27/03/2013

TOUCHE PAS A MES JULIES!!!

Le Plouc faisait part lors de son précédent blogue de sa solidarité avec ses collègues de la Tribune de Genève, 24 Heures, Le Matin et 20 Minutes et évoquait ce slogan "touche pas à ma Julie". En fait, il faudrait plutôt écrire TOUCHE PAS A MES JULIES. Rappelons que le sobriquet de "Julie" était traditionnellement réservé à la Tribune de Genève et la Feuillle d'Avis de Lausanne - qui ne s'appelait pas encore 24 Heures - lorsque ces deux quotidiens paraissaient le soir. Etendons-le à l'ensemble de nos chers canards lémaniques.

Et voici le dessin de Burki, de 24 Heures

burki.jpg

Et voici le texte du tract distribué à Lausanne. Lors du précédent "Plouc" , nous avions publié celui diffusé à Genève.

sans-titre.png

19:46 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

ça a commencé comme cela à France Soir. Et on sait comment cela s'est terminé ! La France aurait-elle une longueur d'avance dans les mauvais traitements infligés aux journaux ?

Écrit par : Francis GRUZELLE | 27/03/2013

Abus de faiblesse exercé par les actionnaires sur les Rédactions? Voyons. Les vieilles Julies sont aussi alertes que de jeunes Julies. Un peu de roubles...pardon de roublardise jetée dans les rouages des décideurs, beaucoup de solidarité et de connivence entre public et médias, et les actionnaires finiront par se contenter d'un rendement nettement plus raisonnable sur leur argent investit. Il doit bien y avoir un Minder Spirit de la presse qui se cache quelque part.Non?

Bien à vous tous, les citrons et les citronnes pressé(e)s.

Écrit par : pachakmac | 28/03/2013

Les commentaires sont fermés.