11/03/2010

La criminalité fera-t-elle tomber Sarkozy?

Sarkoflic.jpgLe mâle discours de Nicolas Sarkozy sur la lutte contre la délinquance fut le «Sésame, ouvre-toi!» qui lui a permis d’entrer à l’Elysée. Ce même thème risque aujourd’hui de contribuer à l’en faire sortir.

Son ami le plus proche, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, a certes présenté les chiffres 2009 de la délinquance sous un jour positif, en excipant d’une baisse générale de 1,04% par rapport à 2008. Il n’en demeure pas moins que les crimes et délits violents poursuivent leur hausse inquiétante de 2,8% en un an.

Autre signe qui ne trompe pas: Sarkozy (photo prise à Gagny en Seine-Saint-Denis près de Paris, après une agression commise dans un lycée) n’a plus la cote auprès des policiers qui, pourtant, l’ont ardemment soutenu lors de la campagne présidentielle de 2007. En effet, aux élections professionnelles (à la fin du mois de janvier dernier) de la police nationale, le syndicat de gauche né de la fusion entre FO-Police et Unité-Police l’a emporté largement avec 47,8% des voix.

La revanche du commissaire Havrin

Dans son bureau d’adjoint au maire socialiste Pierre Cohen de Toulouse, l’ancien commissaire de police Jean-Pierre Havrin savoure sans doute sa revanche. Ce grand flic à la fibre sociale et républicaine fut humilié publiquement par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, qui reprochait à ses hommes de jouer au rugby avec les délinquants plutôt que de les arrêter. Sarkozy s’est appuyé sur cet exemple pour supprimer la police de proximité, inefficace, selon lui. Alors que dans l’optique du commissaire Havrin, jouer au rugby avec les garçons des cités réputées difficiles permettait à ses policiers de bien connaître le terrain. Mais Nicolas Sarkozy refusait cette tactique du ballon ovale. Il voulait des flics qui terrorisent les délinquants et «fassent du chiffre», seule aune à laquelle il jugeait l’efficacité policière.

Chacun peut voir aujourd’hui le résultat. L’insécurité apparaît dans des lieux où elle ne sévissait guère, à l’intérieur des lycées et collèges. Et la violence ne cesse de croître. Privés de renseignements de terrain, les policiers ne savent plus où frapper. Obligés de «faire du chiffre», ils multiplient les gardes à vue — elles ont presque triplé entre 2000 et 2009 — pour des motifs souvent discutables. Ce qui renforce la méfiance, et parfois l’hostilité, entre police et population.

Région n'est pas nation

Parallèlement, les socialistes deviennent enfin crédibles dans ce domaine. Le gouvernement Jospin l’avait négligé, avec le résultat que l’on sait!

Les nombreux maires du PS se trouvent à l’origine de cette nouvelle politique de gauche en matière de délinquance. En effet, ils ont autorité sur la police municipale (sauf à Paris où cette tâche est dévolue au préfet de police) et ont appris à gérer la sécurité au quotidien.

A Toulouse par exemple, l’ancien commissaire Havrin et le maire Cohen ont créé un «office de la tranquillité»: 220 agents de la police municipale sont répartis en cinq quartiers. Chaque fois qu’une incivilité surgit, les Toulousains peuvent les joindre sur leur portable.

Pour le PS, le mot «punir» n’est donc plus tabou. Le discours a changé. Mais les socialistes doivent encore prouver que s’ils parviennent au pouvoir sur le plan national, ces propos se traduiront en actes. Car région n’est pas nation.

21:46 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Le président Sarko est en famille au domaine famillial de "Cap Nègre"! Et dire que nos petits enfants ne peuvent plus commander les gourmandises "tête de n...."! Monsieur Innocent, vous qui êtes si proche de la REPUBLIQUE Français, ça ne vous dérange pas? Monsieur Sarko est au fond du trou. Cela demontre que la politiques n'est pas un foire au bling bling et que les tappes dans le dos de tout les politiciens qui passe par là ne suffisent pas. Son cher ami Obama l'ignore, les Russes rigoles et nous ils nous rentre dedans. N'oublions pas que son frère et l'un des grands pontes d'une très grosse banque pas particulièrement amies de la Suisse! Olivier Sarkosi un ex top shot de CS, UBS, Barclay, Amro. Maintenant il est chez Carlyle Group, groupe plus blanc que blanc, sur aucune liste! La Suisse n'a que des amis chez les Sarkosis.

Écrit par : okras | 12/03/2010

Toulouse ? Il en est justement question dans "La Dépêche du Midi" d'aujourd'hui, et ce n'est plus d'incivilités qu'il est question :

"Des armes vendues contre du shit - Enquête - Deux hommes de 23 et 58 ans soupçonnés de vendre des fusils à pompe dans les cités contre de la résine de cannabis. Ils ont été écroués.

"Fusils à canon sciés ou fusils à pompe, revolvers, pistolets, combien de ces armes ont été vendues dans les cités toulousaines ? Difficile à chiffrer. Mais l'arrestation en flagrant délit dernièrement, par la police judiciaire, de deux hommes dans le quartier de l'Hers pointe une inquiétante réalité : ces armes qui ont longtemps alimenté tous les fantasmes circulent dans les quartiers et s'échangent de main en main."

La suite sous : http://www.ladepeche.fr/article/2010/03/12/794977-Des-armes-vendues-contre-du-shit.html

Écrit par : Scipion | 12/03/2010

Les français ont compris qu'ils ont besoin d'un président efficace, travailleur, intelligent et qui veut des résultats. Sarkozy sera réélu haut la main, car il a la bonne philosophie et les bonnes méthodes. Et tout cela dans une attitude décomplexée...

Écrit par : Géo | 12/03/2010

Les Français n'avaient pas le choix quand ils ont élu ce faiseur face à l'épouvantail Royal. Il aurait perdu face à Strauss-Kahn et franchement, j'espère que de Villepin va le dégommer aux prochaines.

Maintenant, l'usurpateur, il serait temps que tu me lâches. Cela gêne un peu le message d'avoir un crétin qui signe du même pseudo. Alors tu t'en choisis un autre et tu t'exprimes tout seul comme un grand. Qu'est-ce que tu risques ? Rien. Alors que si tu continues, je vais aller chercher du côté de l'ex-KGB pour te dire les mots qui comptent, puisque les IP ne parlent pas.
Puisqu'on parlait de Sarko, la seule qualité que je lui reconnais, c'est sa fascination pour les crocs de boucher...

Écrit par : Géo | 12/03/2010

Les commentaires sont fermés.