11/09/2011

Les musulmans, autres victimes du Nine-Eleven

Les 2976 hommes et femmes qui ont péri dans les Twin Towers le 11 septembre 2001 ne sont pas les seules victimes de feu Oussama Ben Laden et de ses 19 séides qui ont détourné et piloté les avions pour les lancer contre leurs objectifs. Les terroristes islamistes ont aussi pourri la vie des millions de musulmans vivant en Occident et ne demandant qu’une chose: faire prospérer leur famille en bonne intelligence avec les voisins.

Du jour au lendemain, le regard sur eux a changé. Ils sont devenus les adversaires de l’intérieur, la cinquième colonne du terrorisme mondial ; au pire des ennemis irréductibles, au mieux des suspects encombrants. A cet égard, les scènes de joie qui ont éclaté à Beyrouth, à Gaza et dans de nombreuses villes arabes ont causé au moins autant de tort aux musulmans que les attentats eux-mêmes.

Ainsi, même s’il cherche à effacer ce sentiment, Le Plouc ne peut s’empêcher de songer à l’islam chaque fois qu’il doit subir les interminables mesures de sécurité dans les aéroports ou les bâtiments officiels. Bien sûr, il relativise aussitôt, Le Plouc. Se dit qu’il ne faut pas confondre l’islam majoritaire et pacifique avec l’islam ultraminoritaire et radical. Mais le mal est fait. La confusion, malgré tout, s’insinue; la moindre barbe hérisse le poil et la bourka le défrise.

Auparavant, la mosquée était vue comme un lieu de prière parmi d’autres dans nos rues européennes. Désormais, en passant devant elle, ces questions s’insinuent: «Prient-ils ou complotent-ils? Le prédicateur prône-t-il la concorde ou prêche-t-il la violence?». Le Plouc les chasse aussitôt. Il se dit qu’après tout les pseudo-évangélistes américains et les intégristes papistes doivent être jetés au fond du même sac d’opprobre que les nazislamistes. Mais rien à faire. La méchante petite musique islamophobe revient dans les oreilles.

A cet égard, le but visé par Ben Laden et les islamoterroristes a pleinement réussi. Le fossé entre musulmans et non-musulmans n’a jamais été aussi profond. D’autant plus qu’en réponse au rejet dont ils sont victimes, certains fidèles de l’islam en ont rajouté dans l’application stricte de leurs préceptes, notamment à l’encontre des femmes. Et en réponse à cette réponse, les non-musulmans ont monté encore d’un cran leur hostilité contre la religion du prophète Mohamed.

Pourtant, dans notre société mondialisée, les communautés sont condamnées à cohabiter. Pour ce faire, la seule solution durable est d’instaurer ou de renforcer la laïcité, puis de la faire respecter par tous. Et si quelqu’un en déniche une meilleure que celle-ci, qu’il ne se gêne surtout pas pour la proposer!


Jean-Noël Cuénod

 

00:05 | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : 11-septembre, islam, terrorisme, ben laden | |  Facebook | | |

Commentaires

J'apprécie beaucoup votre vision très percutante de la situation.
Merci aussi pour le plaisir de lire un français d'une telle valeur!
Bon dimanche à vous!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 11/09/2011

Pour chasser le sentiment, lutter contre soi-même peut-il aboutir? Il faut forcément en passer par un intérêt personnalisé vis à vis de l'Islam en tant que tel, notamment par la biais des pensées et de l'étude, et à cet égard, on peut conseiller la lecture de Henry Corbin. Comme disait à peu près François de Sales, chasser de soi les idées érotiques ne marche pas forcément, mais en reportant ses affections sur les anges, on tempère ces idées: on les contrôle.

Écrit par : R.M. | 11/09/2011

Je partage sans restriction votre conclusion, mais toutefois avec un tout petit bémol.
Ce qui m'intrigue le plus c'est l'attitude sectaire des laïcards français.
Ces derniers ont élevé la laïcité au rang de doctrine irréfutable ce qui ne saurait surprendre étant donné leurs attaches avec le marxisme-léninisme et la franc-maçonnerie.
En particulier leur haine revancharde envers le catholicisme en font des êtres aussi malfaisants que les extrémistes musulmans de tous poils.

