27/03/2010

Le vote perdu de la France d’à côté

IsoloirVide.jpgC’est l’autre France, celle d’à côté. L’autre France qui non seulement s’abstient de voter, mais n’est aussi même pas inscrite sur les listes électorales. D’après les données de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), qui remontent à 2004, près de cinq millions de Français se trouvent dans ce cas, sur 45   millions d’électeurs potentiels.

En France, contrairement à la Suisse, il faut entreprendre des démarches pour figurer sur les listes électorales, sauf pour les personnes âgées de 18 ans, qui sont inscrites d’office… à condition qu’elles se soient fait recenser en mairie à 16 ans. La démarche est théoriquement obligatoire pour ces jeunes mais parfois éludée par les intéressés!

Une étude du Centre d’analyse stratégique, publiée en mars 2007, met le doigt sur ce phénomène inquiétant qui est rarement abordé dans les médias et fait l’objet d’un nombre restreint de publications.

Non-inscription rime avec non-intégration, comme le remarque le Centre d’analyse stratégique:

 «Une grande part des non-inscrits est constituée par une population mal intégrée à la société, surtout les jeunes et les personnes culturellement ou scolairement défavorisées», et le document met en évidence «un taux particulièrement élevé de non-inscriptions dans les zones sensibles, de l’ordre de 25%».

Dans certains quartiers pauvres des cités qui ceinturent Paris, Lyon, Marseille et les métropoles régionales, un électeur potentiel sur quatre ne figure donc pas sur les registres électoraux et n’est même pas comptabilisé dans la colonne «abstention»!

Ces données n’étonnent pas si on les confronte à l’expérience née du terrain. En novembre 2007, lors des émeutes de Villiers-le-Bel, j’avais tenté de nouer un dialogue avec de jeunes adultes de cette cité emblématique de la banlieue parisienne. La plupart d’entre eux possédaient la nationalité française puisque nés dans la République. Votaient-ils pour exprimer leur rage?

A voir leur mine éberluée, le journaliste qui posait cette question tombait de la planète Mars: «Voter, mais c’est quoi voter? C’est pas pour nous!»

Dans Le Monde, Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, cité de la Seine-Saint-Denis, près de Paris, dresse ce constat affligeant:

 «Une partie de la population vit en autarcie (…). Ces habitants considèrent que les institutions ne méritent pas qu’on s’y intéresse. Ils ont leur vie à eux, réglée par d’autres codes. » De l’avis des politologues et des élus de ces villes délaissées par la France «d’en haut», cette coupure ne cesse de prendre de l’ampleur.

La France d’à côté va s’agrandir, englobant des zones toujours plus importantes. Le cercle infernal est en train de s’ouvrir: sachant que les habitants de ces quartiers ne se déplaceront en aucun cas aux urnes, les candidats n’y mobilisent pas leur énergie et, une fois élus, sont enclins à prendre des décisions qui concernent plus leurs électeurs que les «Français d’à côté».

Comment lutter contre cette tendance qui met en péril la démocratie? Il faudrait, en premier lieu, que les autorités et les partis en prennent conscience. Or, en la matière, la politique suivie serait plutôt celle de l’autruche!

Jean-Noël Cuénod

09:52 | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook | | |

Commentaires

"Dans Le Monde, Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, cité de la Seine-Saint-Denis, près de Paris, dresse ce constat affligeant: « Une partie de la population vit en autarcie (…). Ces habitants considèrent que les institutions ne méritent pas qu’on s’y intéresse. Ils ont leur vie à eux, réglée par d’autres codes. »"

Pourquoi affligeant ? C'est l'implacable salaire de la "diversité" ! "Une partie de la population vit en autarcie (...) Ils ont leur vie à eux, réglée par d’autres codes. »", observe Xavier Lemoine, mais un écrivain suisse - "progressiste" comme il se doit - observait déjà ce phénomène en 1998, il y a 12 (douze !) ans :

