05/05/2011

Ben Laden exécuté, justice est-elle faite?

En annonçant la mort d’Oussama Ben Laden, le président Barack Obama a lâché ce commentaire qui, désormais, restera dans l’Histoire: «Justice est faite». Alors, justice est-elle vraiment faite ? Non, car cette opération militaire qui s’est terminée par la liquidation du fondateur d’Al-qaida constitue un acte de guerre, légitime certes, mais en aucun d’un acte de justice. Que l’on ne se méprenne point.

Nous n’allons pas ajouter une seule larme à l’océan qui a englouti le corps de ce terroriste. Mais les mots ont un sens et celui de «justice» est des plus malvenus en l’occurrence. En multipliant les attentats depuis vingt ans et, surtout, en organisant le massacre des «Twin Towers», Oussama Ben Laden a franchi un palier de plus dans le terrorisme. C’est bien un acte de guerre qu’il a commis le 11 septembre 2001. L’intégriste a été tué autant par la mécanique qu’il a enclenchée de sa propre volonté que par les soldats américains. Le fou d’Allah a récolté la mort qu’il a semée.
Les Etats-Unis ont agi en position de légitime défense, mais celle-ci n’est pas synonyme de justice. La justice la reconnaît pour un état qui rend excusable un acte qui, hors de ce contexte, ne le serait pas. Mais la légitime défense n’est pas un auxiliaire de la justice. Cette dernière obéit à des règles et à des procédures, mène des débats qui aboutissent à une prise de décision dont la plupart peuvent être contestées par une instance supérieure. Cette construction complexe ne saurait être érigée en terrain guerrier.

Aurait-il fallu capturer Ben Laden pour le juger en bonne et due forme? Tout d’abord, le tueur intégriste n’avait, selon toute vraisemblance, nulle intention de se rendre. Il est difficile de l’imaginer se faisant menotter pendant qu’un flic-soldat lui lit ses droits en vertu de l’arrêt Miranda. Ensuite, un procès de ce genre n’aurait pas apporté grand-chose, sinon une tribune au chef d’Al-quaida. Avec pour conséquence possible, d’offrir un regain d’énergie à une organisation terroriste à bout de souffle, de la replacer pour un bon moment dans l’actualité alors qu’elle se trouve actuellement ringardisée par les révolutions arabes démocratiques.

Sa mort n’est donc pas la plus mauvaise solution, même si le fait d’avoir immergé son cadavre sans l’exposer suscite de nombreux commentaires dubitatifs sur la réalité de ce trépas. Ce corps qui n’est plus visible alimente d’ores et déjà l’usine à fantasmes des théoriciens du complot et le fantôme d’Oussama Ben Laden hantera la Toile pendant de nombreuses années.

En parlant de «justice» à propos d’une opération militaire qui lui est étrangère, le président Obama ajoute à cette confusion sémantique qui ne cesse de polluer le discours politique.

D’aucuns diront que c’est jouer avec les mots, que peu importe le terme, l’essentiel est que ce terroriste majuscule débarrasse enfin le globe de sa sanglante présence. C’est oublier que les mots ne sont pas innocents. Que le président assume cette guerre contre le terrorisme qu’il a été contraint de mener. Mais qu’il n’en fasse pas une œuvre de justice. Lorsque celle-ci se marie avec le canon, c’est plus souvent pour le pire, l’une servant de masque à l’autre.

Jean-Noël Cuénod

La Maison-Blanche refuse de montrer la photo de Ben Laden mort, non sans en avoir débattu (vidéo tirée de France 24)

08:12 | Lien permanent | Commentaires (44) | Tags : vidéo, ben laden, obama | |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour à vous,

Je suis toujours étonné de voir une chose qui ne change pas avec le temps. Les gens et les médias disent que c'est Ben Laden l'auteur des attentats du 11 septembre...cependant même encore aujourd'hui, le decriptif de Ben Laden sur le site du FBI, le reconnait coupable pour les attentats au Kenya et autres mais aucun ne mentionne le 11 septembre.
Cela dit qu'il ait disparu ne changera rien du tout, tant que des empires fabriqueront et sponsoriserons des entités qui justifieront l'utilité de l'Empire. Longue vie à l'empire qui se fout des libertés et des droits humains...la convention de Genève s'arrête bel et bien à Genève... Justice sera faite lorsque G.W. Bush sera jugé pour crime de guerre on l'oublie...

Écrit par : plumenoire | 05/05/2011

Monsieur le Président Obama me déçoit énormément par ces paroles, et je reconnais à travers celles-ci parmi nos pays occidentaux la mentalité de celui de la peine de mort.
Tuer n'est jamais rendre justice! Pas même tuer un criminel, responsable de génocide.
"Nous n’allons pas ajouter une seule larme à l’océan qui a englouti le corps de ce terroriste." -> l'ennuis ne vient pas de nos larmes, mais de ceux qui donnaient une telle valeur à la parole de Ben-Laden qu'ils sont prêt à donner leur vie. Ils sont en nombre incalculable! Allons "rendre justice" autant de fois? D'accord il faut se protéger, mais n'y a-t-il vraiment pas d'autres moyens que la guerre?
Chez nous, pas de larme? Moi je suis triste peu importe qui meure, personnellement. Je ne pleure pas moins les assassins que les saints. Une fois mort, si l'on n'est pas capable de pardon, alors nos blessures ne soignent pas. Sans être moi même croyant, il me semble que c'est ce que désire nous enseigner notre Sainte Bible sur laquelle les américains jurent à la moindre occasion.
Tout ça pour dire qu'après un assassinat, peu importe sa légitimité, l'on devrait être infiniment plus prudent et méditer bien d'avantage sur ce que l'on vient de faire, car après avoir tué, l'on ne peut pas se permettre de se dire "ouf, c'est fini", et se laisser aller à des paroles aussi légère.

Écrit par : Nicolas Dupuy | 05/05/2011

Bonjour

Nul ne peut se réjouir de la mort d'un homme quoi qu'il est fait, quoi qu'il est dit.
Qui a les éléments pour juger ?
Tout un chacun a une part de responsabilité dans les évennements qui viennent de se passer.
J'ai ma responsabilité, à mon échelle dans la marche du monde.
Puissions nous en êtres conscients.

Jean Marc Chenu

Écrit par : chenu jean marc | 05/05/2011

Ben Laden était un soldat d'une guerre qu'il disait sainte.

Il a été tué dans une opération militaire, comme meurent les soldats, à qui on ne fait pas de procès dans une guerre. On les tue ; point barre.

Parler de justice est donc déplacé, tout autant que de parler d'exécution ou de liquidation.

Obama me déçoit. Il aurait dû se contenter de dire que l'armée américaine avait détruit un ennemi, en la personne de Ben Laden.

Écrit par : Sebastien | 05/05/2011

Toutes ces arguties de langage sont lassantes.
Cet homme n'en faisait pas lorsqu'il manigançait ses attaques terroriste. Qui sème le vent recolte la tempête, amen.

Écrit par : clementine | 05/05/2011

Les médias romands on décidés (a part le Courrier), malgrés les très nombreuses zones d'ombres, de soutenir invariablement la thèse officielle sur le 11 septembre, these qui ne supporte pas l'analyse....

Ne pouvez-vous pas avoir du respect pour le nombre important, croissant et très bien documentés de gens qui n'adhèrent pas à la thèse incriminant Ben Laden ???

Ben Laden a déjà été déclaré mort déjà plusieurs fois et cette mort annoncée 66 ans, jour pour jour après celle de Hitler, en nous servant le même scénario de disparition du corps afin d'éviter un culte sur sa personne et quand même très louche surtout qu'il ne fournissent aucune preuves de son assassinat !!!

Chaque jour qui passe m'éloigne un peu plus de l'information allignée et commerciale, gavée au même robinet d'information propagandiste occidental.

Écrit par : Molly | 05/05/2011

A QUAND LA JUSTICE SERA FAITE LA MÊME CHOSE POUR LES POLITICIENS Américains

Écrit par : BOOBY | 05/05/2011

"un acte de guerre, légitime certes...."? Bizarre, moi il me semble que c'est surtout une ingérence (intrusion), une attaque de guerre dans un pays étranger afin de commettre un crime et faire des victimes civiles; ceux qui sont morts dans le même temps, parce qu'ils étaient là....malencontreusement. C'est le même crime qu'à NY à la petite échelle!

