31/05/2010

L’assaut israélien au large de Gaza: on ne sait rien mais on condamne

 

Elles ne sont pas encore connues, les circonstances qui ont présidé à l’assaut par l’armée israélienne de la flottille humanitaire au large de Gaza. Mais cela n’empêche ni les médias, ni les dirigeants politiques de prendre position, de dire le droit, de distinguer entre les tenants du Bien et du Mal, de condamner les uns et d’absoudre les autres.

 


 Voilà qui est bien dans l’air du temps. Michel Onfray pond-il un bouquin sur Freud, qu’il est descendu en flamme avant de sortir des presses. Le cinéaste Rachid Bouchareb réalise-t-il un film sur le massacre de Sétif, que des nationalistes énervés défilent contre cette œuvre qu’ils n’ont pas pu voir.

 


Attendre que les événements se décantent, se renseigner sur ce qui s’est vraiment passé, prendre du recul, cela relève désormais de la haute trahison. Vous êtes sommé de choisir votre camp, alors que la fumée des événements empêche de voir où vous mettez les pieds. La réflexion n’est plus une vertu, elle s’est muée en vice dans la société médiamercantile.

 


Le temps est aboli, remplacé par une sorte de présent compulsif qui change d’indignation à chaque soubresaut et de disque à chaque hoquet.
Aujourd’hui, Israël est condamné. Peut-être à raison. Peut-être à tort. Personne n’en sait rien. Et demain qu’apprendra-t-on ? On s’en fout. Ne gâchons pas par l’effort de comprendre, le plaisir de vilipender.

Jean-Noël Cuénod               

19:50 | Lien permanent | Commentaires (64) | Tags : gaza, palestine, israël, flottille, assaut | |  Facebook | | |

Commentaires

Excellente analyse.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 31/05/2010

(Dear Sir, I write in English as I mange in this language prose best when emotional).

NO !!!
There is NO reason that Israel in the first place was blocking these boats.
> And no matter what transpires ... Israel is NOT treating with respect the citizens of Gaza > SORRY - THIS ZIONIST IS NOT IMPRESSED WITH HIS HOMELAND'S
TREATEMENT OF ANOTHER PEOPLE WHO DESERVE FULL EQUALITY./


> http://ardanmichaelbluminenglish.blog.tdg.ch/

Écrit par : Ardan Michael Blum | 31/05/2010

(Dear Sir, I write in English as I manage in this language prose best when emotional).

NO !!!
There is NO reason that Israel in the first place was blocking these boats.
> And no matter what transpires ... Israel is NOT treating with respect the citizens of Gaza > SORRY - THIS ZIONIST IS NOT IMPRESSED WITH HIS HOMELAND'S
TREATEMENT OF ANOTHER PEOPLE WHO DESERVE FULL EQUALITY./


> http://ardanmichaelbluminenglish.blog.tdg.ch/

Écrit par : Ardan Michael Blum | 31/05/2010

Par analogie, nous sommes dans la situation, ou une tierce personne qui viendrait apporter des vivres à des personnes enlevées se fait abattre de sang froid par le ravisseur.

Mais évidemment, gardons-nous de toute conclusion hâtive, le livreur de vivre apportait sans doute aussi des armes, ce qui justifie sont exécution.

Laissons donc un peu passer le temps, pour nous rendre compte que le seul et unique coupable de ce bain de sang est le preneur d'otage et que justice sera rendue ... sauf que dans la vraie vie, il s'en tirera une fois de plus.

Écrit par : Djinius | 31/05/2010

Vous avez certainement raison de prendre un peu de distance , en plus cela vous sied bien, on prend à témoin Onfray puis Freud, tout cela singularise, ne pas se fourvoyer dans les blogs nauséabonds que votre journal abrite , et pourquoi pas mobiliser un cinéaste, ça peut toujours servir l'èvènement n'est finalement là que pour se positionner, faire un dernier petit effet , mais quand même, la 2ème armée du monde ne peut venir à bout d'une flotille de culs terreux(armés évidemment) sans les massacrer , vous croyez pas que vous forcez un tout petit peu le trait.

Écrit par : briand | 31/05/2010

La réflexion n’est plus une vertu, elle s’est muée en vice dans la société médiamercantile.

Les infos de 13h vidéo à l'appui et enfin ceux de 20h évènements filmés par hélicoptères nous ont bien éclairés et même vu les morts activistes palestiniens à la baisse soit 9 morts, 8 blessés militaires Israéliens dont deux très grièvement!

Cet affrontement était provoqué et voulu pour embraser à nouveau le moyen orient et pour ne pas changer, un déploiement de manifs dans le monde, hurlements "mort à Israël" et drapeaux Israéliens brûlés, et la condamnation des "gouvernements occidentaux" incapables de gouverner chez eux et faire face à la violence régnante (aucune mobilisation de gendarmes anti-émeute pour bloquer les attaquants du fourgon blindé à Marseille) Et personne à manifester sur les 30 à 50 musulmans ou européens déchiquetés tous les jours par des attentats en Afghanistan et en Irak?

Alors les condamnations non seulement nous sommes habitués mais on s'en tape!

Merci Jean-Noël Cuénod pour ce billet plein de bon sens et d'équité! Je salue en vous l'éthique journalistique!

Écrit par : Patoucha | 31/05/2010

Ce qui est réellement choquant, honteux et inadmissible c'est : l'incompétence des dirigeants de la planète entière à trouver une solution à un conflit crée par l'Occident! Ces hommes ainsi que certains politiciens (les têtes changent mais le fond reste le même!) se réunissent depuis "un siècle" aux frais de leurs contribuables, pour boire, manger et passer du bon temps ensembles! Ils ne font strictement Rien pour régler ce problème! Ce ne sont pas leurs enfants qui vivent dans la misère et la peur jour après jour, alors pourquoi s'en faire?!

STOP à l'hypocrisie des dirigeants malhonnêtes arabes, occidentaux, juifs et tous les autres! Ce sont eux qu'il faut incriminer! Et dire qu'ils sont sensés représenter l'élite de leurs pays respectifs!!! Il ne faut pas s'étonner dès lors de voir le peuple se défouler à qui mieux-mieux! Je suis vraiment dégoûtée!

Écrit par : zakia | 31/05/2010

Bonsoir. On peut prendre du recul et se rendre tout de même compte que le film que l'on nous donne à voir dans l'immédiateté contient des scènes de violence et de meurtres. d'agresseurs tombés du ciel, de pacifistes qui ne bougent pas, et deux trois activistes qui n'acceptent pas sans se battre de voir des soldats hyper armés prendre possession des bateaux, ceci en pleine zone hors territoriale. Si cela échappe aux yeux de certains, c'est à n'y rien comprendre. J'accepte que cette opération était une opération kamikaze en réponse à l'inaction des politiques internationales. Mais je n'accepte pas qu'Israël se permettent d'agresser des navires civiles qui ont entrepris une action humanitaire même si on sait bien que cette action contenait aussi un vecteur politique. Israël se permet n'importe quoi quand il veut, où il veut, tout autour de son territoire. A ce taux là, les Européens pourraient tout aussi bien agresser les bateaux de sans-papiers venant d'Afrique du Nord sous couvert que ce sont des terroristes qui viennent menacer l'Europe! Non. Gaza ne peut rester une terre maudite interdite et exclue du monde entier! Bonne soirée à vous.

Écrit par : pachakmac | 31/05/2010

@ zakia:
Ce qui est réellement choquant, honteux et inadmissible c'est de laisser Israel se foutre allègrement du droit international et de toutes admonestations votés contre eux par l'ONU! Ils prennent le devant et l'initiative de casser la gueule à tous ceux qui auraient la véléité de remettre en cause leurs métodes qui sont celles de plus grands bandits des temps modernes!

Écrit par : kleber | 31/05/2010

@Dollar

Bien sûr, on est tous payé par le Mossad et la CIA, que crois-tu?

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 01/06/2010

@ Franc:

C'est justement ce que l'un de mes a dit avant vous... mais comme vous pouvez le voir, le censure à frappé!!
Dites-donc, vous êtes "suspect" vous! Pas net?!? Pas censuré?!?

Écrit par : kleber | 01/06/2010

Maintenant Patoucha, tu dois la boucler jusqu'à nouvel ordre.

j'ai envi de mordre Israël, le terroriste d'état

Écrit par : mouchkito | 01/06/2010

@ Carlitos de Unamuno
Peut-être pas tous, mais certainement beaucoup. Les temps approchent où la vrtaie bataille, la définitive arrivera, plus vite qu'on ne le croit. Les USA contre les juifs... Serons-nous là pour voir ces temps de JUSTICE??

Écrit par : kleber | 01/06/2010

pachakmac là au moins vous vous dévoilez! Vous n'avez sûrement pas manqué mes commentaires sur le blog dont Haykel vous doit l'idée de porter le deuil à son blog?! Ayez l'honnêteté de visionner les vidéos dont je viens de laisser le site! Soyez courageux car vous allez vous sentir honteux au vu du "rapport" ci dessus en écho de tout ce qui a été avancé sans preuves!

Dormez bien!

Écrit par : Patoucha | 01/06/2010

La FOLLE DE CHAILLOT ISLAMISTE FOLLE DE DIEU 3ème du nom, l'excitée aux innombrables pseudos allez vous faire voir chez les Grecs! Vous donnerez des ordres chez vous pas chez nous. Vous n'avez pas encore réussi à nous "charianiser" et ce ne sera pas demain la veille Le Troll!

Allez du vent!

Écrit par : Patoucha | 01/06/2010

Jean-Noël Cuénod nous avons appris beaucoup au fil des heures. Je vous invite à visionner les vidéos sur drzz.infos, vues au JT de 20h sur FR2, dont les commentaires étaient édifiants sur cette flotille "humanitaire"!

Bonne nuit

Écrit par : Patoucha | 01/06/2010

C'est un peu comme les exécutions à Gaza, ils tuent après ils jugent !
Maintenant concernant tous les délires affichés sur ce blog, il y a une chose que je peux avancer, un coup d'état en Turquie n'est pas à exclure !