"« Tu vis en Afrique noire, alors que tu voudrais être à Paris, tu fermes les fenêtres et, le soir, les volets, tu te mets de la ouate dans les oreilles, rien à faire, tu y restes confronté. Et, même en rêve, un film virant au cauchemar se déroule devant tes yeux. »

« Le dégrisement que je ressens à Paris et qui frise souvent l’insupportable, je crois qu’il est une conséquence de cet afflux démesuré en provenance du tiers monde… » « Ce qui a lieu à Paris en ce moment, je pense que c’est bel et bien un déferlement de la périphérie sur le centre. Ils ne sont pas les messagers d’un autre monde qui cherchent ici asile ; ce ne sont pas des hommes en grand nombre qui viennent faire l’apprentissage de Paris ou de l’Europe. Ce sont des pans entiers de l’Afrique, du tiers monde et du quart monde, qui se déversent chez nous, voulant à peine savoir où ils sont et nullement disposés à travailler à leur intégration ; ils installent leur Afrique ou autre en plein Paris, que cela nous convienne ou non. » Paul Nizon « Le Rassemblement de soi », Actes Sud.

L'intégration, c'est un concept d'universaliste républicain, mais les immigrés "alterculturels" n'ont rien à cirer - comme aurait dit la délicate Edith Cresson - ni de l'universalisme ni de la République, ni de l'intégration à la française donc. Mais il ne faut pas le dire. Et, je me fais censurer - j'ai l'habitude :o) -, quand j'écris sur AgoraVox :

"L'intégration, ce sont des types qui, le matin, quittent leurs territoires ethnicisés et communautarisés pour aller bosser, et qui, en fin de journée, regagnent leurs territoires ethnicisés et communautarisés pour mettre leur temps de cerveau humain disponible à l'écoute de chaînes de télévision arabophones."

Et c'est bien plutôt face à cette réalité-là que le monde politique français dans son entier, de Jean-Marie Le Pen à Olivier Besancenot, plante la tête dans le sable. C'est aussi d'ailleurs la raison pour laquelle le débat sur l'identité nationale a pété à la g... de ses concepteurs, sans qu'aujourd'hui encore ils n'aient compris pourquoi. Mais cela, c'est une autre histoire...

Écrit par : Scipion | 27/03/2010

L'obligation faite aux citoyens français de devoir s'inscrire sur la liste électorale - le registre électoral en Suisse - de leur commune de domicile m'a toujours stupéfié, venant du pays du jacobinisme où l'État est omnipotent et omniprésent et dont les citoyens sont fichés dans toutes sortes de registres et fichiers. Il est en effet invraisemblable qu'au XXIème siècle, l'État jacobin ne soit pas en mesure de délivrer automatiquement les cartes d'électeurs aux ayants droit civiques.

Je m'en suis ouvert à plusieurs reprises à des Français semblant bien connaître les rouages politico-administratifs de l'Hexagone. Tous m'ont expliqué la bouche en coeur, qu'une telle inscription automatique "serait très difficile à réaliser", mais personne ne m'en a jamais expliqué la raison ...

Est-ce pour des raisons techniques, à l'époque de l'informatique et des "bases de données relationnelles", alors que tous les contribuables sont recensés et qu'aucun d'entre eux n'a dû réclamer que je sache, sa taxation fiscale à l'État ?...

Alors pourquoi cet archaïsme ?

Parmi les nombreux ressortissants français non-inscrits sur les listes électorales - cinq millions selon l'Insee et l'auteur -, il y a certes de nombreuses personnes issues des milieux de l'immigration, mais pour ma part j'en connais plusieurs, "bons Français de souche", qui sont dans la même situation. Certains ne se sont jamais donnés la peine de s'inscrire, d'autres qui étaient inscrits ont déménagé, changé de commune et n'ont pas régularisé leur situation civique.