Mais pire parce que commandité par un président US qui ne vaut pas mieux que kadhafi ou celui qu'il a fait tuer. Le lapsus fait souvent entre les deux prénoms oussama et obama est sans doute révélateur.

Et il va en rajouter une couche puisqu'il va faire une cérémonie à Ground Zéro.

La statue de la liberté va y perdre sa tête!

Écrit par : Corélande | 05/05/2011

Je suis toujours aussi content de n'avoir pas été pour Obama! Je préciserai pour ceux qui sont perdu sur l'échiquier politique, non je n'étais pas pour Mc Cain car aux USA que tu votes d'un coté ou de l'autre, l'administration est la même.

Devant une telle vacuité de connaissance je demande à ces personnes de ne pas venir polluer des débats entre personnes réfléchissant par eux même. Continuez à "croire" ce que l'on vous dit comme d'habitude ne changez rien.

Heureusement que le ridicule ne tue pas...croire simplement que des passeports à peine brulé puisse être retrouvés rapidemment dans la rue sous une couche extraordinaire de poussière, sachant que l'avion qui les contenaient a DISPARU, me pousse à réfléchir contrairement à d'autres.

Boire les paroles de nos politiciens et journaliste qui ne vont même pas creuser plus loin, qui assure de l'avoir tué. Ces mêmes personnes ne peuvent même pas nous donner une information sur la date de naissance de Ben Laden. Ces même gens oublient qu'Al Qaida existe parce que les USA l'ont créé!

La liberté est un concept isolé et entouré d'eau tout comme la statue qui la représente. Voir que des gens ne souhaite que vengeance prouve que l'égalité devant la loi n'existe pas!

Écrit par : plumenoire | 05/05/2011

"en organisant le massacre des «Twin Towers», "

Ben Laden a toujours nié son implication. Il n'y a aucune preuve qu'il ait organisé ces attentats.

Mais les pseudo-journalistes au lieu de mener une enquête sérieuse préfèrent relayer la propagande. Et surtout surtout ne pas donner la parole à l'"accusé" qui est accusé sans la moindre preuve :

"I have already said that I am not involved in the 11 September attacks in the United States. As a Muslim, I try my best to avoid telling a lie. I had no knowledge of these attacks, nor do I consider the killing of innocent women, children and other humans as an appreciable act. Islam strictly forbids causing harm to innocent women, children and other people. Such a practice is forbidden even in the course of a battle. It is the United States, which is perpetrating every maltreatment on women, children and common people of other faiths, particularly the followers of Islam."

Source:
http://www.americanpendulum.com/2011/05/flashback-osama-bin-laden%E2%80%99s-statements-denying-involvement-in-the-9-11-attacks/


La propagande transforme aussi ce qui est un assassinat en "acte de guerre". Mais bon, on ne peut pas assassiner qqn mort depuis 9 ans. On a seulement assassiné des membres de sa famille réfugiée au Pakistan.


Informez-vous!

Par exemple:

"White House Touts "Highly Volatile Firefight" With an Unarmed, Sickly Man
by Jason Ditz,
The culmination of years of surveillance, with Navy SEALs bursting into a residence and engaging in an epic firefight with the world’s most wanted terrorist (hiding behind his wife and armed with an AK-47) in his palatial estate certainly makes for good copy, and movie studios were already lining up to turn it into feature films. The only problem was it never happened.
Not how it was told to the American public on Sunday night and Monday morning, at least. With the public still basking in the glorious victory and officials presenting it as a vindication of eternal warfare, and promising more of the same, factoids began to creep out which blew the whole story apart.
We now know that bin Laden was entirely unarmed, his wife was shot in an entirely different room. There was no “human shield,” no Ak-47. Bin Laden’s palatial estate, presented as damning evidence of Pakistani culpability, turned out to be a moldy, unairconditioned house.
White House spokesman Jay Carney, incredibly, is still talking about a “highly volatile firefight,” but it now appears that the only armed people in the house were the Navy SEALs, and they were engaged in a “volatile firefight” with an unarmed, sickly man who they repeatedly shot. CIA director Leon Panetta speculated that bin Laden didn’t have any armed guards because he assumed his information network would alert him to possible threats.
Even this official story seems to be in doubt now, however, with bin Laden’s 12 year old daughter in the room at the time of his death. The report now is that bin Laden was successfully captured alive first and then summarily executed by the troops.
President Obama has vowed not to release the photos of bin Laden’s death. This is being spun as an effort to avoid a backlash, but might be an effort to manage the rate at which new evidence challenging old lies continues to come out."


"Totally Bizarre: Three Senators Now Saying They Saw Fake Osama Death Photo
Posted 3 hours ago by Diego
This is really 0ff-the-wall stuff. Can you imagine the President and this group handling a real crisis? They can't control the story of a picture of a dead man.
NBC News. Capitol Hill Correspondent Kelly O'Donell thumbs:
3 senators who said they HAD SEEN the #OBL death photo now say the picture was NOT official. Ayotte, Scott Brown & Chambliss. Faked out?
Brown for one admits he saw a fake, but won't say who showed it to him. That Ayotte and Chambliss are backing away from their earlier statements suggests that they also believe they were shown a fake. Get a load of this report:"

"No Proof Has Been Offered Suggesting That The Official Osama Bin Laden Death Narrative Is Even Remotely True
Posted 3 hours ago by Diego

By Lee Rogers


There has been an endless amount of propaganda coming out dealing with the official Osama Bin Laden death narrative but there hasn't been one shred of evidence proving that these events actually transpired as we are being told they did. We are just expected to believe whatever the corporate controlled media propagandists and the criminal government bureaucrats tell us even though there has been zero proof brought forward suggesting that anything they are saying is true. The White House has even changed several significant details of the official story which raises a number of questions about the credibility of anything pertaining to these alleged events. In fact, this story has been so sloppily put together that one has to wonder if they are intentionally doing this so that people around the world will start to believe that the story is a lie which will result in more people around the world despising the United States.

What's so sick about this is that we were told that several high level members of the administration including Barack Obama himself were personally keeping track of the supposed raid that allegedly resulted in Bin Laden's death. We were told that the raid was for all intents and purposes conducted under Obama's personal direction. If that is indeed the case, why is there so much confusion over significant details surrounding the events of Bin Laden's supposed death such as if he was or wasn't armed or if his wife did or didn't charge at one of the Navy Seals? These are details of which there should have been no question about especially considering what importance has been placed on the capture or death of this man since the 9/11 attacks. Especially when you consider that all of the major power players in the Obama administration were said to be monitoring these events in real time. It really does appear as if this is manufactured confusion on the part of the establishment so that various conspiracies are automatically given more credibility.

On top of this, Obama himself has stated in a 60 Minutes interview set to air this weekend that he will not release any Osama Bin Laden death photos because he claims the images would be used as a propaganda tool by terrorists. So this either means that the photos don't exist or they don't want to release manufactured fakes. Either way, this is one of many refusals to provide proof of the alleged events.

We were even told they were able to perform a DNA analysis on Bin Laden's body and in just a matter of hours they some how knew conclusively that it was in fact his body. Then just 24 hours after the raid they decide to dump his body into the sea. This is a very short period of time for there to have been enough scientific testing to provide 100% conclusive confirmation that they did in fact have Bin Laden's body. The claims of the United States wanting to respect Islamic tradition by burying him at sea 24 hours after his death because no country would take his body is complete hogwash. How many people of Islamic faith has the United States military killed over the past 10 years who were not given this sort of special treatment? Yet for the alleged number one most wanted terrorist in the world we afford him this privilege? This is an obvious lie because a target of Bin Laden's value would never have been handled this way. It would have been taken back to a medical facility for a proper autopsy and a myriad of scientific tests. They would have also allowed independent experts from other countries to examine the body if they were really interested in providing proof to the world that they had killed Bin Laden in the fashion that the official story claims. Clearly, this story about them dumping his body into the sea was made up because they probably never had his body to begin with. Either way, this phony story ensures that other countries won't come out demanding that an independent analysis of the body be carried out.

