15/11/2008

Ségolène contre Martine: la guerre des deux Roses tourne au cauchemar

 

 

aubry-royal.jpg

Dimanche soir

Il appartiendra aux quelque 200 000 militants du Parti socialiste français d'élire, jeudi, leur premier secrétaire national. Ségolène Royal, Martine Aubry et Benoît Hamon, le faucon de l'aile gauche, briguent leurs suffrages. A Reims, les militants de base et les délégués expriment leur colère devant les batailles d'ego qui ont déchiré le PS et s'apprêtent à le voir éclater. Au moment où la crise économique fera sentir ses effets durant des années, les dirigeants socialistes d'outre-Jura ont démontré que, désormais, leur parti ne peut plus être considéré comme une force d'opposition crédible. "Allumons les soleils!" s'est exclamée Ségolène Royal au Congrès de Reims. Pour les socialistes, la nuit est tombée.

Dimanche matin 

Ségolène Royal a claqué la porte de la commission des motions, cette nuit au congrès de Reims. Puis l'un après l'autre, les autres leaders des motions concurrentes, Bertrand Delanoë, Martine Aubry et Benoît Hamon ont déclaré qu'aucun accorfd n'était possible pour dégager une motion majoritaire. Donc, même les tenants du "Tout Sauf Ségolène" ne sont pas parvenus à ce mettre d'accord entre eux. Le Congrès de Reims va se terminer sur un cuisant échec qui démontre définitivement que les idées n'ont plus de poids au Parti socialiste français. Seules comptes les ambitions personnelles.

 

Samedi soir 

Au congrès de Reims, samedi après-midi, le Parti socialiste français apparaît plus divisé que jamais. Désormais, la guerre des deux Roses est déclarée entre Ségolène Royal et Martine Aubry. Lors des discours respectifs de ces deux antagonistes, on a pu mesurer à quel point les « anti-Ségo » détestent les « pro-Ségo » et réciproquement. Applaudissements chaleureux alternant avec les huées haineuses.

 

Le but de Martine Aubry est d'élargir sa motion – profession de foi – à celles défendues par Bertrand Delanoë et par Benoît Hamon, le chef de file de l'aile gauche. Ensemble, ils peuvent atteindre la majorité et, s'ils s'entendent sur un nom – ce qui est loin d'être acquis – emporter la direction du PS. Il semble bien que Martine Aubry a renoncé à briguer pour elle-même le poste de premier secrétaire du PS et qu'elle cherche à lancer soit Benoît Hamon, soit un responsable du groupe Delanoë. 

Dès lors, Martine Aubry a prononcé, sans brio mais avec solidité, un discours classique bien charpenté à gauche et appelant les socialistes à reprendre le chemin des manifs. Ce qui changera leurs dirigeants plus enclins à fréquenter les restaurants de luxe à Reims qu'à battre le pavé dans les cités. On s'ancre à gauche. Et on rejette François Bayrou et son MoDem dans les flammes de l'enfer capitaliste.

 

Au contraire, Ségolène Royal développe un discours maternant, compassionnel, régressif, tout à fait adapté à l'air du temps qui veut câliner les gens plutôt que galvaniser les citoyens. Les mots « affection », « amour », et même « tendresse » demeurent ses fétiches. Elle aussi, comme tous les orateurs, célèbre l'ancrage à gauche. Mais sans renoncer à ratisser les « démocrates qui ne sont ni de gauche, ni de droite ». Comprenez: les électeurs de Bayrou. Sachant qu'un accord avec les centristes n'est pas encore au goût du jour au PS, Ségolène Royal botte en touche avec ses escarpins. Elle propose que la question des alliances soit posée directement aux militants, par référendum.

 

Deux logiques qui s'affrontent

 

Ce sont donc deux logiques qui s'affrontent. Celle de l'appareil politique puissant mais lourd, inadapté aux défis de l'heure, opaque aux yeux des médias et donc de l'opinion, c'est-à-dire de l'immense majorité des citoyens apolitiques. Le plus souvent, cette configuration est vouée à l'échec électoral. Et celle du populisme de gauche qui en appelle directement aux gens en jouant du charme personnel pour les guider « dans le bon sens ». Cette stratégie est mieux adaptée à notre société médiatique mais elle rassemble les électeurs sur une base floue qui peut entraîner les dérives les plus imprévisibles et qui n'est pas propice à engager de profondes réformes.

 

Bayrou vainqueur

 

En tout cas, il semble bien que le patron du MoDem François Bayrou ressorte vainqueur de ce congrès socialiste. Dans leur quasi-totalité, les orateurs ont dû, parfois longuement, se déterminer sur les relations entre le PS et les centristes.

