25/02/2010

La peine de mort victime du déficit!

peinedemort.jpgC’est parfois grâce à de sordides raisons que les plus nobles objectifs sont atteints. Si la peine de mort pâlit aujourd’hui aux Etats-Unis, après des décennies où elle a affiché une belle santé, c’est en raison de la crise économique qui condamne les budgets publics à son impitoyable guillotine.

Au moment où se déroule à Genève le 4ème Congrès mondial contre la peine de mort, les mouvements abolitionnistes américains reprennent donc espoir. Avec 37 homicides légaux — dont 18 pour le seul Texas — les Etats-Unis ont enregistré en 2008 leur plus faible nombre de mises à mort depuis 1994.


Malgré son gouverneur républicain Arnold Schwarzenegger, ardent défenseur du châtiment suprême, la Californie a constaté que le coût d’une exécution se révèle bien plus élevé que celui d’une incarcération à vie, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Celui qui a incarné Terminator au cinéma se voit ainsi terrassé par ses livres de comptes! Il faut dire que la Californie, avec un déficit public de près de 20 milliards de dollars, court à la faillite.


Ainsi, la «Commission pour l’administration loyale de la justice» de cet Etat a relevé que son trésor public dépense, chaque année, 137 millions de dollars en coût de procédures pour les 670 prisonniers — le record américain — qui attendent leur exécution. Si le châtiment suprême était remplacé par la détention à perpétuité, ce coût tomberait de 137 à ... 11,5 millions de dollars!


Pourquoi cette différence? Les procédures criminelles, fort complexes, relevant de la peine de mort s’étalent, en moyenne, sur 18 ans en Californie. Il faut donc mobiliser avocats, juges, greffiers et tout un personnel destiné à ce secteur. Alors qu’il n’y a pas de nécessité à développer une telle infrastructure pour un détenu dont la condamnation, si elle est confirmée en Cassation, est définitive. Seul un fait nouveau serait en mesure de réanimer l’appareil judiciaire.


En outre, un «prisonnier à vie» peut travailler, ce qui apporte des revenus, parfois substantiels à l’établissement pénitentiaire. Dès lors, d’autres Etats américains — ils sont 35 sur 50 à commettre l’homicide légal — sont en train de réexaminer leur position à la lumière grise mais crue de la comptabilité. Puisse la crise financière et économique développer cet effet fatal sur l’injection létale!
Ainsi, les arguments les plus dignes de considération morale n’ont-ils nullement ébranlé la démocratie américaine.

 Peu lui importe de se placer au même niveau que les assassins en tuant. Et en tuant de façon particulièrement perverse puisque les condamnés sont contraints de mariner dans leur angoisse durant des décennies, avec ce supplice du mouvement permanent entre espoir et désespoir.

Peu lui importe de figurer au même rang que les autres nations légalement criminelles dont la plupart sont des dictatures comme la Chine, l’Arabie Séoudite, l’Iran, le Pakistan et la Corée du Nord.


Si les Etats-Unis abolissent un jour le châtiment irréversible sur l’ensemble de leur territoire, ce sera donc pour des motifs budgétaires. Cela en dit long sur la toute-puissance de l’argent et la toute-faiblesse de la morale.

Jean-Noël Cuénod

(Ce texte a été publié jeudi 25 février 2010 en version "papier" dans la rubrique "Perspective" de la Tribune de Genève et "Réflexion" de 24 Heures)

 

09:40 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | |

Commentaires

Tu as bien raison de le souligner, Jean-Noël, mais les plus nobles causes peuvent parfois triompher pour de mauvaises raisons. J'ai encore en mémoire les textes des discours de Schoelcher aux békés martiniquais (les blancs esclavagistes) à la veille de l'abolition de l'esclavage. Textes que j'avais retrouvé dans les archives du Ministère des TOM-DOM à la rue Oudinot.
Pour leur faire passer la pilule, il leur expliquait que des travailleurs libres payés aux salaires misérables de l'époque leur coûteraient moins cher que l'achat et l'entretien à vie des esclaves. Calcul sordide, mais qui a permis de mettre fin d'un commun accord à l'une des pires ignominies de l'histoire de l'humanité.
Alors si la peine de mort peut être à son tour abolie pour des raisons de logique économique, pourquoi pas.
Le seul hic, c'est que ce raisonnement s'applique uniquement dans les Etats de droit, qui disposent déjà de procédures longues et complexes pour éviter les scandales judiciaires d'exécution d'innocents, par exemple. Je doute fort qu'en Chine, l'autre grand pourvoyeur mondial de condamnés à mort, il en aille de même.