Also, what of Seal Team 6 who supposedly conducted the raid that killed Bin Laden? We are told that these men are going to remain nameless and faceless. Again, we see the establishment unwilling to provide the world proof that these events actually transpired as they said they did. If anyone would know the truth of what actually happened, it would be one of the Navy Seals that allegedly conducted the raid and that's exactly why we don't see anybody from Seal Team 6 being brought on television for an interview.

Additionally, not one person in the surrounding area is confirmed to have actually seen Bin Laden where the alleged raid was said to have taken place. Even the operatives who were supposedly watching the building never saw him. Even more curious is that a Pakistani official said it looked like no fire fight had taken place at the compound despite the fact that the official story claimed a roughly 40 minute fire fight had taken place at that location.

Simply put, there has been no proof offered that this particular event transpired as they said it did and judging from their actions, they are unwilling to provide any. They just want us to believe them no matter how bizarre the circumstances surrounding the story might be. For all we know, Bin Laden could be living on an island drinking liquor with Pat Tillman and everything we've been told including alternative explanations surrounding Bin Laden's death including the previous news of him being on a kidney dialysis machine could all be a lie. This whole event is nothing more than one big manufacturered illusion."

Écrit par : Johann | 05/05/2011

@plumenoire
Pardon de venir "polluer" le débat entre gens de l'élite intellecto/politique et tutti quanti.
Moi, individu de la base, je me souviens surtout du jour terrible où New York était devenu un enfer, où l'on croyait que des gens jetaient leurs vêtements par les fenêtres... Ce jour-là, j'étais Américaine, car - que cela vous plaise ou pas - j'appartiens à la civilisation européenne et occidentale (dans laquelle sont inclus les Etats-Unis) et à ce titre, je me sens solidaire. Je sais que c'est très mal vu de nos jours de témoigner d'une quelconque loyauté vis-à-vis de son clan, de son pays, alors que les bien-pensants mettent un point d'honneur à critiquer tout ce qui constitue leur monde. Tant pis, j'assume. Et tant pis si les élites ratiocinent sur "fallait-il ou pas tuer Ben Laden, est-ce une vengeance, etc." Grand bien leur fasse, moi je dis que nous voilà débarrassés d'un être malfaisant qui ne manquera pas au monde (au mien, du moins). Et quant à ceux qui mettent en parallèle Oussama et Baraka... pfff !

Écrit par : clementine | 05/05/2011

"Top US Government Insider:
Bin Laden Died In 2001, 9/11 A False Flag (confirmed!)
Posted 5 hours ago by Diego
Former Deputy Assistant Secretary of State under three different administrations Steve R. Pieczenik
says he is prepared to tell a federal grand jury the name of a top general who told him directly 9/11 was a false flag attack
Paul Joseph Watson

“Bin Laden had already been “dead for months,” and that the government was waiting for the most politically expedient time to roll out his corpse. Pieczenik would be in a position to know, having personally met Bin Laden and worked with him during the proxy war against the Soviets in Afghanistan back in the early 80′s”
Top US government insider Dr. Steve R. Pieczenik, a man who held numerous different influential positions under three different Presidents and still works with the Defense Department, shockingly told The Alex Jones Show yesterday that Osama Bin Laden died in 2001 and that he was prepared to testify in front of a grand jury how a top general told him directly that 9/11 was a false flag inside job.
Pieczenik cannot be dismissed as a “conspiracy theorist”. He served as the Deputy Assistant Secretary of State under three different administrations, Nixon, Ford and Carter, while also working under Reagan and Bush senior, and still works as a consultant for the Department of Defense. A former US Navy Captain, Pieczenik achieved two prestigious Harry C. Solomon Awards at the Harvard Medical School as he simultaneously completed a PhD at MIT.
Recruited by Lawrence Eagleburger as Deputy Assistant Secretary of State for Management, Pieczenik went on to develop, “the basic tenets for psychological warfare, counter terrorism, strategy and tactics for transcultural negotiations for the US State Department, military and intelligence communities and other agencies of the US Government,” while also developing foundational strategies for hostage rescue that were later employed around the world.
Pieczenik also served as a senior policy planner under Secretaries Henry Kissinger, Cyrus Vance, George Schultz and James Baker and worked on George W. Bush’s election campaign against Al Gore. His record underscores the fact that he is one of the most deeply connected men in intelligence circles over the past three decades plus.
The character of Jack Ryan, who appears in many Tom Clancy novels and was also played by Harrison Ford in the popular 1992 movie Patriot Games, is also based on Steve Pieczenik.
Back in April 2002, over nine years ago, Pieczenik told the Alex Jones Show that Bin Laden had already been “dead for months,” and that the government was waiting for the most politically expedient time to roll out his corpse. Pieczenik would be in a position to know, having personally met Bin Laden and worked with him during the proxy war against the Soviets in Afghanistan back in the early 80′s.
Pieczenik said that Osama Bin Laden died in 2001, “Not because special forces had killed him, but because as a physician I had known that the CIA physicians had treated him and it was on the intelligence roster that he had marfan syndrome,” adding that the US government knew Bin Laden was dead before they invaded Afghanistan.
Marfan syndrome is a degenerative genetic disease for which there is no permanent cure. The illness severely shortens the life span of the sufferer.
“He died of marfan syndrome, Bush junior knew about it, the intelligence community knew about it,” said Pieczenik, noting how CIA physicians had visited Bin Laden in July 2001 at the American Hospital in Dubai.
“He was already very sick from marfan syndrome and he was already dying, so nobody had to kill him,” added Pieczenik, stating that Bin Laden died shortly after 9/11 in his Tora Bora cave complex.
“Did the intelligence community or the CIA doctor up this situation, the answer is yes, categorically yes,” said Pieczenik, referring to Sunday’s claim that Bin Laden was killed at his compound in Pakistan, adding, “This whole scenario where you see a bunch of people sitting there looking at a screen and they look as if they’re intense, that’s nonsense,” referring to the images released by the White House which claim to show Biden, Obama and Hillary Clinton watching the operation to kill Bin Laden live on a television screen.
“It’s a total make-up, make believe, we’re in an American theater of the absurd….why are we doing this again….nine years ago this man was already dead….why does the government repeatedly have to lie to the American people,” asked Pieczenik.
“Osama Bin Laden was totally dead, so there’s no way they could have attacked or confronted or killed Osama Bin laden,” said Pieczenik, joking that the only way it could have happened was if special forces had attacked a mortuary.
Pieczenik said that the decision to launch the hoax now was made because Obama had reached a low with plummeting approval ratings and the fact that the birther issue was blowing up in his face.
“He had to prove that he was more than American….he had to be aggressive,” said Pieczenik, adding that the farce was also a way of isolating Pakistan as a retaliation for intense opposition to the Predator drone program, which has killed hundreds of Pakistanis.
“This is orchestrated, I mean when you have people sitting around and watching a sitcom, basically the operations center of the White House, and you have a president coming out almost zombie-like telling you they just killed Osama Bin Laden who was already dead nine years ago,” said Pieczenik, calling the episode, “the greatest falsehood I’ve ever heard, I mean it was absurd.”
Dismissing the government’s account of the assassination of Bin Laden as a “sick joke” on the American people, Pieczenik said, “They are so desperate to make Obama viable, to negate the fact that he may not have been born here, any questions about his background, any irregularities about his background, to make him look assertive….to re-elect this president so the American public can be duped once again.”
Pieczenik’s assertion that Bin Laden died almost ten years ago is echoed by numerous intelligence professionals as well as heads of state across the world.
Bin Laden, “Was used in the same way that 9/11 was used to mobilize the emotions and feelings of the American people in order to go to a war that had to be justified through a narrative that Bush junior created and Cheney created about the world of terrorism,” stated Pieczenik.
During his interview with the Alex Jones Show yesterday, Pieczenik also asserted he was directly told by a prominent general that 9/11 was a stand down and a false flag operation, and that he is prepared to go to a grand jury to reveal the general’s name.
“They ran the attacks,” said Pieczenik, naming Dick Cheney, Paul Wolfowitz, Stephen Hadley, Elliott Abrams, and Condoleezza Rice amongst others as having been directly involved.
“It was called a stand down, a false flag operation in order to mobilize the American public under false pretenses….it was told to me even by the general on the staff of Wolfowitz – I will go in front of a federal committee and swear on perjury who the name was of the individual so that we can break it open,” said Pieczenik, adding that he was “furious” and “knew it had happened”.
“I taught stand down and false flag operations at the national war college, I’ve taught it with all my operatives so I knew exactly what was done to the American public,” he added.
Pieczenik re-iterated that he was perfectly willing to reveal the name of the general who told him 9/11 was an inside job in a federal court, “so that we can unravel this thing legally, not with the stupid 9/11 Commission that was absurd.”
Pieczenik explained that he was not a liberal, a conservative or a tea party member, merely an American who is deeply concerned about the direction in which his country is heading."

