24/03/2011

Procès Pierre Perret contre "Nouvel Obs": l'honneur et les sous


La suite du procès qu’intente Pierre Perret au Nouvel Observateur et à sa journaliste Sophie Delassein à la XVIIe Chambre correctionnelle de Paris n’a pas ménagé les méninges du Plouc, hier. Le chanteur a-t-il piqué la métaphore des truites et des cuisses féminines au poète andalou Federico García Lorca? Où est l’homme qui a vu l’homme qui a vu la femme du conducteur du bus qui a transporté l’écrivain Paul Léautaud en novembre 1953?

Les témoins de notre consœur ont noyé les juges dans le marais sans fond des détails inutiles. Ils appartenaient soit aux amis de Georges Brassens – surnommés les «tontonmaniaques» – gardiens jaloux de la «moustache chantante», soit aux dévots de Paul Léautaud, les «léautologues», héritiers d’un écrivain qui refusait toute descendance, fût-elle littéraire.

 

Président de l’association Auprès de mon arbre, Pierre Schoeller a été choqué par certains passages du livre de Perret, A Cappella, concernant Brassens: «On ne dit pas ça sur le dos d’un mort. Georges Brassens, c’est Georges Brassens. Pierre Perret n’est que Pierre Perret. » Peut-être, mais là n’est pas la question. Perret a-t-il plagié Brassens, comme la journaliste du "Nouvel Obs" lui en fait le reproche? Le témoin devient plus prudent: «Je ne dirais pas les choses ainsi. Certains ont pu estimer que Perret, c’était du sous-Brassens. »

 Paul Léautaud est-il entré dans la cabane au Canada?

Passons à l’écrivain Paul Léautaud. La journaliste affirme que le chanteur ne l’a jamais rencontré, contrairement à ce qu’il prétend dans deux ouvrages. Les «léautologues» – dont le remarquable chroniqueur Delfeil de Ton, qui travaille aussi auNouvel Observateur– soulignent moult contradictions, confusions de dates et incongruités dans les propos de Pierre Perret. Ainsi, le chanteur évoque un spectacle de Line Renaud auquel Léautaud aurait assisté: «C’est aussi vraisemblable que Julien Gracq se rendant à Las Vegas pour écouter Johnny Hallyday», soupire Jean-Jacques Lefrère, médecin et historien amateur. «Vous imaginez Léautaud supportant plus de quinze secondes Line Renaud chanter Ma Cabane au Canada ?C’est à se tordre!» grince Delfeil de Ton.

 

Toutefois, aucun «léautologue» ne remet en cause la dédicace que Paul Léautaud a donnée à Pierre Perret, ni même le fait que les deux se sont peut-être rencontrés, une ou deux fois, même s’ils en doutent. Or, la journaliste était péremptoire: Perret n’avait jamais vu l’écrivain. Dès lors, elle paraît fort mal partie pour démontrer la véracité de son affirmation.

 

Sur le plan pénal,le Nouvel Observateur et sa journaliste ne risquent qu’une peine symbolique. Mais il n’en va pas de même sur le plan civil. Pierre Perret réclame à l’hebdomadaire 280 000 fr. au titre de la réparation du préjudice moral. «Et pour mon honneur, ce n’est pas cher payé!» a ajouté le chanteur. Les juges rendront leurs décisions à une date ultérieure. Leautaud.jpgEt pendant ce temps-là, l'âme de Paul Léautaud ricane.

 

Editorial
AH, LES BEAUX DUELS D'ANTAN!

Jadis, les questions d’honneur se réglaient sur le pré, au petit matin, entre témoins amis et corneilles attentives. Naguère, les écrivains et acteurs mécontents giflaient les critiques insolents ou les frappaient à la sortie des rédactions, à l’instar de Jean Marais rossant le journaliste collabo Alain Laubreaux. 

 
Maintenant, c’est dans la salle d’audience, sombre et poussiéreuse, que les ego blessés entendent obtenir guérison. Et comme onguent, ils réclament de l’argent. Beaucoup d’argent. Il n’est pas sédatif plus puissant ni antibiotique plus désinfectant.
Après avoir assisté au procès de Pierre Perret contre le
Nouvel Observateur, nous ne cachons plus notre nostalgie des beaux duels d’antan et des rixes littéraires. L’économie d’une justice tant sollicitée y trouvait son compte et l’honneur, sa réparation. Le sang coulait, certes. Au moins la salive était-elle épargnée. 