Écrit par : Corto | 01/06/2010

Néanmoins, à l'heure du GPS, les activistes ne semblaient pas être au courant qu'il naviguaient dans les eaux israélienne, mais les rumeurs diffamante, vont, de nos jours, plus vite que les faisceaux satellites !

Écrit par : Corto | 01/06/2010

Militants pacifiques !

http://www.youtube.com/watch?v=gYjkLUcbJWo

Écrit par : Corto | 01/06/2010

"Les USA contre les juifs... Serons-nous là pour voir ces temps de JUSTICE??"

Kleber, arrêtez tout de suite le LSD, les Extazy, Le K'Ran, "Mein Kampf" et "Les Protocoles des Sages de Sion"! @;-)

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 01/06/2010

bien evidemment, le temps de la réflexion est toujours nécessaire... toutefois, les temps ont changé et là où il fallait quelques jours ou quelques semaines pour prendre connaissance de la réalité d'une action, il ne faut désormais que quelques heures, si ce n'est quelques minutes, pour consulter les images, films, photo et commentaires... on peut donc légitimement prendre position sur de tels évènement beaucoup plus rapidement que par le passé...

ceci étant, bien qu'ayant toujours soutenu et défendu l'existence d'Israël, force est de constater que son rapport au droit international a toujours été, depuis sa création, particulier... enlèvement, assassinat par le MOSSAD, violation des résolution de l'ONU, embargo sur GAZA sans la moindre autorisation, et aujourd'hui intervention militaire sur un bateau civil en eaux internationales... face à l'escalade actuelle il me semble donc désormais nécessaire de taper du poing sur la table et de rappeler fermement à l'ordre l'ensemble des états et autres organisations concerncés...

Écrit par : matthieu | 01/06/2010

Un article intéressant concernant la dimention tactique de l'opération de Tsahal:

http://www.lefigaro.fr/international/2010/05/31/01003-20100531ARTFIG00686-le-mode-operatoire-des-commandos-de-marine-de-tsahal-en-question.php

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 01/06/2010

Avis à toute la population! Désormais le territoire israélien est celui représenté en vert sur la carte suivante:

http://www.carte-du-monde.net/images/cartedumonde_r2_c1.jpg

Écrit par : Vive Israël! | 01/06/2010

@Vive Israël

Mais oui bien sûr: Le grand complt sioniste, pardon, juif, mondial, on connaît, merci, rentrez chez vous.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 01/06/2010

Revenant sur cet intéressant article:

http://www.lefigaro.fr/international/2010/05/31/01003-20100531ARTFIG00686-le-mode-operatoire-des-commandos-de-marine-de-tsahal-en-question.php

Un militaire français décrivant les techniques normalement utilisées pour l'abordage mentionne ce point concernant l'utilisation d'armes non-létales:

"Jamais on ne tire à balles réelles, sauf quand l'un de nos hommes est dans une situation critique », explique le membre des forces spéciales."

Les militaires israéliens disposais d'armes non-létales (apparement certains d'entre eux avaient des équivalenent de paintball, voir lien ci-dessous), ceci dit les tires à balle réel semblent avoir commencé quand l'un d'eux se faisait sévèrement battre à la tête par un group d'activiste, et aussi après que certains militaire aient été dépouillée de leurs armes (létales)..

http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/israel-navy-commandos-gaza-flotilla-activists-tried-to-lynch-us-1.293089

Apparemment, donc, à part le débarquement depuis des hélicoptère et le choix des eux extra-territoriales qui semblent peu orthodoxe comparé au mode opératoire classique utilisant des bateaux en eaux terrtoriales, les militaires israéiens ont bien commencé à tirer quand plusieurs d'entre eux se sont retrouvés dans une situation critique. Ils ont donc de ce point de vue là suivi la procédure. Et le même incidant aurait pu survenir en eaux territoriales, après mûre réflexion ceci n'est pas l'élément clef de l'affaire. C'est le mode opératoire choisi, avec débarquement direct depuis des hélicoptères en exposant trop directement les soldats, qui me semble par contre critiquable.

Les activistes de leur côté ont tout fait pour déclencher le bain de sang: On ne s'en prend pas à des troupes d'élite de la sorte sans imaginer une riposte massive... et létale... Ceux qui se disent donc scandalisée aujourd'hui feraient bien de se demander pourquoi ils on réagit de la sorte, et surtout quelle organisation est derrière la mise sur pied de cette flotille...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 01/06/2010

De prime abord, je partage ton point de vue, Jean-Noël. Toutefois, il me semble qu'il peut être contrebalancé. Le temps peut effectivement jouer en faveur de la vérité, mais le contraire est vrai aussi. Prenons l'exemple du 11 septembre: dans un premier temps, pas de doute, il s'agit d'un attentat de fanatiques islamites. Puis, pour beaucoup, le doute s'installe au fur et à mesure d'un décryptage de l'événement (qui, forcément, fera apparaître des zones d'ombre)
Il est clair que dans le cas de l'assaut israélien, la bataille se joue désormais au niveau de l'opinion mondiale. On peut donc s'attendre à être soumis dans les prochaines semaines à un flot d'informations contradictoires. Dans ces infos, il y aura nécessairement de l'intox (provenant d'un camp comme de l'autre). Contrairement à ce qu'on veut nous faire croire, il est peu probable qu'une véritable enquête objective soit menée, dans le sens où "l'objectivité" d'un organisme supra-national - genre ONU - est toujours lié à des considérations politico-stratégiques. Je ne suis pas convaincu, au final, que la vérité sortira de ce qui va être révélé. D'autant plus que les opinions des uns et des autres sont déjà forgées - il suffit de parcourir les commentaires des journaux - et que toute information contrariant ces opinions sera considérée comme manipulée.

Écrit par : Lionel Chiuch | 01/06/2010

Lionel Chiuch

Vous avez très certainement raison aussi, je pense qu'il est plus que temps que ces hypocrites incompétents de dirigeants occidentaux, arabes et juifs se mettent à table et arrêtent d'e... le monde et de se creuser le cerveau pour arrêter l'effusion de sang innocent! Il faut que chaque partie respecte ses engagements! Il n'y a pas de raison que la pression soit uniquement sur les palestiniens (qui sont chez eux) et pas sur les israéliens, qui pour la plupart, ont atterri des quatre coins du monde pour arracher les palestiniens de leurs foyers et leur faire subir les pires humiliations! Israël doit cesser de se prendre pour un dieu tout puissant!

Écrit par : zakia | 01/06/2010

Hier, Place des Nation la manifestation contre Israël s'est métamorphosée en un rassemblement de nationalistes, Islamistes et réactionnaires.

Nous n'avons pas accepté une manifestation pour servir les nationalistes - Fascistes État turc.

Nous ne participerons pas manifestation et rassemblement organiser par les Collectif Urgent Palestine et Droit pour tous, deux association soutiens par l'état fascistes turc

Écrit par : souci | 01/06/2010

Zakia, alors même chose pour les arabes en Europe ?

Écrit par : Corto | 01/06/2010

CE qui risque de se passer, c'est un putsch militaire en Turquie, tous ces rapprochements de l'état turk avec l'Iran et les mouvances extrémistes ne plaisent pas du tout aux militaires !
A part ça rien de plus !!!

Écrit par : Corto | 01/06/2010

EDITORIAL Mardi 1 juin 2010
Israël, un pouvoir à la dérive

PAR PAR FRÉDÉRIC KOLLER
L’envoi d’un commando nocturne puis les déclarations à l’emporte-pièce des autorités israéliennes justifiant ce massacre donnent une fois de plus l’image d’un gouvernement israélien à la dérive et sourd à toute critique
En ouvrant le feu dans les eaux internationales sur des activistes pro-palestiniens de quarante nationalités transportant une aide humanitaire vers Gaza, Israël s’inflige un fiasco à la fois militaire, diplomatique et moral. Militaire, car de toute évidence soit les soldats israéliens étaient mal informés – comme ils le prétendent – sur la capacité de résistance des passagers du Marmara soit ils ont fait un usage totalement disproportionné de la violence – comme le soutiennent les responsables de la «flottille de la paix».

Une défaite diplomatique ensuite, car le gouvernement israélien s’isole un peu plus sur la scène internationale suite à un acte d’agression qui le met en situation de quasi-conflit avec la Turquie, l’un des rares pays musulmans dits «modérés» avec lequel il entretient des relations diplomatiques. Les condamnations ont fusé non seulement dans le monde musulman, mais également en Europe et à l’ONU, plusieurs Etats exigeant une enquête sur les circonstances de ce drame qui a coûté la vie à au moins dix personnes.

Une défaite morale enfin, car le recours à la force contre 700 militants se décrivant comme pacifiques et parmi lesquels on trouve des députés de plusieurs pays européens, un Prix Nobel de la paix et un rescapé des camps de concentration traduit l’incapacité d’Israël de convaincre le reste du monde de son bon droit autrement que par les armes.

S’il est légitime de s’interroger sur la nature exacte des liens avec le Hamas de l’ONG turque qui a affrété trois des six navires de la flottille, il est par contre absurde de qualifier de «terroriste» une action humanitaire bénéficiant d’un large soutien international. L’envoi d’un commando nocturne puis les déclarations à l’emporte-pièce des autorités israéliennes justifiant ce massacre donnent une fois de plus l’image d’un gouvernement israélien à la dérive et sourd à toute critique.



© 2009 LE TEMPS SA

Écrit par : Mr. Bean | 01/06/2010

Rien d'étonnant dans cette affaire...DEPUIS QUAND ISRAEL RESPECTE LES REGLES INTERNATIONALES?????

Écrit par : Lyonnais du 69 | 01/06/2010

"CE qui risque de se passer, c'est un putsch militaire en Turquie,"

Les turques ont dépassés les putschs, mais peut-être ont-ils besoins à des émissions comme par exemple «Libéralisons le cannabis»?