Écrit par : Johann | 05/05/2011

justice est-elle faite? NON NON NON!!! Tant que le silence est total sur les millions d’Irakiens et Afghans tués sous l’occupation américaine, et les responsables de la guerre lancée contre le monde musulman répondront et avoueront publiquement leurs énormes crimes.

Obama annonce son crime à la télévision sans donner aucune preuve - pas même le corps qu'il aurait fait disparaître en le balançant à la mer.

"Dans une interview du 2 novembre 2007 à David Frost, journaliste vedette à Al-Jazira, Benazir Bhutto affirme qu’Oussama Ben Laden a été assassiné par Omar Sheikh, un agent de l’ISI pakistanaise qui joua un rôle-clé dans les attentats du 11 Septembre 2001. Cette déclaration stupéfiante, à prendre avec beaucoup de précaution, soulève de très nombreuses questions, qui risquent bien de ne jamais être résolues.

Le 27 décembre 2007, l’ex-Premier ministre du Pakistan Benazir Bhutto trouvait la mort dans un attentat-suicide. Le 2 novembre, elle avait accordé une interview à David Frost sur Al-Jazira.

La déclaration sensationnelle est la dernière : Ben Laden serait mort, et son meurtrier serait Omar Sheikh.

La première déclaration - commençons évidemment par elle - est sidérante. D’abord, Ben Laden serait mort. Cette mort a déjà été annoncée, et démentie, quantité de fois. La dernière, c’était le 23 septembre 2006 ; le quotidien L’Est républicain publiait alors ce qui était présenté comme une information des services de sécurité saoudiens, transmise à la Direction générale des services extérieurs (DGSE), selon laquelle Ben Laden avait contracté "une très forte crise de typhoïde" alors qu’il se trouvait au Pakistan, et y aurait succombé le 23 août 2006.

Mais Benazir Bhutto précise cette fois-ci que Ben Laden aurait été tué par Omar Sheikh. Or, cet individu, que d’aucuns présentent comme le "fils préféré" de Ben Laden - et qui est connu pour son rôle dans le financement du 11-Septembre (il transféra 100 000 dollars à Mohammed Atta, le leader des kamikazes, sur les ordres du chef de l’ISI Mahmoud Ahmad) et aussi dans l’enlèvement et le meurtre du journaliste Daniel Pearl - est incarcéré au Pakistan depuis février 2002. Ce qui signifierait qu’il aurait tué Ben Laden avant cette date, et que ce dernier serait donc mort depuis près de six ans !"

http://www.youtube.com/watch?v=UnychOXj9Tg

Écrit par : Kadhim | 05/05/2011

" Obama annonce son crime à la télévision sans donner aucune preuve - pas même le corps qu'il aurait fait disparaître en le balançant à la mer ".

Je pense également que vous allez dire que l'une de ses femmes et sa filles qui l'ont vu se faire exécuter sous leurs yeux disent aussi des conneries. Corps jeté ou non ou bien corps présenté à la presse. Les complotistes n'y croiraient de toute façon pas.

Quand aux millions de morts irakiens et Afghans par la faute des USA; à votre place parlerais des centaines de millions. histoire d'être encore moins crédibles.

D.J

Écrit par : D.J | 05/05/2011

Selon wikipédia les morts civils en Irak se chiffre tout de même à plus de
100 000...

c'est facile de traiter les gens de complotiste et de gober tout ce que raconte le gouvernement US...Avez-vous oublié les armes de destruction massive en Irak ?? Les plans d'une base souterraine high tech de Ben Laden ??
La désinformation est omniprésente, la mort de Ben Laden plusieures fois annoncée et son visage change suivant les apparitions...

Il est temps d'ouvrir les yeux et daigner écouter les arguments des "complotistes" qui souvent sont des témoignages des ex très haut gradés de l'US army ou de la CIA.

En France par ex., les média appartiennent à 4 groupe : Dassault, Lagardère, Rotschild et Bouyges : deux marchand d'armes, un bétonneur et un groupe ayant financé toutes les grandes guerres et parfois les deux blocs s'affrontant en sortant plus puissant après chaque guerre !!!

La manipulation médiatique est réelle....


http://denissto.eu/node/295

Écrit par : Molly | 05/05/2011

@clementine

Je reprends vos propos "Toutes ces arguties de langage sont lassantes.
Cet homme n'en faisait pas lorsqu'il manigançait ses attaques terroriste. Qui sème le vent recolte la tempête, amen."

Dans le sens si nos propos sont lassants pour vous ne venez pas nous le faire savoir. Un individus de base réagis de 2 façons soit il regarde, constate et cède à l'émotion et à tout discours idéologique qui en découle. Soit il se dit c'est bizzare il y 3 tours qui tombent et seulement 2 avions. Pour ma part je soutiens les familles des victimes qui ont pressé le gouvernement pour avoir des réponses sur ce triste événement. LE soutien ne s'exprime pas dans le fait d'être pour la mort de Ben Laden car cela ne change rien. D'ailleurs, je ne sais pas si vous le savez, ces tristes familles sont toujours en quête d'avoir des réponses du gouvernement. Une pétition avec plus de 50'000 signature a été signée par les New Yorkais a été déposée mais rejetée pour finir.

De ce fait, je pense que mes échanges avec d'autre personnes n'est pas lassantes mais enrichissante car on partage de l'information. Environ 10 millions de dollars ont été dépensé dans cette enquête alors que 40 millions ont été dépensé pour l'affaire Monica Lewinsky!

Sachez que l'on peut être du même bord, vous comme moi, c'est à dire du côté de la justice. Mais par pitié n'utilisé pas comme justification argumentaire l'émotion qui en découle naturellement qui a été reprise par G. W. Bush pour commettre des massacres en Irak. Pour ma part si quelqu'un me ment une fois je me méfie. Si un gouvernement le fait je ne lui fait plus confiance. Le mensonge qui découle du 11 septembre est vraisemblablement les armes de destructions massives avancées par Colin Powell. Alors comment vais-je continuer à croire ce que l'on me dit.

Ce n'est pas contre vous mais je ne vais pas jugé un fil de discussion si le sujet ne m'interesse pas ou m'en mêler en donnant aucun argument.

Dès lors je vous invite à aller sur www.fbi.gov et regarder par vous-même si Ben Laden est accusé d'avoir orchestré l'attentat des twin tower, je n'ai rien vu dans ce sens...pourquoi je ne sais pas...dès lors on est en droit de se poser la question, sans pour autant ête jugé sur nos discussions.

Bien à vous

Écrit par : plumenoire | 05/05/2011

JUSTICE est faite pour les milliers de morts innocents! Et se cela ne vous plait pas les douteux c'est KIF KIF!

Ce sont vous les négationnistes qui complotez contre la vérité! Votre esprit est malade, vous n'avez même pas confiance en votre propre ombre. Elle complote.. elle vous suit... LOLLLLLLL Vous savez où on finit dans votre cas?!!!!!

Écrit par : Patoucha | 05/05/2011

" En France par ex., les média appartiennent à 4 groupe : Dassault, Lagardère, Rotschild et Bouyges : deux marchand d'armes, un bétonneur et un groupe ayant financé toutes les grandes guerres et parfois les deux blocs s'affrontant en sortant plus puissant après chaque guerre !!! "

Ces groupe d'entreprises capitalistes qui sont propriétaires des médias, n'empêche que beaucoup de personnes traitent les journalistes qui y travaillent de gauchos. Ce qui n'est pas vraiment faux; puisque la grande majorité des journalistes français et... ( suisses ) se sentent de gauche.

" Mais par pitié n'utilisé pas comme justification argumentaire l'émotion qui en découle naturellement qui a été reprise par G. W. Bush pour commettre des massacres en Irak. "

Faudra me dire quelles massacres? La grande majorité des pertes civiles sont du aux attentats terroristes. Ce que Bush a mis fin, ce sont justement les massacres de saddam contre sa populations.