Puisque désormais tout litige doit forcément passer par les mains des juges, il était donc inévitable que Pierre Perret lavât son honneur devant cette XVIIe Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris, qui fait de l’affront à nettoyer sa spécialité. L’impression personnelle que nous retirons de ces débats bien parisiens est que Pierre Perret a été injustement mis en cause par l’hebdomadaire qui l’a traité d’imposteur et de pilleur. Le chanteur et poète a été atteint dans la fibre de sa mémoire. «Cela fait deux ans que j’en souffre, de cet article», a-t-il déclaré aux juges. 

 Toutefois, la longueur des débats, la méticulosité des avocats et des magistrats remuant un souvenir, soulevant une date, soupesant un détail font contraste avec ces dossiers qui n’aboutissent jamais ou ces procès bouclés dans la hâte quand ils ne sont pas bâclés. Et l’observation ne concerne pas que la France. Il y a bien une justice à deux vitesses, voire plus. Quant aux artistes, il vaut mieux écouter leurs chansons poétiques que leurs complaintes juridiques.

 

Jean-Noël Cuénod

(Compte-rendu et éditorial paru jeudi 24 mars 2011 dans 24 Heures)

09:29 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | |

Commentaires

Vous seriez aimables de conseillé a notre grand ami le chanteur Pierre Perret de venir nous voir dans notre "lessiveuse" hlm Il aura du texte pour le restant de sa vie .Personne ne nous empêchera de porter notre croix dignement ! joel et den

Écrit par : JOEL GEORGES | 24/03/2011

Allez "Pierrot" soit magnanime avec les C.... Car tu sais bien que s'ils se mettent à voler il y aura pléthore de chef d'escadrille.
On s'étonne après que la presse papier soit en chute libre!!!

Écrit par : yrudnoiv | 24/03/2011

Perret et le pot aux laids...

Écrit par : Lionel | 24/03/2011

ne t'inquiète pas Pierre, au nouvel obs ils ne respectent rien, que veux tu il faut se faire valoir et vendre leur lessive...C'est pour cela aussi que je ne l'achète plus. Ils détruisent tout, tout, tout, parce que qu'est ce que ça peut bien nous f.. que Léautaud ait été ou non ton proche ami, moi c'est un autre Paul ...mccartney qui est un proche ami, et je prétends avoir été dans sa ferme en Ecosse en invité. C'est pas une petite journaleuse qui va casser tous nos rêves , parce que tu nous a laissé quelque chose et c'est pas fini. Encore une petite observation, je pense que tu es naïf et ça c'est une valeur a protéger!

Écrit par : daniel | 24/03/2011

Même une très grande valeur ! ha oui ça c'est ben vrai ! Mère Denis e .

Écrit par : MERE DENIS e | 04/04/2011

Personne ne nous empêchera de porter notre croix dignement ! joel et den

Écrit par : payday cash loans | 04/07/2011

On s'étonne après que la presse papier soit en chute libre!

Écrit par : cash advance | 04/07/2011

Vous seriez aimables de conseillé a notre grand ami le chanteur Pierre Perret de venir nous voir dans notre "lessiveuse" hlm Il aura du texte pour le restant de sa vie

Écrit par : payday loans online | 08/07/2011

Pierrot, à mon avis tu devrais te laisser pousser la moustache, ça les défriserait. C'est tout de même assez navrant cette polémique, un vrai combat de coqs. Et pour l'ami Guy, on va mettre ça sur le compte de l'âge. Faites nous plaisir et tournez la page, reprenez vos plumes pour quelques pirouettes et jeux de mots bien troussés.

Écrit par : edarling avis | 11/07/2011

Je pense que vous avez besoin d'éclaircir un peu dans votre sujet, la publicité trop ici.

Écrit par : forex | 12/07/2011

Chaque fois que je visite un site Web, la première chose que je cherche c'est la convivialité du site. La prochaine chose est que le gel de contenu vraiment ensemble. Votre site satisfaire ces deux exigences, donc merci pour rassembler un grand emplacement.

Écrit par : Charm Bracelets | 21/07/2011

Un grand artiste.

Écrit par : Fred | 03/10/2011

Les commentaires sont fermés.