12/10/2008

Reportage à Colombey-les-Deux-Idylles. Angela et Nicolas ne se bouderont plus. Promis!

 

merkelSarkoCroix.jpgMatinale mission pour le Plouc, samedi 13 septembre: se rendre à Colombey-les-Deux-Eglises afin d’assister à la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Le plus dur est de s’extirper d’un lit douillet à cinq heures pour sauter dans le métro numéro 5 puis de ressauter à la Gare de l’Est sur un siège du Corail en partance pour Chaumont. A la sortie de la halte ferroviaire de ce bourg de la Haute-Marne, le service de presse distribue les badges d’accréditation aux journalistes qui se traînent sur le quai en baillant.
Et hop, voilà le Plouc et ses confrères embarqué dans un car. Direction: Colombey-les-Deux-Eglises. Pas très bling-bling, le paysage, Ni très pétillant. Pourtant, nous sommes en Champagne. Emmitouflés dans une brume opiniâtre, des champs à la blancheur calcaire s’étendent par vagues grasses. Leur monotonie est rompue par des collines portant un uniforme gris-vert. Mais lorsqu’un brave soleil parvient enfin à déchirer l’écharpe grise, la nature se montre sous un nouveau jour que l’automne colore. Avec ses collines inspirantes, le paysage se met à plagier Barrès. Un vrai paysage d’Action Française. Quant au Mémorial Charles de Gaulle, impossible de le rater: la colline où il siège est signalée par une immense croix de Lorraine, visible à des kilomètres à la ronde.

Testostérones en majesté

Et devant ce Mémorial, qui sont-ils, ces types en costumes militaires rouges et bleus et portant un casoar dont le plumage frémissant fait penser à un pigeon rouge et blanc grelottant sous la bise? Des Saint-cyriens, bien sûr. La foule des journalistes et celle des fidèles du Général s’engouffrent dans le bâtiment. Les uns sont accourus pour assister à la rencontre entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy. Les autres ont voulu participer à l’inauguration de nouveau Mémorial. Curieux mélanges de bobos mal rasés, de notablieaux couperosés, de grognards décorés comme des maréchaux russes, de gaullistes historiques, de gaullistes hystériques aussi – dont l’un promène une grosse croix de Lorraine en bois avec des mines de Christ allumé - et de superbes créatures dont le système hormonal déclenche une révolution chaque fois qu’un détenteur du pouvoir déboule, avec ses testostérones en majesté.interdit-aux-escarpins-et-aux-godillots.jpg
Cette macédoine entre provinciaux et parigots parvient à s’entremêler grâce à l’application basique des principes de l’indifférence polie. Mais lorsque sonne l’heure du buffet, les civilités explosent. Le sauvage qui dort en chacun de nous se réveille en pleine forme. C’est comme au foot américain, tout est permis. Et à ce jeu-là, les escarpins vernis des Champs-Elysées n’hésitent pas à écraser les godillots cirés des messes dominicales.

Cette masse attend donc Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Grâce aux photos et aux vidéos sur grand écran, tout rappelle la rencontre franco-allemande initiale, entre le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer, les 14 et 15 septembre 1958 qui «a gravé dans le marbre», comme le dit Sarkozy, la réconciliation entre les deux ennemis héréditaires. L’inauguration de ce Mémorial ajoutée à ce jubilé tombait à pic pour réchauffer le couple franco-allemand qui depuis le début de la crise financière a connu de fâcheuses scènes de ménage. Et de méninges. Cest Colombey-les-Deux-Idylles, celle du général de Gaulle et de Konrad Adenauer et celle, vivement espérée politiquement, de Sarkozy et Merkel.

