23/05/2011

Le PS doit lâcher Strauss-Kahn maintenant VERSION ACTUALISEE

Triste réalité: Marine Le Pen est la première dirigeante politique française à montrer un peu de compassion envers la victime — une femme de chambre guinéenne — de l’affaire Strauss-Kahn. A droite comme à gauche, à part le député UMP Bernard Debré, les autres responsables se sont cachés derrière le principe de la présomption d’innocence lors de leurs prises de position. Un principe qui, en France, semble extensible à l’infini lorsqu’il profite aux puissants mais se rétrécit comme peau de chagrin pour les anonymes de la Correctionnelle.

Or, la présomption d’innocence concerne avant tout le domaine judiciaire. Une inculpation ne vaut pas condamnation en justice. Mais si un dirigeant se voit ainsi suspecté, le parti auquel il appartient doit en tirer aussitôt les conclusions qui s’imposent. Et couper les ponts avec celui qui, désormais, ne peut plus assurer le bien commun puisqu’il consacre toute son énergie à se défendre en justice. Dès lors, en apportant au «camarade» Strauss-Kahn son soutien actif, le Parti socialiste français se tire non seulement une balle dans le pied mais rend aussi un très mauvais service à son pays, en offrant un boulevard au Front national pour l’élection présidentielle de 2012.

Etant mis en accusation, DSK va désormais se défendre selon les armes, nombreuses, que lui offre la justice américaine. Ses avocats s’attaqueront à la plaignante, en fouillant dans son passé, traquant son intimité, soulignant ses défauts dans le but de lui enlever toute crédibilité. La violence subie par Strauss-Kahn de la part de l’accusation, elle l’éprouvera à son tour. On imagine le tableau: une meute d’avocats richement payés par un milliardaire socialiste s’attaque à une travailleuse noire. Pour le PS, quelle image! Pour le Front national, quel cadeau! Les socialistes français doivent donc lâcher DSK. Pas demain. Maintenant.


Jean-Noël Cuénod

(Ce texte est paru en éditorial dans la Tribune de Genève et en commentaire dans 24 Heures de samedi 21 mai 2011)

ACTUALISATION. A propos de l'affaire Strauss-Kahn, Le Plouc a causé dans le poste, dimanche 22 mai 2011, sur les ondes de France-Info, lors de l'émission de Marie-Christine Vallet, "Micro-Européen". Son partenaire de ping-pong était David Gauthier-Villars, correspondant à Paris du Wall Street Journal. En cliquant sur ce lien, vous accéderez à l'émission.

 

11:25 | Lien permanent | Commentaires (42) | |  Facebook | | |

Commentaires

Le plus triste spectacle, ce sont les anciens amis de Mitterrand: ils ont, on a l'impression, perdu tout sens de l'intérêt collectif, pensant que leurs sentiments personnels sont ce qui compte le plus. Je ne sais pas comment ils peuvent croire que leur voix a aussi de prestige et de force pour empêcher que la réalité ne s'impose. Les images de Dominique Strauss-Kahn menotté, on peut toujours se plaindre, une fois qu'elles ont été répandues, si on est intelligent, on comprend qu'on n'y peut plus rien, et que ces images montrent un homme qui jusque-là était en représentation maîtrisée, et qui soudain est comme n'importe qui dans la même situation. C'est bien le moment, de se plaindre de ce genre d'images, alors que depuis des décennies, pour tous les prévenus de nationalité américaine, on montre exactement les mêmes! Il y en à en France qui vivent toujours dans une bulle. Sont-ils conscients que la plupart des gens ont de la justice l'image qu'en donnent les séries télévisées américaines? Que les élèves, dans les collèges, quand ils parlent du système judiciaire, quand ils font des rédactions où ils l'intègrent, reprennent les procédures américaines, qu'ils croient être appliquées aussi en France? François Hollande ne disait rien, il avait raison, mais on vient d'apprendre que lui aussi a déclaré, un jour, pour les mêmes faits: "Cela ne ressemble pas au Dominique Strauss-Kahn que je connais". Pour le moment, il n'y a somme toute que Sarkozy qui ne soit pas atteint. Ses aventures avec Carla Bruni deviennent un vrai conte de fées, en comparaison. Les socialistes qui avec Laure Adler, il y a dix jours à la télé, disent qu'ils croient encore à la Raison, en politique!

