25/07/2013

A Trappes, le voile islamiste!

 Le contrôle d’identité d’une musulmane portant le voile islamiste a provoqué une émeute à Trappes, ville de la banlieue parisienne qui est le fief de l’acteur Djamel Debbouze. Il était patent que l’application de loi contre la bourka et le niquabe provoquerait des troubles de ce type, tant les tensions entre communautés s’échauffent dans les cités françaises. Fallait-il pour autant que le parlement renonçât à la voter?

 

Relevons tout d’abord que le couple qui se trouve à l’origine de cette flambée s’est converti à l’Islam; ni le mari ni l’épouse ne sont nés dans une famille musulmane. Le schéma est d’un classicisme évident, les convertis en font souvent trop dans la bigoterie afin de se sentir introduits dans leur nouveau cercle. Nombre d’islamoterroristes sont d‘ailleurs des musulmans de fraîche date. Leur connaissance de l’Islam risque fort d’être élémentaire et réduite aux clichés dont le voile intégral est la plus flamboyante et médiatique figure. Les musulmans feraient bien de se méfier de ces convertis qui rendent détestable leur religion aux yeux des autres citoyens.

 

Revenons à nos brebis intégralement voilées. Deux visions s’affrontent en Occident vis-à-vis de cette prison ambulante pour femmes. L’une, inspirée du libéralisme protestant et de la culture anglo-saxonne, l’autre, suscitée par les principes républicains et laïques qui croissent sur le terreau du monarchisme absolu centré sur le catholicisme. Pour la première, l’Etat n’a pas à légiférer sur le port d’un bout de tissu et n’a pas à dicter sa loi aux communautés religieuses; chacun est libre de s’habiller comme il l’entend. Pour la seconde, l’Etat doit préserver l’espace public (au sens large du terme) de toute invasion religieuse.

 

Ces deux visions ont leur ambiguïté et leurs limites. Le libéralisme communautaire des Anglo-Saxons n’a évité ni le 11-Septembre ni les attentats sanglants de Londres. Quant à la loi anti-bourka, son application est empreinte d’une hypocrisie qui la déconsidère. Des policiers ont donc interpellé une femme voilée dans une cité défavorisée de la banlieue parisienne. Mais promenez-vous avenue Montaigne, haut lieux des boutiques de luxe parisiennes. Vous y verrez maintes Séoudiennes et Quataries intégralement niquabées claquer chez Dior et Boucheron les pétrodollars de leurs cheikhs (bien provisionnés). Aucun policier n’aurait l’indécence de soulever leur voile et de contrôler leur identité, sous peine de se retrouver laveur de paniers à salade dans un commissariat de Forbach ou d’Issoudun. La loi s’applique aux pauvres mais pas aux riches. C’est peut-être «populiste» comme constat. Mais il est bien réel. Que vaut donc une loi dont l’exécution provoque une émeute dans une banlieue et que l’on s’ingénie à ignorer lorsque cela complaît au grand commerce?

 

Pourtant, à écouter la remarquable Elisabeth Badinter dans la vidéo que Le Plouc vous réserve ci-dessous, on en conclut que cette loi doit être conservée. Ce que la philosophe dit de la réciprocité est particulièrement convainquant: en me voilant, j’interdis la vision de mon visage mais moi, je peux contempler celui de mes interlocuteurs. Or, toute la société est fondée sur la réciprocité. Sans elle, il n’est point d’humanité possible.

 

Alors, comment appliquer cette loi avec le maximum de justice et d’efficacité? Il n’y a pas de recettes magiques. Les ambiguïtés, les malentendus persisteront. On peut espérer les limiter par une meilleure formation des policiers mais aussi par l’enseignement des religions. Non pas l’enseignement religieux prodigué par un ecclésiastique mais l’explication donnée aux enfants des multiples formes que prennent la foi et l’athéisme. Dans ce contexte, les responsables religieux de l’Islam ont un rôle essentiel à jouer. C’est à eux qu’incombe le devoir de rappeler que le port du voile intégral est une coutume ne relevant nullement des prescriptions coraniques. S’ils ne fournissent pas cet effort collectif, la bigoterie et la superstition rongeront, en premier lieu, leur propre religion.

Jean-Noël Cuénod

ESPACE VIDEO


mission parlementaire sur le voile intégral... par noop

11:22 | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : islam, laïcité, intégrisme, vidéo | |  Facebook | | |

Commentaires

Le fait que les véritables touristes soient exempts de cette interdiction ne doit nullement pouvoir servir de prétexte aux fanatiques religieux implantés en France. Nous ne sommes nous-mêmes pas soumis à l'obligation de porter la bourka lorsque nous voyageons dans les pays où la pratique est courante.
Madame Badinter a raison de rappeler qu'il est des principes moraux sur lesquels nous ne devons pas céder.

