30/12/2009

Le Plouc exp(l)ose ses visions franco-suisses pour 2010

tonneaux.jpgA tous, que 2010 vous offre amour, santé et sérénité, seul tiercé gagnant dans l’ordre et dans le désordre.

Après moult réflexions et consultation de son Grand Inspirateur, Saint Emillion, Le Plouc passe aux aveux. Il est doué de pouvoirs vachement extralucides. Après absorption d’un breuvage que son saint patron concocte dans d’étranges barriques (photo ci-contre), voici les visions du Plouc pour 2010 avec leur cohorte d’événements concernant principalement la France et la Suisse.

15 janvier : le Servette FC partira à la quête d’un nouveau sauveur.

28 janvier : en Suisse, le Conseil fédéral  redoublera de sommeil  épuisé par sa série de réveils en sursaut en 2008.

30 janvier : en France, Nicolas Sarkozy changera de changement : cette fois-ci, il nous fera le ventilateur dans le sens inverse des aiguilles d’une Rolex.

Début mars : Le Point, L’Express et le Nouvel Obs publieront en couverture la même semaine : « Le salaire des cadres : ce qui a changé ».

25 mars : Merz s’excusera de s’être excusé auprès de Chacaldhafi.

28 mars
: la grippe A H1N1 s’éteindra dans l’indifférence générale. La ministre Roselyne Bachelot s’efforcera de trouver une grippe B H2N2 pour amuser la galerie.

1er avril : le gouvernement français continuera à réclamer le retour de ses évadés fiscaux et les grands groupes économiques français continueront à planquer leurs bénéfices partout, sauf en France.

Début mai : Le Point, L’Express et le Nouvel Obs publieront en couverture la même semaine : « L’immobilier, tout sur les bonnes affaires, ici et maintenant ».

28 mai : Merz s’excusera de s’être excusé de s’être excusé auprès de Chacaldhafi.

16 juin : Ségolène Royal sera surprise par un paparazzo de « Voici » en train d’embrasser Jean-Pierre Raffarin sur la bouche. Ils n’auront aucun enfant mais une ribambelle de dommages-intérêts.

11 juillet : la Suisse battra la France en finale de la Coupe du Monde de foot, mais par forfait. Avant le coup de sifflet initial, tous les joueurs français  se réfugieront dans le vestiaire helvétique pour y réclamer l’asile fiscal. Profitant d’une interview télévisée, l’entraîneur tricolore Domenech demandera la main de la conseillère fédérale Evelyne Widmer-Schlumpf.

16 juillet : Tour de France stupéfiant ! Le maillot jaune sera surpris en train de s’injecter du pastis en intraveineuse. Son avocat affirmera  à « L’Equipe » : « La couleur semblable du maillot et du produit explique cette malencontreuse méprise ».  Le Tribunal arbitral du Sport à Lausanne confirmera que tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes cyclistes,  le pastis ne figurant pas sur la liste des produits interdits.

1er août : Le Front de Libération annemassien enlèvera  Soli Pardo (l’extrémiste, inoubliable auteur de l’affiche sur la « racaille » d’Annemasse) en réclamant une rançon. Bien sûr, personne ne voudra la payer. Et pour s’assurer que ledit Pardo restera bien de l’autre côté du Foron, Genève dépêchera Merz comme émissaire.

1er septembre : à  Annemasse, Merz voudra s’excuser auprès de Chacaldhafi. Il apprendra à cette occasion que la Haute-Savoie n’est pas une province libyenne. Et reviendra en Suisse par le tram 12. Sans Pardo. Pour une fois, Merz aura réussi une mission.

30 septembre : Le Point, L’Express et le Nouvel Obs publieront en couverture la même semaine : « Les secrets de la Franc-Maçonnerie enfin révélés ! »

13 octobre : le Prix Nobel de Littérature sera  attribué à un écrivain que personne n’a lu, sauf sa maman.