Écrit par : RM | 21/05/2011

AUTANT de prestige, je veux dire.

Écrit par : RM | 21/05/2011

Ou ASSEZ.

Écrit par : RM | 21/05/2011

Je me souviens avoir entendu la charge de Stéphane Guillon sur France Inter et en avoir été plutôt choqué. Cela signifie très clairement que je na savais rien de DSK en dehors de son excellence et qu'il existait des gens, cadres socialistes et journalistes, qui savaient beaucoup de choses et les étouffaient. Qu'auraient-ils du faire ? D'abord voir le danger que les gens de l'UMP ont déjà évoqué : DSK comme candidat socialiste se serait fait descendre en flammes, avec toutes les casseroles qu'il trimbale. Cet homme a une telle personnalité qu'il aurait certainement traité tous les avertissements avec mépris. Mais la crise aurait pu éclater avant le pire. Il a d'ailleurs semble-t-il posé les jalons d'une future stratégie de défense dans un entretien privé avec les journalistes de Libé (cela en dit long sur l'indépendance rédactionnelle de ce journal, en fait staff de campagne pour la présidentielle des socialistes...): il a évoqué sa judéité, le fric et le sexe comme les risques majeurs de sa future campagne. Pour la judéité, il est déplaisant de constater le soutien sans faille et sans critique qui lui est apporté par les gens qui défendent Israël bec et ongles en ces blogs. On ne peut que trouver un tel communautarisme pour le moins inquiétant, et à mon avis très contra-productif...
Le fric, c'est celui d'Anne Sinclair. Qu'elle en fasse ce qu'elle veut...
Quant au sexe, il pressentait un scénario d'une fille qu'on aurait payé 500'000 ou 1 million d'euros pour l'accuser de viol.
C'était facile à éviter...

Écrit par : Géo | 21/05/2011

On vous le dit et on vous le répète ... Marine Le Pen est une femme bien.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 21/05/2011

Que cette affaire Strauss-Kahn ouvre un boulevard au Front National pour les élection présidentiels de 2012, c'est indéniable, de là à hurler avec les loups pour crucifier DSK avant même qu'il ne soit jugé, à l'image de Bernard Debré, ce n'est pas nécessaire !

Bien sûr qu'à trop vouloir soutenir DSK, le PS affaiblit sa position. C'est politiquement intenable, même si c'est moralement loyal.

Exhiber avec ostentation et en boucle devant les médias un accusé menotté, non rasé, en l'humiliant, ne contribue pas à élever le niveau de la justice américaine, et cette remarque vaut pour tout accusé, quel qu'il soit.

Pour la suite, ne connaissant pas le fonctionnement de cette même justice américaine, je ne saurais dire si celle-ci offre de "nombreuses armes" à DSK pour se défendre, mais ce que l'on constate à ce stade de la procédure, c'est que l'on a d'ores et déjà exhibé "le coupable", alors que l'on cache et protège "la victime".

L'image publique de DSK s'en trouve à jamais broyée, du simple fait de cette mise en scène médiatique qui n'aurait pas eu lieu pour un simple accusé "lambda" !

On pourra me rétorquer que je n'ai aucun mot compassionnel pour la présumée victime. Certes, encore faudrait-il que l'on en sache autant sur elle que sur le présumé coupable. Or on ne sait rien d'elle. Protégée et cachée, à tel point qu'on se demande même si elle existe vraiment cette "Cosette" du "Sofitel".
Car pour l'instant il semble bien que celle-ci ne soit qu'une Arlésienne ...

Pour conclure, DSK et Cosette ont droit à la même justice ! Alors qu'elle leur soit rendue rapidement, et que lui rende sa dignité à cette justice !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 21/05/2011

La réputation publique de Dominique Strauss-Kahn est à mon avis plus sûrement broyée que son image. Mais cela vient seulement des termes de l'accusation.

Écrit par : RM | 21/05/2011

Ce qui dérange beaucoup de gens, et j'en suis, dans cette affaire, c'est que quoi qui ce soit passé dans cette chambre, cela remet en cause non seulement la vie de cette femme et celle de DSK, mais aussi les espoirs de changement qu'il incarnait.
De changement dans les priorités de la gouvernance mondiale en ce qui me concerne, de gouvernance en France, pour une bonne part de la population.
Certes personne n'est irremplaçable, mais le fait que le candidat du PS soit DSK ou Ségolène, ou Hollande, ou encore que les voix du centre aillent sur un candidat du centre-droit ou un candidat du centre-gauche, ce n'est pas sans conséquences. C'est pourquoi j'espère vraiment que l'hypothèse d'un guet-apens sera explorée sérieusement. Indépendamment du fait de savoir si DSK s'est montré violent ou pas.