Écrit par : Jamal | 01/06/2010

"deux trois activistes qui n'acceptent pas sans se battre de voir des soldats hyper armés prendre possession des bateaux," Je vais changer de lunettes, en effet il m'a semblé voir plus d'une douzaine de "pacifistes" attaquer les soldats (qui manifestement ne s'attendaient pas à ce genre de réception) avec des bâtons (paraît-il en fer)les battre comme plâtre. essayer de les passer par dessus bord,enlever une arme à l'un des soldats et tirer contre eux, etc. Et on m'apprend qu'il n'y avait que DEUX OU TROIS!

Écrit par : Hakim | 01/06/2010

Corto je n'ai pas saisi votre allusion, mais si vous entendez que les arabes veulent spolier les européens de leurs terres, alors c'est sûr je suis contre! Vous vous trompez beaucoup sur mon compte et sur le compte de pas mal de musulmans! Je suis contre toute injustice et je ne serai jamais avec un injuste, même s'il est de ma communauté! Et vous savez pourquoi? Pas pour vous plaire ou plaire à n'importe quel autre personne, mais simplement parce que Dieu n'aime pas que l'on soit injuste même avec nos pires ennemis! Je suis pour l'équité et la justice pour tous et pas seulement pour certains -les forts- et pas pour les autres -les faibles-!

Et sachez cela : jamais une personne ou une communauté ou un pays injuste ne perdure! Dieu soutient un non croyant qui a subit une injustice contre un croyant injuste! Nous les humains, on peut dire tout ce qu'on veut, les mots partent par contre les actes restent! Et c'est selon nos actes et nos intentions qu'on sera jugés!

Continuez donc à parler... mais sachez aussi que votre amour pour Israël n'a d'égal que l'amour des palestiniens pour leur terre et celle de leurs ancêtres, sans compter l'amour de tous les musulmans pour leur troisième lieu saint!

Le seul choix raisonnable pour arrêter avant une catastrophe mondiale, c'est de se mettre sérieusement sur une vraie table de négociation avec des partenaires HONNETES et SERIEUX et PRAGMATIQUES de tous les côtés!

Bien sûr, il y a le choix de tous ceux qui adorent voir couler le sang et font tout leur possible pour attiser les tensions entre les gens, mais là aussi, vous n'êtes pas sans savoir que les musulmans n'ont pas peur de la mort! Et ne me parlez pas de Hamas que vous diabolisez à mort -car pour moi, même si je suis formellement contre les attaques qui visent des civiles (femmes, enfants, ...)- je les considères comme des résistants! Je refuse totalement de diaboliser des gens qui ont été élus démocratiquement juste parce qu'Israël et leurs alliés incontournables en ont décidé ainsi! Et sachez que c'est avec ses ennemis qu'on fait la paix!

Alors quel choix??????

Écrit par : zakia | 01/06/2010

Zakia, non seulement prendre les terres, mais égorger tous les non musulmans, voilà ce qu'enseignent les Imams de Gaza, si voulez des vidéo, quand vous voulez !


Selon la télévision « Al Arabiya », les Palestiniens de Gaza, qui dénoncent le blocus israélien qui les affame et qui se soulèvent contre l’attaque de la flottille de la paix, refusent aujourd’hui de recevoir la cargaison de cette flottille par voie terrestre, en transitant par le port d’Ashdod. Pour empêcher toute livraison d’armes ou de matériel militaire, Israël avait en effet proposé que l’aide humanitaire soit déchargée dans ses ports, que la nature de la marchandise soit vérifiée, puis livrer par camions à Gaza. Les activistes pro-palestiniens, européens et arabes, ont tenu à forcer le blocus et à provoquer l’armée israélienne. C’est du moins ce que confirme l’attitude du Hamas, qui refuse la marchandise par camions.

De la même façon, les Palestiniens dénonçaient le blocus égyptien et la fermeture de la frontière à Rafah. Aujourd’hui, le Caire a décidé d’ouvrir la frontière. Mais le Hamas a refusé de laisser passer les biens et les personnes prétextant que les conditions n’étaient pas réunies pour assurer la sécurité, promettant que le point de passage sera disponible demain. Cette attitude du Hamas prouve, si besoin était, que la population de Gaza est l’otage du Hamas, et que la misère des Palestiniens est encore et toujours le carburant de la campagne médiatico-politique.

Écrit par : Corto | 01/06/2010

Corto montez moi ces vidéos! Et n'oubliez pas de me montrer aussi des vidéos de rabbins fanatiques. J'en ai entendu qui prêchent de sacrés serments sur "la chasse de tous les chiens arabes par tous les moyens" et bien d'autres amabilités, et ce, en se basant sur le Talmud!

N'oubliez pas les vidés des imams car je ne crois que ce que je vois avec mes propres yeux et ce que j'entends avec mes propres oreilles!

Écrit par : zakia | 01/06/2010

Le problème Zakia, c'est que des Rabbins fanatiques, il y en a quelques centaines, tandis que des Imams allumés, ils se comptent en centaines de milliers !
Que les populations musulmanes n'ont plus beaucoup d'espoir au sein des dictatures elles sont exploitées et tyrannisées, regardez les massacres au quotidiens entre Chiites et Sunnites, en moyennes entre le Pakistan, l'Afghanistan, l'Irak et parfois l'Algérie, se sont des centaines de victimes par semaine !
Alors vouloir mettre dans la balances une poignée de follos contre des millions de chaïds potentiels, c'est juste risible.
En plus vous parlez de territoires, que dites vous concernant le million de Juifs qui ont dû fuir les pays musulmans ?
En tant que Musulmanes, votre devoir est de faire valoir la tempérance et la sérénité et ne pas sauté en l'air quand une affaire comme celle de cette flottille pas tout à fait pacifique à lieu.
Ce type d'embrasement ne va que faire des victimes musulmanes en plus de ce qu'il y en a déjà et pas à cause d'Israël, mais simplement à cause des dictateurs des pays arabes qui ne souhaitent pas voir monter la mousse !
Les pays arabes feraient bien de se libérer de leurs tyrans et arrêter de s'en prendre à Israël !
Vous verrez que je ne me trompe pas, malheureusement et il est à craindre que si cette hystérie continue de monter les réponses des gouvernements arabes vont prendre des mesures comme vous les avez déjà vues dans le passé !
Septembre noir, ce n'était pas Israël, entre 15'000 et 20'000 palestiniens massacrés en un weekend ! et dans le silence médiatique total !

Écrit par : Corto | 02/06/2010

La question de la création de l'Etat d'Israël aurait du logiquement permettre celle de la Palestine mais on ne peut pas refaire l'histoire et blâmer l'Occident aujourd'hui car aucun des politiciens n'a à porter cette décision lourde de conséquences. Après cette bavure, Israël devra faire des concessions sans aucun doute. Mais ce qui est incroyable c'est que les Etats et les populations sont soumis de plus en plus à la pression de minorités religieuses fanatiques juives et musulmanes qui décident de la politique à suivre : implantation de colonies, attentats terroristes par des kamikazes...La bande de Gaza vit sous le régime du Hamas et sa garde rapprochée qui est favorisée et vit bien et le reste de la population subit la politique intransigeante de ce Parti et vit plutôt mal et en Israël les rabbins orthodoxes et leurs fanatiques qui vivent au crochet de la société israélienne qui sont les fossoyeurs de la démocratie.

Écrit par : demain | 02/06/2010

"N'oubliez pas les vidés des imams car je ne crois que ce que je vois avec mes propres yeux et ce que j'entends avec mes propres oreilles!"

Zakia, vous nous devez déjà un étude et un commentaire complet de tous les Hadits mentionnant la lapidation ordonnée par le Prophète que je vous ai fournis texto avec toutes les références nécessaires, et on a toujours rien vu.

Alors moi je suis comme vous, je ne crois que ce que je vois et c'est bien légitime, cependant dans votre cas quand on vous montre vous vous retrouvez relgéguée aux abonnés absents et vous remettez ça plus tard.

Qu'il y ait des rabbins fanatiques, comme des curés, des prêtes, des prédicateurs, des écologites, des ultra-gauchistes, etc., on est clair avec ça.

Maintenant les ultra-orthodoxes juifs n'ont aucune forme d'influence dans les sociétés occidentales et ils ne visent en rien des choses comme la judaisation de l'Occident, vu que rentrer en judaïsme exige au minimum deux ans d'initiation sans garantie d'être accepté. Entrer en islam exige tout au plus 1 minute.

Le désir expansionniste des rabbins ultra-orthodoxe concerne une région très limités du monde (sauf pour els mordus des "Protocoles des Sages de Sion" qui nous rabbachent depuis un siècle des gros fantsames de complot juif mondial).

Les salafiste eux, en plus de vouloir reateurer un qualifat mort depuis belle lurette, veulent introduire la charia partout où il y a des musulmans... Donc de notre point de vue on ne peut pas mêttre els rabbins ultra-orthodoxes et les imams concernés sur le même niveau.

Alors je ne dis pas forcément que vous êtes une "néo-qualifatiste" pro-sharia, ni que vous êtes de facto affiliée à ces mouvements, je constate juste à l'oeuvre la langue de bois imposée par votre solidarité avec l'Oumma, qui entretien ce flou qui pousse certains à faire des amalgammes...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 02/06/2010

Carlitos, vous avez mis le doigt sur le problème, dans votre dernier commentaire, que j'approuve entièrement par ailleurs (ce qui est rare concernant le moyen-orient et les religions) :
"Le désir expansionniste des rabbins ultra-orthodoxe concerne une région très limitée du monde". Exact. Mais cette région très limitée est peuplée de gens qui sont là depuis longtemps et qui ne veulent pas en partir. Il est même probable qu'ils étaient déjà là à l'époque romaine, du moins une bonne partie d'entre eux qui sont des juifs, des chrétiens et des arianistes convertis à l'Islam. Idem sur l'ensemble du territoire d'Israël.
Au nom de quoi ces premiers habitants devraient-ils s'en aller pour laisser la place aux colons, dans le silence approbateur de la communauté internationale ? Je veux bien me battre pour des principes d'égalité, de justice, de liberté de pensée, etc... mais à condition que ces principes soient appliqués pour tous. Ce qui n'est pas le cas en Israël, puisque l'existence même de cet Etat repose sur la spoliation de ses habitants antérieurs, et ce sans qu'ils aient commis la moindre faute, contrairement aux européens qui ont inventé et/ou toléré le nazisme. Ou commercé avec lui.

