15/03/2011

Les libéraux prêts à vendre leur âme pour un plat de lentilles municipales

« Il faut être réaliste ». Cette phrase du renoncement, le président du Parti libéral l’a soupirée ce matin sur les ondes de One FM en tendant une main molle à l’UDC. Ainsi, le parti de Monique Bauer-Lagier, de feu le grand procureur Raymond Foëx, du constitutionnaliste Jean-François Aubert va s’allier avec l’extrême droite en reniant les idées dont il fut le héraut depuis Benjamin Constant : l’ouverture d’esprit, l’exercice de la raison, le respect absolu de la liberté d’autrui, l’amour de la patrie qui ne se conjugue jamais avec la haine de l’autre.

 Et tout cela pour un malheureux plat de lentilles municipales. Bien entendu, les extrémistes se feront un plaisir de plumer la volaille libérale, comme  les communistes l’ont fait dans les années 40 avec le gallinacé socialiste.

 

Les libéraux sont prêts à sacrifier leur honneur pour éviter la défaite. Ils sont assurés, tant du déshonneur que de la défaite, du moins celle de leurs idéaux. Si toutefois les libéraux genevois de 2011 en ont encore.

 
Avec cette alliance contre nature, les libéraux y gagneront peut-être un siège. Ils y perdront plus sûrement leur âme.

Jean-Noël Cuénod

13:59 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Jean-Noël,

Vous en avez un superbe exemple à Vernier, où les libéraux sont prêts à "pactiser avec le diable", à savoir leur opposé la Gauche, pour satisfaire l'égo d'un seul homme qui n'a de libéral que le nom et pour contrer à tout prix un parti, un homme......pathétique !

La Droite qui fricote avec la Gauche, ont aura tout vu..ou presque :-)

Le constat s'applique également aux socialos et verts de Vernier, les futurs époux qui marient la belle libérale...toujours pour les mêmes raisons : contrer un parti, un homme.....pathétique bis :-)

Est-ce cela la politique ? Trahir ses valeurs et ses électeurs !
La défaite risque d'être cuisante......

Écrit par : Liberté | 15/03/2011

Rappelez vous l'épisode Zappelli !

Là ... Maudet n'avait rien dit contre l'alliance voulue par l'UDC !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/03/2011

Alliance contre nature ? Ah bon ? Si un parti est proche de l'UDC genevoise, c'est bien les libéraux. Mais ça leur fait mal de le reconnaître. L'UDC genevoise a d'ailleurs payé cher sa tendance soft par la démission de son président qui a rejoint le MCG.
En revanche, vous ne touchez pas un mot des velléités de Monsieur Ronget, libéral de Vernier qui s'allie avec la gauche pour contrer l'alliance de droite. C'est là qu'on peut parler de perdre son âme ne pensez-vous pas ?

Écrit par : Pierre JENNI | 15/03/2011

"C'est là qu'on peut parler de perdre son âme ne pensez-vous pas ?"

C'est ce qu'on appelle un front républicain. Et c'est tout à fait naturel. Je voterai bien entendu pour ce front-à.

Bravo M. Cuénod! Comme je l'ai dit par ailleurs, les électeurs ne sont pas cons, "on" les prend juste pour des cons. Nuance.

Écrit par : Johann | 15/03/2011

C'est là qu'on peut parler de perdre son âme ne pensez-vous pas ?

Je le pense aussi Pierre JENNI! Et quelle heureuse nouvelle qu'elle n'ait plus la main-mise sur la ville!

Écrit par : Patoucha | 18/03/2011

Je ne serais pas prête à en dire autant !

Écrit par : Melanie | 29/09/2011

Les commentaires sont fermés.