Écrit par : Philippe Souaille | 21/05/2011

Oh, Philippe, les juges américains n'en ont rien à faire, du destin politique de la France, et c'est quand même assez normal. De toute façon, la vertu d'un être humain se vérifie quand il est face à l'épreuve, et non quand aucune tentation ne vient à lui. Si un petit pays, manipulé par un plus gros, lui rit au nez, qu'est-ce qu'il fera, en tant que président de la France? Or, cela arrive constamment. Savoir raison garder, ce n'est pas seulement dans les réunions publiques et face au tapis rouge, quand on est couvert de louanges.

Écrit par : RM | 21/05/2011

(Mais a priori, je ne crois pas à cette hypothèse d'un complot, ici. Rien de concret n'est pour le moment apparu dans ce sens, dans la presse.)

Écrit par : RM | 21/05/2011

Que Marine le Pen soit la seule à avoir de la compassion pour la victime présumée n'est pas étonnant. Elle a du coeur pour les petites gens, sentiment totalement disparu chez les Socialistes. L'un dit qu'il "n'y a pas mort d'homme", l'autre qu'il s'agit d'un simple "troussage domestique", ce qui est particulièrement dégueulasse. Un langage de classe, méprisant pour les petites gens, bien dans la ligne ce ce parti devenu élitaire.

Marine le Pen en tirera en effet avantage, en montrant que ce sont ses idées qui aujourd'hui protègent le peuple, et non celles d'un PS devenu aristocratique et seul défenseur des privilèges des grands, considérant les classes inférieures avec mépris.

Écrit par : André Baldini | 21/05/2011

Après la défense bec et ongles de la présomption d'innocence du violeur supposé, avec flot d'insultes contre les Américains et leur Justice, voici qu'ils s'attaquent à la présomption d'innocence de la "cousette". C'est du jamais vu dans l'ignoble.

Écrit par : Géo | 21/05/2011

Pour ma part, ce qui se passe sous les yeux de tous est fondamental. Cela fait des années que j'éprouve un gros malaise sur les "socialistes". Aujourd'hui, je vois pourquoi et tout le monde qui le veut bien peut le voir. La dichotomie, le double langage est visible de tous. Les "idées d'un PS devenu aristocratique et seul défenseur des privilèges des grands, considérant les classes inférieures avec mépris." comme l'écrit ci-dessus André Baldini. Idées qui sont celles de 96 % des journalistes français, et probablement des suisses aussi...

Écrit par : Géo | 21/05/2011

Vous avez raison, Géo, c'est "fondamental" ce uqi se passe ; c'est tout simplement la fin du socialisme en France, sans exagérer. L'abandon de toutes ses valeurs fondamentales, et leur remplacement par un discours méprisant sur les classes inférieures.

D'ailleurs presque l'ensemble des dirigeants du PS sont issus de la grande bourgeoisie très fortunée. Ce qui, paradoxalement, n'est pas le cas à droite. Juppé est fils de paysans. Amada, fille de maçon. Guaino, fils d'une femme de ménage mère célibataire. Guéant fils de petit employé, boursier pour ses études. Etc. Pas un seul enfant de pauvres parmi les cadres du PS.

Écrit par : André Baldini | 21/05/2011

"Que cette affaire Strauss-Kahn ouvre un boulevard au Front National pour les élection présidentiels de 2012, c'est indéniable,"

Je parie 100 francs que le fn ne sera pas au second tour. Vous tenez ou vous vous dégonflez.

Bon débarras. Le dommage aurait été plus grand dans quelques mois. Le harcèlement sexuel est un délit. Un harceleur n'a pas sa place à la plus haute fonction d'un pays. Et je ne parle ni de Mme Banon (violence alléguée), ni de ny (violence alléguée également).

Écrit par : Johann | 21/05/2011

Le monde entier parle de DSK, il est plus populaire que Sarko au niveau mondial et vous voulez que le petit PS français se débarrasse de DSK et si c'était DSK qui se débarrasserait du PS !