Écrit par : Schlomo Lévy | 02/06/2010

"Mais cette région très limitée est peuplée de gens qui sont là depuis longtemps et qui ne veulent pas en partir."

De facto ce sont dans l'ordre:

- Le refus originel du monde arabe d'accepter la présence d'un Etat juif sur fond de frustrations coloniales
- Les guerres israélo-arabes successives
- Le panarabisme et l'invention des attentats suicide
- La pan-islamisme qui a définitivement scellé dans l'antisémitisme le refus de reconnaître Israël
- Certaines factions sionistes radicales partisanes du Grand Israël et une politique de colonisation par des ultra-orthodoxes radicaux, ce qui entraîne aujourd'hui un sérieux risque de pousée ultra-orthodoxe jusque dans la société israélienne.

Tout celà a rendu la chose impossible.

Maintenant même si je suis prêt à revenir sur les fautes israéliennes, qui sont multiples, il est clair qu'aujourd'hui les israéliens n'ont guère d'autre alternative que la guerre d'attrition contre Gaza et l'érection du Mur pour protéger durablement leurs civils des attentats suicides et de l'influence néfaste du Hamas. Est-ce la bonne approche? Je n'en sait rien. Mais si le Hamas triomphait ce serait pire que tout.

Et si je vois dans le camps pan-islamiste (Puisque TOUS les Etats voyous de la région, y compris la Turquie, se mêlent de ce conflit symboliquement clef) un seul soucis honnête de reconnaîre Israël comme Etat juif (ce que la Turquie d'Erdogan finira par nier), je condamnerais avec plus de fermeté le camp des faucons israéliens.

Mais en l'absence totale de tels signes sur un fond idéologique totalitaire dont on connaît les effets à Gaza (1), je suis bien obligé de choisir, de manière tranchée, mon camps, et en l'ocuurrence c'est Israël par la force des choses.

C'est la nouvelle configuration pan-islamique du problème, qui est devenue largement mondialisée et risque d'impacter nos sociétés de façon durable et dommageable, qui pousse des individus comme moi, anciennement de gauche et pro-palestinien, à inverser leur perception du problème. Surtout quand je pense à toutes ces années où j'ai condidéré Arafat comme un héro, alors que ce n'était qu'une ordure manipulatrice. Mais le pan-arabisme n'a jamais menacé nos sociétés de manière si flagrante que la pan-islamisme.

Le résultat est que je me retrouve aujourd'hui dans une position idéologique ouvertement "sioniste" (Encore que ne me sentant pas moi-même "sioniste"), quand bien même je ne suis pas juif et n'ai aucun lien affectif avec l'État hébreux.

La radicalisation des individus est en marche, et cette question polartise toutes les tensions, quand bien même certaines régions du monde, et le Darfour en est l'exemple le plus flagrant, mériteraient bien plus d'attention au vu du caractère proprement génocidaire de la situation. Mais là les Etats africains et Arabes, donc une grande part du monde musulmans, se taît! Préférant se concentrer sur "Israël la symbolique", avec des réactions mondiales disproportionnées, et des masses de gauchistes qui ne sont plus déarangés de défiler avec des fascistes...

Si les Etats arabes savaient parler à leur peuple, ils leur expliquerait quel serait l'intérêt pour eux de manitenir un Etat juif prospère dans la région. Si les islmaistes cessaeintd e s'en mêler, pour sûr, els bases d'une résolutuion pacifique par étape serait envisageable.

Seulement le monde arabe rêve d'uzne grande revanche historique sur Israël. Alors que peuvent faire les israéliens? Accepter un Israël déjudaisé dans lequel ils deviendront une minorité? Accepter de disparaître? Ils ont dans le fond le même dilemme que les Palestiniens, démographiquement ils sont cuits, et il ne leur reste plus que leur armée pour garantir leur subsistance.

Le blocage est total, et au bout du chemin on ne perçoit que le spectre de la tragédie.

(1) l'embargo n'étant de loin pas le seul fait conterdisant les principes relatifs aux Droits de l'Homme, par ailleurs, dans l'acceptation que nous en connaissons, ne sont pas reconnus par L'Organisation du Conseil Islmaique qui a édicté sa propre charte qui renvois à la Charia!),

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 02/06/2010

Sclomo, Carlito et Demain, vous oubliez qu'en 47 les peuples musulmans de la régions ont VENDU leurs terres aux Juifs sans compter les terres appartenant à des familles juive établies depuis des millénaires, que les musulmans de la région n'avaient qu'a, comme l'a fait Israël, créer un état, que les musulmans ne l'ont pas fait, ensuite ils se sont alliés avec les Jordaniens, les Egyptiens, les Irakiens et les Syriens avec le slogan d'anéantir le peuple Juif alors qu'ils venaient de signer des accord, ils ont attaqués le nouvel état à 100 contre un et ils ont perdus !
Il faut rappeler que des Juifs vivaient dans la régions, des Juifs qui n'ont jamais quittés cette terre, avant l'arrivée des survivants de la Shoa, il y avait 600'000 Juifs en Israël et 1'200'000 Musulmans.
Qu'en 48 des centaines de milliers de Musulmans ont fuis la région car ils pensaient être anéantis comme le promettaient les leaders de la ligue arabe ! "Nous allons exterminer tout ce que nous trouverons sur notre chemin" !
Ensuite pour parler de population "palestinienne" des centaines de milliers de passeports de réfugiés de l'onu se vendaient par des employés indélicats pour 400$ entre 67 et 80 dans tous les camps de Jordanie et du Liban, certains gradés de l'onu sont aujourd'hui quasi milliardaires !
Et pour finir, les discours politiques dans les pays arabes promettaient la mort des Juifs résidant dans ces pays, certaines de ces familles Juives étaient établies dans ces pays depuis bien avant l'avènement de l'islam !
1 million de Juifs ont dû quitter la plus part des pays musulmans et 700'00 sont venu en Israël !
Il faut aussi parler de tous ces faux palestiniens, j'en connais au moins 3 qui se disent palestiniens à Genève, un est 100% tunisien, les deux autres sont algériens, mais pour jouer aux martyrs auprès de la population Suisse, il se disent palestiniens !

Écrit par : Corto | 02/06/2010

ASSEZ DE MENSONGES
Aujourd’hui, je ressens un irrépressible besoin de me faire l’écho d’une vérité que semble hélas vouloir ignorer les médias européens, peut-être par naïveté, par angélisme, voire même par ignorance, par mode sans doute, probablement afin de ne pas aller contre le courant dominant en Europe et d’éviter de froisser certaines communautés.



Mais l’idée que l’on puisse nous prendre à ce point pour des benêts, en tentant de nous faire gober des couleuvres, m’est cette fois tout simplement insupportable, et je me dois de rappeler quelques points.



1. pourquoi y a-t-il un blocus maritime sur Gaza ?

Gaza est soumise à un blocus par l’armée israélienne, parce que Gaza est sous le contrôle du Hamas, un mouvement radical islamiste longtemps considéré comme une organisation terroriste, qui refuse à Israël son droit d’exister, qui a juré sa destruction, et qui lance régulièrement des attaques contre l’état hébreux. Israël impose désormais un blocus sur Gaza, afin d’éviter que le Hamas puisse s’armer plus qu’il ne le fait déjà, et de retarder autant que possible l’éclatement de nouvelles hostilités. Attention ! Israël autorise l’acheminement d’aides humanitaires sur Gaza, à conditions que ces dernières se déroulent dans le respect des règles de sécurité (débarquement dans le port d’Ashdod, contrôle des marchandises par les autorités israéliennes, etc..). Alors laquelle de ces deux options est-elle la moins mauvaise ? Une nouvelle guerre et son cortège de victimes ? ou un filtre maritime permettant de trier les armes de guerre des denrées, et d’éviter une nouvelle flambée de violence ?



2. pourquoi Israël a-t-il lancé une intervention sur la flottille dite « de la Paix » ?

Le projet de cette flottille dite « de la Paix » était connu des autorités israéliennes. C’est un mouvement islamiste turc, proche du Hamas et impliqué dans des opérations jihadistes, qui a organisé de convoi maritime. Durant près de trois semaines, les autorités israéliennes ont tenté de négocier avec les autorités turques, afin que ce convoi achemine son aide humanitaire dans le respect des règles de sécurité imposées par le blocus. Mais les Turcs ont refusé. Et comme le redoutaient les Israéliens, le convoi a tenté de forcer le blocus maritime sur Gaza, et ce malgré les sommations répétées de la marine israéliennes (voir sur YOUTUBE), contraignant ainsi les commandos israéliens à intervenir. Le but des militaires israéliens était de monter à bord des navires, surtout du vaisseau principal le MAVI MARMARA, et ce uniquement afin de convaincre le commandant de rebrousser chemin et d’accoster à Ashdod. Israël ne s’est jamais opposé à la livraison de l’aide humanitaire, pour autant que les marchandises soient au préalable contrôlées. Les autorités israéliennes autorisaient même les responsables de la pseudo « ONG » d’être présents durant tout le processus de contrôle et de livraison.