Écrit par : Hypolithe | 11/09/2011

Oui, la laïcité qui essaie de vacciner contre les religions, comme eût dit Jean Rostand, n'est pas bonne, il faut une laïcité qui s'intéresse positivement aux choses, en conseillant la lecture de Henry Corbin ou de François de Sales (qui fut consacré "Docteur de l'Eglise", je le rappelle), non pas exclusivement, mais comme des colonnes importantes de la culture universelle, parmi les nombreuses qui soutiennent le toit du temple. Quand on voit par exemple de quelle façon l'entomologiste Fabre fut rejeté par les instances dirigeantes de l'Education nationale, sous la Troisième République, il faut forcément s'interroger: http://remimogenet.blog.tdg.ch/archive/2011/01/03/jean-henri-fabre-et-l-esprit-des-insectes.html

Écrit par : R.M. | 11/09/2011

Il serait bon que les agitateurs religieux, qu'ils soient musulmans ou chrétiens, cessent de proclame à tout va que la solution à la violence des êtres humains se trouve dans leur propre religion. Il se trouve qu'actuellement, chez nous du moins, se sont avant tout des prédicateurs musulmans qui ressassent cette idée, tout en diabolisant les athées et les tenant d'une laïcité rigoureuse. Cette attitude ne fait que nourrir les soupçons sur leurs intentions et la rigueur de leur processus mentaux.
Les diverses religions ne représentent que des tentatives, parmi d'autres, que les êtres humains empruntent pour s'élever au-dessus des simples instincts de survie qui guident presque entièrement la conduite des autres animaux. Elles ne sont, certes, ni moins dignes ou efficaces en elles-mêmes que d'autres, mais toute attitude partiale ou même fanatique pour les valoriser ou, pire, en valoriser l'une par rapport aux autres, ne peut que leur nuire, et nuire à l'effort commun nécessaire pour bâtir ou entretenir un monde meilleur.

Écrit par : Mère-Grand | 11/09/2011

Si, inversement, on essaie d'en dévaloriser certaines, ou toutes en même temps, il est un peu normal qu'on trouve que c'est excessif.

Écrit par : R.M. | 11/09/2011

Mère-Grand en vous lisant on peut conclure que vous fréquentez les mosquées et la basilique d'Ecône pour être si bien renseignée voire que vous avez vos entrées à l’Opus Dei !
Qu'avez-vous à nous conter sur les loges maçonniques tout spécialement sur le 13ième degré basé des fabulations tirées de la Kabbale hébraïque comme les Séphiroth ?

Écrit par : Hypolithe | 11/09/2011

Le mot "laïcart" n'existe pas dans le dictionnaire.Seuls les inféodés l'emploient, ils sont en général contre la laïcité.

La loi de 1905 en France, n'est plus adaptée au monde d'aujourd'hui, puisqu'elle permet la construction excessive d’édifices religieux au nom des croyances pourries ou non. Il faudrait nous prouver l'existence d'un dieu parmi les milliers de divinités inventées par les êtres humains, pour justifier ce genre de dépenses très coûteuses que les contribuables payent.

Ceci dit, il faudra encore du temps pour que les futures générations s'instruisent afin de balayer ces légendes qui ont fait et font toujours tant de victimes.Ils ne devront retenir que ce qui est bien pour leur avenir. C'est notre travail de les informer, les éduquer, les mettre en garde. C'est toute une éducation.

Un élu inféodé à une croyance, va sournoisement tromper ses électeurs en favorisant une politique avantageuse pour la religion auquel il appartient, il suffit de constater ce qui se pratique dans les campagnes.Les paysans ignorants mais inféodés sont les piliers de l'église catholique. Normal il collaboraient et continuent de collaborer avec les seigneurs princes et rois, au défrichage des terres volées aux peuples.Les grandes forêts appartenant aux seigneurs qui n'ont pas disparus loin s'en faut, sont entretenues par les communes sur les deniers publics.En contre partie, le seigneur lui donnait de la terre pour cultiver les besoins du châtelain.