Je mise à 20 contre 1 pour DSK aux présidentielles de 2012 !

Écrit par : Corto | 22/05/2011

En plus, la France croit qu'elle pourra placer La Garde au FMI, MDRRRR !!!!!!!

Écrit par : Corto | 22/05/2011

Les médias sont un pouvoir sournois.On ne peut parler de justice tout simplement par ce que ces mêmes médias, ont fait "leur" justice" aidés par un procureur.
Quant à la soit disante victime, la "taqiya" joue à fond, puisque déjà son "frère" musulman n'était pas son frère de sang..Attendons les faits, rien que les faits.

Enfin les gens ont ouvert la grosse poubelle qui se trouve dans chacune de nos têtes, et ont déversé leur..Moi je crois que, Moi je pense que, et toutes les rumeurs qui peuvent tuer, comme on sait si bien le faire dans les milieux ruraux avec les "broutards" les "blaireaux...avec leur petite culture.Ce n'est rien d'autre -pour l'instant, que du sensationnel, pour amuser la galerie et les petits peuples.

Cette justice est du domaine "fascite" expéditive tel que les nazis la pratiquaient mais d'une autre manière et avec les moyens de l'époque la délation, le mensonge, la dénonciation etc...

Écrit par : Pierre NOËL | 22/05/2011

"Je mise à 20 contre 1 pour DSK aux présidentielles de 2012 !"

Tenu. je mise 100 francs. Vous me devrez donc 2000 CHF si dsk n'est pas élu président de la république française en 2012.

Écrit par : Johann | 22/05/2011

N'oubliez pas une chose: si M. Strauss-Kahn est effectivement innocent, comme il l'affirme, et comme ses vrais amis semblent le croire, cela signifie qu'il n'y a pas de crime et par conséquent pas de victime.
Je souhaiterais presque que M. Cuénod se retrouve un de ces jours accusé de quelque chose de grave et que tout le monde, ses amis comme ses employeurs le traitent de la façon qu'il veut pour DSK.

Écrit par : alena | 22/05/2011

@tous,

Si pour une fois, une femme monte au pouvoir en France, cela pourrait changer bien des choses, mais évidemment pas quelqu'un de l'extrême droite. En Suisse, nous avons déjà eues des femmes présidentes et qui ont été même très compétentes! Aujourd'hui nous avons une femme à la présidence de la Confédération!

Esmé

Écrit par : Esmé | 22/05/2011

Catégorie humour. (C'est à la mode apparemment.)

Cette Ophélia est une comédienne extraordinaire! Jugez-en plutôt. Elle réussit à retarder d'une heure entière l'arrivée de la police à l'hôtel en crachant, vomissant, paniquant, s'affolant pour son futur travail à l'hôtel, et du coup elle permet au chimpanzé en rut d'aller tranquillement prendre son avion alors que la police ne sait pas encore à qui elle a à faire et ne sait pas dans quelle direction chercher. Mais ne voilà-t-il pas que tout ce plan soigneusement échafaudé s'écroule quand "il" téléphone à l'hôtel pour demander un portable qu'"il" dit avoir oublié alors même qu'"il" n'a rien oublié dans la suite de l'hôtel. Rien de rien. Mais la sécurité de l'hôtel lui répond qu'on va "le" "lui" apporter s'il dit où il se trouve. Résultat : le téléphone se transforme comme par miracle en menottes. On connaît la suite.

Comme quoi un simple téléphone portable peut déjouer les plans les mieux élaborés. Car l'avion a même été retardé pour qu'il puisse récupéré ledit objet inexistant, du moins à l'hôtel. N'est-ce pas une histoire merveilleuse?

Bon un peu moins merveilleuse, car avant de quitter l'avion :

""Quel beau cul !" Cette interjection, à l'adresse d'une des hôtesses du vol New York-Paris AF023 du samedi 14 mai, d'autant plus leste que faite à voix haute devant le personnel navigant commercial, est la dernière phrase prononcée par Dominique Strauss-Kahn avant d'être invité par deux policiers à quitter le siège de la Business Class sur lequel il avait pris place pour se rendre à Paris."