S'inscrire dans les listes électorales c'est aussi un peu le parcours du combattant, il faut bien le dire. C'est ainsi qu'en 2007, j'ai incité une amie française à s'inscrire dans la liste électorale de sa commune afin qu'elle puisse voter à l'occasion de l'élection présidentielle. Je l'ai accompagnée à la mairie de sa commune - une grande ville du Centre de la France - , pour me retrouver dans un univers "courtelinesque" !

Après avoir pris un ticket et attendus de longues minutes, nous nous retrouvons face à une fonctionnaire. Mon amie explique les raisons de sa présence, décline son identité en présentant sa carte d'identité nationale, communique son ancienne adresse en précisant qu'elle était inscrite sur la liste électorale de cette commune. Elle indique bien évidemment son adresse actuelle.

La fonctionnaire déclare que ce n'est pas suffisant, car il faut en plus prouver que l'on habite bien à l'adresse en question en se légitimant au moyen ... d'un relevé bancaire ou une facture d'EdF !... Authentique !

Dépourvue de ces moyens de légitimation, mon amie a reçu une fin de non recevoir et a donc dû retourner une nouvelle fois à la mairie munie des précieux sésames !

C'est ainsi que l'État jacobin dont le fisc a accès à toutes les données de ses contribuables, un État qui vous prend par la main dès le berceau et qui vous accompagne jusqu'à la mort, fait appel aux prestations de sociétés privées pour permettre à ses citoyens d'exercer leurs devoirs civiques !

Comment dès lors s'étonner du manque d'intérêt d'une certaine frange de la population pour la chose publique !

PS : Compte tenu des différentes procédures appliquées au sein des pays démocratiques pour établir et mettre à jour les listes électorales au sein de ces pays, il serait très hasardeux de vouloir comparer leurs taux d'abstention.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 27/03/2010

Je n'ai pas contacté la TG depuis longtemps car lors des votes pour les minarêts et une Suisse sans armée votre journal comme la TSR ont totalement raté le vrai débat; Il y a aussi beaucoup de choses à revoir en Suisse. Dans mon pays, j'ai trouvé un seul média pour dialoguer: le journal économique La Tribune. Ce sujet, je l'ai exposé, il y a plus de deux semaines (il est encore sur le Net). Notre système de sélection des responsables politiques est nul et périmés. Nos partis ou organisations politiques représentent moins de 5% du potentiel électoral (plus de 44 millions) 200000 adhérents au PS + 200000 à l'UMP = moins de 1%. Donc une abstention de 50% est triste mais comprehensible, d'autant que nombre de nos vedettes politiques ont davantage leur place à la "Santé" qu'à l'Elysée ou à l'Assemblée...Je dialogue beaucoup avec Russia Today en anglais, que je connais parfaitement. Je suis surpris de leur objectivité et crédibilité (je l'ai ai testés) comparée aux médias bolchevisés de nos contrées.
Sincèrement. Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 29/03/2010