Faire croire qu'un partisan de la laïcité est un marxiste ou un communiste fait partie de l'ignorance et de la propagande.

Un autre monde se fera sans le marxisme, comme il se fera sans les religions. Il faut du temps.Internet et autres obligeront l'éducation à se remettre en cause pour sortir enfin l'école de la médiocrité,les outils informatiques sont toujours plus performant chaque jours, le temps des religieux et de leurs concepts est compté.L'information voyage à la vitesse de la lumière, ça change de la vitesse du bourricot et du chameau...Dieu n'avait pas vu arriver le phénomène comme il n'a en fait rien vu pour des raisons d'inexistence.

Reste plus qu'à se réapproprier notre naissance, notre vie, et notre fin de vie...La mort. Ni paradis ni enfer! La paix.Le tribunal des flagrants délires afin de nous indiquer si on va au paradis ou en enfer est imprimé dans l'inconscient collectif...Il s'évaporera de lui même au fil du temps et des conflits.

Pour finir l'islam est un concept très mortifère, le Juif comme le mécréant doivent être exécutés...-Lorsque les poules auront des dents, peut-être.

Vive la laïcité cinq étoile!

Écrit par : Pierre NOËL | 11/09/2011

Le dictionnaire, c'est le fond de la Vérité.

Écrit par : R.M. | 11/09/2011

Mais il y a aussi le Wiktionnaire, dont le défaut est peut-être de ne pas avoir reçu d'estampille officielle: http://fr.wiktionary.org/wiki/la%C3%AFcard

Écrit par : R.M. | 11/09/2011

Salut Jean Noel

Je voudrais te suggérer de mettre des liens sur Twitter et Facebook. certainement beaucoup de personnes souhaiteraient partager certains de tes écrits fort bien utiles avec un plus grand nombre de lectrices et de lecteurs.

Bien à toi et Bon dimanche
Gorgui

Écrit par : Gorgui Ndoye | 11/09/2011

Monsieur Cuénod, avez-vous lu le coran, avez-vous lu les Evangiles ? Même question à certains commentateurs.
Personnellement, j'adhère à la Personne du Christ, Fils de Dieu et je fais partie de l'Église Catholique. "Le Christ est le Chemin, la Vie et la Vérité" : ces Vérités font parties de mon expérience, de mon vécu. Pourquoi irais-je dire une chose et son contraire sans renier ce en quoi je crois de tout mon coeur ? Est-ce si difficile à comprendre ? Je crois en Jésus-Christ qui EST la Vérité, je ne crois pas en l'islam qui est mensonge. Si vous accueillez le mensonge aveuglément, cela vous regarde. Mais respectez ceux qui par cohérence affirment ce en quoi ils croient et ne croient pas.
anne.kerjean

Écrit par : anne.kerjean | 11/09/2011

@Hypolithe
Je ne comprends rien à vos élucubrations. Athée convaincu, j'estime néanmoins qu'il peut y avoir un usage non malfaisant des religions, puisque de toute manière elles existent et existeront encore longtemps.

Écrit par : Mère-Grand | 11/09/2011

Pour ce qui me concerne,je n'ai pas lu le coran et ne le lirai jamais. Il y a des experts pour cela je me fie à eux et aux vrais historiens.

Vous écrivez anne.kerjean que vous adhérez en la personne du Christ, c'est votre droit, et ce n'est pas une démarche mortifère bien au contraire. Qui plus est, vous avez une intelligence au dessus de la moyenne car vous avez bien compris que le coran ainsi que tous les écrits y afférents, sont -bidon, -copiage dans un but de conquêtes, destructions et soumissions.

Les religieux qui s'assemblent pour se convaincre que les trois religions n'ont qu'un dieu, pissent sur l'histoire qui est tout autre.

