27/02/2012

Triomphe de « The Artist » aux « Oscar » : du jardin à la française à Dujardin à l’américaine

 Pour les ressortissants de quelques planètes éloignées qui viendraient à débarquer sur notre bonne vieille Terre, rappelons que « The Artist » qui, comme son titre l’indique est d’origine française, a raflé cinq « Oscar ». Triomphe total. Avec deux « premières ». Il devient le premier film non-anglo-saxon à recevoir le sacre de « meilleur film » et Jean Dujardin est le premier français à être couronné « meilleur acteur ». Même Georges Clooney, représentant de la maison veveysane  Nestlé, est battu. Et Bride Patte a eu beau faire des pieds et des mains, il est ressorti manchot de cette cérémonie oscarolâtre.

 Mais loin de démontrer que Hollywood s’est enfin détaché de la contemplation fascinée de son monstrueux nombril, ce succès massif confirme qu’il reste accroché à son Narcisse.

Tout d’abord, les Etats-Unis ont récompensé un film français, certes, mais muet. Tout un programme. Les Américains aiment les Gaulois mais à condition qu’ils ferment leur grande gueule. Ces damnés socialistes – car tous les Français le sont, même Sarkozy, la famille Bettencourt et le Comte de Paris - ,  on ne saurait les entendre et encore moins les écouter.

Ensuite,  le thème du film, caressant dans le sens du vison la nostalgie de l’âge d’or de Hollywood, ne pouvait que flatter la vanité américaine. L’hommage était d’autant plus savoureux qu’il venait d’ailleurs.

Enfin, de nombreux internautes d’outre-Atlantique assurent maintenant que le véritable héros  de cette aventure n’a pas reçu d’Oscar. Il s’agit de Harvey Weinstein, le distributeur américain de « The Artist », qui a exécuté rituellement toutes ses danses de la pluie pour décrocher cette averse de récompenses. Et voilà les yankees rassurés : c’est bien l’un des leurs qui se trouve à l’origine de la razzia.

Ce n’est donc pas la France qui a été récompensée, mais Hollywood qui s’est autocélébré dans le regard d’une autre. Du jardin à la française à Dujardin à l’américaine.

 

Jean-Noël Cuénod

 

Et voici la vidéo consacrée au triomple de Jean Dujardin


"And the Oscar goes to Jean Dujardin" par lemondefr
Jean-Noël Cuénod

18:41 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : oscar, "the artist", hollywood, vidéo | |  Facebook | | |

Commentaires

Il est dommage qu'autant de récompenses aient été accordées à ce film, quand on doit entendre les paroles grossières d'un "acteur" français qui l'est tout autant.

La France se congratule, mais ce film ne marquera pas le cinéma au-delà des jours suivant les étrennes.

De manière générale, ces cérémonies sont biaisées dès le départ et ne peuvent plus vraiment intéresser un véritable amateur de cinéma!

Écrit par : simonius | 27/02/2012

Dujardin a une tronche de gigolo des années 30, pauvre mec !

Écrit par : Hypolithe | 28/02/2012

Les commentaires sont fermés.