Permettez-moi de revenir sur des sujets évoqués précédemment: les minarêts et une Suisse sans armée. 1) En 2009, j'ai passé trois mois à Orenburg (Russie) située à 100 km du Kazakhstan où il y a de nombreuses mosquées; donc beaucoup de musulmans. C'était mon douzième séjour. J'ai constaté que près de ces lieux et même à l'intérieur, les gens parlaient le russe et non l'arabe. Les enseignements et sermons sont aussi fait en russe. Il ne semble pas y avoir de problème d'intégration, même si ces gens ont comme chez nous, les plus mauvais emplois. Donc en Suisse comme en France, nous n'avons pas de problème de minarêts mais de communications et d'intégration. Les communautés se détestent; souvent avec raison pour ceux et celles qui ont été exploités,ou leurs enfants. La haine a été encouragée par des enseignants et prédicateurs étrangers parlant arabe. Donc il faut un Islam adapté à la langue et aux lois locales ou alors il faut expulser avec compensations financières tous ceux que l'on a exploité et qui ne s'intègrent pas.
2) La votation sur une Suisse sans arméene ne peut être considérée que si le pays est vraiment neutre. Lorsque l'on fabrique de l'armement ou que l'on sous-traite pour l'industrie militaire d'un seul "bloc"(les capitalistes),on ne peut prétendre être neutre; on est hypocrite. A l'époque actuelle, la puissance militaire suisse est inexistante par rapport au contexte mondial qui gaspille chaque année plus d'un trillion d'euros pour s'auto-détruire (1 suivi de 12 zeros). Pour protéger quelques 30000 emplois et surtout quelques riches "salopards" les suisses ont voté comme des prostitués. Personne n'a évoqué cette argumentation et vos médias (y compris TG) n'ont jamais publié mes écrits ou accepté un débat...
La Suisse aurait pû profiter de sa notoriété (peu méritée) pour inciter les humains à se responsabiliser car nous sommes tous confrontés à tant de défis. Si nous voulons que les générations futures aient un avenir et même la possibilité d'exister il faudra cesser d'être des esclaves du "fric" et regarder les faits tels qu'ils sont...Je ne parle pas de mon pays, la France puisque tout le Monde sait que nous sommes les meilleures "putains" et "collabos" de la planète Terre. Amicalement. Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 29/03/2010

Je vais vous donner un autre sujet de rigolade que j'enverrais aussi aux médias français car dans mon pays on n'a vraiment pas peur du ridicule. Selon les télés françaises notre comédien machiavélique est en train de donner une bonne leçon aux américains et les inciter à rendre le capitalisme humain. Il a fait un discours remarqué à l'université de New-York et ce soir, il va manger avec les Obama, en toute intimité. Il va donc sauver la planète une énième fois. Malheureusement, il y a un problème; ayant vécu en Amérique pendant 21 ans, je connais le système et j'y ai toujours de bons amis. Donc, je suis bien informé. Hors, il s'avère qu'en regardant sur Internet CNN et ABC news, je n'ai pas vu, ni lu quoique ce soit au sujet de cette visite présidentielle. Ayez l'amabilité de "double-check" cette information. On prend vraiment les français pour des "cons" et ils aiment celà; pas moi...Merci...Amicalement. Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 30/03/2010

Continuons le précédent sujet qui pourrait s'intituler: Le paroxysme de la médiocrité politique et médiatique de la France.
Selon nos bons médias, hier Mr et Mme Sarkozy ont diné avec Mr et Mme Obama; en toute intimité, sans traducteur puisque Carla est fluente en anglais. Premier accroc: Ce matin, CNN rapportait que selon le porte-parole de la Maison-Blanche, les traducteurs étaient présents. Deuxième accroc: Le président français aurait exigé que l'on parle du contrat des avions-ravitailleurs qu'Airbus a perdu. Selon les médias US le sujet n'a pas été abordé et je ne l'ai pas entendu dans la conférence de presse des deux présidents. Je conçois que je ne pouvais pas, depuis Thorens-Glières suivre toute cette visite. Je sais seulement que le discours de Sarkozy à New-york n'était mentionné dans aucun média américain que j'ai vérifié. Mes amis américains ne savaient même pas que le président français était chez eux. Grace à Internet, celà devient difficile de berner les gens qui veulent savoir. Malheureusement, nous sommes peu nombreux dans ce cas. Il me parait évident, qu'avec ou sans l'aide des media
US, Sarkozy et ses "communicants" ont fait un remarquable travail pour faire remonter les sondages en prenant vraiment les français pour des cons. Merci, Monsieur Sarkozy; vous êtes vraiment un expert du lavage de cerveaux et le plus ignoble politiciens que la France ait connu. Aujourd-hui, j'ai fait ces même remarques à France-Télévisions (la rédaction n'a pas répondu) et aucune presse
nationale, via Internet ne publie mes commentaires, à l'exception du journal économique la Tribune; lorsqu'ils ne sont pas trop virulents. Merci TDG !

