14/06/2013

IMMEUBLE IVROGNE

IMMEUBLE IVROGNE

 VieilImmeuble.jpg

Vieil immeuble isolé

Antique verrue puante

Tu traînes dans ma mémoire

Ton cortège de remugles

 

Salpêtre et moellons moisis

Grasse humidité moussue

Cadavres de plantes vertes

Agressif pissat de chat

 

Dans l’incendie du couchant

Ta silhouette titube

Pauvre ivrogne de pierre

A la façade vineuse

 

La nuit te rendra sobre

Et ton corps sera percé

De troubles étoiles bleues

Qui s’éteindront une à une

Jean-Noël Cuénod 

 

 

unephoto.canalblog.com Photo GT Valck

14:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Home sweet home: j'ose entrer par la porte de derrière dans cette maison qu'est la blogosphère du docteur Mabuse.
pour Géo , commentateur et bloggeur masqué dans un bac à sable, je suis un ivrogne, pour Corto que Mabut a déjà désigné comme auteur de pourriels, je ne suis que le père indigne d'un enfant en mal de relations gérontophiles , pour DJ je suis un fasciste rouge, pour Noël je ne suis pas brillant.
Tous ces charmants voisins de l'immeuble font un tintamarre assourdissant dans le secret espoir d'exister généralement, de très tôt le matin jusqu'à tard le soir, à croire qu'ils n'ont vraiment rien d'autres à foutre.

Écrit par : briand | 15/06/2013

Les commentaires sont fermés.