28/03/2012

Après les crimes de Merah, bagatelles législatives pour un massacre

Non, Nicolas Sarkozy n'a pas changé, contrairement à ce qu'il répète à chaque intervention publique. A peine le siège du tueur de Toulouse Mohamed Merah était-il terminé, que le président français a laissé libre cours à son réflexe pavlovien: un événement violent déclenche aussitôt une nouvelle loi. Il en va ainsi chaque fois que l'émotion populaire entre en ébullition.

 

Au mieux, ces bagatelles législatives pour un massacre ne servent qu'à faire du bruit médiatique et n'ont aucune conséquence. D'autant plus que les réformes brandies existent déjà dans les codes. Il suffirait de les appliquer, ce qui est moins spectaculaire et plus efficace. Mais plus coûteux aussi, puisqu'il faut dégager des moyens en effectifs et en matériel.

 

Au pire, ces «LEMI» (Lois à effet médiatique instantané) sont nuisibles en ce qu'elles lèsent la liberté individuelle de façon disproportionnée et sans que cela augmente d'un iota la sécurité collective. La dernière annonce du président-candidat est à ranger dans cette catégorie. Rappelons-en la teneur: «Toute personne qui consultera des sites Internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement».

 

Nicolas Sarkozy aurait pu envisager de réprimer le téléchargement de vidéos à contenu terroriste, comme cela se pratique pour les images à caractère pédopornographique. Mais non, c'est le simple fait de consulter un site qui catapultera l'internaute devant les tribunaux! Les chercheurs et les journalistes qui doivent se tenir informés des développements de la mouvance terroriste risquent d'être poursuivis eux aussi.

 

Les partisans de cette mesure rétorqueront que la loi prévoira des exceptions. Il y aura donc des justiciables qui auront le droit de surfer sur les sites terroristes et d'autres qui seront condamnés pour ce même acte. On souhaite bien du plaisir aux policiers et aux juges qui perdront un temps précieux à faire le tri ou décider si tel ou tel site appelle à la haine et à la violence.

 

Outre son caractère ubuesque, ce projet de loi dénote une inquiétante volonté de brider la liberté qui règne dans la sphère Internet. Une liberté menacée par les pouvoirs économiques - qui veulent faire payer demain sur la Toile ce qui est gratuit aujourd'hui - et les pouvoirs politiques - qui supportent mal de ne pas maîtriser cet espace. Dès lors, les causes les plus légitimes, telles que la sauvegarde des droits artistiques et la lutte contre le terrorisme, sont instrumentalisées pour grignoter progressivement le cyberespace de liberté et le réduire en peau de chagrin.

Sous le coup de l'émotion, nous sommes enclins à soutenir des lois liberticides, pensant qu'elles nous protègent.

 

 Et puis, un vilain jour, nous prenons conscience que cette liberté tant célébrée dans les discours est devenue coquille vide et qu'ainsi nous avons perdu une part essentielle de notre humanité.

 

 

Jean-Noël Cuénod

11:21 | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : toukouse, terrorisme, sarkozy, internet | |  Facebook | | |

Commentaires

Si j'en crois l'article suivant, Merah aurait été un informateur des services français:

http://www.ilfoglio.it/soloqui/12779

"uno dei nostri"!

On nous dit par ailleurs qu'il aurait eu un tuyau pour son contact...

Écrit par : Johann | 29/03/2012

"Après les crimes de Merah"

Et la présomption d'innocence? Seulement valable pour dsk?

http://www.tdg.ch/monde/europe/avocate-aurait-preuves-merah-liquide/story/20943946

Ha! Encore un poisson d'avril?!

Comme quoi la déontologie journalistique part à veau l'eau.

Écrit par : Johann | 01/04/2012

Dites-nous M. Cuénod, vous ne trouvez pas bizarre qu'un type qui a reçu une vingtaine d'impacts sur les bras et les jambes trouve le moyen de sauter par dessus la balustrade du balcon, qu'il puisse dans ces conditions encore tenir une arme, et qu'il ait pu même arriver jusqu'au balcon?

Qu'est devenu l'appartement? Scellé? Nettoyé? Ou pas?

Écrit par : Johann | 01/04/2012

Cela fait des années que des vidéos, des informations sont données sur les blogs de la TDG. Sarkozy semble sortir du ventre de sa mère!

Bon il n'y a pas que lui, puis qu'un certain Sami Aldeeb a été viré pour avoir dénoncé l'islam.