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 31/03/2010

Monsieur Cueno
Continuons de rire, quoique si ce que j'ai appris est réel; c'est plutôt triste.
Les medias américains ont rapporté, qu'en plus des ticks qui le distinguent, Mr Sarkozy aurait fait construire en France, une plateforme de 18cm d'épaisseur pour compenser sa taille par rapport à celle de Mr Obama (1m86 pour l'un et 1m68 pour l'autre). J'ai posé la question aux médias français au sujet de la véracité de cette information. Personne ne veut répondre; pas même Le Canard Enchainé. Cette plateforme a été utilisée à Yale-University et à la Maison-Blanche pour la conférence de presse (les télés US ne l'on jamais fait voir). Est-ce qu'en tant que correspondant de La Tribune de Genève à Paris, vous pourriez vous renseigner. Quand mon pays se fait ridiculiser; celà ne me plait guère, mais que puis-je y faire ! Sarkozy a été un accident de parcours de l'Histoire de France, à ne pas renouveler ! Qu'on se le dise ! PS: Est-ce qu'un français qui dit des vérités qui déplaisent peut devenir un réfugié politique en Suisse ? Très Amicalement...
Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 01/04/2010

Depuis le mois d'Avril, je n'ai pas correspondu avec vous. Du 9 Juin au 29 Aout, j'étais à Orenburg en Russie. Là-bas, la vie est très agréable; surtout pour un européen car la vie est 3 à 4 fois moins chère qu'à Thorens-Glières. Cette région russe est très jolie mais totalement inconnue. C'était mon 14em séjour.
Je ne comprends pas très bien les dirigeants russes. D'un côté, ils veulent développer le tourisme et de l'autre, ils ne font rien pour plaire aux étrangers. Un exemple: Dans le grand aéroport de Domodiedovo, on ne trouve aucun journal en anglais ou en français. Seules des grandes revues comme Time-Magazine y sont; mais traduite en russe. Un maire de la région d'Orenburg, du district du réservoir Irikla veut développer le tourisme international dans cet endroit unique par sa beauté et ses possibilités. En cinq années, il a fait construire un sanatorium, une colonie de vacances, un complexe pour les retraités et des petites maisons (genre datcha) pour ceux qui veulent acheter ou louer. Mais dès qu'il parle d'intéresser les non-russes alors, chez lui, comme chez nous, les autorité fédérales lui font découvrir leur pouvoir de nuisance. J'essaie de l'aider en parlant de cet endroit; au cas ou; puisque les suisses peuvent aller en Russie sans visa: celà les intéresserait d'aller voir. Il y a un lac de 70km de long x 15 à 20 de large, des torrents, de gros et petits poissons, une grande pisciculture, des chevaux sauvages, beaucoup de neige pour le ski et ce lac ne gèle pas (il y a du courant) même à moins 40 ...
En ce qui concerne la politique française et le "clown" qui nous gouverne; rien de neuf à l'horizon, c'est de pire en pire. J'en conclue que mes concitoyens le méritent et que la mafia de Neuilly-sur-Seine fera tout pour qu'il soit réélu en 2012. Sorry Future French Generations: Your friend: Jean-Claude Meslin.
PS: En Russie, j'ai eu le temps d'écrire un livre (Le Rescapé de la Bombe); un éditeur de Genève l'a. Je peux vous l'envoyer par E-mail.

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 18/09/2010

Merci pour cet excellent article .

Écrit par : comment devenir riche | 23/03/2011

J'ai bien aimé merci pour l'article

Écrit par : maigrir sans regime | 27/03/2011

J'ai bien aimé merci pour l'article

Écrit par : maigrir sans regime | 27/03/2011

This is a very intriguing post, I was looking for this knowledge. Just so you know I found your web site when I was searching for blogs like mine, so please check out my site sometime and leave me a comment to let me know what you think

Écrit par : Invest in Denmark | 19/05/2011

I posed the question to the French media about the veracity of this information. Nobody wants to answer, not even The Chained Duck. This platform was used to Yale University and the White House press conference (the U.S. TVs do we never see).