Papy fait de la résistance

Les uns comme les autres s’efforcent de célébrer cette amitié «essentielle pour l’Europe». Des petits drapeaux français et allemands s’agitent ici ou là. Ah, une fausse note tout de même dans ce concert de louanges. Un ancien combattant - le béret enfoncé sur son crâne chenu, ses médailles en bataille - s’égosille: «Ah, Messieurs, si vous saviez ce que les Boches nous ont fait subir, à moi et à ma famille». Sourires gênés. Regards fuyants. Vite une diversion! Qu’on parle d’autre chose. C’est urgent! Grand-papa n’est vraiment pas dans le ton: «Viens papy, on va boire un coup».

Roulement de tambours. Les gardes du corps avec oreillettes incorporées se disposent un peu partout avec leurs valises pare-balles en prenant l’air pénétré des héros virtuels. Les personnalités commencent à débouler vers les sièges que leurs postérieurs de haute importance Bernadette-chirac-.jpghonoreront: Bernadette Chirac, très applaudie; son mari, un peu moins; Gérard Larcher, le nouveau président du Sénat même pas épuisé par le marathon des banquets qu’il a dû engouffrer pour se faire élire par ses collègues; Brice Hortefeux; le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer; le premier ministre François Fillon; les enfants de Konrad Adenauer. Et l’amiral Philippe de Gaulle, dont la ressemblance avec son père est plus que frappante: bouleversante.

Les héros sont fatigués

Les vedettes se font acclamer en dernier. Le président Sarkozy et la chancelière Merkel se hissent sur le podium. Le tsunami boursier laisse SarkoMerkelFatigues.jpgdes traces. Le visage de Sarkozy s’est creusé de sillons. Celui d’Angela Merkel présente quelques bouffissures de fatigue. Prendre des décisions dans la nuit, avant l’ouverture des marchés financiers ne vous fait pas un teint de rose.

Dans son discours, le président débite sa litanie sur le caractère essentiel de l’amitié franco-allemande. Rien que de très convenu. Il ne pouvait d’ailleurs pas en aller autrement. Une petite note surprenante, tout de même, dans ses propos: «Au fond le gaullisme est une histoire qui a commencé avec le général de Gaulle et qui s’est achevée avec lui.». Certes, Sarkozy ajoute aussitôt, «Mais c’est une histoire qui a encore pour nous une signification profonde». Toutefois, cette phrase dénote une prise de distance avec le gaullisme qui peut faire jaser au sein de l’UMP.

Après les invocations sacramentelles sur «l’inaltérable amitié franco-allemande», Angela Merkel a dressé un réquisitoire contre les excès du marché qui, il y a quelques semaines encore, aurait entraîné son expulsion de la CDU. Elle a même appelé de ses vœux une société «qui contienne l’économie de marché dans un ordre social.» Et pourquoi diantre Olivier Besancenot n’a pas été invité à cette «social party»?

Quant à la conférence de presse qui a suivi, elle a été expédiée par Nicolas Sarkozy. Absurde exercice, puisque ni la chancelière, ni le président ne pouvaient dire quoi que ce soit afin de ne pas griller le sommet de l’Eurogroupe (les 15 pays de la zone euro) qui se tenait le lendemain à Paris. On a simplement appris qu’Angela Merkel ne voulait pas d’un fonds européen d’aide aux banques et que Sarkozy jure ses grands dieux que ce fonds ne lui a même pas traversé l’esprit. Et on est vraiment prié de le croire. La chancelière, très discrètement, a pris ses distances avec le sarkozysme en réclamant que désormais, il faut en Europe "plus d'actes et moins de paroles". On sait qu'elle reproche souvent à Sarkozy, cette propension à confondre verbe et action.

 

La Boisserie et le vieux pays

Boisserie.jpgAlors tout ça pour ça? Tout ce remue-ménage pour des fadaises? Peut-être pas. Après la mésentente ouverte entre Sarkozy et Angela Merkel, il fallait absolument recoller les morceaux. Conformément à la vision du général de Gaulle et de Konrad Adenauer, le couple franco-allemand se trouve désormais dans l’impossibilité de faire chambre à part, même en cas d'allergies réciproques!