 

La nuit des grandes bavettes

 

Samedi soir, la « nuit des grandes bavettes » a commencé. Jusqu'au petit matin, les différents courants vont discuter pour tenter de dégager une synthèse ou du moins de faire apparaître une motion majoritaire.

 

 

Jean-Noël Cuénod, à Reims

20:10 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | |

Commentaires

“Je n’ai cédé à aucun mouvement d’humeur. Je prends au sérieux le résultat du vote des militants et je prends au sérieux Ségolène Royal. Elle a gagné. Elle a envoyé tous les autres au tapis, qui ne méritaient pas mieux. Je salue son opiniâtreté et son courage. Mes camarades ont l’air de ne pas avoir compris ça. Ils croient qu’ils vont pouvoir la manipuler. Mais c’est un fait. Elle a gagné et c’est autour d’elle que va se faire la synthèse. Le parti est à 80 % sur une ligne de centre gauche. Il faut admettre cette réalité”.

Jean-Luc Mélenchon, LeMonde.fr du 10 novembre 2008 à 13H56.

Écrit par : Sudiste | 16/11/2008

est ce que tout cela et les appareils et "hommes de l'église officielle sicialiste"-se dispitant entre grand prétre du préchi précha ne cultivent pas autant-popur le ps-la "haine de soi" que pour eux mémes "l'amour de "l'égo" ou les seuls égaux sont les privilégiés du systéme dit capitamiste actuel?troublant,dans le littré "la haine de soi" à deux lignes,un grand succés dans l'allemagne du débit XXE siecle(son auteur est mort en I933 aprés avoir tenté d'expliquer pourquoi certains juifs -minoritaires-par rapport à tous les juifs patriotes de leur pays de vie,se sentaient coupables d'^étres de perpétuelles victimes)il y aurait actuellement I,5 millions de référence sur "la haine de soi"..depuis les lumiéres(le terme "haine de soi)datant du discours funébre sur Louis XIV,que d'obscurité!Mais si l'obscurité est en soit comment trouver la lumiére?un bon morceau de "vrais" chocalar-voit du calvin spérieur sans additifs-serait une solution "sédative" à defaut de solutions,pour modérer "la haine des autres" au PS?

Écrit par : gpradet | 16/11/2008

haine de soi au PS ou haine des autres?capitalisme actuel ou almimentaire actuel pour minorité "en situation de privilége"avec culture de l'égo.

le "vrais chocolat" (suisse ou belge-est un objet de litige dans la CEE qui admet des "chocolats avec autres choses que du cacao?Du "roi soleil" au roi "lunettes de soleil"(sarko des tout premiers jours)le capitalisme se porte bien à gauche y compris chez le maire de Paris!Il faut choisir entre défendre "le systéme" ou "défendre les salariés en perdition" et non entre des personnages si "fascinants" que nos "rosieres" qui ont "roulées leurs bosses" au pays des macho du PS.
un peu de modération "sédative" serait peut être un moyen de "faire aimer"(le chocolat)en attendant le fameux "aimez vous les uns les autres" avant de vous faire botter en touche? est ce possible dans ce qu'on nomme(encore)le PS?

Écrit par : gpradet | 16/11/2008

Ils n'ont de "socialistes" que le nom. Le désert des idées, le néant.
Au moment où l'Etat doit reprendre les choses en main face à la faillite du système économique. Lamentable. Egoïstes. Nombrilistes.

Écrit par : Johann | 19/11/2008

on oublie que la haine est un sentiment fort et que si le PS le pratique en interne,les forces politiques qui ont "la haine" du socialisme démocratique sont encore plus fortes et se réjouissent de la situation.

Le président sarkosy ,grand manipulateur et proche du vatican( comme chanoine du latran,)plus que du pape qui condamne le divorce et l'abus d'argent))en est pour le moment le grand bénéficiaire et l'habile utilisateur tout en "récupérant" certaines "figures" du socialisme français connues de l'opinion.

(comment être connu sans avoir l'oreille des médias françaises elles memes en crise d'indépendance? voir en "survie"!)

l'actuel président ,N'étant pas socialiste mais ominipratiquant en toutes religions(qu'il connait par le biais de sa vision biaisée et policiere d'ancien ministre de l'intérieur et des cultes))

il réunit autour de lui des catholiques et des protestants, des "judaiques" et des,musulmans (certains jouant double jeu)des anciens lepéniste abandonnés par l'OAS,(elle même infiltrés par les barbouzes du Sac de m Pasqua)et des communistes staliniens nostalgiques .