-Mére-Grand peut-être avez vous raison. Mais j'ai peur de l'islam d'ou mon "islamophobie" permanente mon père reçut dans sa jeunesse un coup de couteau au bras simplement parce qu'il se baladait avec une marocaine au Maroc lorsqu'il était militaire. (quatorze cm de cicatrice)Moi-même j'ai eut quelques problèmes dans un autre pays musulman. Ce que je prenais pour de la jalousie à l'époque était en fait un concept que je ne connaissais pas...

Sans aller affirmer que tout est comme cela dans les pays musulmans, je pense néanmoins que ce concept de croyances pourries s'étend de plus en plus. Des images existent, des films, des documentaires attestent qu'il y a des décennies les femmes dans les pays musulmans étaient plus libres surtout dans les grandes villes. Cette liberté fond comme neige au soleil avec les frères musulmans et autres criminels comme les talibans, le Hamas, le Hezbollah, le fou d'Iran l'Indonésie, le Pakistan, bref, dans tous les pays musulmans.

La reconquête des pays par un islam soi-disant modéré est un leurre. Le coran reste le coran. Les écrits restent mortifères. Sournoisement certaines et certains mettent du miel afin de mieux progresser dans nos pays libres. Les blogs et les commentaires islamiques ici nous rappellent que nous devons non seulement être vigilant, mais également que nous devons nous opposer au concept islamique.

Cela fait deux ans que je "butine" sur les blogs de la TDG il s'en est passé des choses dans ce monde. Les adeptes de l'islam ont prouvé en deux ans de quoi ils étaient capables. Ça fait peur.Ils en sont réduits à faire croire qu'un petit pays grand comme deux grands départements Français avec sept millions d'habitants menaçeraient la paix du monde face au -un milliard cinq cent millions de musulmans!! Je pense que le délire et les hallucinations collectives deviennent très dangereuses.Ce sont elles, le danger ainsi que nos politiciens de misères aidés de leurs économistes de pacotille qui nous entraînent dans un gouffre financier. "Erdogan la tête de Turque" devient aussi dangereux que Ben Laden vu ses comportements et déclarations. Mais c'est un autre débat.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/09/2011

Comment concilier ceci: "Le tribunal des flagrants délires afin de nous indiquer si on va au paradis ou en enfer est imprimé dans l'inconscient collectif... Il s'évaporera de lui même au fil du temps et des conflits" et ceci: "je pense néanmoins que ce concept de croyances pourries s'étend de plus en plus"? C'est un peu mystérieux.

J'ai souvent eu le sentiment qu'il y avait des philosophes qui croyaient en les progrès constants de la Science et de l'esprit scientifique, conformément à ce qu'avait annoncé Auguste Comte en son temps, et qui reprochaient à ceux qui ne croyaient pas en cette conception d'empêcher qu'elle se matérialise. Mais Auguste Comte n'a pas dit: "à condition que les gens soient d'accord", il a dit: "de toute façon". Soit il s'est trompé, soit il suffit d'être patient, car on ne peut pas aller plus vite que l'Histoire. J'ai un peu le sentiment que de l'impatience se traduit, parfois: comme une inquiétude que Comte n'ait pas compris tout, qu'il ait eu de l'Histoire une vision seulement partielle.

Écrit par : R.M. | 11/09/2011

A l'époque le clergé était partout, comme dieu, il entendait tout, voyait tout, savait tout etc...Il savait ce qu'il se passait dans le lit de chaque couple. Normal les curés avaient un outil pire que l'ordinateur, -le confessionnal-

Chaque ignorant disait tout, en contre partie, il récitait quelques prières pour aller au paradis malgré tout..Tout cela à duré des siècles et des siècles ainsi-soit-il.

Aujourd'hui les mêmes pervers vont sur "face book" et autres sites, ils s'en donnent à a coeur joie pour s'accaparer des savoirs, des histoires et remettre à jour si je puis dire leurs -connaissances du monde.Ce qu'ils ont fait avec les découvertes scientifiques, ils le font avec tout.