Écrit par : Vacations Disney World | 20/05/2011

You might want to check out the latest Simile visual stuff from MIT, also some of the material around RDFX (when I get back to IdeaGraph I may well use RDFX as a base).

Écrit par : vacation homes near Disney World | 21/05/2011

Nice share. I think your blog should "come up Much High in the search results WHERE Than It Is Showing up right now.

Écrit par : Jersey accommodation | 21/05/2011

I will definitively come back to more times this year! Thanks for informative post. I am sure this post has helped me save many hours of browsing other similar posts just to find...

Écrit par : Car Rental Bogota | 21/05/2011

Chers amis.
En relisant mes précédents commentaires je constate que le côté négatif de la France ne fait que croître. J'ai suivi l'affaire DSK depuis le début via les médias anglophones et j'ai vraiment honte. Strauss-Khan est un ignoble crétin qui dans cette république royale où les privilèges n'ont pas été abolis croit être intouchable. Ce n'est pas un malade mais quelqu'un qui aime abaisser et humilier les autres (Cette femme aurait dû le vénérer éternellement pour avoir été "baisée" par un tel grand-homme). De par leurs origines nobles ou grâce à des fortunes, souvent mal acquises, la France regorge de ces salopards. Essayez seulement de savoir combien de femmes ont été les victimes de ce criminel.Il faut aussi reconnaître que dans mon pays beaucoup de gens (hommes et femmes)se servent plus de leur cul que de leur cerveau pour progresser. Selon les médias les plus sérieux d'Amérique DSK est coupable des 7 charges qui lui sont reprochées (l'ADN est formel)donc, il mérite 70 ans de prison. Imaginez ce que nos amis américains et tous les autres humains pensent de la France quand ces mêmes médias disent que les français supportent à 62% la thèse du complot. Quelle Honte ! Comment peut-on berner un peuple à ce point !
Si j'étais cynique, je dirais bravo car ces évènements me confirment dans l'analyse faite dans mon livre: Le Rescapé de la Bombe (écrit de Juin à Septembre 2010 à Orenburg, Russie). Aucun éditeur français qui se croît respectable n'en veut; donc, je l'ai produit et édité moi-même; dans les règles en prenant malgré tout quelques précautions: Des exemplaires sont déjà en Suisse, aux USA et en Russie. Récemment le Canard Enchainé a écrit que plus de 500000 français utilisateurs d'Internet étaient fichés (Je dois en faire partie). D'ailleurs Mardi 24 Mai, je viens à Genève; donc je pourrais en donner un exemplaire à T-D-G.. Le 19 Mai, j'ai eu 72 ans. J'ai déjà un trou au derrière, on ne m'en fera pas un deuxième et ce que nos minables décideurs préparent pour les générations futures m'inquiète vraiment; surtout chez moi, en France... Jean-Claude Meslin Le Rescapé de la Bombe d'In-Ekker 01-05-1962 (Se référer à TSR Temps Présent du 07-03-1996 Les Apprentis Sorciers)
Tel: +33 4 50 24 57 54

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 21/05/2011

Je m'en suis ouvert à plusieurs reprises à des Français semblant bien connaître les rouages politico-administratifs de l'Hexagone. Tous m'ont expliqué la bouche en coeur, qu'une telle inscription automatique "serait très difficile à réaliser", mais personne ne m'en a jamais expliqué la raison ...

Est-ce pour des raisons techniques, à l'époque de l'informatique et des "bases de données relationnelles", alors que tous les contribuables sont recensés et qu'aucun d'entre eux n'a dû réclamer que je sache, sa taxation fiscale à l'État ?...