On ne se refait pas:

http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/ext/http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/dsk-ses-amis-redoutaient-pire-102343.html

http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/ext/http://www.theaustralian.com.au/news/world/journalist-claims-dominique-strauss-kahn-wanted-sex-in-exchange-for-interview/story-e6frg6so-1226057977807


Quant à la question de savoir pourquoi "il" ne s'est pas payé une prostituée, la réponse est simple. Parce qu'elles ne voulaient plus de "lui" et de ses... manières de primate.

Pardon pour les bonobos.

Écrit par : Johann | 22/05/2011

Johan vous trahissez vos propres pulsions, la réalité est toujours autre, il y a 3 réalités, celle de la femme de chambre, celle de DSK et la vérité !

Écrit par : Corto | 22/05/2011

Johan vous trahissez vos propres pulsions, la réalité est toujours autre, il y a 3 réalités, celle de la femme de chambre, celle de DSK et la vérité !

Écrit par : Corto | 22/05/2011

Johan vous trahissez vos propres pulsions, la réalité est toujours autre, il y a 3 réalités, celle de la femme de chambre, celle de DSK et la vérité !

Écrit par : skate | 22/05/2011

Il y en a qui jouent encore aux "gendarmes et aux voleurs" dans le pré aux ânes...

Écrit par : Pierre NOËL | 22/05/2011

Jonathan Pinet, ancien collaborateur travaillant de la communication de Sarko a lancé la nouvelle de l'arrestation de DSK une heure avant qu'il soit arrêté, c'est le même qui 2 semaines avant cette affaire avait lancé l'affaire de la porche sur twitter, actuellement il collabore dans atlantico !

Etrange, non ?

Écrit par : Corto | 23/05/2011

For the great holy war, they always do something to leave for ever after.

Écrit par : dui laws | 23/05/2011

Encore une petite remarque à propos de Marine Le Pen. Elle qui dit avoir tant de compassion pour cette femme, n'hésiterait pas à rejetter à la mer une de ses semblables tentant fuir en France une zone de conflit africaine, même si elle avait été violé dix fois.

Écrit par : alena | 23/05/2011

Corto@ http://www.atlantico.fr/decryptage/arrestation-dsk-agression-sexuelle-accusations-complot-ump-twitter-jeunes-populaires-jonathan-pinet-98945.html

Vous avez franchement tort de vous lancer dans une défense éperdue de DSK uniquement parce qu'il est juif. Cela fait très mauvais genre et cela fait comme si Adolf avait eu raison : Bernard-Henri LEVY, Jean-François KAHN, Anne Sinclair fille de ROSENBERG; la chroniqueuse du Matin dimanche, d'habitude plutôt critique, défend aussi DSK et elle s'appelle LEVY. Et Jack Lang ? Je n'en sais rien mais imaginez qu'on découvre que lui aussi est juif...
Défense communautariste extrémiste ? Déjà que DSK n'ira pas en prison mais paiera des fortunes à sa victime supposée mais néanmoins couverte de sperme de cet homme après avoir dépensé des millions et des millions de dollars pour ses avocats, juifs naturellement. On commence par lâcher des bombes au phosphore sur des populations civiles, ensuite on défend n'importe quel criminel parce qu'il est de la même religion que vous et on finit par se prendre pour les Maîtres du monde ??? Il serait temps de regarder la réalité en face et de cesser ces pratiques d'un autre âge...

Écrit par : Géo | 23/05/2011

Lorsque l'on est pas raciste, c'est un honneur d'être Juif. Corto fait partie de ces Juifs, pour qui j'ai beaucoup d'estime.Il est comme beaucoup d'autres, dont je fais partie, nous n'aimons pas les idiots devenus inutiles, voir dangereux pour la société du monde libre.

Écrit par : Pierre NOËL | 23/05/2011

@Esmé

Je pars du principe qu'une personne gouverne par compétence et pas en fonction de sa couleur de peau, son sex ou sa religion. Femme compétente présidente ? lesquels ? j'ai dû louper un épisode.

Concernant Marine même des juifs votent pour elle. Les sionistes l'aime déjà depuis une année et même Menard de reporter sans frontière en fait l'éloge dans son livre... donc laissez tomber, les religions les bord politiques et partez du principes que le profit n'a pas de frontière politique.

Écrit par : plumenoire | 23/05/2011

Certains feraient mieux d'enlever la poutre qu'ils ont dans l'oeil. DSK, même s'il devait être acquitté, est mort pour la politique. Et à gauche, à part Hollande, qui peut espérer passer au 2ème tour ? Personne.