Quand à Mister Comte que je n'ai jamais lu. Mais tout comme d'autres penseurs, il a fait évoluer certains comportements et inventé quelques concepts? Rendons lui hommage...Comme à Giordano Bruno entre autres.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/09/2011

@Pierrre Noël
Je suis souvent d'accord avec vous, et je l'étais déjà lorsque nous fréquentions le blog de Sami Aldeeb. Si je suis conciliant ce n'est pas parce que je tiens à défendre les religions dans leur ensemble, ni une en particulier. Pour toute une série de raisons j'ai le moins de sympathie pour l'Islam, parce que aujourd'hui encore une partie du monde musulman perpétue encore les pires aspects du catholicisme de notre Moyen Age. De même je ne peux concevoir que l'on se convertisse à une religion qui prétend punir de mort ceux qui s'en détournent, ni que l'on respecte une religion (et il semble bien que toutes les religions du livre le fassent à un plus ou moins grand degré) qui décrète que les femmes et la partie de l'humanité qui ne s'y soumet pas est inférieur en valeur et en dignité et qu'avec cette partie-là on ne peut coexister même dans la mort. Suffit de cette énumération, qui pourrait s'étendre à d'autres aspects d'autres religions également.
Si je me prononce sur certains aspects de la pratique religieuse propre à exacerber les antagonismes, c'est parce que je suis convaincu que nombreux sont ceux qui les pratiquent sans être conscients qu'ils attisent ainsi la méfiance, la suspicion et parfois la haine chez des gens qui ne sont pas plus mauvais qu'eux, mais dont l'identité est façonnée de manière différente de la leur. Il est des mécanismes psychiques qui fondent la vie des individus et des sociétés de manière trop profonde pour que des reproches, des incantations et des professions de foi puissent les atteindre, les transformer et encore moins les remplacer à court terme.
Comme je l'ai dit plus haut, je pense que les religions resteront encore longtemps avec nous; de plus, je vois que lorsqu'elles sont affaiblies elles ne laissent pas toujours la place à une prise de conscience rationnelle, responsable et pacifique du destin humain, mais souvent à des substituts non moins malfaisants que les originaux.
Plutôt que de vouloir, à la manière de certains dogmes politiques et des missionnaires d'antan modifier brutalement ce qui fait le tissu psychique, social et politique des diverses cultures, il me semble plus sage, en même temps qu'il est utile de s'attacher à ces éclaircissements, de garder séparé aussi longtemps qu'il le faudra ce qui ne peut se mélanger sans dommage, dans le respect de principe des différences qui n'exige aucunement un assentiment aux valeurs des uns et des autres, et ne pas ajouter inutilement aux difficultés de l'exigence des uns et des autres des difficultés reposant sur des croyances qui ne peuvent s'empêcher d'entrer dans une lutte de Vérité (révélée) théoriques et de supériorités pratiques.
Bien à vous dans mon choix et ma conviction d'athée, ou comme le dit le Don Juan de Molière "Pour l'amour de l'humanité"

Écrit par : Mère-Grand | 11/09/2011

La science et la religion ne sont pas en opposition.
On peut remonter au temps t=0 de la création de l'univers, on ne pourra jamais savoir ce qu'il y avait avant, d'ou vient cette énergie.
La logique des choses voudrait que jamais rien n'aurait dû être créé, pas le moindre atome, et nous sommes là. Le néant est plus logique que l'univers.

Ce mystère continuera à enrichir les religions.

Concernant, la laïcité, c'est un leurre intellectuel. L'invisibilité de signes religieux entretiendra l'intolérance, alors que la visibilité,dans le temps, amènera la tolérance.

Si une philosophie religigieuse n'est pas tolérante, on ne va quand même pas l'aider avec de la laïcité. Et je me moque totalement des frustrations de ces gens qui sont intolérants avec les autres.

L'Etat et les lois laïc dans une démocratie sont suffisant pour que tout le monde y trouvent sa place.