Le Plouc jette un ultime regard vers la Boisserie, la gentilhommière du général et de sa famille, éclairée par les feuillages d’automne. L’homme de la France Libre a doté son pays d’institutions qu’un regard helvétique jugerait outrageusement autocratiques. Mais force est de constater que ces instruments, à peine démocratiques, correspondent à l’esprit de ce vieux pays monarchique, régicide, catholique et anticlérical. Un vieux pays à l’image de cette campagne douce au regard mais torturée par l’Histoire.

 

Jean-Noël Cuénod, à Collombey-les- Deux-Eglises.

12:35 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

Commentaires

Vous auriez pu aussi, titrer: Collombey-les-Deux-Édiles! (dans le sens romain du terme)

Car, à vous lire, ils s'agit bien de deux administrateurs qui ont organisés des jeux et prévu l'approvisionnement du buffet!

Écrit par : Père Siffleur | 12/10/2008

Monsieur Cuénod, votre avis concernant l'affaire "Petrella" devrait intéresser plus d'un parmi vos lecteurs. En effet, tant votre parcours journalistique que vos origines, me semble-t-il, permettrait d'apporter un éclairage sur les questions suivantes: peut-on accorder la "grâce" présidentielle pour le meurtre d'un policier, quand bien même l'auteur ou la complice n'a guère fait de jours de prisons ? Enfin, que penser de la nouvelle peopolisation par l'entourage Sarkozy dans cette affaire ? A plaisir de vous lire bientôt.

Écrit par : Paul Marbach | 14/10/2008

C'est l'occasion de rappeler le célèbre titre de Charlie Hebdo lors de la mort du Général de Gaulle: "Bal tragique à Colombey-les-Deux-Eglises: un mort".
Dans le registre de l'humour, j'estime que cela vaut le magnifique pathos de "Madame se meurt, Madame est morte" de Bossuet. A relire en entier!

Écrit par : Mère | 14/10/2008

Cher Monsieur Marbach,

Je rebondis sur votre intéressante proposition. Je choisirai ce sujet (parution jeudi 16 octobre) pour la rubrique "Perspective" dans la Tribune de Genève qui est intitulée "Réflexion" dans 24 Heures. Puis elle sera installée sur le blogue du Plouc. Mille mercis. Bien à vous
Le Plouc

Écrit par : Jean-Noël Cuénod | 14/10/2008

Dans de gaulle il y à plusieurs De gaulle:le général porte plume du maréchal pétain,celui qui se rendit compte qu'il ne s'agissait pas d'une éniemen guerre franco-allemande-la décastation du palatinat sous Louis XIV vous connaissez?-mais de la démocratie contre la dictature(quitte à s'allier avec une autre dictature elle aussi en cause),celui du droit de vote aux femmes,celui de la IV,celui que la IV république renvoya à ses foyers(à collombey justement),celui qui complota contre cette même IVe république,celui qui créa la VEm,celui qui promis l'algérie française -toujours-celui qui facilita l'algérie algérienne-aprés liquidation du MNA et des harkis abandonnés-celui qui alla jusqu'en 68 et eu une majorité en béton,celui qui démissionna,celui qui écrivit ses mémoires diverses et variées,celui qui fut le pére de l'amiral son fils,et celui qui déclara à propos de la fameuse croix de lorrainne géante(signe emprunté à la slovaquie en passant)et celui qui déclara à propos de la croix de lorainne" peut être empéchera t'elle les lapins de fuir"...reste le fantome du général dont ses héritiers politiques,font,à l'occasion,un usage immodéré..mais comme le dit le polyvalent président francais actuel "De gaulle n'est plus"..faut il dire "hélas"? ou "heureusement"?

