02/04/2013

Le mensonge destructeur de Jérôme Cahuzac

«Je n’ai pas, je n’ai jamais eu de comptes à l’étranger. Ni maintenant ni avant (…) C’est ahurissant (…) Je poursuivrai tous ceux qui reprendront cette calomnie».

 

 Depuis décembre 2012, lorsque Mediapart a révélé l’existence de son compte non déclaré à Genève, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a multiplié les dénégations sur tous les tons, devant tous les micros et dans toutes les instances, y compris à l’Elysée et au parlement. Pendant quatre mois, l’ex-ministre a joué l’innocence odieusement outragée. Et voilà qu’hier l’ancien chef du fisc français se met à table, enfin. S’il avait avoué d’emblée, l’affaire Cahuzac serait aujourd’hui reléguée dans l’oubli où stagnent bien d’autres dossiers politico-financiers. L’abcès aurait été vidé tout de suite, permettant au président Hollande et à son gouvernement de ne pas être éclaboussés.

 

En jouant sa comédie pendant si longtemps, l’ex-ministre a tiré contre son propre camp. Le président Hollande est ainsi ridiculisé pour avoir accordé autant de crédit au mensonge destructeur de celui qui était l’une des pièces majeures de son jeu. D’un chef d’Etat, on attend une perspicacité et une lucidité nettement au-dessus de la moyenne, puisqu’il doit conduire des négociations au plus haut niveau dans son pays et sur la scène internationale. Aujourd’hui, de quoi à l’air François Hollande après avoir été roulé dans la farine par son ancien responsable du fisc?

 

Empêtrée dans ses divisions, entravée par les dossiers judiciaires qui tournent autour de Nicolas Sarkozy, son «homme providentiel», l’UMP ne profitera guère de cet affaiblissement, au plus niveau, de l’exécutif socialiste. En revanche, Marine Le Pen et son Front national tireront sans doute bénéfice de cette aubaine, dès les élections municipales de 2014. La patronne frontiste n’a même pas besoin d’en faire trop. Les deux grands partis de gouvernement se chargent de lui faciliter la tâche.

 Jean-Noël Cuénod

Mardi à 15 h. 52, Jérôme Cahuzac diffuse ses aveux sur son blogue.

blogCahuzac.png

20:54 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Ceux qui pensaient que le PS français était la voix de son maître, Jaurès, réalisent qu'en réalité ce qu'ils aiment c'est le pâté marconi, au foie gras si possible!

Cela va de paire avec l'impair du pair des pairs, leur chef de file, indienne pour le coup, qui crache sur le capital et la finance mais copule avec une fille de banquier au frais de la république qui plus est!

Ce n'est donc pas le seul mensonge de Cahuzac qui démoli tout mais le total manque de crédibilité de ces sangsues du système qu'installe et réinstalle la Ve république en bout de course.

Si les politiciens français voulaient sincèrement le bonheur des français, il y a longtemps que ce régime serait tombé. Comme il les engraisse, ils le font prospérer, aux dépens de ceux qui les élisent.

Lorsque les médiocres prennent le pouvoir, ils sont indélogeables car ils sont mis en place par des électeurs nourris tous les matins par l'infusion de messages plus médiocres encore.

Bienheureux sont les helvètes, lorsqu'ils ne se laissent pas charmer par les sirènes du mirage européen et dont le chef de chorale réside souvent à l'Elysée!

cordialement,
Patrick Dimier

Écrit par : Patrick Dimier | 02/04/2013

Ça va faire un gros bobo à sa famille. Je suis triste pour lii, mais il est entièrement responsable. Votre édito est vraiment bon. JcV

Écrit par : J.-C. Vauclair | 02/04/2013

Peut on parler d'un délit ?

Si chaque épargnant ayant un compte avec de se petite somme en Suisse doit perdre son job, çala ne va que faire monter le nombre de chômeur dans ce pays en désuétude !

Pour le coup, Cahusac remonte dans mon estime, 600'000 euros, juste de quoi se payer un pavillon dans une banlieue médiocre, ce que gagne un trafiquant de zone sans droit en quelques mois !

Il serait urgent que Médiapart s'attaque à de gros poissons, moi qui pensais que si je n'avais pas de Rolex à 50 piges...... alors qu'une Patek complications coute au bas mot 1'200'000 euros !

Cahuzac, la prochaine fois, achètes-toi une demi-Patek !

Écrit par : Corto | 02/04/2013

Une enquête de bonne moralité de tous les personnages politiques devrait être exigée avant qu’on ne les élisent.
Cette affaire va à coup sûr continuer de pourrir cette République déjà bien amochée par des scandales de toutes sortes et ce depuis 50 ans.
La démocratie française est vraiment dans un piteux état. Elle est en péril !
Un espoir tout de même, c’est que des journaux indépendants comme le Canard Enchaîné et Mediapart existent en faisant un vrai travail de journaliste :
Ils informent
Ils ne sont pas tributaire de groupes de pressions de toutes sortes
Ils sont autonomes financièrement
Et ils ne publient pas le moindre encart de publicité

Écrit par : Benoît Marquis | 03/04/2013

Benoit Marquis, alors où ça commence et où ça finit !

Si Cahuzac avait planqué 50 millions en ayant participé à des détournement de fond comme l'ex-premier ministre grec avec un compte au nom de sa mère abritant 550 millions sur un compte suisse, d'accord, surtout si l'on sait que ce fric a été détourné des aides européennes !

Ce fric, Cahusac l'a obtenu en touchant des commissions dans le médical, en fait le scandale ce sont les industries du médical qui rétrocèdes des commissions sur le fric de la sécu !

Chaque année des centaines de milliards disparaissent sur des comptes à numéros et les médias nous servent des Cahusac avec des compte de misère !

Il est là le scandale !!

ça fait des années que je gueule contre le sale travail de certains banquiers suisses, je me suis fait censurer concernant de vrais scandales impliquant le crime organisé, les dictateurs les plus farouches et maintenant les médias font la une pour un compte épargne ?

Je rappel que rien que la Suisse abrite plus de cent milles milliards de Sfr. sur des comptes cachés , vous avez bien entendu, cent milles milliards !

Alors il faut arrêté de s'en prendre à des quasis innocents !

Par contre, ce que tout le monde sait, c'est que Sarko a 5 comptes à numéros à Genève, et croyez le ou pas, mais là, il ne s'agit pas de 600'000 euros et il ne viennent pas de commissions commerciales !

Écrit par : Corto | 03/04/2013

Après avoir fait son auto-critique alibi, Hollande et sa garde des sceaux ne va se gêner avec ses opposants politiques, le problème est là : d'abord un coup dans son camp, juste pour justifier les futurs attaques contre ses opposants !!

Aujourd'hui, les tires groupés reprennent contre son prédécesseur et il ne va pas tarder de prendre la route vers pays n'ayant pas d'accord d'extradition avec la France !

Un conseil Sarko, évites le Mali, cela pour plusieurs raisons !!

Néanmoins pendant que les hurleurs harcèlent les clients des banques suisses, les nouvelles du Mali se font très rares, cependant sur terrain, les combats sont sanglants et ne semblent pas trouver une issue comme annoncé il y a un mois par le ministre des armées coloniales !!!

Écrit par : Corto | 04/04/2013

Les commentaires sont fermés.