Écrit par : Pavel | 23/05/2011

Pavel, je vois que vous suivez les hypothétiques pronostiques des journaleux qui n'ont rien dans les mains et qui supputent, répètent les infos des conciergeries sans plus. DSK n'a jamais été aussi, si il est totalement innocenté dans cette affaire, je ne vous dis pas la cote qu'il aura !

Je ne suis pas en train de prétendre qu'il soit innocent, sur ce point personne ne peut affirmer quoi que ce soit, mais si il se trouve que cette histoire était téléguidée pour le descendre, ce qui n'est pas impossible, il gagne les élections françaises sur un pied ! Ce qu'il ne souhaite pas forcément !

Écrit par : Corto | 23/05/2011

Glissement progressifs vers une guerre qui ne dit pas son nom, qui n'a plus vraiment d'objectifs avérés, qui occupe de moins en moins d'espace si ce n'est sur le théâtre des opérations du moins dans l'espace médiatique sinon quelques lignes , tout ça au milieu d'un brouhaha d'hypothèses non vérifiées, de tests non délivrés d'expertises non validées pour finalement aboutir à se concentrer sur la vie d'un homme de 62 ans dans un appartement de Manhattan qui pourrait regarder un balai de nouveaux hélicoptères sensés affinés des objectifs à traiter dans un but pas vraiment défini, alors que pendant cette même période trois quarts de millions de fuyards tentent d'échapper à un théâtre tragique pour s'engouffrer au delà des frontières dans une zone de non reconnaissance , d l'alibi à la Libye de quoi l'actualité est-elle le nom?,

Écrit par : briand | 23/05/2011

Johan, quand la Suisse touchera les talons d'Israël dans un festival comme celui de Cannes, tu pourras l'ouvrir !


Festival de Cannes 2011. Deux films israéliens dont les réalisateurs sont issus de l’Université de Tel-Aviv et un israélien vivant en France

C’est le long métrage « Footnote » du réalisateur israélien Joseph Cedar qui fera partie de la sélection officielle et renporte la palme de meilleur scénario du 64e Festival de Cannes. On se souvient que le précédent film de Joseph Cedar, « Beaufort », avait obtenu un Ours d’argent au Festival du film de Berlin en 2007 et avait été nominé aux Oscars en 2008. « Footnote » sera sur les écrans israélien dès le mois de juin.

En compétition également à Cannes dans la catégorie courts métrages, le film « To fly to Marta » a été réalisé par Maayan Rif, un étudiant de l’Université de Tel-Aviv.

Sans oublier Radu Mihaileanu et ses femmes sur le tapis rouge cannois, également israélien, avec un film nominé et ayant reçu la plus longue standing- ovation du festival (20 minutes) !

Écrit par : Corto | 23/05/2011

Bonsoir Jean-Noël Cuénod,

Je viens d'écouter l'émission de France-Info dans laquelle vous étiez interviewé, ainsi que David Gauthier-Villars, par Marie-Christine Vallet.

Je ne saurais dire si cette affaire DSK va modifier profondément les rapports critiques qu'entretiennent déjà, à mon avis, les Français à l'égard de leurs élites, qu'elles soient politiques, médiatiques ou autres, mais ce qui est certain c'est que ces mêmes élites jouissent en France d'une très grande médiatisation, focalisée sur leur vie privée certes, mais dont certains aspects sont gardés sous silence.
Aujourd'hui certains médias ont beau jeu d'affirmer la bouche en coeur que les travers de tel homme politique sont connus depuis longtemps, alors que les rumeurs circulaient parmi les cercles d'initiés tout en étant tues pour le grand public.

Pour ma part, je ne souhaite pas d'une presse-poubelle, à l'image du "Sun" britannique, voire du "Blick" zurichois ...

L'affaire Banon que l'on brandit aujourd'hui, plusieurs années après les faits, je n'en avais jamais entendu parlé avant le 15 mai dernier. J'ai visionné quelques extraits de l'émission au cours de laquelle cette jeune femme (Melle Banon) s'est plainte d'avoir été agressée et où le nom de DSK était brouillé par un bip. Franchement ce genre d'émissions, que je qualifierais de racolage, dont les chaines généralistes françaises nous arrosent depuis longtemps et qui n'offrent aucun intérêt du fait de leur vulgarité, où chacun est à tu et à toi, où le paraître prime sur l'être, et l'audimat sur la qualité, la culture et la réflexion, ce genre d'émissions donc, durant lesquelles les propos salaces fusent souvent, favorisent et banalisent à mon avis les comportements de certaines élites à l'égard des femmes - la réciproque étant vraie également. Dès lors si vous voulez modifier les comportements hommes-femmes, comme vous le suggériez dans l'interview de France-Info, ne conviendrait-il pas de commencer par modifier le contenu de ces émissions, par la mise en scène en premier lieu ?