3. L’intervention israélienne était-elle disproportionnée ?

Les autorités israéliennes pensaient sans doute qu’une fois à bord des bateaux de l’ « ONG », les commandons israéliens se heurteraient à une résistance passive, à des crachats, voire à des jets de projectiles divers ou de peinture. Alors dans un souci d’image, et afin d’éviter des blessés inutiles, elles ont décidé de remplacer les pistolets-mitrailleurs de leurs commandos par des pistolets de paintball… et non, je ne plaisante pas… de paintball… Les films en ligne sur YOUTUBE le prouvent. En guise de réelles armes, les soldats n’étaient munis que de leur pistolet d’ordonnance, qu’ils ne pourraient utiliser qu’en ultime recours. Et lorsque ces commandos ont débarqué, un par un, sur le MAVI MARMARA, en descendant d’hélicoptères par des cordes, ils ont chacun été cueillis par 4 à 6 extrémistes armés notamment de barres de fer, de couteaux ou de sprays lacrymogènes, qui les ont lynchés et roués de coups. Après avoir été tabassé, un premier commando a été jeté sur un pont inférieur ; son crâne a été fracassé. Un autre a été poignardé. Puis, les militants se sont emparés de leurs pistolets d’ordonnance et ont fait feu sur les autres soldats israéliens, en blessant sept par balles. C’est n’est qu’à ce moment-là que la direction des opérations israéliennes a autorisé ses soldats à faire usage de leurs armes à feu pour sauver leur vie. Oui, des gens ont péri, et d’autres ont été blessé.



Mais de grâce, qu’on cesse de tenter de nous arracher des larmes en nous faisant croire que ce sont de pauvres humanitaires qui ont injustement été massacrés. Ces gens-là étaient des militants extrémistes armés qui ont déclenché les hostilités en premier, et dont le vrai but n’avait rien d’humanitaire, mais était certainement de provoquer l’incident et de se faire passer pour des martyres aux yeux d’une Europe trop naïve et trop faible pour pouvoir accepter cette réalité et pour la dénoncer. Si ces individus avaient réellement voulu venir en aide à Gaza, ils auraient accepté que leurs marchandises soient déchargées à Ashdod, et qu’elles puissent ainsi être livrée à la population palestinienne de Gaza. Non, ces gens ne recherchaient que l’affrontement.



Ah au fait, dernières nouvelles : devinez ce qui se cachait parmi les marchandises et autre denrées transportées par le convoi humanitaire « de la paix » : des tenues de combat, du matériel de vision nocturne, des gilets pare-balles en kevlar, etc…



Alors aujourd’hui, oui, j’en veux à cette armée israélienne… non pas d’avoir finalement ouvert le feu sur des extrémistes dangereux, oh ça non… Je lui en veux d’être naïvement tombée dans ce piège du politiquement correct, tellement préoccupée par l’image qu’elle pourrait donner et par ce que pourront bien penser de son intervention les donneurs de leçons occidentaux ; elle aurait pu opter pour la vraie intervention, celle dont elle est capable en réalité, une opération forte qui aurait pu dissuader les militants de déclencher les violences. Mais au lieu de cela, Tsahal a préféré envoyer ses hommes au lynchage, des hommes équipés de paintballs, dont les camarades n’ont eu ensuite d’autre choix que de tirer pour sauver leur vie.



Et aujourd’hui, la voici, la récompense pour avoir à la base voulu épargner des vies : des morts et des blessés quand même, de dangereux militants qui une fois de plus passent pour des victimes, encore plus de mépris d’une communauté internationale dont l’hypocrisie donne la nausée, et une Turquie soit disant laïque qui a enfin trouvé le prétexte pour rompre définitivement ses relations avec son ancien allié…



Et moi qui prie pour qu’un jour l’Occident ouvre à nouveau les yeux, avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’Israël, l’unique et dernier rempart face aux extrémistes islamistes, ne tombe, abandonné par les lâches et les candides que nous sommes.

Écrit par : MIKE BERKER | 02/06/2010

Autre chose, tous les intervenants pro-hamas sur les blogs de la tdg, ne sont pas palestiniens mais algériens et marocains, qu'ils parlent de la gabegie sociale des pays d'où ils viennent !
Comme à la manif d'hier, que des tunisiens, algériens, marocains, égyptiens, je n'y ai pas vu un seul palestinien !
Pourtant à Genève vivent quelques centaines de palestiniens !
1. Ils ne supporte pas, bien au contraire, tout ce qui touche au hamas !
2. Ils savent très bien que même l'olp est totalement corrompue
3. Ceux qui vivent de cette corruption, restent très discrets !
4. les avoir des membres des gouvernements successifs de l'olp à Genève sont supérieurs à 35 milliards de Chf. ! ! !

Écrit par : Corto | 02/06/2010

Carlos, permettez moi d'intervenir. C'est la création même de l'Etat d'Israël qui fut une erreur sur laquelle il faudra bien revenir. Mieux vaudrait le faire pacifiquement, si l'on ne veut éviter un bain de sang. La France de 40 millions d'habitants de 1960 a su intégrer 1,5 millions de pieds noirs. Le monde occidental ne peut-il pas réintégrer 7 millions d'israéliens bien formés (souvent double nationaux) et partageant nos valeurs ?
Ma proposition peut vous paraître monstrueuse, mais nettement moins que son alternative: une guerre à outrance, à 1 contre cent, avec armement atomique de part et d'autres et de toute manière la quasi impossibilité pour Israël de s'en servir, sauf à s'auto-vitrifier vu l'exiguïté de son territoire.
Bien sûr qu'en cas de nouvel exode, le Moyen orient y perdra. Et nous y gagnerons. Mais franchement, si n'importe qui, même sous l'égide de l'ONU, avait débarqué chez vous, en Suisse en Espagne ou au Brésil, pour y créer de toute pièce un Etat ceci, ou cela, qui ne vous corresponde pas, et bouleverse vos modes de vie, vous auriez réagi comment ? Vous auriez été d'accord ?
La justification religieuse n'est pas pertinente, dans un monde laïc ou multi-confessionnel. Elle le reste en revanche dans la logique islamiste. Il faut se défendre contre l'intégrisme, mais ici, chez nous en occident, pas chez eux, au moyen-orient. Laissons les forces de progrès faire leur oeuvre, lentement mais sûrement, au sein du monde musulman. Ne les condamnons pas à être considérées comme des traîtres parce que préservant une situation objectivement injuste: l'expropriation et l'expulsion par la force des habitants autochtones pour laisser la place à l'état d'Israël et à ses nouveaux habitants.

Écrit par : Philippe Souaille | 02/06/2010

"C'est la création même de l'Etat d'Israël qui fut une erreur sur laquelle il faudra bien revenir."

Bienvenue dans le rapport de la CICAD pour 2010, qui va citer votre phrase comme indicateur grave de l'antisémitisme en Suisse.

Écrit par : Djinius | 02/06/2010

Philippe,

Nous avons déjà eu cette discussion, et je crois, malgré toute l'amitié que je vous porte, qu'il est inutile de la recommencer ici...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 02/06/2010

@MIKE BERKER

"Ah au fait, dernières nouvelles : devinez ce qui se cachait parmi les marchandises et autre denrées transportées par le convoi humanitaire « de la paix » : des tenues de combat, du matériel de vision nocturne, des gilets pare-balles en kevlar, etc…"

info intéressante à moins que ce ne soit qu'intox , voire peut-être "infox" ? ça vient D'OÙ ? (citez vos SOURCES svp)

trop facile aussi d'aller raconter que la terre est carrée ... :-(

Écrit par : sylvidre | 02/06/2010

@Sylvidre

Mes sources sont sûres, je vous le garantis, et l'info sera prochainement reprise par les médias...

Je ne me risquerais jamais à affirmer quelque chose qui n'est pas vérifiable, au risque de discréditer la totalité de mes arguments.

Patience, l'info ne va pas tarder à être confirmée.

Écrit par : MIKE BERKER | 02/06/2010

MIKE: vous avez oublié de mentionner les bombes atomiques qu'ils allaient livrer à ces ultraterroristes Hamas et cie. pour vitrifier tous les infidèles.

Pas besoin de source, on vous croit sur parole ...

Écrit par : Mr. Bean | 02/06/2010

@MIKE BERKER

Les vidéos nous le démontrent suffisamment, contrairement à celle ciblée, aux propos mensongers à outrance ou chacun y va avec le micro à la main, que l'on passe dans les blogs islamistes au double langage selon où on poste!

MIKE BERKER, vous devriez poster votre message dans tous les blogs qui ont repris ce sujet pour les alimenter d'une manière partiale, pour certains, reprenant tout ce qui est dit contre Israël et faisant fi de la vérité pas bonne à entendre et qui contrarie leur haine(critique) viscérale des Juifs, qui invoquent des "amis" Juifs pour justifier leurs dérivent et cette avalanche d'excitation collective dont cette plate-forme s'est faite championne s'agissant d'Israël, comme celui qui ne réagit pas quand on traite ses compatriotes de SOUS-CHIENS mais prend des libertés pour solutionner le cas des Juifs Israéliens? Mais INCAPABLE de trouver dans son PAYS D'ACCUEIL une "solution" du cas de l'otage suisse de kadafi....

QUI ETES-VOUS ET DE QUEL DROIT Philippe Souaille vous permettez-vous de disposer des Juifs et de leur ETAT? Je comprends mieux à présent votre commentaire provocateur du 23 septembre 2009 chez Hommelibre:

"A part ça, Patoucha reconnait au moins qu'elle se sent investie d'une mission. On aimerait en savoir plus sur la nature de celui, celle ou ceux qui la lui ont confiée ? Sont-ce des voix intérieures, la lettre circulaire d'une ambassade d'un pays étranger aux membres et sympathisants, ou est-elle carrément mandatée dans un cadre professionnel, puisqu'elle précise ne pas agir par désoeuvrement" ?

auquel j'ai répondu:

(...) Et vous? de quelle mission vous sentez-vous investi lorsque ces mêmes islamistes s'en prennent aux athées? Et à quoi dois-je vos sous-entendus et cette intervention étonnante?

Au risque d'être désagréable, Philippe Souaille, il vaut mieux que nous en restions là!

Cette terminaison est toujours valable!

Je ne vous salue pas le missionnaire anti-Israël tant votre antisémitisme est innommable!