Écrit par : roket | 11/09/2011

"La science et la religion ne sont pas en opposition."
Je suis entièrement d'accord sur un plan logique et philosophique. Ne répondant pas aux mêmes critères de vérité (puisque la religion tient la Vérité comme révélée et absolue, alors que la science ne connaît que des vérités provisoires et donc contingentes, exigeant l'une la vérification rationnelle et l'autre la foi et l'adhésion, elles ne peuvent pas plus se comparer et surtout s'opposer qu'un plant de haricots de votre jardin et celui de l'histoire de Jack.
"Le néant est plus logique que l'univers." Affirmation hasardeuse: dans le domaine de la cosmologie et de la physique tous les jours de nouvelles hypothèses et découvertes nous étonnent par ce qu'elles ont apparemment d'illogique.
"Si une philosophie religieuse n'est pas tolérante" Avez-vous déjà entendu un responsable ou un adepte d'une religion déclarer qu'elle était intolérante? Et cela même si son histoire est émaillée de crimes contre l'humanité et ses serviteurs capables des pires vices?
D'accord avec votre dernière phrase si elle est interprétée et appliquée comme j'estime qu'elle devrait l'être. Vous comprendrez l'ironie (bienveillante) de cette restriction si vous observez le monde, la politique, la justice, les hommes enfin tels qu'ils sont dans la réalité de tous les jours.

Écrit par : Mère-Grand | 11/09/2011

@ Mère-Grand

Vous avez l'art de mettre à jour mes contradictions! Je vous reçoit cinq sur cinq.

Vous me connaissez, et vous avez totalement raison dans votre vision de ce monde, et du chemin à prendre.La contradiction ne me fait pas peur loin de là, je dois la gérer avec autant de volonté qu'un père doit élever ses enfants dans l'honnêteté et la sincérité...

Vous avez la sagesse alors que je bouillonne comme un volcan qui va bientôt entrer en éruption! Il y a des tensions, des secousses, et puis c'est le calme...

Vous avez quasiment tout dit dans votre commentaire! Merci pour cet éclairage.

J'ajoute un mot pour l'ami "roket" :"les rois-dieux pharaons ne connaissaient pas l'instant zéro, le bing-bang ne figure pas dans les plus anciens écrits."

-Vous avez écrit: "concernant,la laïcité,c'est un leurre intellectuel." Ensuite, vous finissez votre commentaire trois lignes plus loin: "L'Etat et ses lois laïcs dans une démocratie sont suffisant pour que tout le monde y trouve sa place" finalement vous êtes d'accord, la laïcité est la meilleure formule pour vivre ensemble...? C'est très bien.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/09/2011

" Il faut instaurer et renforcer la laïcité". Je ne sais pas si c'est la panacée pour mettre un terme aux dérives des croyances, mais c'est un des moyens pour contrecarrer ce pouvoir le plus souvent malfaisant.
Une autre proposition pour désintégrer ce tissu religieux, c'est de s'attaquer à ceux qui détiennent le pouvoir. Puisqu'il est de plus en plus question de croyances personnelles, de spiritualité privée, il faut donner à tous ces prêtres, imams, rabbins, le titre de "Psychologues théologiens".
Ce qui les amènerait à plus d'humilité. Se considérer comme des gens intouchables et supérieurs nuit au rapport compassionnel et généreux entre hommes de bonne volonté.
Ainsi chaque personne en difficulté morale et psychique peut consulter ces psychologues théologiens, contre paiement bien sûr.
Et là, il s'agit bien d'un métier comme un autre et d'une affaire ressortant du domaine privé.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 11/09/2011

@Pierre Noël,

il est dommage que vous ne vous donniez pas la peine de lire le coran. Les imams sont avec les musulmans, comme vous-même, l'êtes vis-à-vis du coran (c'est déjà une sorte de soumission de votre part). Je veux dire que le coran est dit "Saint" et "très complexe" ce qui lui confère un respect usurpé. Seuls des savants en comprennent la quintessence (vraiment?).
Comme la plupart des personnes ici, la personne Athée ne se fie qu'à son intelligence et son raisonnement, ainsi, lorsque cette personne manque de confiance en elle, elle croit (comme les croyants) en une autorité qui fait référence telle que celle d'historiens, de philosophes ou de savants. C'est à mon sens une très grande faiblesse. S'il y a une chose qui caractérise Dieu, c'est Sa simplicité. La complexité est suspecte de prime abord (voir démoniaque). En réalité, la complexité du coran n'a rien de complexe, elle paraît complexe à dessein. En effet, elle est volontairement compliquée pour maintenir les musulmans de bases dans l'ignorance. Comme ils ne peuvent pas lire les Évangiles si non sous la menace de représailles, ils ne risquent pas de s'ouvrir à la Révélation des Évangiles. Et vous de votre côté votre Athéisme vous ferme à la grâce.