Écrit par : Philippe Souaille | 25/02/2010

"C’est parfois grâce à de sordides raisons que les plus nobles objectifs sont atteints."

J'ai beau me forcer, je ne parviens pas à voir en quoi laisser la vie à un Patrick Henry, à un Marc Dutroux, à un Emile Louis, à un Francis Heaulme, à un Patrick Alègre ou à un Michel Fourniret, constitue un objectif parmi les plus nobles...

Écrit par : Scipion | 25/02/2010

En revanche, Philippe Souaille, lui, il voit...

Écrit par : Scipion | 25/02/2010

@Ph.Souaille.
Argument développé par Sir William Walker (Marlon Brando) dans le film de Pontecorvo:"Queimada". A voir ou à revoir quand il repassera (c-à-d jamais?)...

Écrit par : Azrael | 25/02/2010

@Scipion

Assez souvent, je suis en désaccord avec vous mais là, je me permets de rajouter à votre liste les terroristes du 11 septembre ainsi que tous ceux qui ont tué de sang froid des innocents! Il est inadmissible que lorsqu'aucun doute n'est plus permis quant à leurs actes criminels, le contribuable doive payer pour leur bien-être en prison, et ce, pendant des années! Je dis bien, aucun doute! Car lorsque un doute subsiste, il est aberrant de condamner!

Écrit par : Inside | 25/02/2010

Excellent film au demeurant. Un peu dans le même genre, le "quilombo" du brésilien Carlos Diegues raconte l'histoire d'un camp d'esclaves "marrons" en fuite. Ce qui me donne une idée. Je vais demander à Rui Nogueira s'il ne voudrait pas organiser une semaine de films sur l'esclavage au CAC, avant son imminent départ à la retraite.

Écrit par : Philippe Souaille | 25/02/2010

« J'ai beau me forcer, je ne parviens pas à voir en quoi laisser la vie à un Patrick Henry, à un Marc Dutroux, à un Emile Louis, à un Francis Heaulme, à un Patrick Alègre ou à un Michel Fourniret, constitue un objectif parmi les plus nobles... »

C’est noble parce que c’est la preuve que l’homme a évolué et qu’il sait réponde à la barbarie autrement que par la barbarie.
Œil pour œil, dent pour dent c’est effectivement un concept périmé, Dieu soit loué !

Écrit par : Vincent | 25/02/2010

Tiens l'islamiste et le facho sont d'accord... Sur le rétablissement de la peine de mort. Quand on vous dit que les extrêmes se touchent.

Écrit par : Séraphin Lampion | 25/02/2010

@vincent

Les êtres humains ne sont pas des clones et ne réagissent pas tous de la même manière: Il y a ceux qui sont parfaits et il y a les autres! Je vais être mauvaise et souhaiter que vous soyez à la place de celui qui perd un enfant violé, torturé, tué de la pire manière et jeté comme une ordure, par un multirécidiviste! Si vous pardonnez tout de suite à celui qui vous aura fait cela à votre enfant ou à une personne que vous chérissez, alors oui, vous aurez le droit de nous faire de la morale! Et ne venez pas parler de talion! Il s'agit de débarrasser la société d'individus qui n'ont plus rien d'humain!

Écrit par : inside | 25/02/2010

@ Séraphin Lampion

Ouvrir un front ne vous suffit pas? Il vous faut combien pour avoir votre dose? Allez vous reposer un peu, c'était un peu houleux aujourd'hui! Et merci pour le compliment!

Écrit par : inside | 25/02/2010

« Je vais être mauvaise et souhaiter que vous soyez à la place de celui qui perd un enfant violé, torturé, tué de la pire manière et jeté comme une ordure, par un multirécidiviste! »

Mais c’est justement parce qu’un individu touché personnellement par la barbarie n’est plus en état de raisonner avec sérénité que cela prend des lois instaurées, votées et défendues par des personnes si ce n’est neutres au moins pas directement concernées. Autrement cela serait très vite la gabegie.

Maintenant si vous avez l’impression que je vous fais la morale, vous m’en voyez désolé, telle n’est pas mon intention.

