14/10/2011

Ségolène Royal, Martine Aubry et François Hollande: le coup de poignard de la reine déchue

 

 Dimanche soir, la France pleurait au rythme des sanglots versés par Ségolène Royal, reine déchue avec ses pauvres 7% d’électeurs au premier tour de la primaire du PS. Trois jours après, elle revient sur scène en provoquant la seule surprise de cet avant second tour. Quitte à ne plus être reine, autant couronner elle-même le futur prétendant socialiste à l’Elysée.

 Elle n’a pas laissé longtemps ce plaisir à Montebourg qui faisait assez «ravi de la crèche» avec ses 17% de votants qu’il n’espérait pas conquérir.

 

En soutenant son ancien compagnon François Hollande — alors que tout portait à croire qu’elle choisirait Martine Aubry — Ségolène Royal lui a donné un coup de pouce qui peut se révéler décisif, en même temps qu’elle poignardait dans le dos celle qui l’avait écartée de la direction du PS. Car ses 7% d’électeurs pèsent plus que les 17% d’Arnaud Montebourg qui, lui aussi, soutient François Hollande, mais à titre personnel, sans donner de consignes de votes à ses supporteurs. De toute façon, le «troisième homme» a reçu un grand nombre de voix provenant de l’extrême gauche. Or, les militants rouge vif ne se déplaceront certainement pas au second tour pour départager deux sociaux-démocrates. Quant aux autres électeurs de Montebourg, ils se partageront entre François Hollande et Martine Aubry, au gré de leurs intérêts ou de leurs opinions.

 

En revanche, les partisans de Ségolène Royal sont affectivement très attachés à leur héroïne. Dans les réunions socialistes, elle traîne son long manteau de dévotes et de dévots qui ont pour elle le regard des adorateurs de la Madone. Si elle soutient le père de ses enfants, nul doute que ces «royalistes» se feront aussitôt «Hollandais».

 

 

Jean-Noël Cuénod

 

 

(Editorial paru dans 24 Heures vendredi 14 octobre 2011 et réactualisé)

 

16:47 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : primaire ps, vidéo, hollande, aubry | |  Facebook | | |

Commentaires

Bien vu. Ce sera donc Hollande. Et Sarkozy a du souci à se faire. Qui donc à droite pourrait avoir le courage de lui conseiller de se démettre au profit de Fillon, ou mieux de Juppé ? Encore que, pour faire passer les réformes urgentes dont la France a besoin, mieux vaut un socialiste. Il aura moins d'opposition frontale des syndicats, au moins au début.

Écrit par : Philippe Souaille | 14/10/2011

" Elle n’a pas laissé longtemps ce plaisir à Montebourg qui faisait assez «ravi de la crèche» avec ses 17% de votants qu’il n’espérait pas conquérir. "

« ravi de la crèche » ... Oui, c'est exactement cela, très bien observé, excellent !

Bien assis sur son score - lisez bien "score", pas scooter, ni voiture à pédales - et avec son soutien à Hollande, même à titre personnel, Montebourg, pourfendeur de la Suisse, s'est aussi assuré un poste de ministre dans le prochain cabinet socialiste. Il faudra bien renvoyer l'ascenseur. En effet, au train où vont les choses, on voit mal Sarkozy obtenir un second mandat.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 14/10/2011

"pour faire passer les réformes urgentes dont la France a besoin, mieux vaut un socialiste. Il aura moins d'opposition frontale des syndicats, au moins au début."

Il y a une réforme qui obtiendra le soutien enthousiaste des syndicats : faire comme les Yankees : taxer les citoyens français, tous les citoyens français quel que soit leur lieu de résidence. Philippe pourra passer à la caisse. Johnny aussi. Et tous les autres.


"alors que tout portait à croire qu’elle choisirait Martine Aubry"

C'est faux et très naïf. Martine a volé à Ségolène l'élection à la tête du PS.


"Quant aux autres électeurs de Montebourg, ils se partageront entre François Hollande et Martine Aubry, "

Vous n'en savez rien. Vous n'avez pas non plus mesuré tout le ras le bol des Français qui veulent que Nicolas le Petit dégage et qui voteront pour le candidat PS qui le battra le plus surement avec le plus grand écart.

Écrit par : Johann | 15/10/2011

Le pacte d'Aubry avec dsq est une excellente raison pour ne pas voter pour elle.

Et voici une bonne raison supplémentaire pour ne pas voter elle :

http://www.lefigaro.fr/politique/2010/04/23/01002-20100423ARTFIG00584-piscines-pour-femmes-la-polemique-poursuit-aubry-.php

Écrit par : Johann | 15/10/2011

Les commentaires sont fermés.