Mais aussi des ,centristes qui créent un parti de notables comme jadis Giscard d'estaing,de jeunes "sarkosystes" bien heureux d'être distingués par le prince et son fils au prix de la liberté de choix de la base,'oubliant les mésaventures de Chaban Delmas et de sa "nouvelle société" sabordé par ses propres amis et ou M sarkosy "survécu" trés bien politiquement) des ancien socialistes des hommes de gauches déçus passés du côté des extrémes gauchistes de M besancenot

tous se réjouissent des épines dont les deux roses(qui ne sont pas des rosiéres!)ne sont que les expressions et les conséquences!"Tout le paysage politique français est à recomposer sur des bases plus claires,stables,avec des engagements ecrits(la france pays de droit romain mais aussi d'heritage germanique "verbal")de principes que l'on tiendra au moin 5 ou IO ans(ce qui est un maximum pour un politicien français moyen),mais que l'on peut -éventuellement et ponctuellement-modifier "ponctuellement" "en cas de guerre ou d'invasion"-si cela arrive comme il y à 6O ans,

mais aussi sur des points comme l'intervention-ou son absence-en afghanistan, en Afrique ou en océanie(ce qui implique une marine capable de surveiller des millions de KM2 de rivages et de lutter contre la piraterie en synergie avec la CEE(pour les dépenses,la hongrie n'est pas "maritime")

ou pour avouer qu'on est en guerre comme en Algérie.et que pour la cesser il faut savoir avec qui on négocize,ou pas.comme en afghanistan..

ou "favoriser"l'aide aux démocrates en exils,aux démocraties en danger,aux principes libéraux de liberté et d'égalité..ou dans le cas contraire effaccer les termes "liberté(de circulation sans autorisation)égalité(face à la loi)fraternité(entre tous les humains mêmes contre les riches tyrans)

et dans ce cas dire qu'il faut en assumer les conséquences sur le plan mondial pour l'avenir.!

Vichy à été élu par les 9/IO des élus de la IIIe république,dont certains qui en seront victimes.
Visiblement ( certains)des francais ont la mémoire courte!
La suisse cesse t'elle d'être un pays "encerclée" et il faut aussi penser à cela pour "rester neutre" en cas de "troubles mondiaux"-même si "la guerre" commence sur le plan financier

tout n'est pas rose et tout n'est pas une question d'argent et d'écopnomie!Pourquoi ne pas séparer la fonction de secrétaire du PS et celle du futur candidat aux élections présidentielles comme incompatibles car "l'élu' cesse l'être "l'homme du parti"(ou comme l'actuel president celui qui soumet le parti à ses voeux)mais "l'élu de tous les francais" sachant qu'une fraction ne peut être au départ qu'oppossé par principe..

.Le probléme n'est pas neuf!il se posait aussi quand Francois mitterand n'était pas membre de la sfio et engendra la mutation du PS pour être "le candidat commun" de la gauche(y compris des staliniens!) contre DE Gaulle , cette gauche qui ne l'attirait guére du temps de la IV république ,et encore moin au temps de vichy...Preuve que la gymnastique politique réclame de la souplesse..pour le reste..!?

Écrit par : gpradet | 19/11/2008

Tiens, juste un remarque en passant. La photo du haut a été retouchée. C'est fou ce que les journalistes sont prêts à faire pour se faire bien voir.

Écrit par : Johann | 22/11/2008

J’ai aucune remarque à faire à propos cette photo car cela me peu importe je préfère me contenter de l’information de la nature textuelle. En ce qui concerne cette « guerre » il y aura mieux d’être témoin de celle de deux Roses que du wrestling féminin.

Écrit par : Muhammad | 12/02/2009

Oui, je suis completement d'accord avec l'auteur, c'est une vrais geurre!)))et c'est ben qu'il y ades gens comme vous qui suivent tous les venements pour que nous pouvons etre au courant de ce qui se passe, merci

Écrit par : Brandon | 16/02/2009

mais à présent tout est rentrer dans l'ordre!

Écrit par : perdre du poids rapidement | 27/05/2011

C’est en fait le poste que je rechercherais depuis à peu près 2 heures! Au passage je regrette vraiment que vous ne postiez pas plus régulièrement.

Écrit par : travailler à la maison | 21/07/2011

,N'étant pas socialiste mais ominipratiquant en toutes religions(qu'il connait par le biais de sa vision biaisée et policiere d'ancien ministre de l'intérieur et des cultes) il réunit autour de lui des catholiques et des protestants, des "judaiques" et des,musulmans (certains jouant double jeu)des anciens lepéniste abandonnés par l'OAS,(elle même infiltrés par les barbouzes du Sac de m Pasqua)et des communistes staliniens nostalgiques .

Écrit par : ustensiles de cuisine | 28/09/2011

Les commentaires sont fermés.