Écrit par : Vinent | 25/02/2010

Et que pense Scipion le fin d'esprit des condamnés à mort exécuté aux USA qui se sont révélés être innocent ? Oui, je sais, pas grand chose, ils étaient presque tous noirs.

Écrit par : Djinius | 25/02/2010

@Vincent

Un Etat digne doit protéger ses citoyens contre eux-mêmes et contre les autres. Quoiqu'on dise, il y a une catégorie d'être humains qui est foncièrement mauvaise, qui ne se repent jamais de ses actes abominables - voir les avis de psychologues sur les multirécidivistes! - et les citoyens doivent être protégés contre eux, et je trouve absolument dégueulasse qu'on doive les nourrir avec l'argent des contribuables!

Je ne parle que de ce genre d'individus et je trouve anormal qu'on veuille les chouchouter et leur trouver mille excuses pour les comprendre! Seules les victimes doivent avoir notre compassion! LA VIE EST SACREE, mais pour en préserver plusieurs, il faut parfois se débarrasser de celui qui ne lui accorde aucune importance!!

Écrit par : inside | 25/02/2010

Le dernier message du dénommé Scipion contenant des injures, il a été supprimé. Je parle du message, bien sûr! Il en sera ainsi pour tous les messages qui se laissent aller dans la fange. Que ceux qui ne sont pas contents pondent leur blogue. Jean-Noël Cuénod

Écrit par : Jean-Noël Cuénod | 25/02/2010

"Et que pense Scipion le fin d'esprit des condamnés à mort exécuté aux USA qui se sont révélés être innocent ?"

C'est du cas par cas. Pas entre les Blancs et les Noirs, non, mais entre les innocents eux-mêmes.

Comme je peux voir les choses, il doit y avoir deux écoles principales : ceux qui préfèrent être exécutés le plus vite possible et ceux qui s'accrochent à l'espoir d'être innocentés un jour, dix, vingt, trente, quarante ans plus tard...

Parce qu'il ne faut jamais oublié que le choix qui s'offre aux innocents, n'est pas entre la piqûre et la liberté, mais entre la piqûre et la perspective de dizaines d'années de placard.

A partir de là, c'est vraiment une question personnelle, on peut préférer la mort à l'enfermement, surtout ceux qui avaient une vie très "dissipée" avant leur arrestation.

Écrit par : Scipion | 25/02/2010

William Modolo,

quel jugement doit-on réserver à ses criminels qui ont torturé ce jeune garçon? je mets le lien pour de plus amples informations.

Ou les pédophiles qui abusent d'enfants et qui récidivent!!!

Pour moi la prison n'est pas une solution non plus car c'est inhumain d'enfermer les gens pendant une longue durée.

http://rienquelaverite.blog.tdg.ch/archive/2009/07/19/france-william-modolo-torture-viole-tue-mais-rien.html

Écrit par : la Franchise | 25/02/2010

Je vous remercie pour votre "Réflexion" lue dans 24 Heures de ce jour et que je retrouve sur votre blog.
La lutte pour l'abolition de la peine de mort se poursuit lentement. Des gens meurent et des innocents meurent. Analyser les causes fondamentales de la violence banalisée et ou institutionnalisée est un besoin urgent afin d'aider et d'encourager les mouvements abolitionnistes dans leur engagement. Nous avons des témoignages, nous avons celles et ceux qui correspondent avec les condamnés dans le couloirs de la mort, mais nous manquons parfois du courage civile/politique pour confronter les autorités.

Écrit par : cmj | 25/02/2010

Oui pour que la peine de mort soit enfin rétablie partout !!!! Que l'on se débarasse au plus vite de tous ces tueurs, pédophiles, violeurs, ou autres etc (lorsque leur culpabilité est certaine bien sûr) car ce sont les déchets de notre société.Pas un centime ne devrait être versé par la communauté pour les maintenir en vie et en prison.

Écrit par : lucide | 16/03/2010

article intéressant .. J'aime votre point de vue sur cette question. Bien qu'il existe quelques points que je divergent sur ​​bien. Mais je pense que dégage un certain nombre de questions pour moi personnellement. Quelqu'un d'autre le pense pas?

Écrit par : billigt babytøj | 23/05/2011

Hrmm that was weird, my comment got eaten. Anyway I wanted to say that it's nice to know that someone else also mentioned this as I had trouble finding the same info elsewhere. This was the first place that told me the answer. Thanks.

Écrit par : toronto used harley davidson | 23/05/2011

Les commentaires sont fermés.