D'ailleurs on reconnais un islamnésique à ses propos: "pas de stigmatisation, pas d'amalgame" oui, il vaut mieux combattre les défenseurs des libertés...

Il est vrai qu'il vaut mieux en France être un supporter de ce concept aux croyances pourries, afin de faire plaisir aux pays du Golf Persique et aux monarchies chrétiennes et islamiques.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/04/2012

Bonjour Jean-Noël CUÉNOD

Que pensez-vous de la censure pratiquée par La Tribune de Genève à l'égard e ses commentateurs ? Votre statut de salarié vous autorise-t-il à vous prononcer sur ce sujet ?

Je vous donne comme 1er exemple le commentaire suivant, déposé sous votre article du 2 avril intitulé
« Le non-règlement du conflit israélo-palestinien exacerbe les tensions ».
http://www.tdg.ch/monde/europe/nonreglement-conflit-israelopalestinien-exacerbe-tensions/story/17807669

Voici le commentaire supprimé :
Selon Claude DARGENT, « Sur le plan théologique rien n’empêche dans l’Islam d’accepter les principes de la laïcité qui garantissent la liberté de culte. » : une déclaration qui ne peut convaincre que ceux qui n’ont jamais lu le Coran ! J'invite Jean-Noël CUÉNOD et ses lecteurs à télécharger gratuitement cet important ouvrage sur un site musulman sérieux : http://www.islamway.com/SF/quran

Est-ce hautement subversif que de recommander la lecture du Coran ?
Est-ce le très sérieux site musulman islamway.com qui fait problème ?

Imaginez-vous le sort d’un commentaire reproduisant certains versets explicites de ce même Coran ?

Je sais que la liberté individuelle, en théorie absolue, est dans les cas concrets fort restreinte.

Permettez-moi donc d’user d’un pseudo…

Écrit par : Les Dix Gagas | 04/04/2012

Rebonjour !

Voici encore deux exemples de censure sélective commise par La Tribune de Genève :

Braquage raté
Broye: il rate le braquage d'une boulangerie
Par Céline Duruz; Sarah Bourquenoud. Mis à jour à 09h51

« Un Suisse de 53 ans a reconnu être l'auteur d'un vol qui a tourné court dans la Broye, début mars. Sa victime témoigne. »
http://www.tdg.ch/suisse/faits-divers/broye-rate-braquage-boulangerie/story/18544885

La population de ce pays étant majoritairement suisse, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un Suisse, un jour ou l’autre, commette un délit et se fasse pincer.

Mais pourquoi ne pas mentionner aussi la nationalité des autres délinquants ? Deux exemples :

1° Communiqué de la police cantonale de ce jour :
Deux femmes nées en 1984 et 1974, originaires et domiciliées en Bulgarie, ont été appréhendées pour vol.
http://www.ge.ch/police/communiques/bulletins-journaliers-du-sprp/welcome.asp?comId=1643

Pour la TdG c’est « Couple [sic] de voleuses arrêté à Balexert. »
=> Pas de mention de la nationalité.

http://www.tdg.ch/geneve/faits-divers/couple-voleuses-arrete-balexert/story/21888742


2° Communiqué de la police cantonale d’hier :
Un homme né en 1984, originaire du Maroc, domicilié à Genève, a été appréhendé pour vol et dommage à la propriété.
http://www.ge.ch/police/communiques/bulletins-journaliers-du-sprp/welcome.asp?comId=1642

Pour la TdG c'est « La police arrête un voleur trop bruyant. »
=> Pas de mention de la nationalité !

http://www.tdg.ch/news/standard/police-arrete-voleur-bruyant/story/10977804

=> Inutile de vous dire que le commentaire que j’ai déposé sous le 1er des 3 articles au sujet de cette partialité anti-suisse n’a pas été publié : Directement à la poubelle !

Vous me répondrez peut-être que si je ne suis pas content de La Tribune de Genève, je n’ai qu’à lire autre chose.

Mon cas personnel mis à part, n‘êtes-vous pas concerné par la censure pratiquée par vos collègues ?
Je sais bien qu’il y a un médiateur chez Edipresse : votre collègue Daniel CORNU.

Je vous remercie d’avoir laissé mes observations à la portée de vos lecteurs !

Écrit par : Les Dix Gagas | 04/04/2012

Des trucs comme ceci doit recevoir un twit ou un signet, votre contenu est magnifique et je vous remercie pour cette lecture formidable

Écrit par : moving services | 16/04/2012

Les commentaires sont fermés.