25/07/2009

Régimes totalitaires: la preuve par la casquette

Comme vous le savez, Le Plouc travaille du chapeau. Il lui arrive même d'avoir la tête près du bonnet. Un jour où, justement, il avait renoncé à porter son entonnoir malgré les assauts appuyés du soleil, il fut traversé par cette idée digne de son cerveau liquéfié: il existe un moyen infaillible pour mesurer le degré d'autoritarisme d'un Etat. Lequel? La taille des casquettes d'officiers. Plus ce couvre-chef est large et imposant, plus le régime est totalitaire. De même, plus il est étroit et riquiqui, plus le régime est démocratique. Le Plouc vous en administre illico la preuve.Casquette1.jpg 

Regardez cette casquette d'officier supérieur de la Wehrmacht. Rien qu'à l'apercevoir, comme ça, sans son propriétaire tudesque, on ressent l'irrépressible besoin de claquer les talons. Ou de prendre ses jambes à son cou. Elle appelle la soumission et propulse celui qui la porte dans le Walhalla des dieux germaniques. C'est une vraie casquette de nazi, le sommet de l'horreur en matière de totalitarisme.

 

Casquette2a (BRD).jpgLa casquette bleue à droite provient du même pays.

Pourtant, elle est nettement plus étroite que l'autre, plus basse, plus moche aussi. On dirait une gapette de chef de gare. Elle vous embarque pour Bonn, non pas vers le Walhalla. Normal: il s'agit du couvre-chef d'un officier de l'armée de l'air de la République fédérale allemande. Le pays est devenu démocratique et cette évolution a désenflé les casquettes militaires.

Casquette2 (DDR).jpgToutefois, dans la partie prise par la pogne de Staline, l'Allemagne de l'Est, les couvre-chefs sont restés impressionnants. Ils n'ont subi aucune cure d'amincissement. Au nazisme a succédé le stalinisme. Mais les casquettes sont restées les mêmes, comme le démontre la troisième, à gauche.

Durant la Deuxième guerre mondiale, alors que les officiers nazis arboraient leur somptueux casquette2B(GB).jpgcouvre-conneries, les militaires britanniques chaussaient cette chose informe et toute plate (quatrième casquette, à droite) dont la modestie témoignait de leur respect des droits de l'homme. A petite casquette, grande démocratie.

A la même époque, les officiers soviétiques combattaient aussi Hitler. Et avec quel courage et quel talent stratégique-tactique. Non seulement, ils déjouaient les plans casquette3(urss).jpgmachiavéliques des maréchaux nazis, mais ils devaient encore réparer les erreurs, parfois monstrueuses, de Staline. Si nous leur devons d'avoir échappé au nazisme, il n'en demeure pas moins que ces héros authentiques servaient une dictature. Une fois de plus, la preuve par la casquette illustre ce processus (cinquième, à gauche).

Durant la guerre froide, la Roumanie figurait parmi les plus féroces des tyrannies de l'Europe orientale. Cette casquette6(Roumanie).jpgaspect se retrouve dans leur casquette, à la mesure de la folie du conducator Ceaucescu (sixième, à droite)

Casquette5(Chine).jpgQuant aux Chinois, ils ont beau prétendre avoir accompli des pas de géant sur le chemin de la démocratie, des droits de l'homme et de l'Etat de droit, l'ampleur des casquettes de leurs officiers nous démontre le contraire. Ce chef d'oeuvre de la mode militaire tient à la fois du grand chic stalinien et des coiffes impériales (septième casquette, à gauche).

Et maintenant, passons au pays de la démocratie directe, du référendum tous les deux mois, des recours muliples, des pétitions pléthoriques, des ministres qui font rire ou roupiller. Et visez un peu le képi de nos officiers (huitième à gauche): étroit et bas de plafond, on dirait un porte-tagliatelles. Casquette8.jpgAucun doute n'est permis. La Suisse est bel et bien une démocratie.

 

 

Jean-Noël Cuénod

23:40 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Jean-Noël,

pas porte tagliatelles. On dit nouille pour caractériser le bandes jaunes larges qui définissent le grade. Nouille, Jean-Noël.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/07/2009

Dans la somme des "nouilles" qu'arbore un képi de l'armée suisse, doit-on compter la nouille qui est sous le dit képi?

Écrit par : Père Siffleur | 26/07/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Père siffleur,

à 4 nouilles, c'est la guerre...

:o)

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/07/2009

Monsieur Stéphane,

Pour les casquettes, je ne vois "guerre" que le terme "tagliatelle" utilisé dans le cas où la question suivante est posée: "Quelle taille a-t-elle?"

Et un très bon dimanche à vous ainsi qu'à tous les autres.

Écrit par : Père Siffleur | 26/07/2009

Wiki quoi qu'on en pense et quel que soit le diamètre du couvre-chef, le meilleur grade c'est lieutenant-colonel, parce qu'on est couvert ou non la nuit et on est chef le jour.
lol ! :)

Écrit par : Blondesen | 26/07/2009

Bravo mon cher Jean Luc pour cette prespicacité.
Vous omettez cependant de préciser que les casquette de l'armée de terre française, gendarmerie incluse sont identiques à celles de la Suisse, à la couleur près.
Il faut également expliquer aux Genevois, et autres Romands,
que l'appelation gendarmerie, pour leurs polices,
est incorrecte, voire usurpée :
les gendarmes, en tant que tels, font partie de l'ARMEE,
depuis peu détachés auprès du ministre de l'intérieur.

Écrit par : csny | 14/08/2009

pERspicacité, OF COURSE!
Honte à mes gros doigts et mon manque de relecture...

Écrit par : csny | 14/08/2009

Exception magitrale : les casquettes des forces armées la République italienne, démocratique (voir bordélique) et sociale, voir http://www.35mm.it/multimedia/carabinieri3/Carabinieri3_01.jpg

Écrit par : Pierre | 18/09/2009

Quelle belle collection de casquettes, à qui appartient-elle ? Selon moi, cette collection doit appartenir à un haut responsable du PS car, il y a quelques années, ils étaient très amis des pays concernés.

Écrit par : octave vairgebel | 18/09/2009

Comme disait l'autre :"les gradés, c'est comme les tonneaux : plus ils sont cerclés, plus ils sont félés !"

Écrit par : Clyde | 18/09/2009

Commentaires issus de quelqu'un ne connaissant manifestement rien en matière d'uniformes . . Médiocrité ne méritant aucun commentaire !!!

Vous avez bonne mine avec vos tuyaux de poële à visière !!! Pauvre type ! ! !

Écrit par : Saliège | 06/12/2009

Les commentaires sont fermés.