12/06/2012

Valérie Tweeterweiler torpille la Royal en plein port de La Rochelle

Après cinq ans de vie commune avec les Bobos, le plouc reste émerveillé par l'imagination de cette tribu en matière de couillonnades. Il pensait avoir tout vu durant le règne de Nicoléon Sarkonaparte. Mais quelques semaines après son couronnement, celui de Sa Simplicité Hollandaise promet de le dépasser dans cet art si difficile de faire rire le monde et ses environs immédiats.

Valérie Tweeterweiler, Première Dame, vient d'envoyer un tweet mortel à l'ex-compagne de Sa Simplicité qui se bat pour obtenir le siège de députée en Charente-Maritime. Olivier Falorni, l'adversaire de la Royal au port de La Rochelle (1), est issu, comme Ségolène, du Parti socialiste. Dans ce combat fratricide, Sa Simplicité Hollandaise a choisi de soutenir l'Ex, suivi en cela par les instances du PS. La patronne rose Martine Aubry s'est d'ailleurs déplacée dans la cité portuaire pour supporter - dans tous les sens du terme - Ségolène Royal.

C'est à l'occasion de ce déplacement de la Méremptoire que Valérie Tweeterweiler a choisi de planter un couteau virtuel dans le dos de son ancienne rivale. Dans un tweet qui a crevé la Toile et battu tous les records de bruits médiatiques, elle a annoncé, mardi à 11 h 56, son soutien à l'adversaire de l'Ex abhorrée:

"Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé".

Voilà la France prise au milieu d'un crêpage de chignons entre les deux femmes, l'ancienne et la nouvelle, de son président. Qui a vraiment l'air malin. Sa Simplicité voulait rassembler les Français. Il ne parvient même pas à faire le ménage chez lui.

L'idéologie social-nationaliste gangrène une grande partie de la droite en France et en Europe, la Grèce continue à sombrer, l'Espagne est en train de la suivre, l'Italie donne des signes de faiblesse, l'euro survit sous perfusion, le régime syrien massacre son peuple à ciel ouvert, le capitalisme financier continue sa folle prédation. Mais avant d'aborder ces broutilles, le président, du haut de Sa Simplicité, doit se plonger dans les eaux troubles du port de La Rochelle. Un port en eau profonde.

Jean-Noël Cuénod

  • (1) «La Royale», c'est ainsi que l'on surnomme la marine de guerre française.

ESPACE VIDEO

 
Valérie Trierweiler : 1 interview et..... par LeNouvelObservateur

Commentaires

Il ne reste plus qu'à la Royale à se saborder. Si possible, en rade de Toulon.

Écrit par : Pascal Décaillet | 12/06/2012

Pas sûr que le Président Normal ait choisi de soutenir son ex, Jean-Noël. Ce qui serait d'ailleurs contraire à toutes ses promesses de campagne, de se positionner au-dessus des partis, dès son élection.
Tout ce que l'on sait, c'est que Ségolène a mentionné son soutien, avec sa photo, dans son bulletin de campagne. Mais qu'il n'est pas certain qu'elle lui ait demandé son avis avant... Partant sans doute du principe qu'il n'oserait pas la démentir ouvertement.
C'est là qu'entre en scène "Première Meuf" (appellation protégée, ©Ariane Ferrier). Qui peut-être, pour le coup, se trouvait en service commandé, avec permis de tuer. Une spécialité de la famille Royal, habituellement.
Et à part ça Pascal, perso, j'aurais préféré "Il ne reste plus à la Royale qu'à se saborder". En rade de Toulon, oui. Ou de Mers-el-Kébir. Ou pourquoi pas d'Auckland ?
En tout cas, je sens que l'on va bien s'amuser durant 5 ans. Rien que pour ça, je ne regrette pas mon vote :-)

Écrit par : Philippe Souaille | 12/06/2012

C'est vrai, ce que vous dites, Pascal.

Écrit par : R. Mogenet | 12/06/2012

Philippe: il semble bien que oui, Hollande a soutenu ouvertement Ségolène:

"Dans un encadré assorti de la photographie qui figurait sur ses propres affiches de campagne, le président de la République indique: "Dans cette circonscription de Charente-Maritime, Ségolène Royal est l'unique candidate de la majorité présidentielle qui peut se prévaloir de mon soutien et de mon appui"."

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gp6-QbwJffX9u3O_9NP6FRXRVpJA?docId=CNG.38d20817296e64180ae0cef44f8eb1be.451

Libé confirme et produit une interview de Ségolène:

http://www.liberation.fr/politiques/2012/06/12/legislatives-aubry-et-duflot-a-la-rochelle-pour-soutenir-royal_825613

Comment pourrait-elle dire cela sans son accord?


Vava est peut-être un peu plus "spéciale" qu'on ne l'imaginait.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/06/12/valerie-trierweiler-premiere-maratre-de-france.html

Écrit par : hommelibre | 12/06/2012

Magnifique morceau d'anthologie !

" C'est à l'occasion de ce déplacement de la Méremptoire que Valérie Tweeterweiler a choisi de planter un couteau virtuel dans le dos de son ancienne rivale. "

Bravo pour ce néologisme : "Méremptoire" ! Il fallait le trouver !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 12/06/2012

Pas mal de gens bien informés disent qu'elle ne lui a pas forcément demandé. Et que cela aurait pu fâcher le Président normal, qui en aurait ras la patate des états d'âme de son ex, qui a tendance à se croire aussi un peu arrivée à la Présidence à travers lui. Franchement, la voire comme Présidente de l'Assemblée, cela fait un peu trop dynastique non, quand on veut donner une image d'humblitude ?

Écrit par : Philippe Souaille | 12/06/2012

Philippe: je pense qu'avec Hollande ce sera ainsi. Sa stratégie étant de ne pas affronter, ce seront des rumeurs, des choses invérifiables, de quoi pourrir la France sans en avoir l'air.

Hollande est économe de lui-même. C'est un enfant émotionnellement. Je ne crois donc pas à ce scénario trop coûteux en énergie et en risques.

Écrit par : hommelibre | 12/06/2012

@ Philippe Souaille :

" Franchement, la voire comme Présidente de l'Assemblée, cela fait un peu trop dynastique non, quand on veut donner une image d'humblitude ? "

Oui dynastique, mais surtout très inquiétant à la voir sur cette vidéo au perchoir de Poitou-Charente :

http://www.youtube.com/watch?v=I177Kfv7R-w

:o((

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 12/06/2012

Jean:

je n'avais pas encore vu cette vidéo. En effet...

Écrit par : hommelibre | 12/06/2012

"Oui dynastique, mais surtout très inquiétant à la voir sur cette vidéo au perchoir de Poitou-Charente :"

Typique des moeurs françaises qui n'ont pas encore compris le sens du mot démocratie. Chaque région ou département est une sorte de baronnie.

Écrit par : Johann | 13/06/2012

Hollande tenancier de la boutique "Au bon beurre" a la femme qu’il mérite et les guignols ont vu juste.

Vêtu d’une blouse grise, d’un béret et le crayon coincé sur l’oreille droit le crémier hexagonal ressemble comme une goutte d’eau à Hénin dans le célèbre film d’un fricoteur sous l’occupation.

Quant à Truthahn (la dinde) elle remplace à merveille la volumineuse Andréa Ferréol mais en moins sexy !

Écrit par : Hypolithe | 13/06/2012

Les commentaires sont fermés.