31/05/2013

Nicolas Sarkozy, un obstacle de taille pour l’UMP

 

Sarkozy,UMP,politique,France

Vous avez aimé le festival de fraudes et de vacheries lors de l’élection interne du président de l’UMP cet automne? Vous allez adorer la primaire de ce même parti pour désigner son candidat à la Mairie de Paris! Coups tordus, manipulations en tous genres, menaces de toutes sortes caractérisent cette campagne interne.

 

De plus, à peine le scrutin électronique était-il ouvert dès hier, que des journalistes ont pu le pirater avec une aisance déconcertante. Le grand parti de la droite française ne parvient pas à se débarrasser de ses deux démons, tripatouillage et division.

 

Pourquoi? Héritière en ligne directe des formations gaullistes, l’UMP souffre d’un mal rédhibitoire pour un parti de type bonapartiste: l’absence de chef. Aucune figure ne s’est encore imposée. Et pour cause, l’ancien patron de l’UMP fait tout pour empêcher l’émergence d’un successeur.

 

Après sa défaite à l’élection présidentielle de l’an passé, Nicolas Sarkozy devait soit abandonner la vie politique, soit prendre la tête de l’opposition en vue de la reconquête du pouvoir. Il n’a fait ni l’un ni l’autre. L’ex-président s’est retiré tout en ne se retirant pas complètement, a laissé percer sa volonté de revenir sur la scène politique, tout en ajoutant qu’il ne le ferait qu’en cas de catastrophe.

 

Bref, il frustre les militants de l’UMP de leur besoin d’être commandés. Ils ne savent s’il faut préparer le grand retour de celui qui reste leur héros ou s’il convient désormais de tourner la page pour s’investir dans une nouvelle figure dominatrice.

 

Tant que Nicolas Sarkozy ne choisit pas entre son retour ou sa retraite définitive, il reste un obstacle pour le développement de l’UMP. Sans chef, le parti de la droite est un bateau ivre livré aux remous des ambitions. Ne sachant sur quel pied danser et lassés par cette valse-hésitation, les électeurs UMP risquent fort d’être emportés par les bras musclés du Front national.

 

Jean-Noël Cuénod

 

Sarkozy,UMP,politique,France

20:21 | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : sarkozy, ump, politique, france | |  Facebook | | |

Commentaires

je ne sais plus dans quel magazine j'ai eu la confirmation de mon intuition au soir de la défaite de Nic l'arna-coeur , à savoir que l'ultime défi de ce mythomane serait, que pour la première fois dans l'Histoire de la Vème, un looser pourrait revenir au pouvoir après une défaite .
Tout participe actuellement à conforter cette hypothèse , la crise que traverse l'UMP , la montée du FN , et beaucoup plus grave , la crise sociale que traverse le pays réel, le besoins d'un recours , Marine manque de moyens à la fois politiques et de relais dans les corps intermédiaires.
Nic à la condition que l'appareil judicaire l'épargne, peut représenter l'ultime rassembleur d'un appareil politique en bout de course, et une alternative sur la scène internationale face à ce qui est perçu comme l'invasion islamique des terres de l'occident chrétien.
Sa visite à Netanyahu confirme sa volonté d' être un rassembleur européen contre l'invasion des barbares islamistes.
la suite au prochain numéro de l'équilibriste .
une alternance , puis du Zapping à l'italienne
bien que Paris ne soit pas une grande Belezza

Écrit par : briand | 31/05/2013

@briand, je ne sais pas qui de Sarko ou de hollande est le plus gros arnaqueur pour reprendre votre terme. Même si je n'aime guère le style du premier, force est de constater que le second est le plus grand empapaouteur de toute la Ve république, loin devant le grand Judas "mythe errant" qui lui savait faire de la politique et comment manipuler avec style.

@Plouc, OUI vous avez raison, il faut un chef à cette droite centrale. La tâche aurait été plus simple pour tout le monde si les successeurs naturels de Sarko avaient été à la hauteur des attentes. Ils se sont révélés être des clowns. Il est donc normal que l'ancien chef soit tenté de revenir, ce d'autant que ce que prouve Empapaouteur 1er c'est que les socialistes français au lieu de donner dans le bling bling font dans le klonk klonk (bruit de la monnaie planquée dans la poche arrière du jean "armani" bien entendu!).

Ce qu'il faut surtout à la France c'est une réforme constitutionnelle qui change complètement le paradigme gouvernemental d'une part et la répartition du pouvoir en le diluant entre les trois grands axes démocratiques exécutif/législatif/peuple.

Celui qui gagnera la prochaine élection sera celui qui osera présenter une vrai projet de réforme constitutionnelle, mieux fait que l'imbuvable VIe de Montebourg.

