08/02/2013

Mariage gay, le parlement français noyé sous les tweets!

 

touitte.jpg

Dessins d'Acé

Les quelque 5000 amendements déposés par l’opposition pour freiner l’adoption – inéluctable – du mariage gay déroulent encore et toujours leurs moulins à prières dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale française. Afin de ne pas prêter le flanc – le Plouc allait écrire le Flanby, hélas cette frandise vient de fondre sous le soleil malien – à des répliques et dupliques en triptyques, les députés de la majorité envoient dans les azimuts las des tweets, tout comme la French First Girlfriend. Il y en a tellement, de ces tweets, que les instances du Parlement parlent d’en interdire, ou du moins d’en réglementer l’usage. Voilà qui a inspiré notre ami Acé.

 

Les tweets de députés que nous avons lus sont aussi dépourvus d’intérêt que les interventions orales de leurs auteurs. Avec toutefois, un immense avantage: ces gazouillis ne peuvent pas dépasser 140 caractères. En fait, au lieu d’interdire de tweeter, il faudrait imposer aux parlementeurs ce module à tous leurs discours. Au-delà de 140 caractères – crac! – le micro est coupé.

 

Jean-Noël Cuénod

 

 

19:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je serais plutôt d’avis qu’il faudrait exiger un minimum de 5000 caractères sans fautes d’orthographe pour les gazouilleurs impénitents.

PS – Acé c’est trop… bon !

Écrit par : Benoît Marquis | 09/02/2013

l'emploi du terme – inéluctable – est très significatif. A défaut de légitimité démocratique s'auto-convaincre, et le répéter inlassablement comme si ça allait en faire une vérité, est l’apanage d'une certaine gauche:

La fin de la bagnole est – inéluctable –. Le multiculti est – inéluctable –. L'avènement du socialisme est – inéluctable –. L’intégration dans l'UE est – inéluctable – ....

jusqu’à la prochaine baffe en votation et retour a la réalité !

Écrit par : Eastwood | 10/02/2013

Les commentaires sont fermés.