15 octobre : le Prix Nobel de la Paix sera offert aux enfants de Barack Obama pour leurs bonnes œuvres futures.

20 novembre : Nicolas Sarkozy annoncera la fin de la crise économique. Chute immédiate  et spectaculaire de la Bourse de Paris.

20 novembre : le Conseil fédéral annoncera aussi la fin de la crise économique. La Bourse suisse s’en contrefichera.

20 décembre : Le Point, L’Express et le Nouvel Obs publieront en couverture la même semaine : « Rétrospective 2010, une année à nulle autre pareille».

31 décembre : le Servette FC partira en quête d’un nouveau  sauveur.

Jean-Noël Cuénod
Correspondant à Saint-Sulpice-de-Mareuil (Périgord Vert)

16:29 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

Commentaires

Cher Jean-Noël, vous avez oublié que le 1er août 2010 est reporté au 1er avril. C'est ma vaticinatrice, Sa Grassouillette Nadine de Rothschild, qui me l'a susurrée un soir au fond du bois, tout près de chez moi.

Bonne bourre et à la St. Estèphe.

Gaudeamus amen.

Écrit par : Rollmops | 30/12/2009

Vous en oubliez une essentielle. Le 4 mai, Edipresse licencie 114 collaborateurs en choisissant de ne conserver que Le Matin comme titre romand.

Le Plouc, docteur en lieux communs, est nommé rédacteur en chef, et d'ailleurs seul journaliste du quotidien orange, dont le contenu rédactionnel est réduit à la reproduction de dépêches d'agence.

Le 11 mai, une manif monstre de 30000 personnes Place de Neuve réclame la gratuité du journal.

Écrit par : Henri Patry | 30/12/2009

Ouais, c'est pas super super tout çA... Permettez-moi de partager avec tous, mes meilleurs voeux: http://wp.me/pD7dp-9U

Soyons heureux en 2010

Écrit par : Serjirao | 31/12/2009

Et Genève passe à 100'000 sans emplois et 2600 expulsions de logements!

Écrit par : dominiquedegoumois | 31/12/2009

Bonne année au Plouc et à sa Plouquette, Saluez bien en mon nom le Pape (Clément bien sûr) et honorez sans réserve les réserves de votre Saint Emilion (que mon fils appelait à 3 ans Saint t'es mignon) sans hésiter à lui faire quelques infidélités avec St Estèphe!
Je nous souhaite à tous de retrouver avec le même bonheur vos chroniques toujours guettées avec gourmandise.

Écrit par : Eliane | 31/12/2009

C'est pas tout ça
mais vous le msieur aux bobos,

zavez pas peut être été invité par ces médias grandioses tels France Inter ou autres médias TV françaises comme la 2 ou la 3 ou ne sais-je,

comme correspondant suisse à Paris

qui vous questionnaient sur les suisses de Genève & d'ailleurs, ces xénophobes ayant justifié la plainte du maire d'Annemasse

et où ces correspondants suisses de Paris
se sont empressés de répondre dans le sens des questions de ces jeunes journaleux / journaleuses

cad.
complètement à l'écart
de la majorité de la population française ou européenne

Donc
Jouer le truc du plouc de retour du milieu des bobos,
après avoir joué le truc des médias bobos français

ça pète pas loin!
On vous donne une chance: prochain essai,
les frontaliers, avec M Charrat du groupement transfontalier genevois, s'allient à des secundos arrivés aux manettes du pouvoir Gvois,
pour déclarer Genève ville frontalière
sans frontière
!
Oops.

Écrit par : na...ya | 31/12/2009

et on a oublé de rajouter

mi-juin : les frontaliers français prendront le pouvoir au Conseil d'Etat et il sera desormais inscrit dans la constituante de dire soixante-dix au lieu de septante !

Écrit par : cosanostradamus | 03/01/2010

Bonjour, J-N-C pourrait-il p-ê me contacter? Affaire franco-française: assez chaude..

Écrit par : SPZ | 05/02/2010

Les commentaires sont fermés.