Écrit par : Casas en Miami | 28/05/2011

Je voulais juste vous faire remarquer que ce blog était pour le moins lent la semaine dernière

Écrit par : perdre du poids rapidement | 11/06/2011

Je remercie la Tribune de Genève pour avoir fait un récapitulatif de mes commentaires, ainsi que ceux qui y ont répondu en anglais comme en français (J'ai la chance d'être bilingue et d'avoir quelques connaissances du russe).
J'essaie d'améliorer l'image de mon pays en combattant la formule que j'avais imaginer, il y a longtemps: France = 4F (Frime, Fric, Fraude, Fourberie). C'est de plus en plus difficile d'y parvenir. L'espoir fait vivre...Très Amicalement.. Jean-Claude Meslin Le Rescapé de la connerie française Tel: + 33 4 50 24 57 54

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 11/06/2011

There are appendant bodies, which are organizations related to the main branch of Freemasonry, but with their own independent administration. Freemasonry uses the metaphors of operative stonemasons' tools and implements, against the allegorical backdrop of the building of King Solomon's Temple, to convey what has been described by both Masons and critics Thanks.

Écrit par : Minnesota property management | 11/06/2011

Je remercie la Tribune de Genève pour avoir fait un récapitulatif de mes commentaires, ainsi que ceux qui y ont répondu en anglais comme en français (J'ai la chance d'être bilingue et d'avoir quelques connaissances du russe).

Écrit par : medical coding | 01/07/2011

Dans notre république royale, seuls comptent les votes exprimés. Donc, le système adore que les gens restent chez eux ou ne s'enregistrent pas. Je pense vous l'avoir déjà expliqué: Depuis un demi-siècle moins de 5% du potentiel électoral de la France décide qui est compétent pour être candidat dans une élection locale, régionale ou nationale: les 200000 adhérents de l'UMP + les 200000 adhérents PS et quelques marginaux: Verts, Centristes etc. Nous sommes 44 millions de français pouvant voter.Donc,la situation que j'expose depuis 20 ans est facile à vérifier. La France, depuis 1940 n'a jamais cessé d'être un pays de collabos,de lèche-culs et de prostitués (au masculin comme au féminin). Après les nazis, le fric (bien ou mal acquis), les notables et les capitalistes les plus cyniques. Regardez le succès qu'ont dans notre pays les mariages princiers étrangers. Je ne serais pas surpris qu'on nous prépare le sacre de Sarkonaparte 1er et de sa Pompadour (aux moeurs plus que légers). Mon pays est en pleine décadence, mais que puis-je y faire. Si vous voyez les commentaires faits à mon sujet sur La Tribune (économique française),Orange et quelques autres, vous comprendriez que ces gens méritent le "merdier" actuel.Je suis seulement désolé pour les générations futures. Jean-Claude Meslin
PS: Pourquoi ai-je tant de problèmes lorsque je veux commenter sur d'autres sujets de TDG avec ce mot de passe que j'ai dû changer au moins 10 fois. Pourriez-vous faire plus simple !

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 01/07/2011

Auriez-vous le courage d'éditer cette requête qui, je le pense est dans l'intérêt de tous les contribuables français. Puisque nous nous sommes fait abuser, maintes et maintes fois par les exploits sexuels de nos dirigeants, je demande qu'un test A D N soit fait à la naissance du bébé de Carla Bruni sur l'enfant et le supposé père qui a été si souvent cocufié par le passé. D'autant plus que cette grossesse a été utilisée publiquement pour amadouer les français et les inciter à voter Sarkozy. Donc nous avons le droit de nous prémunir d'autres abus. Amicalement...
Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 01/07/2011