Si c'est Sarko tant mieux, il sait comment marche l'actuel et connait ses travers!
Ce qui est sûr c'est que l'Ali Baba qui squatte à l'Elysée actuellement doit dégager, comme Kunzler à piogre.

L'Etat ne peut plus se payer le luxe de l'incompétence au pouvoir!

Écrit par : George Anthoine | 01/06/2013

Son plan ne fonctionne pas, premièrement, il va devoir se taper Copé qui n'est pas un tendre. Copé a remporté la guerre contre Filion et les sarkosystes sont enterrés, de plus il ne peut plus faire valser les casseroles avec l'aile droite du parti, Copé est immunisé, Sarko n'aurait jamais dû perdre contre Hollande, désormais son image de zorro infaillible restera épinglée sur les poubelles de l'ump, personne n'aime les dominateurs/looser et encore moins dans politique à droite toute.

Avant de réintégrer l'ump, il devra dorénavant se confronter de pleine face à Copé, d'un coté il aura Filion et Sarko, de l'autre, le nouveau maitre des lieux, Copé et c'est Filion qui fera couler Sarko, comme c'est Sarko qui fera couler Filion et le match sera Copé contre Filion/Sarko ce qui anéantira encore plus l'image du dominateur de Sarko !

Sarko a fait une très grosse erreur de ne pas prendre pour sa fin de mandat, Copé à Matignon, il ne l'a pas fait, parce qu'il avait depuis le début une trouille maladive de Copé et avec raison, donc Sarko malgré ses aboiements belliqueux n'est pas un tueur et il n'a pas de tueur sous la main, ces derniers ne redonnent jamais une nouvelle chance à un looser qui en plus passe pour un chiard !

Et ils sont nombreux ceux qui vont savonner la pente qu'il ne remontera jamais plus, c'est le sort de ceux qui veulent être des géants, lorsqu'ils tombent, leur image ne se relève jamais !

Écrit par : Corto | 01/06/2013

@georges anthoine, Jean d'Ormesson l'a récemment dit la différence en Ali Baba et Hollande c'est qu'avec le premier on sait qu'il n'y a que 40 voleurs!

Écrit par : G Dubouloz | 01/06/2013

Concernant le commentaire de briand, exemple on ne peut plus représentatif de cet antisémitisme de gauche, hitler était socialiste !

Comment peut on encore laisser des personnages aussi faiblard exprimer sans cesse les mêmes allusions putrides sur quoi que ce soit, la soi-disant ouverture prétextée par les nouveaux médias ne peut pas devenir le tremplin de telles bassesses !

A chacun de ses commentaires, resurgit la même fébrile obsession articulée dans ce cas par : "Sa visite à Netanyahu confirme sa volonté d' être un rassembleur européen contre l'invasion des barbares islamistes." !

Cette fois briand a quand même été inspiré, avant d'en venir à son unique conclusion, il s'est quant même fendu de 2 phrases, mais tout ça pour en finir avec ce lâchage de chien devenu synonyme de "briand" !

Israël, les juifs, le sionisme comme ultime preuve de tous les maux ! Mais quelle pauvreté d'intelligence, comme le faisaient les plus lâches des collabos, il guette et la seule présence de Corto sur un blog, lui suffit pour jeter ses appâts empoisonnés, avec toujours le même poison, celui qui ronge sa petitesse de fonctionnaire frustré, cette invisibilité qui le pousse à se comparer avec l'élite glorieuse de ce pauvre monde !

Oui Netanyahu entretien des relations avec Sarko, parait-il, très amicales, toujours est-il, qu'on l'aime ou pas, Sarko était le président de la France, et pour une fois, Briand, n'a pas tout faut, oui il s'agit d'une invasion car l'islam et il n'est pas le seul, oui l'islam est le fruit d'invasions, c'est son mode de transmission, par la soumission, c'est son unique message et par la barbarie, quoi que les barbares ne s'entretuaient pas !

C'est l'unique erreur dans la phrase de "briand", en fait, ils s'entretuent et poussent leurs propres populations à envahir le reste du monde, c'est leur stratégie, en tuant 100'000 syriens, le régime d'assad, en a fait fuir près de 5 millions, les frères opèrent exactement avec la même dextérité et chaque année, ils sont des millions à prendre les routes de l'Europe et à islamiser les démocraties européennes !

C'est le plan calculé par les islamistes et assad ne fait qu'exécuter les ordres du Qatar et de la Russie, les deux ensemble !

Alors pour certains comme "briand", il n'y a qu'un seul obstacle à cette destruction programmée de cette Europe en partie ravagée par ses principes bonne-enfant , ce petit pays qui lutte seul dans l'oeil de ce cyclone ravageur des démons les plus rugissant et bavant reste le seul rempart à la survie de l'Europe, mais les corruption illustrent mieux l'état dans lequel baigne cette Europe si proche du gouffre !