Heureusement que Bush ne fut pas président en 44; il auraient été accusé par plumenoire d'avoir commis des massacres en Normandie.

D.J

Écrit par : D.J | 05/05/2011

err: et "si" cela....

Ce fou sanguinaire n'a eu que la mort qu'il mérite! La seule crainte est qu'il infeste et pourrisse la mer!

Jean-Noël Cuénod, vous devriez prendre la peine de faire un billet sur le parcours des 11 assassins qui se sont mis aux commandes des avions. Mettre les vidéos de la discussion de l'hôtesse, avant qu'elle ne se fasse égorger comme les pilotes,
qui avertissait son mari de se qui se passait, ou encore de la femme d'un passager du dernier avion qui l'avertissait aussi de ce qui se déroulait et qui a pris l'initiative avec les autres passagers de maitriser les terroristes ce qui a fait exploser l'avion dans un champs au lieu de la Maison Blanche!

De nous rapporter également toutes les photos d'innocents placardées sur les murs de Ground Zéro et dans la galerie qui se trouve à quelques centaines de mètres! Ceci, pour ceux qui, devant leur écran d'ordi nous emmerdent avec les idiots inutiles qui noircissent des pages sur internet!

Écrit par : Patoucha | 05/05/2011

*le parcours des 11 assassins, dont la rencontre en Afghanistan de Mohamed Atta avec Bel Laden et comment il a commencé à enrôler les autres, dont le pilote du dernier avion qui a laissé une lettre à sa fiancée qui a été lue lors de son témoignage!

Pour nos esprits malades ce n'est que pure invention?!!

Écrit par : Patoucha | 05/05/2011

j adore bin laden mais je crois qu il n est pas mort car il etait une des persone qui m inspirait sur cette terre.je demande au gouvernement americain de montrer une preuve tangible comme son cadarvre ou ses photo filme de son cadarvre deja mort . je deteste le president des etat unie coment peu t il tuer un individue avec toute sa famille en meme temps ce n est pas pardonable,tout simplement par ce qu il etait teroriste

Écrit par : doraso pierre | 05/05/2011

cher frere ce type a fait beaucoup de mal sur cette il etait un diable en temps tell pour les etat unie jespere cella va faire marcher les affaire pour notre president qui etait en mauvaise posture0.

Écrit par : lionel sakoue | 05/05/2011

ouf...ca va le négationnisme ne me concerne pas et l'antisémitisme j'en suis dans l'impossibilité. Restons dans le 11 septembre et pas la 2ème guerre mondiale qui sont deux sujets différents.

Concernant les appels qui aurait duré 2mn ils ont duré moins en réalité. Je ne le dis pas par négation mais la technologie a ses petites lois.


"Des appels courts (16 à 20 secondes) ont été possibles

Le Boeing volait à environ 800 km/h, soit environ 220 mètres par seconde. En tenant compte de la distance téléphone/antennes et de la vitesse de l'avion, chaque communication n'aurait pu durer que 16 à 20 secondes avant quitter la zone de couverture d'une seule et même antenne. Sans oublier que le fuselage de l'avion complique le passage des ondes.

Les passagers ont peut-être capté le signal pendant quelques secondes seulement, avant d'avoir été coupés. Les communications ont été coupées à 10h, moment où l'avion a repris de l'altitude.

Conclusion : techniquement, il est possible de passer des appels de son téléphone portable à 750 m du sol même si la chance qu'ils aboutissent est faible. En revanche, il apparaît impossible que les appels puissent être relayés d'une antenne à l'autre en raison de la vitesse. Ces appels n'ont donc pu durer que quelques secondes.

Paul Gypteau"

http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001/2009/02/03/les-passagers-ont-pu-passer-des-appels-tres-courts-sur-leur-po

Enfin, afin de ne pas remettre en question ce site qui est un journal reconnu par les médias officiel, je vous invite à voir quels journalistes y travaille...

Rue89 est un site Web d'information et de débat participatif orienté à gauche créé par d'anciens journalistes de Libération, lancé le 6 mai 2007[1], jour du second tour de l'élection présidentielle française. Il s'agit comme Mediapart d'un pure player mais dont le contenu, financé en partie par la publicité, est en accès libre et gratuit.

Cela dit il serait cool d'arrêter de voir des complotistes partout dès qu'on balance un argument technique ... voilà une réaction singulière qui me fait rire.

Écrit par : plume_noire | 06/05/2011

@ DJ : hé oui, les journalistes sont plutôt de gauche mais s'abreuvent à un robinet d'info et de propagande de droite.....

Il appartiennent non pas à une idéologie mais au capital !!

En romandie on est gâtés : le Temps, le Matin, le couple 24h/TDG appartiennent au même éditeur !!!
Ils véhicules en gros les mêmes idées....
Il est donc INDISPENSABLE de prendre un complément alimentaire sur le net!!!

Écrit par : Molly | 06/05/2011

Kill Bin 3 : le trauma d'Obama

Regardez-le bien, il réfléchit…
Et pourtant il a tout fait pour en arriver là !
Mais on dirait qu’il hésite… on dirait qu’il doute…
On dirait qu’il redoute…
Quoi ? Qui ?
Obama a peur de Dieu … et ça crève les yeux…
Il n’a qu’un mot à dire, mais il ne le dira pas avant de réunir ses témoins de Jéhovah…
pour ne pas être le seul à le dire, pour ne pas être le seul… à prononcer la terrible sentence…
Le bourreau pèse soudain plus lourd que ses trois mille victimes.
Mais il sent bien que les faits ne sont pas interchangeables, ni les raisons comparables, ni les hommes semblables…
il veut l’achever parce qu’il a été élu pour assumer ce genre de guerre mais… il va hésiter encore…
un instant, parce que le Nobel de la paix vient de s’apercevoir qu’il n’a pas le droit de se substituer à Dieu !
La justice a un sens… pas la vengeance…
Adieu Oussama… mais si Dieu existe… on peut se dire aussi : adieu Obama !

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/kill-bin-3/

Écrit par : le journal de personne | 06/05/2011

Bonjour D.J.

Je suis resté dubitatif sur ces propos...

"Heureusement que Bush ne fut pas président en 44; il auraient été accusé par plumenoire d'avoir commis des massacres en Normandie"

Il n'appartient qu'à vous de faire des spéculations. Et encore plus sur ma personne. Cela dit histoire de rentrer votre triste jeu, je vous precise que Prescott Bush a fait sa fortune en collaborant avec l'Allemagne nazis.

Dès lors vous pouvez dire que Plumenoire accuse le grand père bush d'avoir financer l'une des pires idéologies...

Je vous laisse digéré.

Bien à vous!

Écrit par : plumenoire | 06/05/2011

Il n'y a pas complot. Il y a complots. Des milliers, des millions de complots, qui cherchent à cacher non la vérité mais les vérités.

Les vérités sont les uivantes, et ceux qui 'y croient pas sont manipulés par les médisa complices des Américains :

1. Ben Laden n'a jamais existé. Tout le monde ignore sa date d enaissance. Il n'est donc jamais né.

2. Les attentats du 11 septembre 2001 n'ont jamais eu lieu. Les vidéos tournées ne sont que des montages de maquettes en studio.

3. Les Twin Towers n'ont jamais existé. Les photos sont toutes truquées et les témoins qui les ont vues sont à la solde du grand-père de Bush qui a lancé cette légende pour que son petit fils puisse intervenir en Afghanistan. Ne croyez pas les journaux qui prétendent qu'elles ont existé, il s'agit d'une manipulation prouvée.

4. Obama n'est pas président des Etats-Unis. En réalité, Georges W. Bush a fait un coup d'état, est toujours au pouvoir après avoir organisé une mise en scène d'élection destinée à faire croire qu'Obama dirige le pays ! Il faut être vraiment dénué de tout esprit critique pour croire à cette mise en scène grossière relayée par tous les médias du monde manipulateurs.

5. Le Pakistan n'existe pas. Tous ceux qui ont un peu d'esprit critique savent déchiffrer l'histoire officielle entre les lignes. Colomb, en croyant atteindre les indes est arrivé en réalité en Amérique. Cela prouve que les Indes n'existent pas. L'Amérique est directement raccordée par terre au Proche-Orient, et seuls des niais crédules ont foi dans les cartes truquées et autres photos satellite manipulées avec Photoshop.