Et puis franchement si Melle Banon a réellement été agressée, pourquoi n'a-t-elle pas déposé plainte, plutôt que d'en parler sur un plateau de TV ?

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 23/05/2011

C'est un phénomène connu, dés qu'une affaire est médiatisée de la sorte, ça attire inévitablement quantité de mas-tu-vu en quête de célébrité.

Cette affaire Banon, semblerait-il que personne depuis 2006 (sauf erreur) en a entendu parlé, cela signifierait-il que si il y a un guet-apens venant du PS ? Je ne les crois pas assez futés pour mener à bien une telle entreprise !
Ceci-dit, Mme. Banon risque de se faire plomber dans le cas DSK la poursuive en diffamation ! Elle parle d'un enregistreur qu'elle utilisait pour interviewer DSK, l'aurait éteint alors qu'elle se serait sentie menacée, peu probable !
DSK aurait récupéré l'appareil suite à sa fuite ? Après 5 ans, c'est pas facile à prouver ! ! !

Écrit par : Corto | 23/05/2011

"Selon des sources" inconnues, voilà la meute à Sarko, qui propages des rumeurs non-confirmées par aucune autorité !

ils appellent ça de l'information ! ! ! et ils vivent de ça !

Écrit par : Corto | 24/05/2011

Ne dites plus harcèlement sexuel, dites : séduction.
Ne dites plus agression sexuelle, dites comme jnc : drague lourde.
Ne dites plus tentative de viol, dites : c'est une affaire privée.
Ne dites plus viol, dites : ça ne vous regarde pas.


"Ceci-dit, Mme. Banon risque de se faire plomber dans le cas DSK la poursuive en diffamation ! "

Difficile d'écrire un commentaire plus stupide. TOUT a été fait au sein même du ps pour que Mme Banon ne porte pas plainte. Quant à dsq, tant qu'à faire, il pourrait porter plainte en diffamation contre tellement de femmes, toutes celles qu'il a harcelées et agressées, que les tribunaux pourraient se transformer en spectacle permanent.

Certaines personnes soutiennent le "chimpanzé en rut" parce qu'il est juif, alors que sa religion n'a rien, mais alors là rien à voir dans cette histoire. Mais n'est-ce pas faire preuve de racisme?

Écrit par : Johann | 24/05/2011

Johan, "TOUT a été fait au sein même du ps pour que Mme Banon ne porte pas plainte." alors là dans le stupide vous battez tous les records !
Chaque information largement répandue est soigneusement distillée et l'affaire Banon est survenue un peu précipitamment dans le cas DSK. Comme si tout était déjà sur l'établi avant même l'arrestation de DSK !

Écrit par : Corto | 24/05/2011

Ceci dit, comment se fait-ce t-il que connaissant DSK depuis plusieurs années, l'établissement Sofitel n'ait pas informé sont personnel du "danger" de recevoir un hôte aussi "dangereux" ?

DSK est familier de cet hôtel, il y aurait séjourné plus d'une vingtaine de fois, étrange, non ?

Autre chose, aucune information concernant des traces d'ADN de DSK n'a été transmise par le parquet newyorkais ou sa police !

Egalement, le procureur a confirmé que DSK n'avait oublié uniquement son portable, que la version concernant d'autres affaires personnelles avait été inventée par les médias.

La présumée victime se sépare de son avocat, il semblerait que la femme de ménage change trop souvent de version et qu'il refuse de continuer de vouloir assurer sa défense, ce qui tente de laisser imaginer que la présumée victime ne soit plus solvable, car dans ce genre d'affaire, l'avocat se rémunère par pourcentage sur les sommes obtenues lors d'éventuelles tractations ou arrangements ! Quel avocat voudra reprendre le dossier, certainement un avocat commit d'office !

Écrit par : Corto | 25/05/2011

Les commentaires sont fermés.