Écrit par : Mère-Grand | 25/07/2013

Nous ne sommes plus chez nous ...c est de la provocation ...si je vais dans un pays musulman je suis une femme blonde et bien je fais attention à mes faits et gestes ...très attention .....ce n est pas la cas en FRANCE je viens d assister dans un jardin public ou le mari d une femme voilée est intervenu trouvant des regards trop insistants....d 'ailleurs les personnes se sont empressés de dire RESTER CHEZ VOUS.......la religion à des limites ......
merci du respect des autres....
la dame de HTE SAVOIE

Écrit par : dany lemaitre | 25/07/2013

step by step, nous n'avons à faire à des combattants courageux, mais à des malades qui cherchent la faille et le problème est que nos politique la creuse à grands coups de bulldozers !

Y a t-il de la corruption pour protéger tous ces trafiques générant des dizaines de milliards par an rien que pour la France ? Certainement, maintenant est-ce que ces corruptions touchent les hautes sphères du pouvoir, à n'en pas douter puisqu'ils parlent de reconnaitre la plus importante mafias de trafiques en tous genres, le hiszbollah comme organisation reconnue, c'est ce même hizbollah qui rempli des centaines de containers par an vers la France, armes de guerre, drogues venant du monde entier mais spécialement de l'Afghanistan via l'Iran et ce qu'il reste du Liban etc !!

Cette complaisance envers des voyous violents et armés, ne vivant que de trafiques de vols et de détournements d'aides sociales dure depuis bien trop longtemps pour ne pas avoir prit racine au sein du pouvoir français !!

Écrit par : Corto | 26/07/2013

Cher Noël,

Que dire de tout cela et bien que l'islam dans son essence profonde et dans son application intelligente privilégie la connaissance, le savoir, la sagesse, l'équité, la dignité et la paix pour toutes et tous à tout autre comportement ambigu, conflictuel et violent.

Alors de grâce que l'on cesse de se voiler la face pour les unes(qu'elles soient riches ou pauvres) et l'esprit pour ses détracteurs qui trouvent en cet islam souvent mal vécu l'ennemi rêvé pour assouvir leurs fantasmes et/ ou leurs frustrations pour ne pas dire son racisme et son islamophobie.

L'islam ne mérite pas cela ni de la part de ces musulman(e)s mal dans leur peau et dans leur tête pour des raisons qui n'ont rien avoir avec lui et pour les autres parce qu'ils ont décidé de pas faire l'effort de mieux le connaître par eux-mêmes avant de le juger de manière arbitraire et injuste.
Restons des êtres ouverts les uns aux autres et essayons de dialoguer pour mieux nous connaître afin de nous reconnaître dans une même liberté avec une juste égalité pour une belle fraternité.
Oui, les musulman(e)s ont beaucoup à faire pour retrouver la place de civilisateurs qu'ils ont longtemps occupé dans l'histoire de l'Humanité.

Mais ce n'est pas une raison de leur coupé le souffle et s'acharner sur elles et eux pour un oui ou pour un non.

La loi doit être respecter en premier lieu par ceux qui ont pour devoir de la faire respecter.

Je vous conseille de lire le "Dictionnaire de l'islamophobie" qui va paraître en septembre prochain.

Bien à toi et bon été.

Écrit par : Ouardiri Hafid | 26/07/2013

Une main devant et une main derrière Hafid, je connais bien ce discours !!

"Que dire de tout cela et bien que l'islam dans son essence profonde et dans son application intelligente privilégie la connaissance, le savoir, la sagesse, l'équité, la dignité et la paix pour toutes et tous à tout autre comportement ambigu, conflictuel et violent."

Que Hafid aille dire ça aux chrétiens d'Egypte, sans parler des chrétiens libanais, syriens, irakiens, les 300'000 chrétiens soudanais massacrés par de braves musulmans, le million de juifs ayant dû quitter les pays musulmans sous contraintes d'exactions et de tueries !

Si Israël se permettait de faire le centième à ceux qui ne cessent de crier haut et fort la destruction d'Israël, les politiques corrompus hurleraient au "génocide" !

Chers amis, méfiez-vous avant tout de la bonne parole des prêcheurs islamistes, ce sont les plus redoutables, une main devant et une main derrière !

L'islam marche sur un pied, mais toujours une main devant et l'autre derrière !!!!

Écrit par : Corto | 26/07/2013

Ce soir, dans les infos égyptiennes, des menaces des frèros contres les coptes au cas ou morsi ne revienne pas au pouvoir !

Vous rappelez-vous comment morsi garantissait la sécurité des coptes en Egypte ?

Vous rappelez-vous aussi comme ils avaient déclarés ne pas vouloir faire de politique ?

Prenez les paroles de Hafid et de Hani sur le même niveau !

Écrit par : Corto | 26/07/2013

Hafid qui utilise son blog comme une arme de propagande ne va pas se gêner pour diffuser son message sur celui des autre. Mais est ce qu il tolère le moindre commentaire contradictoire sur le sien ? Bien sur que non, je vous laisse vérifier.

Écrit par : Eastwood | 26/07/2013

Les commentaires sont fermés.