Écrit par : guy pradet | 15/10/2008

Evidement la dévastation du palatinat n'à pas laissée de bon souvenirs sur plusieurs générations,pas plus que les "boches" dans le coin,notament en kidnapant les révesves de bons vins!de même il n'est jamais facile d'être "l'enfant de l'ennemi" ou de prédérer une entente "à la suisse"-qui n'est pas parfaite mais la fédération finalement laisse un meilleur souvenir dans le temps que la "republique helvétique"-I789-I8O3- à une bonne guerre "bien de chez nous"avec de proches-ou lointains-voisins er "ennemis héréditaires"qui seront un jours nos amis et alliés...A noter que l'actuel président de la république français avait des ancétres pas si lointains hongrois-annoblis-jufs grecs et même savoyards,tous pays qui ne furent pas forcément "toujours favorables" avec l'exhagone!
Peut être aussi que ceux qui doutent de leur ascendance "pure" sont plus enclins à l'intolérance que l'homme de cro-magnon,premier "français de souche" et ont besoin d'une grande croix pour "focaliser" leur "identité nationale"!


comme dit un philosophe français je suis humain par nature et francais par hasard!je noterais que la tradition des petits canapés pour aider les gens aisés à se nourrir-en s'y précipitant dessus comme des affamés de longue date-reste une tradition française dans un pays qui "commémore beaucoup"..Et puisque nous "commémorons" peut être se souviendra t'on qu'en 2OO9 à genéve le francais calvin(un certain chauvin de noyons,france)
allait parfois se réfugier dans une enclave protestante "savoyarde" comme Savigny"-haute savoie-pour se libérer un peu de certaines pesanteurs "genevoises" et qu'en 2OO9 Genéve à prévue moult actions et services dont on parlera dans le monde!
méme sans petits fours à la clef(calvin aurait été contre,sans doute, alors qu'une partie du monde meurt de faim? )les médias français se souviendront ils de "l'immigré Chauvin "qui fut marié ,veuf et pére d'un enfant défunt à une époque peu tolérante de toutes part?peut être Noyons commémorera t'elle son illustre concitoyen qui fut "pris par la grace" au point de renoncer à une situation "toute faite"?ce serait peut être même une occasion de penser à l'actualité dans notre époque de crise financiére ou les banquiers suisses ont eu une mauvaise réputation grâce à Voltaire(si vous en voyez un qui saute par la fenêtre,suivez le il y à de l'argent à gagner!)Ce serait même bien que le "chanoine de saint jean de latran" -tres catholique-se souvienne qu'un protestant français soit mieux compris à genéve que dans le royaume de france.,voir que dans certains textes scolaires qui le représentent comme déprimé et rétrograde?..Preuve que depuis "la france éternelle"(pas forcément maurassienne)il y à du chemin de fait par la "racaille"..mais pas pour tous les francais "de l'étranger"!.reste que si le "sang impur" chantée dans la marseillaisse est constestable et raciste-et devrait être modifié-l'hymne national est aussi une "carte d'identité morale" à respecter,y compris par les franco-francais,et les bi nationaux de pays qui ne reconnaissent pas la binationalité?
L'austérité "à la calvin" serait sans doute une bonne cure pour certains capitalistes,!?

ne serait il pas temps-en 2OO9- en le commémorant-méme s'il était contre toutes ostentations-de cesser de le considérer comme un rabat joie funébre pour livre scolaire à oublier vite fait?est ce vraiment "la croix et la banniere" en france ou faut il dresser un monument "de grande hauteur" en Picardie(ou se trouve noyons)pas si loin que ça de la champagne?
NOYONS à un musée calvin je crois, à défaut de commémoration fera t'elle peut être une manifestaion du souvenir?

