27/06/2012

De l'UDC au Front national, les masques tombent

Bas_les_masques_A4nb_250dpi.jpg

L'ennui avec les masques, c'est qu'ils tiennent trop chaud et ont une fâcheuse tendance à glisser, laissant ainsi entrevoir le véritable visage. Cette malencontreuse tendance s'observe chez deux des principaux spécimens de l'extrême droite européenne, l'UDC Suisse et le Front national français. Il s'agit de faits en apparence secondaires mais qui, en s'accumulant, démontrent que les partis de l'extrême droite actuelle ont de plus en plus de mal à cacher leur héritage politico-culturel qui est celui du fascisme des années 30.

 

Récemment, un membre du parti blochérien de la ville de Zurich a prôné la Nuit de Cristal contre les mosquées. Il faisait ainsi allusion à la Reichskristallnacht du 9 au 10 novembre 1938, lorsque les nazis ont brûlé en Allemagne 200 synagogues et tué une centaine de Juifs.

 

En mars dernier, une militante du Front national d'Annemasse et ardente supportrice de l'UDC avait publié des photos faisant l'apologie du nazisme avec cette exclamation: «God bless Hitler !». Elle n'aurait fait ça que pour «réveiller les consciences», à l'en croire. En tout, cas cette personne nous a clairement indiqué où se situaient ses références morales.

 

Dans les deux cas, bien sûr, les dirigeants de l'UDC et du Front national ont condamné ces excès de langage. Ou de franchise. Pour se dédouaner, le discours de l'UDC et du FN est toujours le même: nous n'avons rien à voir avec le fascisme et le nazisme. Fort bien. Mais alors pour quelles raisons, des personnages obsédés par ces idéologies se trouvent-ils dans leurs rangs? Par hasard ou par affinité?

 

Il est une preuve supplémentaire que les masques de l'extrême droite, non seulement glissent mais encore, tombent. Le groupe UDC au Grand Conseil zurichois - il ne s'agit donc pas d'un isolé qui s'agite dans son bocal - a déposé une motion visant à distinguer deux sortes de Suisses, les naturalisés et les Helvètes de souche. Pourquoi se limiter à deux catégories? Pourquoi pas trois, quatre, cinq? Et si l'on adoptait le système des castes?

 

Certes, cette motion «apartheid» a été sèchement rejetée par une large majorité de députés. Mais dans un premier temps, les Vert'Libéraux zurichois l'avaient soutenue, même s'ils l'ont finalement combattue. Les mesures les plus discriminatoires ne sont plus forcément considérées comme monstrueuses, même dans les rangs de partis réputés modérés.

 

Notre époque n'a guère de points communs avec les années brunes. Mais les deux périodes sont marquées par les crises économiques avec tous les dangers d'exaspération sociale qu'elles comportent. Le fascisme d'hier n'aura pas les mêmes formes que celui qui s'annonce de plus en plus clairement. Mais les mêmes idéologies de haine, de racisme, de recherche frénétique du bouc émissaire, de rejet, de fermeture entraîneront les mêmes effets et nous conduiront, si nous n'y prenons pas garde, à de semblables catastrophes.

 

 

Jean-Noël Cuénod

18:56 | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : politique française, politique suisse, extrême droite | |  Facebook | | |

Commentaires

On tient tout de même à vous rassurer y'en a de plus sournois qui eux ne risquent pas de se faire piéger et vous pouvez les croiser tous les jours comme certains concierges n'assumant presque plus la maintenance des immeubles pour laquelle ils sont grassement payés ,la même chose dans certaines co-propriétés,et sans doute sont-ils plus dangereux pour la sécurité des gens que l'UDC ou l'autre parti dont il est question mais vivant en Suisse je ne puis décemment pas donner mon avis à son encontre.Je sais parcontre qu'à l'UDC on tient compte des plaintes des citoyens Suisses et surtout celles émanant de gens plus tout jeunes et vivant seuls
C'est pas pour une brebis galeuse d'ailleurs dénoncée il y a plusieurs semaines déjà qu'il faut y mettre tout le panier tandis que conciergerie parlant ,là il en existe un bataillon qui peut mener aise même en résidence secondaire laissant les gens avec comme seul système pour leur propre sécurité ,système D

Écrit par : lovsmeralda | 27/06/2012

Bonsoir Monsieur,

Sans vouloir entrer sur la question de fond, j'aimerais vous poser une question de forme.

Comment, en qualité de journaliste, pouvez-vous stigmatiser pareillement un parti politique suisse?

Vous n'avez plus aucune impartialité, qualité pourtant nécessaire pour un journaliste.

Ne trouvez-vous pas cela vraiment problématique?

