand même mon parapluie, si en temps de pluie vous m'assurerez qu'il fait beau!

Écrit par : Jean-Noël Cuenod | 05/08/2013

Et à nouveau, s'étalent les relents acides de certains, peut être en mal de célébrité, ce qui est par contre certain, c'est que j'adore écouter les chansons de J.-J. Goldman, un français qui fait honneur à son pays !

Je n'aurai pas voté Hollande comme l'a fait la majorité des français, (je ne saurai pas pour qui j'aurai voté non plus), mais comme eux, je partage c'est amour de la belle chanson française et admire inlassablement ceux comme J.-J. Goldman qui la font fleurir !

Merci à J.-J. Goldman pour sa jeunesse, son talent et son sourire rassurant !

Et merci à vous, Jean-Noël !!

Écrit par : Corto | 06/08/2013

Chauffeur routier comme père, c'est aussi le cas de Nadine Morano. Le fait est que les chauffeurs routiers et les employées des brasseries ne participent pas tous du génie propre à Gentilly, qui serait d'appartenir à la banlieue rouge. Mais enfin, c'est quand même la France profonde, et quand même moins atypique que Nadine Morano, qui elle était en Lorraine, et pas en banlieue parisienne. Moi je trouve en tout cas que Sophie Marceau est très française et très parisienne, et qu'avoir marqué de l'admiration à son égard n'est pas du tout une marque qu'on soit ouvert d'esprit à ce qui n'est pas typiquement français. Adjani aurait été citée, j'aurais mieux compris ce que vous vouliez dire.

Écrit par : Rémi Mogenet | 06/08/2013

Découvrant les commentaires... j'apprécie la réponse de Jean-Noël Cuénod à Rémi Mogenet... Commencer par lire un blog avant de le commenter... Il y a aussi les vacheries gratuites, telle une, en début juillet, que je ne veux relater ici... vacheries qui n'ajoutent rien, en l'occurence, "fion", à la longue fions moyens de massacre: un jeune homme se fit soigner chez un psy, apparemment pratiquement bossu. A la fin du traitement le jeune homme qui, désormais, se tenait droit semblait avoir grandi... Son père, ne supportant pas qu'il le dépasse la "diminuait" à coups de fions, Vivavt dabs la peur de dépasser son père, y compris physiquement, le jeune homme avait pris l'habitude de se tenir voûté... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 07/08/2013

Un peu comme moi face à la sagesse cinglante de Jean-Noël Cuénod... Mais je l'avais bien lu, le blog. Je ne vois simplement pas le rapport entre Sophie Marceau et l'orientation idéologique de la commune dans laquelle elle vivait quand elle était petite, à une époque où elle n'avait même pas le droit de vote, et alors qu'il n'est pas vraiment prouvé que ses parents soutenaient la majorité en place. Pour moi Sophie Marceau est une Parisienne typique, et je trouve que les démonstrations de Jean-Noël sont tirées par les cheveux.

Écrit par : Rémi Mogenet | 08/08/2013

Rémi, ne vous enfoncez pas encore plus, c'est bon, c'est fait !!

Écrit par : Corto | 08/08/2013

Les commentaires sont fermés.