Écrit par : Patoucha | 02/06/2010

Un soldat : « Quand on est confronté à toutes ces barres de fer, on comprend que la mort n'est plus très loin, et on est obligé de réagir. C'est une foule qui s'est jetée sur nous, sans arrêt. Elle a créé la confrontation physique. »

Le premier soldat raconte : « Je pensais que le jeune homme (soldat) blessé était mort au milieu de la foule. Ils l'avaient brisé et piétiné. Ils l'avaient lynché. On a pu arriver jusqu'à lui, il était désarticulé. Notre commandant a pris une balle dans la jambe : il y a deux orifices, la balle est ressortie ; et un autre jeune soldat a pris une balle dans le ventre, ses bras sont tout fracturés et son visage complètement éclaté ».



Mensonge et hypocrisie

Combien le monde est hypocrite et/ou aveugle, ainsi que ses médias ! Lorsqu'en Égypte, des Musulmans extrémistes ont attaqué une église copte faisant 14 blessés, lorsque 300 autres musulmans ont lancé des pierres contre une autre église, pillant 17 maisons chrétiennes... Lorsqu'en Somalie, des islamistes tuant un leader chrétien, ont jeté son corps aux chiens.. lorsque le 7 mars 2010 à Jos au Nigeria, durant 3 heures la nuit, des centaines de chrétiens, des femmes et des enfants, ont été massacrés à la machette... personne ne s'en est ému, aucun média n'en a fait de gros titres, et l'Union Européenne n'a pas saisi le Conseil de sécurité. On peut alors comprendre que ces "forceurs de blocus de Gaza" se faisant passer pour des faiseurs de paix ne font que manipuler le monde pour parvenir à leurs fins : la destruction d'Israël.


A chacun de se forger une vraie conviction...

Écrit par : Hakim | 02/06/2010

"Flotille de la paix" : nouvelles vidéos -

Avertissement ! Les vidéos que nous vous montrons aujourd'hui, ainsi que celles que nous avons publié avant hier soir risquent de disparaître de YouTube.


Les pro palestiniens exercent de grosses pressions pour que ces vidéos, qui contredisent leur version des faits, soient retirées de la circulation. La guerre des images de ce coup monté de toutes pièces, destiné aux médias complaisants et aux dirigeants politiques peu soucieux de vérité lorsqu'Israël est impliqué, s'est retournée contre leurs auteurs.


Les occupants du Mavi Marmara étaient armés. On sait maintenant qu'il s'agissait de terroristes. Dans l'enregistrement audio suivant, deux soldats se retrouvent sous leur feu :

- " ils arrivent de tous les cotés ! Il faut nous évacuer !"

- " armes véritables ! armes véritables !"

- " ils ont des armes ?!"

- " oui, des vraies armes !"

- " ils nous tirent dessus !"

- " il y a des tirs réels en bas !"

- " tirs réels en dessous !"

- " tire lui dessus, où est il ?"

- " impossible "

Dans la vidéo ci dessous, on entend le supérieur donner l'ordre au soldat, calmement, de descendre sur le bateau. Le ton de sa voix est on ne peut plus clair : il s'attend à trouver une bande de babas cool en train de chanter Hare Krishna. On apprendra plus tard que les premiers soldats étaient équipés de fusils paint ball. Ils n'avaient pas même de pistolets à balles en caoutchouc, ni de paralyseurs ou de gaz lacrymogènes.

Le commandant au premier soldat, d'une voix calme :

"descends comme ça, c'est bien, tout doucement"

"va un peu plus doucement"

"c'est très bien ! (s'adressant à une autre personne, toujours d'une voix très calme) : à quel endroit sont nos bateaux ?

Quelqu'un lui répond, toujours calmement : "ils sont là bas, tu les vois ?"


Soudainement, tout bascule. Sa voix panique :

"ils se battent !"

"Attention !!!! Il a un couteau !!! Derrière toi !!!!"

"Là ! Ils viennent de jeter un soldat par dessus bord"

"Ils sont en train de le mettre en pièces !"

"Qui est mi en pièces ?"

"le soldat, sur le toit "

Ci dessous, le témoignage d'un soldat, juste après l'attaque.

-"nous étions stabilisé au dessus du bateau. Il y avait quinze homme en bas. Ils ont attrapé un de nos hommes, et l'ont attaché à une des antennes. On est descendu avec une autre corde, un par un, et chaque homme qui descendait était attendu par trois ou quatre attaquants. Ils étaient juste en train de commencer à le frapper tous ensemble, de l'écarteler, c'était un vrai lynchage. Chaque soldat qui descendait était pris par un groupe, séparément. Ils avaient des barres de fer, des couteaux, des bouteilles de verre et des frondes. A un moment, il y a eu des tirs. Ils ont commencé à tirer, deux types. Ils avaient des armes réelles. D'autres types ont commencé à me battre avec des barres de fer, et en tentant de me protéger, je pense que je me suis cassé le bras. Aucun d'entre nous n'avait d'armes à la main. Je n'avais même pas d'arme à la main."

- Quoi ?

- On n'avait pas d'arme en mains. Nous étions les mains vides. Nos armes étaient dans notre dos en bandoulière. Et il faut préciser que nous n'avions pas d'armes de dispersion. C'était des fusils paint ball.

- ils tiraient des vraies munitions. Ils tiraient à balle réelle. Balles réelles.

- ils s'étaient préparés au combat, ils étaient là pour combattre. Nous étions venus pour mettre les choses au point, leur parler, tenter de les convaincre de décharger les bateaux.

- ils étaient juste... tout ceux qui ont accosté sur le bateau se sont fait prendre comme par une tempête. Ils sont arrivés et se sont jetés sur nous.

- il y a des soldats, ils les ont jetés par dessus bord depuis le pont supérieur.

- j'ai fouillé un des types. Il portait deux couteaux, deux couteaux pour la même personne ! Un couteau pliable, et un long comme une tige. Dans l'autre poche, il avait un spray de gaz lacrimogène et un de gaz au poivre.

La vidéo suivante montre que l'armée s'attendait à un groupe de pacifistes.

Le militaire donne l'ordre au bateau de se détourner vers le port d'Ashdod ou les marchandises seront livrées à Gaza par camion. (ce qui a été effectivement fait)

Réponse du bateau : NEGATIF

Les archives commencent à faire surface. Pas celles venant d'Israël ni des Etats Unis, mais celles du gouvernement Turc lui même.

L'organisation humanitaire IHH à la tête de la "flotille de la paix" n'est en fait qu'une organisation semi souterraine terroriste, aux ramifications troubles, et qui finance d'autres organisations terroristes.

Ses dirigeants ont été arrêtés une première fois le 5 décembre 1997 par la police Turque, suite à une affaire de vente d'arme. La police Turque déclarait avoir trouvé, dans leurs locaux, "des objets troublants pour une organisation humanitaire" : des explosifs, deux bâtons de dynamite, des instructions pour confectionner une bombe, et un drapeau du Jihad.

Selon le rapport d'un magistrat français, cité dans le dossier de l'Institut Danois d'Etudes Internationales en 2006, spécialiste du contre espionnage, et qui était chargé du procès de l'IHH, "il apparaît que l'activité principale de cette organisation, sous couvert d'œuvre humanitaire, était de recruter des vétérans de l'armée pour s'engager dans la guerre Sainte en Afghanistan, en Bosnie et en Tchéchénie, et de renverser le régime turc pour instaurer un état islamique régit par la Sharia. En particulier, certains de leurs membres étaient envoyés dans des pays musulmans en guerre afin d'acquérir l'expérience du combat."

En août 1999, le gouverneur d'Istambul déclarera au Washington Post qu'il a fait geler les comptes bancaires de l'IHH suite aux fortes suspicion d'activités criminelles.

La vidéo suivante montre le chargement de l'aide humanitaire des bateaux de la flotille de la paix, dans les camions qui les ont livrés hier à Gaza. Le port était organisé depuis plusieurs jours dans l'attente de la flotille. Cela démontre, au passage, que les autorités israéliennes avaient bel et bien l'intention de livrer ces marchandises à Gaza, mais seulement après en avoir vérifié le contenu, pour s'assurer qu'aucunes armes n'étaient cachées.

Le constat du contenu des bateaux est consternant.

D'après le Colonel Moshe Levi commandant en chef de la liaison avec Gaza, "nous avons travaillé non stop durant les dernières 24 heures pour charger trois bateaux sur les camions, et il apparaît que ce qui était à bord n'est d'aucune utilité pour les habitants de Gaza (à qui Israël livre chaque semaine des milliers de tonnes d'aide humanitaire, voir les rapports publiés sur drzz.info)

- marchandises avariées et inutilisables.

- Médicaments aux dates périmées, et d'autres chargés en vrac au point qu'ils sont inutilisables.

- biens de consommation et équipement dont Gaza ne manque pas, et qui ne correspondent pas à la demande des habitants.

- chaises roulantes électriques (rappelons que Gaza se plaint de manquer d'électricité et d'infrastructures. Pour une chaise roulante électrique, il faut des trottoirs, des routes et... de l'électricité)

De plus, les bateaux étaient partiellement vides. Le contenu des trois premiers bateaux a été chargé sur vingt camions seulement. A rapprocher de la taille des bateaux, et du tableau suivant, qui détaille les livraisons d'aide humanitaire par Israël pour la semaine du 23 au 27 mai dernier.

livraisons gaza
http://img.over-blog.com/500x112/0/56/18/16/jpg/livraisons_gaza.jpg

Jean-Patrick Grumberg pour drzz.info

Écrit par : Patoucha | 02/06/2010

Est-il possible de nous virer les copier/coller de Patoucha qui n'apportent rien à la discussion alors qu'elle pourrait se contenter d'insérer des liens ? merci.

Écrit par : Djinius | 02/06/2010

@ Patoucha,

Faites des copiers-collés qui vont dans le sens de Djinius en signant avec un autre pseudo. Vous verrez que le copier-coller va lui devenir très intéressant.