Merci pour votre réponse franche.

Meilleures salutations. Pierre

Écrit par : Pierre | 27/06/2012

Dans le genre, le PS fait des siennes également, lorsque Mme Salerno prétend imposer des quotas au nombre "d'étrangers" que les entreprises privées auraient le droit d'engager, à l'image de ce que fait déjà la ville pour ses fonctionnaires où elle réserve ses offres d'emploi aux résidents de la région.

Écrit par : Som et Sally | 27/06/2012

Bof. Analyse un peu rapide et stéréotypée. 2 fachos sur les millions de personnes qui votent FN ou UDC, il fallait oser généraliser...

Moi je m'en fiche je ne vote ni UDC ni FN.

Mais parlons du racisme anti-blanc de Libération qui reproche aux cabinets ministériels d'avoir trop de "mâles blancs". Parlons du sexisme de Najat Vallaud-Belkacem qui fait des hommes des boucs émissaires dans la droite ligne de la doxa radicale féministe.

Aujourd'hui le fascisme réel est à gauche. Ça n'a l'air de déranger personne.

Écrit par : hommelibre | 27/06/2012

" Pour se dédouaner, le discours de l'UDC et du FN est toujours le même: nous n'avons rien à voir avec le fascisme et le nazisme. Fort bien. Mais alors pour quelles raisons, des personnages obsédés par ces idéologies se trouvent-ils dans leurs rangs? Par hasard ou par affinité? "

On peut se poser effectivement la question surtout pour l'UDC de savoir ce que ces nazillons font dans ce parti. Le nazisme a puisé ses racines dans le socialisme et il a imposé un état totalitaire et détruit la notion même de l'individu. C'était des collectivistes. Alors que l'UDC est libéral économiquement ( contrairement à l'extrême droite auquel vous cataloguez l'UDC ) et fédéraliste ( moins d'état centriste ) et défend la démocratie direct. Tout ce que les nazis désapprouvaient.

D.J

Écrit par : D.J | 27/06/2012

"les Vert'Libéraux zurichois l'avaient soutenue, même s'ils l'ont finalement combattue."

impressionnant !

Écrit par : Le Parisien Liberal | 27/06/2012

Je préfère l'extrême-droite à l'extrême-gauche !

Écrit par : Victor Winteregg | 27/06/2012

Bonjour,

croyez bien que l'annonce fracassante de l'UDC, bientôt rebaptisée UDZ (union démocratique zurichoise) ne représente en rien l'UDC.

D'ailleurs dans les rangs de l'UDC à travers tout le pays, cette annonce dérange car elle ne correspond en rien aux attentes de 70% au minimum des membres de ce parti, composé en partie de nombreux naturalisés.

En général, l'UDZ s'agite seule dans son coin, loin des préoccupations de l'UDC Suisse, d'ailleurs elle porte un nom : l'aile zurichoise.

Elle ne représente donc pas le parti et faire une généralité sans laisser les membres s'exprimer, sans citer ici des réactions de l'intérieur, parait un brin léger déontologiquement et surtout... donne crédit à ces quelques brebis égarées qui prétendent parler au nom de l'UDC mais n'en représente qu'une partie minoritaire.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 28/06/2012

Tous les UDC ne sont pas des nazis de même que tous les gauchistes ne sont pas des bolcheviques mais ça vous arrange de dire le contraire. C'est ça la désinformation.

Écrit par : norbert maendly | 28/06/2012

Je suppose que bientôt, vous allez nous pondre un article sur ces gamins qui portent des t-shirt à l'éfigie du criminel Ché Guevara ? !

Écrit par : Victor Winteregg | 28/06/2012

Victor,
Préférer l'extrême droite à l'extrême gauche ou inversėment revient à faire de la critique culinaire chez les cannibales , non ?

Écrit par : Galileo | 28/06/2012

Pas du tout Galileo, pas du tout ... les rouges ont plus de morts sur la conscience !
Et bien plus de méfaits que l'extrême-droite à leurs compteurs !

Écrit par : Victor Winteregg | 28/06/2012

On attend toujours la réponse du journaleux à la question de Pierre! ;-)

Les remarques de DJ sur les liens entre le nazisme et la gauche sont fort intéressantes. Bizarre que nos néo-fascistes rouges ne nous en parlent pas! C'est un peu comme l'esclavagisme et le colonialisme pratiqués par les arabo-musulmans. Si l'on ne se fiait qu'à jean ziegler et sa vision de l'Histoire, ce ne serait qu'une infâmie des Blancs!

Écrit par : Gilles Vuilliomenet | 30/06/2012

Les commentaires sont fermés.