Briand, ne vous en faites pas, le jour où l'Europe sera à genoux et la proie de ces enragés, Israël saura comment les tenir en laisse, comme des bons petits toutous !

Écrit par : Corto | 01/06/2013

@ Georges Antoine,

Certes les corruptions ne sévissent pas à la bases des sociétés, en générale, ce sont les élites qui se partagent les fruits de cette forme de décadence !

Tant que ces pratiques responsables des effondrements des plus grands empires, ne restent que superficielles à ces hautes couches, les peuples gémissent bouches-fermées et se jettent sur les maigres pitances "généreusement" poussées du pied avec cette grâce qui caractérise les goujats mal-éduqués, tout se tient, tout s'équilibre. C'est seulement lorsque que ces nouveaux dieux trébuchent que la meute se réveille, grogne, se raidit, ne répond plus aux stimulus dictés par les insondables hauteurs !

Il y a une coupure entre les différentes couches du système, des craquelures, des vents glaciaux s'emparent des pensées et tout est perdu !

La société française va dans cette direction, vouloir accuser les élites au pouvoir, est une explication, mais à cet instant, ce n'est qu'une illusion de plus face à un magma difforme et sans foi ni loi !

On s'en prend toujours aux idoles, c'est humain, mais lorsque chaque mois, entre 30'000 et 50'000 nouveaux élus de la déchéance remplissent les rangs de l'arrière garde et que seules des promesses creuses font étendards dans ce genre de croisades païennes, les cris venant des hauteurs, restent inaudibles, de ce résultat prévisible ne se dégage que des rumeurs mêlant les sons les plus divers !

Écrit par : Corto | 01/06/2013

Personne n'est dupe ni à l'UMP ni ailleurs, je le répète Sarko est candidat dès le moment de l'annonce de sa défaite : à peine sonné , il a mesuré , et cela s'est vérifié qu'à une ou deux semaines de plus il pouvait.....
"Les connards" qui se chamaillent pour lui succéder ne parviendront pas à imposer un leader crédible, il sera l' ultime recours face au FN , il sera bien "obligé" d'y aller.
Là s'arrête la prospective en politique , à l'intar des prévisions économiques le temps ne nous appartient pas , mesurer notre humble ignorance des phénomènes plus ou moins complexes qui peuvent modifier la donne, voilà l'ultime conclusion que je m'autorise à assumer .

Écrit par : briand | 01/06/2013

Nous ne voulons plus de l UMP .....c est pas la peine d 'écrire des feuilletons sur ce sujet ......nous voulons passer à autre chose.......
bonne soirée

Écrit par : dany lemaitre | 01/06/2013

Briand doit reconnaitre que hormis ces ballades allusives et obsessionnelles, la matière de ses réflexions restent désespérément creuses et insipides, tel est le lot des médiocres !

Sarko ne sera non seulement pas réélu mais en plus il est est peu probable qu'il se représente, il n'est pas complètement idiot, loin de là !

Mais d'ici là, si la France devra attendre aussi longtemps, les regards torves des français seront fixés sur d'autres faux-fuyants plus adaptés à la situation !!

Écrit par : Corto | 01/06/2013

mon commentaire:Écrit par : briand | 01/05/2013 Les petits diagnostics du K. Rappard ;chez Maitre Maitre Rappard doit permettre au lecteur de se faire une opinion sur les intervenants ,leur réel niveau d'excellence ou de mediocrité.

Écrit par : briand | 02/06/2013

@corto & briand, Je me demande si vous avez lu la note marginal sous la photo de notre hôte.
Vos chamailleries ponctuées d'insultes sont lassantes.
On peut fort bien être dur dans le propos, sévère dans l'analyse sans qu'il soit nécessaire de s'abaisser.
J'ai entendu un jour un membre de la constituante répliquer à une adversaire qui l'insultait "on ne se grandi jamais en abaissant l'autre mais uniquement en étant meilleur que lui".
Tenez-vous en à cette formule, vous y gagnerez en percussion et nous en intérêt à vous lire.
A bon entendeur...

Écrit par : George Anthoine | 02/06/2013

@ George Anthoine

Ce dont vous ne parlez pas, ce sont systématiquement les mêmes allusions de ce personnage qui me confond avec, si j'ai bien compris, l'amant de sa fille, de systématiquement faire des allusions sur Israël ou sur les juifs.

Il apparait sous plusieurs pseudos et ne se lasse jamais de toujours induire sa culture raciste dans les débats.

Mais je pense que cela vous laisse impassible, comme les meutes de gauchos anti-israéliens déjà présents sur les pages des blogs de la TdG ?

Écrit par : Corto | 03/06/2013

Les commentaires sont fermés.