22/06/2011

Emilie innocente Loïc Sécher et s’explique à huis-clos

Juste avant d’aller écouter Galliano expliquer les bas-fonds de la haute couture aux juges de la XVIIème Chambre correctionnelle de Paris, Le Plouc a fait un saut au procès Loïc Sécher (lire le précédent texte).

 


Pourquoi Emilie, lorsqu'elle avait 14 ans,  a-t-elle accusé à tort Loïc Sécher de l'avoir violée? Son audition à huis-clos, mardi après-midi, s'est révélée déterminante. En voici le résumé que l'avocat genevois François Canonica, qui défend Sécher avec Me Eric Dupont-Moretti, a livré au Plouc .

 


Le jeune fille traversait à l'époque une crise d'adolescence particulièrement aiguë. Aujourd'hui, à 21 ans, Emilie se porte mieux et décrit l'engrenage du mensonge. Tout d'abord, elle réaffirme l'innocence de Loïc Sécher. Ensuite, elle décrit son mal-être qu'elle traînait comme un boulet. Ses parents l'ont interrogée sur  l'origine des bleus et des griffures qu'elle présentait aux bras. Emilie a bredouillé une histoire d'agression. Au fil des questions, l'adolescente donnait un signalement qui pouvait correspondre à celui d'un ex-ami de la famille, Loïc Sécher. Son père lui a demandé s'il s'agissait bien de Sécher. Emilie a acquiescé.

 


Et la broyeuse juridico-policière s'est mise en route. Affolée, Emilie qui barbotait encore dans le monde de l'enfance était propulsée dans le monde des adultes avec leurs codes étranges, leurs mots incompréhensibles, leur autorité qui fait peur. Gendarmes, juges, procureurs, avocats, experts psychiatres devenaient autant d'ombres menaçantes et implacables. Comment auraient-ils pu comprendre ce moment d'égarement où l'on dit, comme ça, un peu n'importe quoi. Impossible pour la très jeune Emilie d'appuyer sur la touche "retour" du film.
Ce n'est qu'après plusieurs années, devenue adulte, qu'Emilie a révélé dans une lettre l'innocence de Loïc Sécher. "A l'issue de cette déposition, tout le monde avait larme à l'oeil. C'était vraiment un très grand moment de justice", nous explique Me Canonica. "Les parents d'Emilie se sont approchés de nous et de Loïc Sécher dans un acte de réconciliation. Voilà pourquoi ce procès devait se tenir".

 


Jeudi, l'avocat général François-Louis Costes devait requérir mais non pas contre l'accusé. Il devrait détailler, pendant trois heures, le mécanisme de l'erreur judiciaire.

Jean-Noël Cuénod


VIDEO  DE BAKCHICH TV : l’avocat français Dominique Inchauspé évoque les risques d’erreurs judiciaires aux Etats-Unis et en Europe.
Un avocat en chasse de l'erreur judiciaire par bakchichinfo

13:57 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vidéo, erreur judiciaire, loïc sécher | |  Facebook | | |

Commentaires

Les procureurs, experts, psychiatres, psychologues, juges, enseignants... appartiennent à leur époque qui croit trop et naïvement à l'efficacité des procédures de "management" avec des étapes distinctes, bien ciblées, et qui devraient permettre de contrôler efficacement la "réalité"!
Le remède? Faire lire "Les malheurs de Sophie"! Et oui, la comtesse de Ségur pourrait déniaiser nos contemporains et chasser des erreurs judiciaires!

Écrit par : Michèle Roullet | 22/06/2011

Alors, il y a maintenant l'affaire Daniel MASSÉ. Déjà 8 ans de prison pour rien. Une autre erreur judiciaire monumentale et il faut frapper à la porte de la CEDH pour espérer se faire entendre...
Hélas...

Écrit par : Metternich | 23/06/2011

"La cour et le jury ont acquis la certitude qu'aucune charge ne pouvait être retenue contre vous, ce n'est pas un acquittement au bénéfice du doute", a déclaré la présidente, Nadia Ajjan.

Source Le Monde

Écrit par : CEDH | 24/06/2011

Les commentaires sont fermés.