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2010

Et pour ceux que je contrarie leur copiage éhonté pour insulter Israël, j'allonge mes copier/coller de témoignages pour descendre d'une part, vos mensonges haineux éructés à longueur de blogs et d'autre part, mettre l'église au milieu du village et non à sa place les manifs islamistes ni les minarets....

"Flotille de la paix" : nouvelles vidéos -

Avertissement ! Les vidéos que nous vous montrons aujourd'hui, ainsi que celles que nous avons publié avant hier soir risquent de disparaître de YouTube.


Les pro palestiniens exercent de grosses pressions pour que ces vidéos, qui contredisent leur version des faits, soient retirées de la circulation. La guerre des images de ce coup monté de toutes pièces, destiné aux médias complaisants et aux dirigeants politiques peu soucieux de vérité lorsqu'Israël est impliqué, s'est retournée contre leurs auteurs.


Les occupants du Mavi Marmara étaient armés. On sait maintenant qu'il s'agissait de terroristes. Dans l'enregistrement audio suivant, deux soldats se retrouvent sous leur feu :

- " ils arrivent de tous les cotés ! Il faut nous évacuer !"

- " armes véritables ! armes véritables !"

- " ils ont des armes ?!"

- " oui, des vraies armes !"

- " ils nous tirent dessus !"

- " il y a des tirs réels en bas !"

- " tirs réels en dessous !"

- " tire lui dessus, où est il ?"

- " impossible "

Dans la vidéo ci dessous, on entend le supérieur donner l'ordre au soldat, calmement, de descendre sur le bateau. Le ton de sa voix est on ne peut plus clair : il s'attend à trouver une bande de babas cool en train de chanter Hare Krishna. On apprendra plus tard que les premiers soldats étaient équipés de fusils paint ball. Ils n'avaient pas même de pistolets à balles en caoutchouc, ni de paralyseurs ou de gaz lacrymogènes.

Le commandant au premier soldat, d'une voix calme :

"descends comme ça, c'est bien, tout doucement"

"va un peu plus doucement"

"c'est très bien ! (s'adressant à une autre personne, toujours d'une voix très calme) : à quel endroit sont nos bateaux ?

Quelqu'un lui répond, toujours calmement : "ils sont là bas, tu les vois ?"


Soudainement, tout bascule. Sa voix panique :

"ils se battent !"

"Attention !!!! Il a un couteau !!! Derrière toi !!!!"

"Là ! Ils viennent de jeter un soldat par dessus bord"

"Ils sont en train de le mettre en pièces !"

"Qui est mi en pièces ?"

"le soldat, sur le toit "

Ci dessous, le témoignage d'un soldat, juste après l'attaque.

-"nous étions stabilisé au dessus du bateau. Il y avait quinze homme en bas. Ils ont attrapé un de nos hommes, et l'ont attaché à une des antennes. On est descendu avec une autre corde, un par un, et chaque homme qui descendait était attendu par trois ou quatre attaquants. Ils étaient juste en train de commencer à le frapper tous ensemble, de l'écarteler, c'était un vrai lynchage. Chaque soldat qui descendait était pris par un groupe, séparément. Ils avaient des barres de fer, des couteaux, des bouteilles de verre et des frondes. A un moment, il y a eu des tirs. Ils ont commencé à tirer, deux types. Ils avaient des armes réelles. D'autres types ont commencé à me battre avec des barres de fer, et en tentant de me protéger, je pense que je me suis cassé le bras. Aucun d'entre nous n'avait d'armes à la main. Je n'avais même pas d'arme à la main."

- Quoi ?

- On n'avait pas d'arme en mains. Nous étions les mains vides. Nos armes étaient dans notre dos en bandoulière. Et il faut préciser que nous n'avions pas d'armes de dispersion. C'était des fusils paint ball.

- ils tiraient des vraies munitions. Ils tiraient à balle réelle. Balles réelles.

- ils s'étaient préparés au combat, ils étaient là pour combattre. Nous étions venus pour mettre les choses au point, leur parler, tenter de les convaincre de décharger les bateaux.

- ils étaient juste... tout ceux qui ont accosté sur le bateau se sont fait prendre comme par une tempête. Ils sont arrivés et se sont jetés sur nous.

- il y a des soldats, ils les ont jetés par dessus bord depuis le pont supérieur.

- j'ai fouillé un des types. Il portait deux couteaux, deux couteaux pour la même personne ! Un couteau pliable, et un long comme une tige. Dans l'autre poche, il avait un spray de gaz lacrimogène et un de gaz au poivre.

La vidéo suivante montre que l'armée s'attendait à un groupe de pacifistes.

Le militaire donne l'ordre au bateau de se détourner vers le port d'Ashdod ou les marchandises seront livrées à Gaza par camion. (ce qui a été effectivement fait)

Réponse du bateau : NEGATIF

Les archives commencent à faire surface. Pas celles venant d'Israël ni des Etats Unis, mais celles du gouvernement Turc lui même.

L'organisation humanitaire IHH à la tête de la "flotille de la paix" n'est en fait qu'une organisation semi souterraine terroriste, aux ramifications troubles, et qui finance d'autres organisations terroristes.

Ses dirigeants ont été arrêtés une première fois le 5 décembre 1997 par la police Turque, suite à une affaire de vente d'arme. La police Turque déclarait avoir trouvé, dans leurs locaux, "des objets troublants pour une organisation humanitaire" : des explosifs, deux bâtons de dynamite, des instructions pour confectionner une bombe, et un drapeau du Jihad.

Selon le rapport d'un magistrat français, cité dans le dossier de l'Institut Danois d'Etudes Internationales en 2006, spécialiste du contre espionnage, et qui était chargé du procès de l'IHH, "il apparaît que l'activité principale de cette organisation, sous couvert d'œuvre humanitaire, était de recruter des vétérans de l'armée pour s'engager dans la guerre Sainte en Afghanistan, en Bosnie et en Tchéchénie, et de renverser le régime turc pour instaurer un état islamique régit par la Sharia. En particulier, certains de leurs membres étaient envoyés dans des pays musulmans en guerre afin d'acquérir l'expérience du combat."

En août 1999, le gouverneur d'Istambul déclarera au Washington Post qu'il a fait geler les comptes bancaires de l'IHH suite aux fortes suspicion d'activités criminelles.

La vidéo suivante montre le chargement de l'aide humanitaire des bateaux de la flotille de la paix, dans les camions qui les ont livrés hier à Gaza. Le port était organisé depuis plusieurs jours dans l'attente de la flotille. Cela démontre, au passage, que les autorités israéliennes avaient bel et bien l'intention de livrer ces marchandises à Gaza, mais seulement après en avoir vérifié le contenu, pour s'assurer qu'aucunes armes n'étaient cachées.

Le constat du contenu des bateaux est consternant.

D'après le Colonel Moshe Levi commandant en chef de la liaison avec Gaza, "nous avons travaillé non stop durant les dernières 24 heures pour charger trois bateaux sur les camions, et il apparaît que ce qui était à bord n'est d'aucune utilité pour les habitants de Gaza (à qui Israël livre chaque semaine des milliers de tonnes d'aide humanitaire, voir les rapports publiés sur drzz.info)

- marchandises avariées et inutilisables.

- Médicaments aux dates périmées, et d'autres chargés en vrac au point qu'ils sont inutilisables.

- biens de consommation et équipement dont Gaza ne manque pas, et qui ne correspondent pas à la demande des habitants.

- chaises roulantes électriques (rappelons que Gaza se plaint de manquer d'électricité et d'infrastructures. Pour une chaise roulante électrique, il faut des trottoirs, des routes et... de l'électricité)

De plus, les bateaux étaient partiellement vides. Le contenu des trois premiers bateaux a été chargé sur vingt camions seulement. A rapprocher de la taille des bateaux, et du tableau suivant, qui détaille les livraisons d'aide humanitaire par Israël pour la semaine du 23 au 27 mai dernier.

livraisons gaza
http://img.over-blog.com/500x112/0/56/18/16/jpg/livraisons_gaza.jpg

Jean-Patrick Grumberg pour drzz.info

Écrit par : Patoucha | 02/06/2010

@Hakim

Lol Une véritable gangrène que ces antisémites! Incroyable que les Juifs leurs soient restés en travers la gorge comme une lame de fond? Mais comment est donc née cette jalousie? Ils en voudraient à Jésus d'être Juif pour les uns et pas arabe pour les autres?

Jean-Noël Cuénord, ne pouvez-vous plancher sur ce sujet et qui sait? nous apporter la réponse!

NB: Je me suis trompée de "copier/coller" aussi, si vous pouviez effacer le doublon de l'article qui nous éclaire sur la véritable intention de cette "Marche sur Israël" sous le mensonge de "Flottille humanitaire"?! Je vous en remercie!

Écrit par : Patoucha | 02/06/2010

Une réponse claire sur l'arraisonnement de la "Flottille humanitaire"


De Sami El Soudi publié sur le site de Menapress

(...)

« Disons les choses les plus importantes, celles qui permettent de comprendre une situation : il n’y a aucune pénurie dans le califat (Gaza), ni de denrées de base, ni de carburant, ni de matériel médical, pas plus que de biens de consommation courants, qui ne sont pas de première nécessité.

Le ferry turc Mavi Marmara transportait 10 000 tonnes d’aide humanitaire et de matériaux divers vers la Bande. Israël a, de son côté, acheminé des millions de tonnes de marchandises vers la même destination, permettant ainsi à une population d’un million trois cent mille personnes de vivre correctement depuis janvier 2009 jusqu’à présent.

L’Egypte et Israël, et non pas Israël uniquement, ont décidé d’un blocus sur l’approvisionnement des marchandises permettant de confectionner des armes ou des constructions fortifiées à usage militaire.

Les matériaux nécessaires à la construction ne sont pas sujets à l’embargo, mais ils sont livrés par projet, selon une quantification préalablement établie.

L’Egypte a interdit tout transit de militants pro-islamistes par son territoire, après que les membres d’une caravane maritime précédente, autorisés à débarquer à El-Arish dans le Sinaï, y ont déclenché des émeutes, coûtant la vie à un policier.