6. La presse manipulée par le grand capital ne colporte ques âneries. La vérité vraie ne se trouve que dans les commentaires des blogs, élaborés par la fine fleur de l'analyse géopolitique de al planète..

Écrit par : Philippe Marton | 06/05/2011

plume_noire, c'est bien ce que je disais! vous êtes à l'image des références poubelles que vous nous donnez! Renseignez-vous donc un peu mieux sur les journaleux de Mediapart qui font leur beurre par la polémique qui est devenu un sport national chez les gauchistes devenus "pro-palestiniens" par haine d'Israël et des Etats-Unis!

Donnez plutôt des références sérieuses comme celle d'un
Gilles Kepel, politologue français, spécialiste de l'islam et du monde arabe, professeur des universités et directeur de la chaire « Moyen-Orient Méditerranée » à l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, directeur scientifique du premier cycle Moyen-Orient Méditerranée de l'IEP à Menton. Qui, par ailleurs, est diplômé d'arabe et de philosophie, a deux doctorats, en sociologie et en science politique. Et pour finir a aussi enseigné à la New York University en 1994, à la Columbia University, également à New York, en 1995 et 1996.
et non d'un petit Pleinel, sans diplomes au parcours communiste, militant trotskiste, polémiste et haineux - la haine viscérale de ce journaleux - nouveau pro-palestinien par haine - à l'encontre de Sarkosy et d'Israël n'est plus à démontrer.

De plus, ce genre de blog est aussi visité pour savoir ce qu'il a dans le ventre......

Allez l'Indien" revisitez vos sources!

Écrit par : Patoucha | 06/05/2011

MDR RRRMDRRRR Philippe Marton!

Écrit par : Patoucha | 06/05/2011

Merci Patoucha...

Vous venez de très justement d'entrer dans une brèche que j'avais ouverte volontairement. Je m'explique :

Si les personnes avec lesquelles je ne suis pas d'accord lisent ou écoute la propagande jounalistique habituelle, je me servirai de ces mêmes médias pour démontrer la contradiction.

Les références poubelles dont vous faites l'écho ne sont pas les miennes mais celles acceptées par la communauté bien pensante. Je ne m'étalerai pas sur le clivage gauche-droite, car en France, dans tout les cas, cette séparation n'existe pas. L'actualité le prouve d'elle même. Si vous avez trouvé comme ennemi la gauche je vous la laisse bien volontiers. On ne peut parler d'idéologie de gauche quand on est patron du FMI!

Maintenant il y a un souci. Vous me parler de sources sérieuses...mais sur quel sujet ? les appels téléphoniques ? le crash des tours ? je ne sais pas...cela dit concernant ces sujets je pense que votre source bien diplomé et dans meilleurs école ne vous servira à expliquer les sujetss susmentionnés.

Pour ma part n'étant pas dans la haine genre "d'oeil pour oeil dent pour dent" qui est une loi barbare je ne vous recommanderai pas de revoir vos sources, ni de vous traiter d'indien mais de vous ouvrir à d'autres sources.

Noam Chomsky expert linguiste américain respecté pourrait vous éclairer sur la perte de liberté aux USA.

David Ray Griffin professeur retraité qui enseignait la philosophie de la religion et de théologie à l'Université de l'Université de Claremont...oui je sais il n'enseignait pas dans la grosse pomme!

Enfin, puisque vous avez sorti l'arme lourde, je rajouterai Niels Harrit directeur de l'Université de Copenhague, si je ne m'abuse. Je vous invite aller vous intéresser sur le résultat de ses recherches scientifiques. Il a simplement pris des prélévements sur le site de Ground Zero...remettre en cause ses recherches me permettrait de remettre en cause votre professeur et là il n'y aura plus de débat, chose possible en démocratie uniquement avec des personnes soutenant la démocratie et la liberté d'expression.

Ne vous ayant pas insulté de "poubelle" car le débat est mon seul intérêt plutôt que de convaincre avec mes propres vérités, je vous laisse la possibilité de jeter un coup d'oeil sur mes arguements tout comme je le ferai pour les votres. A moins que votre haine pour la Palestine ne vous paralyse...

Bien à vous!

PS: Philippe Marton joli trait d'humour si ca l'est...si ce n'est pas le cas...ben il n'y aurait aucune raison que l'on ait ce débat...

Écrit par : plumenoire | 06/05/2011

Précision: 19 Terroristes et non 11. Désolée:

Nombre de victimes et de terroristes morts lors de la journée du 11 septembre World Trade Center Tours 2 605, dont 343 sapeurs-pompiers de New York, 23 officiers de police du NYPD, 37 officiers de la police du port

Vol AA11 76 passagers, 11 membres d'équipage et 5 terroristes
Vol UA175 51 passagers, 9 membres d'équipage et 5 terroristes
Pentagone Bâtiment 125 civils et militaires
Vol AA77 53 passagers, 6 membres d'équipage et 5 terroristes
Shanksville Vol UA93 33 passagers, 7 membres d'équipage et 4 terroristes
Total 2 996 victimes et 19 terroristes

Et nos négationnistes pour appuyer leurs élucubrations et masturbation du cerveau ont certifié "la main sur le coeur" :) QUE:

" Personne n'a réclamé les corps des passagers. OÛ sont-ils passés" ?!!!!

AHURISSANT de voir que de pareils charlots existent!

Écrit par : Patoucha | 06/05/2011

Indien en référence à "plumenoire" LOL

Vous ne lisez pas ce que j'écris et récidivez avec des références aussi poubelles et douteuses et n'en relèverai qu'une:

Demandez donc aux Israéliens ce qu'ils pensent de votre référence (je l'attendais celle-là) de Noam Chomsky, précurseur d'arguments immondes après l'attentat du 11 Septembre tels que :" « nous ne pouvons considérer les États-Unis comme des victimes que si nous nous plaçons dans la perspective commode qui consiste à ignorer tout ce que ce pays et ses alliés ont fait »" repris à ce jour par les terroristes, les islamistes et les bien pensants. Ce qui a fait réagir Friedman:


" Friedman en appelle au département d'État des États-Unis pour qu'il « fasse la lumière sur tout discours haineux, d’où qu’il vienne » et qu'il publie un bulletin trimestriel contenant un « rapport sur la guerre des idées, qui se pencherait sur les chefs et écrivains religieux qui incitent à la violence contre autrui. » Friedman affirme que l'État devrait contrôler les déclarations non seulement des incitateurs à la violence mais aussi de ceux que l’ancien porte-parole du département d’État Jamie Rubin appelle les « inventeurs de circonstances atténuantes » (“excuse makers”).

Dans sa tribune du 25 juillet 2005, Friedman s'élève contre les « ratiocinations » des terroristes et de leurs apologistes qui font peser la responsabilité de leurs actes sur des tiers ou des pressions diverses

« Après chaque attentat terroriste, les avocats du pire sortent de leur trou pour nous expliquer (...) pourquoi les terroristes ont agi ainsi. Ces apologistes sont à peine moins méprisables que les terroristes et méritent tout autant d'être mis à l'index, (...) il est impensable d'essayer de justifier l'idée qu'on peut faire sauter un bus rempli d'innocents en réponse à la guerre en Irak ; ce discours efface la frontière qui sépare l'opposition politique légitime du terrorisme, nous dit Jamie Rubin, et une société libre a besoin que la distinction soit très claire entre les deux . »

Donc, ne venez pas me dire que ce ne sont pas les vôtres. "mais de vous ouvrir à d'autres sources." Elles sont déjà grandement ouvertes aux islamistes ainsi que ceux cités ci-dessus, qui s'en gargarisent à nous en donner la nausée.

Par ailleurs, 1/ je ne vous ai pas traité de "poubelle"
2/ ni insulté quand je vous ai apostrophé par l'indien qui n'était qu'une allusion à votre pseudo. Ceci dit, je n'ai pas l'intention d'entrer dans le jeu d'un esprit tortueux et vicieux. Désolée, mais votre pesante insistance me le fait penser! et si de plus, vous doutez aussi de l'humour.....

Écrit par : Patoucha | 06/05/2011

Mon cher Patoucha,

Il fallait avant que je parte en vacances rectifier qqch petites choses.

