28/01/2010

Rêve de Villepin et cauchemar de Sarkozy?

Villepinkozy.jpgNicolas Sarkozy se console comme il le peut après l’acquittement de son ennemi, prononcé ce midi (jeudi 28 janvier 2010) par le Tribunal correctionnel de Paris: Je prends acte de ce jugement tout en notant la sévérité de certains attendus le (c’est-à-dire Dominique de Villepin) concernant. Et le président d’annoncer qu’il ne fera pas appel. La belle affaire! Cette possibilité n’est offerte qu’au procureur qui a dix jours pour se décider. L'avocat Sarkozy l'ignorerait-il? En tout cas, le président de la République semble jouer l'apaisement, ainsi que Villepin qui veut tourner la page. Mais ce zéphyr pacificateur n'atteint que la surface de cet océan de haine qui sépare les deux hommes. Telle était la situation jeudi soir.

Mais le zéphyr s'est vite transformé en bourrasque. Vendredi matin, le procureur de la République Jean-Claude Marin a annoncé sur Europe 1 qu'il ferait appel contre l'acquittement de Villepin. Il y aura donc un second procès Clearstream. Le procureur assure qu'il n'a reçu aucun ordre de l'Elysée pour prendre cette décision. Personne ne peut le croire. En France, le ministère public - que Jean-Claude Marin dirige à Paris - est soumis au garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie en l'occurrence. Comme le gouvernement ne peut pas bouger un cil sans l'accord du président Sarkozy, il paraît évident que cet appel a été décidé par l'Elysée.

Dominique de Villepin fait donc peur à Sarkozy qui veut absolument l'éliminer par une condamnation en justice. Avec 8% d’intention de vote en cas d’élection présidentielle, score actuel de l'ex-premier ministre dans les sondages, il peut empêcher la réélection de Sarkozy en 2012. Toutefois, en relançant un procès qui s'est révélé catastrophique pour son image, le président joue perdant-perdant. Si Villepin est acquitté une seconde fois, Sarkozy sera ridiculisé. Si son ennemi est condamné en deuxième instance, les juges apparaîtront comme obéissant aux ordres de l'Elysée. Et l'ancien chef du gouvernement sera nimbé de l'auréole du martyr, ce qui lui conférera sympathie et suffrages.

Présenté comme un grand stratège politicien, Sarkozy est en train de se prendre les pieds dans les tapis du Palais de Justice.

(En gras, version actualisée)

21:43 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | |

Commentaires

Le pit-bull nain contre le lévrier afghan, je pense que le pit-bull nain va se fatiguer et là, il a pris en grand coup dans la nuque, ou il n'en a rien à fiche le nain, du lévrier, mis à part qu'il a le rôle du looser !
Une tempête dans un biberon, mais il n'y a jamais de fumée sans avec les anciens potes de Pasqua et Ballamolle, le petit Sarko voit les fantômes des français explosés à Karachi lui tourner autour avec des méchants bruits de chaines.
Déjà on est courant des rétro-commissions sur les sous-marins pakistanais faites par un proche de Balamolle, qui a depuis peu de sérieux trous de mémoire mais que les enquêtes pakistanaises maltraitent, eh oui, dans les rétro-commissions couillemolle à oublié de verser les parts des colonels pakistanais.
Qui se trouvait aux côtés de Pasqua et de couillemolle, le petit nain, qui a fait levier justement avec les casseroles de ces deux cadors précités et l'info de clearstream n'est pas si fausse, alors Sarko a ressorti ces petites notes, de quoi faire basculer tout l'ump et boum, villepin se rétracte, tous le monde ressort sans mandat d'exécution de peine immédiat et au recours tous se font passer avec des peines avec sursit et on passe à une nouvelle arnaque.
Il était impossible de faire tomber villepin, il avait de quoi faire péter toute la droite et les bandes Pasqua et couillemolle, qui possède un empire basé sur la corruption d'état en France.
Couillemolle possède une bonne partie des autoroutes française et le tunnel du mont-blanc, alors qu'il ne pesait pas grand chose en arrivant de sa turquie natale, même chose pour les Pasquas.

Écrit par : Corto | 29/01/2010

Je suis très heureux que Monsieur Dominique de Villepin sort entièrement blanchi de cette très dure épreuve.¨

Le petit monsieur à talonnettes et actuel locataire de l’Elysée va en prendre pour son grade et se mordra les doigts d’avoir voulu accrocher son ennemi à un crochet de boucher.

La vengeance est un plat qui se mange froid et si ce n’est l’ancien premier ministre il y aura certainement parmi ses amis des gens qui se chargeront d’étripailler verbalement le myrmidon*** Nicolas Sarkozy.

*** Personne de petite taille, insignifiante et sans valeur, voire prétentieuse, ridicule, et qui veut paraître supérieure.

Écrit par : Hypolithe | 29/01/2010

Comme beaucoup, tu as été un peu trop rapide dans tes conclusions, Jean-Noël. Par ailleurs, c'est effectivement le Parquet qui peut décider de faire appel: mais qui est en mesure d'influencer la décision du Parquet?
La réponse tient dans cette réplique de Michel Audiard: "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît".
Amitiés

Écrit par : Lionel Chiuch | 29/01/2010

Hypolithe@ d'où sortez-vous votre définition de "Myrmidon" ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Myrmidons

Écrit par : Géo | 29/01/2010

@ Géo

Tapez

http://www.cnrtl.fr/definition/myrmidon

et vous aurez la réponse !

C'est un des meilleurs disctionnaires en ligne que je connaisse.

Écrit par : Hypolithe | 30/01/2010

Le procureur a demandé 9 mois avec sursis dans son réquisitoire, concernant M.l'ancien premier ministre... alors, alors pas si blanc le de Villepin, mais bon la gauche se gargarise; elle aime ça, quant à progresser et proposer elle est toujours aussi incapable.

Écrit par : Gavillet | 30/01/2010

Il ne peuvent rien contre Villepin, c'est juste pour la galerie !

Écrit par : Maurice | 30/01/2010

Les commentaires sont fermés.