Pour sa part, l’Etat hébreu permet et encourage la fourniture d’aide à Gaza, à la condition que le matériel soit débarqué et contrôlé dans le port d’Ashdod, avant d’être acheminé par routage vers la Bande.

Au vu de ces éléments, la flottille, qui battait pavillon turc, ne poursuivait aucun objectif humanitaire digne de ce nom. Comme ses instigateurs l’avaient annoncé dimanche, leur but réel consistait à forcer le blocus imposé au Hamas.

Certains observateurs se demandent aujourd’hui quelle est la raison qui a poussé les Israéliens à empêcher les six embarcations arraisonnées de se rendre à Gaza, avançant que l’enjeu ne valait pas l’écho médiatique très négatif suscité par leur appontage, ni les blessures et les morts infligées lors de l’opération.

A question claire réponse claire : le projet affiché par les perceurs de blocus, avec la bénédiction de la Turquie, de l’Iran, d’Al-Qaeda, du Hamas et des Frères musulmans, consistait, suite à cette mission, à établir un pont maritime continu avec Gaza. D’autres navires sont déjà en cours d’affrètement. »

Écrit par : Patoucha | 02/06/2010

1- La caution humanitaire ?

Le propriétaire du navire sur lequel se sont produits les incidents, le Mavi Marmara est une ONG turque l’IHH (Insani Yardim Vakfi, "le fonds humanitaire de soutien"). Un rapport du Centre d'Information sur les Renseignements et le Terrorisme daté du 26 mai 2010, soit 5 jours avant l’incident est consacré à l’ IHH, le titre de ce rapport est le suivant : « IHH, qui joue un rôle central dans l'organisation de la flotte vers Gaza, est un fonds de secours humanitaire turc à orientation anti-occidentale islamique radicale. En plus de ses activités philanthropiques légales, il soutient des réseaux islamiques radicaux, y compris le Hamas et, du moins dans le passé, des éléments du jihad mondial. » Lire le rapport complet du CIRT sur l IHH.

« L'orientation d'IHH est radicale islamique ainsi que anti-américaine et l'organisation est proche des Frères Musulmans (le mouvement-mère du Hamas). » Lire ou relire la Charte du Hamas.

Une organisation controversée à l’origine de la flottille pour Gaza article de France 24 du 2 juin 2010

2-Le comportement des forces armées ?

Le Président de l’Etat Shimon Peres a exprimé sa fierté mardi 1er juin, aux soldats de la marine qui ont participé à l’arraisonnement des navires de la flottille de Gaza et qui ont agi de manière inhabituellement humaine.
« Pourquoi ont il été battus ? Car ils ne voulaient tuer personne. Toute autre armée aurait sortie son arme et tiré. Ici nous avons vu des soldats exemplaires qui ont préféré être blessés eux-mêmes plutôt que de blesser qui que ce soit d’autre. »



3 – La légalité du blocus martime

Un blocus maritime est engagé sur la côte de Gaza. Ce blocus est imposé car une situation de conflit armé existe entre Israël et le régime du Hamas qui contrôle Gaza et qui bombarde constamment des cibles civiles dans le sud d'Israël avec des armes clandestinement acheminées aussi par voie maritime.

Le blocus de Gaza est une mesure légitime et reconnue par le droit international en cas de conflit armé.

Au vue de l'intention publiquement déclarée des participants de la flottille de violer le blocus naval, Israël a exerce son droit conformément à la loi internationale qui l’autorise à le faire respecter.

4-Désastre humanitaire ?

En dépit des attaques du Hamas …

Sans tenir compte des attaques du Hamas, Israël maintient un corridor continu pour faire circuler l’aide internationale pour le transfert des denrées périssables et emballées à destination de Gaza. Ce couloir humanitaire est utilisé par des organisations internationales reconnues par les Nations Unies et la Croix-Rouge.

Plus d’un million de tonnes de marchandises humanitaires ont pu pénétrer à Gaza via Israël ces 18 derniers mois soit environ une tonne d’aide pour chaque homme, femme ou enfant de Gaza.

Les denrées alimentaires et autres fournitures sont expédiées par Israël à Gaza six jours sur sept soit par l’intermédiaire d’organisations internationales soit par le biais du secteur privé

Écrit par : Corto | 02/06/2010

@ Patoucha. Dites vous bien que plus les islamo-fascistes vous insulteront plus ils montreront que votre commentaire frappe où il faut. Bravo!

Écrit par : Hakim | 02/06/2010

@Petit Charlot
"Mais oui bien sûr: Le grand complt sioniste, pardon, juif, mondial, on connaît, merci, rentrez chez vous."

Rentrer en Israël? Bien sûr, mais pas tout de suite. Des membres de ma famille sont déjà en Eretz Israël, dans une "colonie" pour être précis. Israël est partout chez lui, et que vous ne le compreniez pas, on s'en fout, pour parler comme vous. Argentine, Dubaï, Chypre, NY, "eaux internationales", nous somme chez nous et personne ne nous empêchera de mener notre politique jusqu'à son terme à savoir la récupération complète d'Eretz Israël. De la mer jusqu'au Jourdain. Ce n'est pas un complot, juste une promesse, comme celle de reconstruire le Temple.

Le journal Le Monde a écrit que la dernière opération avait renforcé le Hamas. C'est faire d'une pierre deux coups. Nous avons besoin d'un Hamas fort pour mener notre politique à son terme. Et vous n'y pourrez rien sauf à glapir des imbécillités comme tout goy qui ne se respecte pas.

Écrit par : Vive Israël! | 04/06/2010

Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas basé à Damas, a adressé ses félicitations à la direction du mouvement à Gaza et loué ses efforts et son exploitation médiatique de l’attaque israélienne contre la flottille. Selon Mechaal, "les retombées de l’opération ont atteint, voire dépassé, les objectifs qui lui avaient été fixés".

Selon le quotidien koweïtien « Al Seyassah », Khaled Mechaal a exprimé, dans une lettre adressée aux dirigeants du Hamas à Gaza, « sa grande joie quant aux bénéfices engrangés par le mouvement islamiste grâce à la bonne coordination de la campagne médiatique pour dénoncer l’opération israélienne contre les navires humanitaires affrétés par des militants islamistes et pro-palestiniens, européens et arabes ».

Dans son message, Mechaal, exilé à Damas, demande aux dirigeants basés à Gaza d’insister sur le rôle turc et syrien dans cette opération, affirmant que « la coordination entre le bureau politique du Hamas, le ministère syrien des Affaires étrangères, et le cabinet du Premier ministre turc, a permis de financer la flottille et d’organiser le voyage vers Gaza ». Il a suggéré que les victimes de l’opération israélienne soient considérées comme des « martyrs de la cause palestinienne et que les noms de ces martyrs soient donnés aux rues de Gaza en guise de reconnaissance ».

Par ailleurs, Mechaal s’est engagé à solliciter l’Iran pour obtenir une rallonge budgétaire afin d’indemniser les familles des morts et des blessés de cette campagne, étant donné que le Hamas traverse une crise financière due à la corruption qui le mine à Gaza et n’est pas en mesure de verser lui-même ces indemnités.

Le quotidien koweïtien croit en outre savoir que le bureau politique du Hamas, à Damas, « a sciemment provoqué Israël, dans le cadre d’une campagne minutieusement préparée depuis longtemps », et ce, dans plusieurs objectifs :

1- d’abord, le Hamas entendait détourner l’attention de la population de Gaza et occulter, grâce à la flottille de la paix, la misère qu’il peine à contenir et pour faire oublier les scandales liés à la corruption du Hamas.

2- ensuite, Mechaal, en coordination avec Damas, Téhéran et Ankara, entendait à travers « l’opération humanitaire » et les accrochages voulus avec l’armée israélienne, empêcher la reprise des négociations de paix entre Tel-Aviv et l’Autorité palestinienne de Ramallah, sous l’égide des Etats-Unis, et mettre en échec les efforts de Georges Mitchell, l’émissaire de Barack Obama dans la région.

3- le bureau politique du Hamas, basé à Damas, cherchait à travers cette campagne et à travers la mobilisation politique, médiatique et populaire prévisible dans les pays arabes, à mettre un terme aux pressions des pays arabes modérés, lesquels exigent la conclusion de la réconciliation avec l’Autorité palestinienne (médiation de l’Egypte). Le Hamas cherchait également à contenir les critiques liées à sa participation à la guerre au Yémen et contre l’Arabie saoudite, à la demande de l’Iran et de la Syrie, en soutenant les rebelles zaïdites (Al-Houthi) de Saada.

4- enfin, le Hamas entendait exploiter ces événements pour obtenir des concessions israéliennes dans le dossier des prisonniers, estimant que l’Etat hébreu serait obligé de céder sur ce terrain pour améliorer son image particulièrement ternie par l’assaut de la marine contre la flottille.

Le quotidien conclut que « le Hamas est particulièrement satisfait de l’évolution de la situation » et espère profiter de quelques mois de répit grâce à ces événements pour se refaire une santé financière à travers les aides iraniennes, Téhéran étant sollicité pour augmenter le budget alloué au mouvement, et grâce à une campagne politique, diplomatique et médiatique coordonnée avec Damas et Ankara pour anéantir le processus de paix israélo-palestinien.

Cependant, en montrant sa « réjouissance », Khaled Mechaal se dévoile et atteste, une fois encore, que le cynisme syro-irano-turc est sans limite. Il reconnait avoir pris la population de Gaza en otage, et confirme l’exploitation de la misère à des fins politiques. Ce faisant, le Hamas sauve Israël, critiqué par le monde entier pour avoir utilisé une force disproportionnée contre des « pacifistes ». Dans ce cas, comment les militants pro-Hamas peuvent-ils encore justifier leurs appels aux manifestations en Europe, et particulièrement à Paris, dans les jours à venir ?

Écrit par : Corto | 10/06/2010

Les commentaires sont fermés.