Tout d'abord, excusez-moi de ma compréhension falacieuse mais je vous cite :" vous êtes à l'image des références poubelles que vous nous donnez!..." c'est peut être pas ce que vous vouliez dire, mais là, mon image se rapporte à des poubelles.

Reconnaissez-le tout comme je reconnais que je n'avais pas fait le rapprochement à un indien. Mais pourquoi pas c'est poétique...;-) je vous rassure je ne pense pas à faire un rapprochement avec Geronimo, nom de l'opération et premier "terroriste américain". Lol.

J'aurai voulu connaitre votre point de vu sur Niels Haritt ou David Ray Griffin. Il est vrai que le rapprochement avec Israël est impossible.

D'ailleurs en parlant d'Israel...je ne comprends pas pour quoi vous y faite un rapprochement alors que toute discussion n'a rien à voir avec la politique d'Israël. Si vous soutenez sa politique (ou pas, libre à vous) mais ce n'est pas le sujet. D'ailleurs en passant dois-je prendre le négationnisme pour mon compte ? Vous savez que c'est très grave de dire cela. Cela dit je suppose que c'est pour un post un peu plus haut car la 2ème guerre mondiale n'a toujours rien à faire dans cette discussion tout comme la réaction israelienne à ce que peut dire Noam Chomsky.

Noam Chomsky est une figure reconnue mondialement que vous le vouliez ou non. Il n'est pas infréquentable. Ce qu'on peut lui reprocher, c'est d'être contre la guerre du Vietnam et celle qui ont suivi. Ses travaux de linguiste ont contribué plus que largement à la psychologie. Niels Kaj Jerne, prix nobel de médecine a utilisé l'une des ses théories pour expliquer le système immunitaire humain.

Son aversion envers la guerre l'on conduit à penser que ce qui est arriver au USA est une conséquence d'une société construite sur la violence. C'est son avis et jusqu'à preuve du contraire la liberté d'expression existe. Cela dit le comparer à un terroriste islamique est déplacé. L'administration de Carter a quand même été les premiers bailleur d'Al Qaida.

Enfin concernant Friedman, son parcours est intéressant. Ces positions sont intéressantes :

Friedman soutient l’invasion de l’Irak de 2003, écrivant que l’établissement d’un État démocratique au Moyen-Orient forcerait d’autres pays de la région à se libéraliser et se moderniser. Dans sa tribune du 9 février 2003 pour The New York Times, Friedman dénonce l'incohérence des membres de l'ONU avec la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur les armes de destruction massive irakiennes :

« La position française est complètement incohérente : Les inspections n'ont rien donné, déclare M. de Villepin, parce que Saddam refuse de coopérer, et nous devrions donc envoyer trois fois plus d'inspecteurs. Mais l'échec des inspecteurs n'est pas dû à un manque d'effectifs. Il est dû à un manque de coopération de la part de Saddam, comme les Français le savent très bien. Pour obtenir d'une brute comme Saddam qu'il coopère, il ne s'agit pas de tripler le nombre d'inspections mais de tripler la menace d'une intervention des forces de l'ONU s'il refuse de s'exécuter[12]. »

Son hostilité envers la France, qui cherche à prévenir la guerre, s'exprime notablement dans un éditorial paru dans le New York Times du 18 septembre 2003, intitulé "Notre guerre avec la France" ("Our War with France"), Thomas Friedman écrit :

« Il est temps que les Américains se rendent à l'évidence : la France n'est pas seulement un allié embarrassant. Pas seulement un rival jaloux. La France est en train de devenir l'ennemi de l'Amérique. »

Depuis l’invasion, Friedman s'est dit inquiet de la conduite des événements par le gouvernement de George W. Bush. Néanmoins, jusqu’à son article du 4 août 2006 (voir dessous), ses tribunes demeuraient optimistes quant à la possibilité d’une issue positive du conflit irakien (encore que cet optimisme semble avoir diminué depuis le début du conflit).

En janvier 2004, il participe à un forum sur Slate.com intitulé "Liberal Hawks Reconsider the Iraq War" ( « Les faucons progressistes reviennent sur la guerre en Irak » ), dans lequel il écarte le manque de docilité de l’Irak envers les résolutions des Nations unies comme justification à la guerre :

« On a justifié cette guerre en disant que Saddam Hussein avait développé des armes de destruction massives qui représentaient un danger à long terme pour les États-Unis. Je n'ai jamais cru à cette explication. George Bush et Tony Blair ont dramatisé l'argument des armes de destruction massives pour faire croire qu'ils n'avaient pas eu d'autre choix que la guerre[13]. »

Friedman écrit que le changement de régime était seule la justification à l'invasion :

The right reason for this war, as I argued before it started, was to oust Saddam's regime and partner with the Iraqi people to try to implement the Arab Human Development report's prescriptions in the heart of the Arab world. That report said the Arab world is falling off the globe because of a lack of freedom, women's empowerment, and modern education. The right reason for this war was to partner with Arab moderates in a long-term strategy of dehumiliation and redignification[13].

Dans sa tribune du 4 août 2006 pour The New York Times, Friedman finalement affirme que l’effort pour transformer l’Irak par des moyens militaires a échoué, et qu’il est temps pour les États-Unis d’admettre leur échec et de se désengager :

Whether for Bush reasons or Arab reasons, democracy is not emerging in Iraq, and we can’t throw more good lives after good lives[14].

Cependant, Friedman écrit que les compagnies pétrolières sont les véritables "villains" :

ExxonMobil –- I think this is a real group of bad guys, considering that they have funded all the anti-global-warming propaganda out there in the world... They are bad, bad guys – because of what they are doing in fighting the science of global warming[

Je trouve cela intéressant malgré que votre journaliste récompensé à maintes reprises (et je le reconnais) se contredise. L'erreur est humaine et ca je le concois.

Pour Noam Chomsky, Friedman est le « porte-parole du secrétariat d'État au New York Times. Je le pense aussi.

Mon cher ami, la dualité et la dichotomie font partie de la vie. Ne pas soutenir une politique a un rôle dans la société celui créer le débat. Je vous rappelle que les droits de l'Homme nous en donne la permission. Mes citations étant purement des gens reconnus, même si ne les aimez pas, cela ne réduit pas à des terroristes. Si Noam Chomsky était reconnu coupable d'incitation à la haine à la violence par un tribunal compétent au lieu d'un journaliste je changerai bien volontiers ma vision. Mon esprit est aussi tortueux que celui d'un humain. Cela dit je ne doute pas de l'humour! Arrêtez de voir des antisémites complotiste partout...précisant encore que je suis dans l'incapacité d'être antisémite à moins de me renier.

Bien à vous et bon week end

Écrit par : plumenoire | 06/05/2011

Effectivement c'est bien ce que j'ai écrit mais pas ce que je voulais dire. Il fallait comprendre à l'image des "références" soit des journaleux de Mediapart, qui pondent des articles orduriers.


Au fait, de quel côté vous situez-vous?


Noam Chomsky a été reconnu comme étant un traitre à sa patrie! Nous avons hélas, aussi, nos idiots inutiles!

Depuis 2006 bien de l'eau a coulé sous les ponts de l'Irak.

Bonnes vacances

Écrit par : Patoucha | 07/05/2011

http://www.pilotsfor911truth.org/

http://www.ae911truth.org/

Ne pas commencer par se poser de telles questions avec des approches - sans tabou - scientifiques et techniques éprouvées relève de la désinformation la plus crasse sur le 9/11, auquel OBL n'a pas participé, même s'il était, notamment lié à la CIA et un Business Partner de Bush Sr... et qu'il est mort depuis plusieurs années.

Mais qui sont alors les véritables responsables des victimes du 9/11 ?

Peut-être certains donneurs d'ordre et participants de cette structure :

http://www.bilderbergips.org/

dont Henri Kissinger, criminel de guerre recherché, qui signa un "Rapport" sur le 9/11 aussi bidouillé que le Rapport Warren sur l'assassinat de JKF.

Viendra-t-il à Sankt-Moritz du 9 au 12 juin ?