Aux derniers commentateurs :

Vos références sont historiques ou philosophiques pour juger l'Église, mais en réalité vous ne la connaissez pas. Si non au travers de ceux que la Vierge Marie elle-même a dénoncés dans ses apparitions à la Salette. Elle, non pas dans la haine, mais dans l'amour, avertie des châtiments à venir sur ces mauvais prêtres et évêques. L'Eglise appartient au Christ et non aux hommes, qui ne sont que des gestionnaires. Par Son Eglise le Christ sauve des âmes, c'est cela l'essentiel. Et que des hommes de l'intérieur ou de l'extérieur comme vous et d'autres se plaisent et se complaisent à moindre frais à déverser du discrédit sur l'Eglise Catholique, aurez aussi à rendre compte. Je ne le dis pas avec haine, mais moi aussi je vous avertie.
N'oubliez pas que les premiers soins apportés aux plus pauvres, aux malades, aux prisonniers, c'est l'Église qui l'a fait. Les hôpitaux de Paris par exemples étaient tous des dispensaires catholiques. Vous oubliez un peu vite tout ce que l'Eglise a fait, a créé, organisé, bien avant toutes ces associations humanistes. Si vous ne vous placez que sur un plan idéologique vous resterez loin de la vérité historique et vous ne risquez pas d'aimer un temps soit peu l'Eglise Catholique qui renferme des trésors de grâces.

@Pierre Noël, pour le confessionnal, comme vous êtes loin de la réalité spirituelle. Encore une fois, votre regard "matériel" vous empêche de voir...

Écrit par : anne.kerjean | 11/09/2011

@ anne.kerjean

"la personne athée ne se fie qu'à son intelligence et son raisonnement etc..."

Vous avez tendu un piège, je m'y suis pris le petit doigt de pied!
Comme tout "chrétien" j'ai été entraîné aux croyances par le milieu parental, le milieu fréquenté et l'éducation nationale.

Contrairement à beaucoup j'ai fait des études sur le pourquoi des croyances et des religions. Plus de dix années! J'ai en plus cinquante années de pratiques religieuses afin de chercher le dieu inexistant, d'ailleurs à quoi servirait-il?

Lire les milliers de bouquins de religieux, philosophes petits et grands penseurs et autres, non merci, il existe des gens qui sont fait pour cela je ne prends en compte que les résumés et encore....

Pour votre information, sachez que depuis des décennies des scientifiques non inféodés, des historiens et autres personnes de grand talent comme les égyptologues etc, ont confirmé que la terre n'était pas plate et que les écrits très anciens et leurs histoires sont inscrites dans les pyramides d'Egypte notamment.Dieu n'existe pas que voulez vous que j'y fasse?

Vous croyez au divin, que voulez vous que j'y fasse? Vous croyez au paradis et à l'enfer, que voulez vous que j'y fasse? Je n'ai plus ce genre de croyances et vous n'y pouvez rien, que voulez vous que j'y fasse?

Je vous reconnais une certaine intelligence qui fait que vous avez compris que l'islam est un mensonge, ce dont je suis d'accord avec vous.

Nous sommes issus de monde du plus fort, du plus rusé et de l'évolution.

Ma force est d'avoir compris après toutes ces études qu'il n'y avait pas lieu d'avoir peur de la mort. Cette mort que les chefs tribaux et les rois ce sont accaparés, comme de notre naissance, et notre vie au fil des siècles bien avant l'ère du christ afin de mener le troupeau dans des conquêtes sanguinaires, des pillages, des viols, des massacres, j'en passe et des meilleurs. C'est l'histoire que voulez vous que j'y fasse? Vous voyez une autre histoire au travers de bouquins écrits par des individus que l'on désigne comme "religieux" que voulez vous que j'y fasse? C'est votre affaire...

