15/04/2009

"Circonstances", nouveau livre de poésie du Plouc

Le Plouc pond un nouveau bouquin et laisse à son ami le peintre Philippe Rillon le soin de le présenter. Et visitez son site: http://rillon.blog.lemonde.fr/

“CIRCONSTANCES”, poèmes de Jean Noël Cuenod illustrés par Ben Ami Koller.

La modernité, c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art, dont l’autre moitié est l’éternel et l’immuable.” (Baudelaire, “Le peintre de la vie moderne,IV”)

Cette brève définition de la modernité en art par celui qui en fut l’inventeur et premier critique convient aux préoccupations de notre ami Jean Noël Cuenod, ainsi que vous pourrez le lire dans ces quelques éléments du dossier de presse qui annoncent son dernier ouvrage. Nous y ajoutons avec l’autorisation de l’auteur, deux poèmes inédits extraits de”Circonstances”.

Circonstances

La vie d’un journaliste est traversante. Et en traversant les existences qu’elle côtoie, elle les reçoit comme des coups, comme des cadeaux, comme des preuves de haine et d’amour. En partageant le quotidien de l’autre si prochain, et du prochain si autre, lors des reportages ou des analyses d’événements, le journaliste absorbe et restitue.

A chaque fois, il est atteint. La douleur humaine en lui s’accumule. Mais il doit s’efforcer de la faire taire. Savoir brider- brimer ? - l’émotion qui risque de submerger et d’emporter au loin les raisonnements. Voire, la raison. Le journaliste n’est qu’un truchement, rien de plus. Au mieux, un porte-voix. Et encore…

Alors, il faut bien que ce trop-plein déborde quelque part. Ce quelque part se situe en poésie. C’est par ce langage qui combine le son et l’écrit, le nombre et la lettre que le fait rapporté objectivement se transforme en fait vécu pleinement. Le réel devient mythe et devenant mythe n’en est que plus réel.

Tous ces textes ont été inspirés directement par le reportage, ou indirectement par le biais d’interviews de témoins ou d’analyses de dépêches d’agence. Certains, rares, sont issus d’une expérience uniquement personnelle.

Il s’agit donc de «poèmes de circonstances», pleinement assumés comme tels.

La ponctuation est au texte ce que le rythme est à la musique et la respiration à l’homme. Dans ce bouquin, ce rôle vital est tenu par les dessins de Ben-Ami Koller, l’un des plus grands artistes européens de notre époque.

Jean-Noël Cuénod

Circonstances sera présenté le 29 avril 2009 à la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines près de Paris où un hommage sera rendu à Ben-Ami Koller au milieu de sa famille, de ses amis et de « ses » poètes dont Jean-Noël Cuénod.

Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yveline, 10 place Pierre Bérégovoy,78280 Guyancourt 01 39 30 08 90

Le manuscrit de ce livre était déjà entre nos mains lorsque l’annonce nous est parvenue de la mort de Ben-Ami Koller. Il n’avait que 60 ans. Nous avons donc décidé de publier sans tarder cet ouvrage né de l’amitié du poète et du peintre.

Ecrivain, poète et journaliste, correspondant à Paris de la Tribune de Genève et de 24 Heures, Jean-Noël Cuénod est né à Genève, à deux pas de la Noël 1948. Il a le journalisme pour vocation et la poésie pour passion. Né en 1948 en Transylvanie, Ben-Ami Koller, marqué par la disparition de ses grands-parents à Auschwitz, a dessiné et peint dès l’enfance. Artiste majeur de notre temps, il est mort le 15 décembre dernier près de Paris. Circonstances est l’ultime livre qu’il a illustré.

circonstances-couverture.1238582882.jpg

DANGER

Coups puissants de ce siècle sourd

Sons et sang fusion confusion

Pesanteur des paroles de poix

Qui collent à nos palais dégradés

Danse balourde balbutiante

Toute grâce éteinte sous le soleil

Qui se consume sans lumière

Eclat insaisissable désormais

La grande matrice des mystères

S’effacera de notre mémoire

 

TOUT RECOMMENCE

J’entends le silence qui hurle

A faire frémir les corneilles

J’entends l’angoisse de l’enfance

Sourdre du sol rongé d’acide

J’entends la camarde palpiter

Entre détritus et charognes

 

Je vois les astres se dissoudre

Par la corrosion du ciel

Je vois la griffe des archanges

Déchiqueter la peau des femmes

Je vois l’absence de soleil

Brûler les savanes urbaines

 

Je te vois toi et tout s’efface

 

Circonstances”

Poèmes de Jean-Noël Cuénod

accompagnés de vingt illustrations noir/blanc de Ben-Ami Koller

Un recueil de 128 pages au format 14×18 cm.tiré à 400 exemplaires sur les presses de l’imprimerie du Cachot, au Grand-Saconnex/Suisse

Prix de lancement: Fr. 30.- (23 .) jusqu’au 31 mai 2009

À retourner aux Editions Samizdat, Denise Mützenberg, 8, chemin François-Lehmann, 1218 Le Grand-Saconnex/Suisse

Tél. +4122 734 05 92 - samizmu@hotmail.com

BULLETIN DE SOUSCRIPTION

Veuillez me réserver:

exemplaire (s) du recueil « Circonstances »

au prix de Fr. 30.- (par la suite: Fr. 35.- ou 25 €)

Port en sus.

Nom : Prénom :

Rue :

No postal : Localité :

Date : Signature :

Renseignements : http://www.editionsamizdat.ch

 

10:36 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

PUB POÉTIQUE

Si ce n'est de la pub, qu'est-ce?
De la poésie? La Sainte messe?
Même pas une histoire de fesse!

L'important, c'est le client.
L'important, c'est le chaland.
l'important c'est le marchand.

Le chaland qui lit et qui mord
À l'attrait hurlant de l'oxymore,
Dans un grand silence de mort!

Écrit par : Père Siffleur | 16/04/2009

j'aime bien

Écrit par : sadia | 03/07/2009

j'aime bien

Écrit par : sadia | 03/07/2009

Les commentaires sont fermés.