13/09/2009

Hortefeux de bouche: mea culpa du Plouc

Mea Culpa. Une fois de plus, Le Plouc a écrit des gringeries. Heureusement, son pote et néanmoins confrère Lionel Chiuch l'a remis dans le droit chemin en lui mettant le nez dans son erreur. Le contexte: la déclaration du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux interprêtée comme raciste antiarabe et qui a été diffusée par vidéo Internet sur le site du Monde.

La gringerie en question: dans son papier dans la Tribune de Genève par ce samedi-dimanche, il a écrit que cette fameuse vidéo avait été captée par un quidam. Pas du tout. Voilà ce qui s'est passé réellement:

C'est un journaliste de la chaîne télévisée française Public Sénat qui a filmé la scène. Le directeur de la chaîne Gilles Leclerc a renoncé à la diffusion pour divers motifs dont la mauvaise qualité sonore du document. De nombreux journalistes de Public Sénat ont protesté. Ont-ils ensuite fait "fuiter" cette vidéo vers le site internet du "Monde"? On peut le suposer mais sans en être certain. Public Sénat indique les images du Monde. fr ressemblent aux siennes mais sans garantir qu'il s'agit bel et bien de celles-ci. Peu après, Public Sénat a diffusé la totalité du reportage en question.

Le Plouc a rectifié dans l'édition électronique du site de la Tribune de Genève.

Morale sur fond d'optimisme: l'Internet met en échec la censure.

 

Jean-Noël Cuénod

 

21:38 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Cela n'explique toujours pas en vertu de quelles (bonnes ou mauvaises) raisons le successeur du Kärcher se fait avoiner pour avoir émis une vérité que tout un chacun peut, en France voisine, constater jour après jour en relevant, par exemple, les prénoms des auteurs des faits divers...

Écrit par : Scipion | 13/09/2009

Le racisme s'étend jusqu'en Suisse, on dirait bien.

Écrit par : Johann | 14/09/2009

"Le racisme s'étend jusqu'en Suisse, on dirait bien."

Cela non plus, ce n'est pas une explication. Tout juste un état d'âme... Tssss...

Écrit par : Scipion | 14/09/2009

pour avoir émis une vérité que tout un chacun peut, en France voisine, constater: Vérité pour qui?

Écrit par : net32 | 15/09/2009

Les commentaires sont fermés.