J'ai écrit un bouquin qui sera publié lorsque j'en aurai le temps et l'envie car il faut du courage pour cela. Pour l'instant il est dans le congélateur...

Comme beaucoup je suis père de famille ayant assisté à la naissance de mes enfants, coupé le cordon ombilical de chacun et "aidé" mon épouse à accoucher...

Mes enfants comme beaucoup, d'autres volent de "leur propres ailes" on s'entend à merveille, alors la grâce d'un dieu, je m'en passe!

D'ailleurs je pense que c'est lui qui m'a donné rendez vous -cinq fois avec la mort, je n'y suis pas allé!! Vous comprenez maintenant?

J'ai, nous avons notre livre d'histoire qui est la vie que nous avons eut. Pour ce qui me concerne, ça vaut tout l'or du monde, la bible et le reste ne sont pas grand chose à côté.Ce qui est important, c'est le comportement, et l'idéal partagé...Cherchez, et vous trouverez...

N'oubliez jamais que la chrétienté a inventé le concept de la charité envers les pauvres pour avancer masqué, pour la belle image. C'est le côté sournois de bien des religieux -rois, et des princes, -seigneurs-dieux....

Bien à vous..

Écrit par : Pierre NOËL | 11/09/2011

Pour les anciens Egyptiens, les "rois-dieux pharaons", on a retrouvé un texte que le roi Shabaka a fait graver sur une stèle de granit expliquant, en détail, comment Ptah a créé le monde à partir du Verbe; l'éditeur d'une traduction française de ce texte, Claire Lalouette, écrit: "Conçus d'abord dans son coeur - centre de toute affectivité et de toute intelligence - les éléments de l'univers sont ensuite extériorisés par la Verbe créateur (...). Les dieux apparaissent d'abord (...). Sont ensuite donnés aux créatures - aux hommes comme aux animaux - le coeur et la langue nécessaires à tout être raisonnable (...). Puis sont créées les qualités spirituelles et morales nécessaires à la durée de l'univers et à l'établissement d'un ensemble humain qui se veut pérenne. Les travaux et les artisans viennent ensuite dans l'ordre de la création: les artisans qui, en taillant et en peignant, en sculptant et en écrivant, créent sous forme de statues, de bas-reliefs ou de peintures, des enveloppes, en volumes ou en simples contours, susceptibles de s'animer au prononcer des paroles". Donc, avant l'apparition de la Matière, chez les anciens Egyptiens, il y a eu toute une histoire de l'esprit, de l'âme, des formes. Mais cette matière a bien sûr elle-même commencé en un point, sous l'aile pour ainsi dire de Ptah, ou, pourrait-on dire, au centre de son coeur.

Écrit par : R.M. | 12/09/2011

(Références: "Textes sacrés et textes profanes de l'ancienne Egypte", Gallimard, coll. "Connaissance de l'Orient", Paris, 1987.)

Écrit par : R.M. | 12/09/2011

J'avais cité Claire Lalouette dans un commentaire, le site "invention des dieux" par les égyptologue est très -clair sur "Wikipédia" entre autres.

C'est sur ce même site que les scientifiques ont décodé les hiéroglyphes qui permettent de constater que les plus voleurs et menteurs étaient les prêtres qui entouraient le roi!

Écrit par : Pierre NOËL | 12/09/2011

Lequel? Shabaka?

Écrit par : R.M. | 12/09/2011

Selon Wikipedia: "Shabaka's son Haremakhet became High Priest of Amun and is known from a statue and a fragment of a statue found in Karnak." Le grand prêtre propre fils de Shabaka...

Écrit par : R.M. | 12/09/2011

Ne vous en faites pas. Dieu aime tous les hommes, même les religieux.

Écrit par : L' Amer Royaume | 12/09/2011

Ce que je trouve triste c'est que le gens généralisent un peu trop.

Écrit par : Fred | 03/10/2011

Les commentaires sont fermés.