Quelque-chose d'amusant pour mes amis suisses et les français qui lisent les médias helvétiques. Madame Eva Joly a vraiment mis les pieds dans le plat en s'attaquant au défilé militaire du 14 Juillet. Cela fait plus de vingt ans que je dis la même chose et je vais plus loin puisque je suggère la suppression de cet hymne national guerrier et violent; en demandant qu'il soit remplacé par l'hymne Européen. Malheureusement, en France; puisque l'on n'a rien à offrir pour le Futur on se tourne vers le Passé, puis on se masturbe. Depuis que l'Union Soviétique a disparu, nous sommes les champions du Monde des commémorations en tous genres, du culte de la personnalité et des industries inutiles. Indirectement, regardez avec quelle solidarité tous ces minables se solidarisent derrière Strauss-Khan et sa cocue: Anne Sinclair...
Essayez de calculer la note de champagne et de "petits fours" distribués gratuitement et en quantité dans les 185 ambassades, les 460 consulats et autres institutions représentant la France dans le Monde. Quand un pays est autant "fauché" que nous le sommes, on doit tous se serrer la ceinture. Surtout que la misère, les inégalités et l'insécurité ne font que croître.
Ce que Fillon et tous ces nuls ne disent pas, c'est que si toute cette "frime" était supprimé, eux-mêmes devraient réduire leur train de vie et les privilèges qui y sont liés disparaîtraient.
J'ai écris, il y a une dizaine de jours (sur Orange; pour une fois pas censuré)) que Eva Joly était trop bien pour cette société de malades mentaux, politiquement largués et arriérés. Cette femme sincère et incorruptible qui connait toute la puanteur du système français (Droite,Gauche,FN et compagnie) perd son temps et pourrait compromettre sa santé pour des gens qui n'en valent pas la peine. La France va tout droit dans le mur. Seule, une dictature au profit des gens de bonne volonté; prenant des mesures radicales à l'égard des autres (y compris la peine de mort) pourrait remettre le pays dans le droit chemin. La situation s'aggrave de jour en jour et personne ne veut se sortir de la torpeur ambiante. Amicalement...Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 16/07/2011

Comme tous ces commentaires l'expliquent, la France est dans un piteux état et très loin de s'en sortir. La classe politique n'a jamais été aussi nulle et la population française, autant manipulée. Cette triste situation est l'entière responsabilité des politiques et surtout des médias qui ont tous été achetés (les fabricants d'armements en possèdent une grande quantité + les maisons d'édition). Leur but n'est plus d'informer, mais de vendre du papiers ou d'avoir les meilleurs taux d'écoute possibles. Les nouveaux gadgets devraient être utilisés dans un but positif, pour l'évolution de l'espèce. Malheureusement , seul l'appât du gain compte. C'est d'autant plus dommage lorsque l'on s'adresse à une jeunesse désespérée et sans repaires.
Les gouvernants et les maîtres de l'industrie emploient des experts en marketing, en communication et dans l'art d'abrutir les gens sans jamais se poser de questions; seul le "fric" compte. Ce triste constat a, depuis longtemps dépassé les frontières de la France... Ce qui me chagrine le plus, c'est que pendant des siècles, mon pays a été à l'avant-garde de la pensée humaine. Ces salopards nous obligent à croire que c'est toujours le cas. Alors que c'est tout le contraire qui se produit. Un petit exemple: Annecy est un endroit merveilleux; sa région offre tout ce que l'on peut souhaiter pour organiser des J-O. Que l'on ait été battu est compréhensif, mais avoir reçu 7 voix sur 95 dépassait de loin le cadre sportif; Il y avait un message que l'on s'est bien caché d'expliquer: Sarkozy et sa clique qui ont effrontément politisé l'affaire était visés et personne n'en n'a soufflé mot...
Réfléchissez à ce théorème que j'ai imaginé, il y a une douzaine d'années:
France = 4 F (Frime, Fric, Fraude, Fourberie). J'en suis désolé car j'aime mon pays; mais pas ce que ces ignobles créatures en font...Jean-Claude Meslin

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 17/07/2011

j'ai beaucoup aprécié ce texte. Bonne contination à toute l'équipe

Écrit par : Riche | 31/08/2011

Il est aussi intéréssant de lire le sujet que les commentaires. Chacun à vraiment son idée sur la question.

Écrit par : Bourse ligne | 31/08/2011

Les commentaires sont fermés.