19/03/2012

Jean-Luc Mélenchon: révélation et retour à la normale

Jean-Luc Mélenchon devient la grande - sinon la seule - révélation de la campagne présidentielle française. Naguère encore, le candidat du Front de Gauche se traînait à 5% des intentions de vote. Aujourd'hui, il dépasse les 10% et a réussi à mobiliser des dizaines de milliers de partisans, hier, place de la Bastille. Surprenant? Non. Croire que la «gauche de la gauche» française s'était écroulée en même temps que le mur de Berlin relève d'une méconnaissance de l'histoire de France. L'idée de l'égalité à tous les niveaux n'est née ni dans l'Allemagne de Marx, ni dans la Russie de Lénine, mais au sein de la France de Gracchus Babeuf, premier penseur du communisme durant la Révolution commencée en 1789. Ce fil rouge a traversé tous les régimes avec plus ou moins de succès, plus ou moins de visibilité. A côté d'une gauche réformiste, il a toujours existé en France une gauche révolutionnaire.

En quittant le PS pour créer son Parti de Gauche, puis en faisant une OPA sur les décombres du Parti communiste, Jean-Luc Mélenchon a voulu s'inscrire dans cette tradition historique qui, pendant longtemps, a été captée - pour ne pas dire usurpée - par les communistes autoritaires. Aujourd'hui, il incarne cette gauche révolutionnaire en toute légitimité. La «révélation Mélenchon» signifie surtout un retour à la normale dans la vie politique française.

De prime abord, cette montée de la «gauche de la gauche» devrait nuire au candidat socialiste à la présidence François Hollande. En effet, si Jean-Luc Mélenchon continue sa progression, il risque fort d'empêcher Hollande de terminer le premier tour en tête. Mais parvenu en deuxième position, le prétendant du PS pourra compter sur le report sans doute massif - compte tenu de leur rejet absolu de Sarkozy - des électeurs de Mélenchon. Ce qui était une mauvaise affaire au premier tour se transformerait alors en aubaine pour le sprint final.

 

Jean-Noël Cuénod

(Editorial paru lundi 19 mars 2012 dans la Tribune de Genève et 24 Heures)

Et voici le grand métingue de Mélenchon en vidéo, comme si vous y étiez! 

11:28 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : campagne 2012, élection présidentielle, front de gauche, video | |  Facebook | | |

Commentaires

Bourdieu parlait de la gauche DE gauche" et "pas de la gauche de la gauche" : cette inflexion inventée par les journalistes changent les choses du tout au tout. En effet, ni Bourdieu ni Mélenchon ne sont d'EXTREME-gauche. Ils sont simplement... de gauche. Alors que le PS incarne depuis deux décennies une gauche de DROITE : il suffit de s'intéresser au "programme" désertique de François Hollande pour le comprendre.
Les journalistes dominants, en France comme en Suisse, sont toujours les chiens de garde de la pensée unique... Tout ce qui critique le pouvoir exclusif du marché et le dogme universel de la libre concurrence ne peut être qu'"extrémiste"...

Écrit par : babeuf | 19/03/2012

Votre appréciation : "La «révélation Mélenchon» signifie surtout un "retour à la normale dans la vie politique française" est bien insuffisante. Votre présupposé serait que l'Histoire (de France mais pas que ?) serait un éternel recommencement, sans surprises, que ce qui était hier se retrouve aujourd'hui.

Votre billet souffre d'un déficit d'analyse derrière votre paravent "retour à la normale". Vous gommez le "nouveau" que - peut-être - cette progression montre. J'écris "peut-être" en attendant que de judicieuses analyses de journalistes - comme vous ? - viennent l'étayer.

Écrit par : Pensez BiBi | 19/03/2012

Attention, danger! Revoyez le dessin de PLANTU paru dans LE MONDE intitulé "La montée des néo-populismes". Côte à côte, Mélenchon et Le Pen.

Toujours côte à côte aujourd'hui dans les sondages: autour de 14%. Ce sont ces franges populistes nationalistes qui ont conduit, rappelez-vous, au social nationalisme Stalinien et au nationalisme socialisme Hitlérien.

Écrit par : AR C'HOADIG | 09/04/2012

Pour info , article sur blog TdG "sylvie neidinger" à propos de JL Mélanchon

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/m%C3%A9lanchon

Cordialement SN

Écrit par : sylvie neidinger | 11/04/2012

sont toujours les chiens de garde de la pensée unique... Tout ce qui critique le pouvoir exclusif du marché et le dogme universel de la libre concurrence ne peut être qu'"extrémiste

Écrit par : orfebreria | 13/04/2012

je peut comprendre ce que vous voulez dire ! merci beaucoup pour cet grand effort

Écrit par : movers | 16/04/2012

Les commentaires sont fermés.