... comme Obama (son Disciple), qui effectue d'Afghanistan à la Syrie et bientôt l'Iran, en passant par Guantanamo le troisième êt bientôt quatrième Mandat de Bush Jr, en n'étant même pas un Citoyen US :

http://www.infowars.com/new-obama-birth-certificate-is-a-forgery/

ce qui explique la fabrication du Mythe de l'élimination d'OBL (au vu des sondages) et ce n'est pas le 24heures, ni la TdeG et encore moins les grands titres US et de l'UE aux ordres qui vous en parleront.

Comme dit, donnons d'abord et humblement la parole aux Pro.

Écrit par : La parole aux Pro | 07/05/2011

Message à tout ceux qui se gaussent des "complotistes"
(pour ma part des gens qui ne connnaissent pas l'histoire, ni les statégies militaires et géo-politique) :

Steve R. Pieczenik, ancien sous-secrétaire adjoint au ministère des Affaires étrangères sous trois administrations différentes, déclare être prêt à indiquer à un grand jury fédéral le nom du général de haut rang qui lui a directement révélé que le 11/9 était un attentat sous fausse bannière et que Ben Laden est mort en 2001 :

http://www.alterinfo.net/Selon-un-haut-fonctionnaire-initie-Ben-Laden-est-mort-en-2001-et-le-11-septembre-etait-une-operation-sous-fausse_a58371.html

Écrit par : Molly | 07/05/2011

@ Molly,

Vous êtes télépathique avec la citation de votre lien, intentionellement omis dans le commentaire précédent, afin de ne pas en "rajouter une couche".

Concernant les personnes >ou< bien informées qui ne "croient" pas aux complots

(qui ne sont eux-mêmes que de simples "Deals", simplement plus sophistiqués, alors que ces personnes s'engagent tous les jours et à leurs niveaux respectifs dans des "négociations-arrangements" et ne serait-ce qu'avec leurs conjoint(e)s, ami(e)s, clients, collègues, etc., ce qui laisse ultérieurement bien peu de place à toutes formes de hasards dans le développement des situations, des affaires, etc., car "pré-traitées" de manière plus ou moins confidentielles)

il semblerait qu'elles puissent faire partie de trois groupes approximatifs :

1. Répétant les titres des journaux (voire le commentaire du voisin du Zinc)

2. Trop effrayées de devoir remettre en question ce qui précède et la réalité

3. Partie prenante plus ou moins intéressé et ou menacée par les comploteurs.

Commentaires bienvenus !

Écrit par : La parole aux Pro | 07/05/2011

@la parole aux Pro : je suis assez d'accord avec tes 3 catégories


j'aimerai que ceux qui ne croient pas au complot étudient cet exemple de l'histoire moderne de l'armée US : L'OPERATION NOTHWOODS un complot historique

http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Northwoods

et ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fausse_banni%C3%A8re



alors, ça n'existe pas les complots ???

Écrit par : Molly | 07/05/2011

Du rififi dans la boite à news ;


Aucun infidèle ne pourra saisir la profondeur et la bonté de l'Islam, ces morts que vous regrettés ont leurs âmes sauvées, délivrées par la main d'Allah.

Il ne s'agit que d'une délivrance pour ces âmes perdues, rejoignez la parole du Coran et vous comprendrez la bonté de ces martyres qui se sont sacrifiés pour transformer ses infidèles en serviteurs d'Allah, pour ces morts, c'était la seule façon de rejoindre la Charia.

Ecrit par : Hani Ramadan | 07.05.2011

Bravo Hani et je tien à vous exprimer mes félicitations pour vos commentaires

Ecrit par : J.-F. Mabut | 08.05.2011

Messieurs,

En faisant tours sur le blog, je constate que Monsieur Mabut soutient aveuglément certaines tendances, cela est quelque peu attristant, il faudra revoir les copies et retrouver un peu de style.

Dés lors, je me vois dans l'obligation de prendre des mesures envers ces dérives pour le moins choquantes.

Sébastien Lamunière, Edipresse

Ecrit par : Sébastien Lamunière | 08.05.2011





Quoi que c'est pas nouveau !

Conversation philosophico-théologico-politique avec Hani Ramandan ce matin autour d'un café. Passionnant comme d'habitude.




http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2010/12/22/hani-ramadan-et-aasia-bibi.html

Écrit par : Corto | 08/05/2011

@plumenoire
Il me semble que le sujet est "justice est-elle faite ?". Et non le fait de savoir si M. Ben Laden a oui ou non été le commanditaire des attentats de New York. Même - je dis bien même - si les complotistes/négationnistes ont raison - ce dont je doute - et qu'il ne soit pas coupable de l'attentat des Twin Towers, il lui restait suffisamment de sang sur les mains pour mériter son sort. J'ai vu quelques reportages sur la thèse d'un attentat commandité par les Etats-Unis eux-mêmes, je dois dire qu'ils étaient confus et incohérents et ils ne m'ont en aucune manière convaincue.
Les attentats ont eu lieu, des gens sont morts - des innocents, des civils ! Je n'ai jamais entendu que Ben Laden et sa bande aient démenti être les responsables de cet acte de guerre. Alors j'admets parfaitement et trouve légitime que les Etats-Unis aient recherché et traqué les responsables et qu'ils se soient fait justice. Il me semble qu'à trop philosopher on finit par tout excuser et on en finit par inverser les rôles.
Les Américains ne sont pas des anges, ça tout le monde le sait. Vu que la perfection n'est pas de notre monde, j'ai l'habitude dans telle ou telle autre situation de faire la somme des qualités et défauts, ou des avantages et inconvénients, c'est ainsi que j'en arrive - dans le cas des attaques terroristes et de la guerre entre l'Occident et les terroristes Islamiques - à me positionner du côté de l'Occident. Et à approuver les pays qui luttent par n'importe quel moyen (y compris l'assassinat de Ben Laden) contre le terrorisme.

Écrit par : clementine | 08/05/2011

Nous sommes sur le blog d'un "journaliste" et nous parlons de justice vis-à-vis d'acte guerriers, ce débat marche sur les mains, aurions-nous plus de peine à voir mourir une star des médias plus que voir mourir un inconnu ?
Que ce passe t-il pendant que Jean-Noël nous braque sur ce clown du régime saoudien, des milliers de syriens dont personne ne parle se font torturer, tuer et traiter injustement par l'ensemble de la communauté mondiale, "journalistique" et non gouvernementale, de qui se moque t-on ?

Qu'est ce que j'en ai à battre de ce barbu, le monde brûle et les journaleux tentent encore de nous mettre le nez dans des mariages ou des décès princiers !

Faudra atterrir, de grès ou de force !

Écrit par : Corto | 08/05/2011

@Corto : "Qu'est ce que j'en ai à battre de ce barbu, le monde brûle... "
n'oublies-tu pas que le monde brûle à cause (soit disant) de ce barbu???
Il faut donc élucider ce problème, connaître l'histoire pour éclairer le présent !!

@Clémentine : quel reportages as-tu vu ?? Il y a au moins trois films "complotiste" (donc celui-là http://www.dailymotion.com/video/x9pmdi_zero-enquete-sur-le-11-septembre-vo_news) qui sont infiniment plus cohérent que la version oficielle, qui elle, est reconnue quasi unanimement comme douteuse...

Qu'est-ce qu'il y a d'incohérent ???? des arguments SVP !!!

Le barrage intellectuel face à un éventuel complot est tellement grand, qu'il empêche une analyse sereine...et pourtant, encore une fois, regardez mon post précédent sur l'opération Nothwoods et les attentats militaire sous fausse bannière, cherchez à qui profite le crime depuis le 11 sept...WAKE UP !!!

Écrit par : Molly | 08/05/2011

Cet assassinat est une atteinte a la déontologie pénale. Voila la phrase qui résume pour moi, la situation. Il méritait, comme tout autre homme, un jugement. On ne peut pas prêcher la paix et le rejet du terrorisme en assassinant les terroristes. Justice n'est nullement faite!
Mon message est un message de paix et d'amour, dans ce monde d'amertume et de haine.
D'ailleurs, qu'est-ce que la mort, pour un Ossama Ben Laden?

Écrit par : Ricardo Nicolas | 13/05/2011

Bin Laden was truly a man without regard for life and ending his life has only disturbed an even larger sleeping giant. I feel that his massive amount of followers will soon cause a lot of sad times for many of us. This is one man that truly deserved to lose his life.

Écrit par : Auto Glass | 18/05/2011

Les commentaires sont fermés.