Écrit par : guy pradet | 16/10/2008

sur mes 7OO homonymes francais et quelques ancétres divers venus d'ailleurs il y à motif à chanter "cocorico",différent de "l'alouette" symbole de "nos ancêtres les gaulois"!
le coq gaulois est il laique??
ce "cocorico" est le chant préféré d'un animal bien connu importé de malaisie(le cousin d'europe primitif ne chantant pas) qui monte sur un promontoir pour se faire mieux voir et entendre!(pourquoi pas sur la croix de lorainne comme paratonerre?)d'ou la question(non résolue?)d'ou viens le fameux coq immortalisé par les évangiles,sur quels lieux régnait il?et qui était propriétaire de cet animal "de luxe"aussi célébre qu'anonyme qui à eu "un rôle" sur la croix "romaine"
Colombey les deux églises et la croix
( croix prise au carthaginois!)réservée aux vaincus(les généraux vainqueurs étant souvent assasinés de crainte d'un putch!)et aux esclaves,avant d'avoir le rôle que l'on sait!aprés le fameux poisson chrétien "I.C.H.T.U.S.(ce que l'on veut ignorer en bonc "laïc" francais heritier de la IIIIe république-autodétruite par supression de son président avec l'accord de la majorité des 553-parlementaires ralliés au maréchal Pétain(seuls 8I y "resistérent") et du PCF francais, réunis (aprés l'invasion de l'urss et sous la IVe république)aprés I945 au profit(et désavantage)de la "fonction publique" ce qui "bloque" la situation sociétale depuis 5O ans:
la france entre le stalinisme et la croix de lorainne?

ce qui fait de la france le dernier pays être encore "géré à la marxiste-léniniste " version light depuis la pérestoika(mais certains révent de revenir à la forme primitive avec un nouveau "che" gueva)ceci jusqu'à nos jours( alors DE GAULLE voulait limiter la casse d'une guerre civile débutante ert dissous les "milices patriotiques" prompts à exécuter "les ennemis du régime" sans procés)),
Croix de Lorainne aprés chaban delmas et la" nouvelle société" qui échoua.
mais "la croix de lorainne" fait encore de l'ombre même si ses héritiers politiques virtuels ont oublies leurs jeunesses "gauliennes" d'avant I968.

de leurs côtés les fervents de la Nouvelle "religion romantique" certains l'ignorent ostensiblementvu et le succés du "che"(film recent et marketing direct) fait espérer "des lendemains qui chantent" car apres "avoir fait table rase du passé"on voit que la france à besoin de "héro romantique" en sus de son "omniprésident" pas plus fainéant que pepin dit le bref!

la haine du "boche "est_heureusement-(presque) oubliée

l'alliance franco allemande étant ce qu'elle est,et la grande bretagne toujours là,peut être pourrais t'on rajouter à la croix de lorainne toutes celles qui ornent les drapeaux des pays membres de la CEE,preuve que "la croix sans la banniére" n'empéche pas le christianisme d'avoir eu de l'influence sur l'histoire et la culture occidentale,
et les georgiens et "grecs pontiques"?
autant que les grecs ,les romains classiques,sans oublier les "alains"(qui se fixérent en france à alainville et les sarmates(à sermizelles) tous venus tout droit d'ossétie!
Le retour du français vers la géorgie?
C'est comme les helvétes qui révaient de se fixer en vendée et qui ne le purent à cause de julezs cesar! au lieu de se quereller entre nationalismes on ferait mieux de montrer un minimum de solidarité et de "convergences historico-culturelles"-entre parents éloignés(pas autant que ça sur le plan génétique depuis Eve!))de l'est ,de l'ouest comme du sud.jugé "islamiste" et "barbaresque"!

.(a noter que les esclavagistes "barbaresques" de l'islam étaient parfois des nordiques convertis et que les tribus arabes ,ou africaines,musulmanes faisaient depuis des siecles trafic d'esclaves africains -autant que Venise au détriment des Slaves-esclaves vendus ou "rachetés" aussi bien par les musulmans que par leschrétiens!

un progres sous la croix de colombey
le "boche" franco-francais est enfin devenu le "cousin germain" grace à de gaulle et quelques "utopistes" d'aprés guerre:cela on devrait le commémorer car la "haine française" à été cause de bien des incompréhensions!

Écrit par : guy pradet | 08/01/2009

sur mes 7OO homonymes francais et quelques ancétres divers venus d'ailleurs il y à motif à chanter "cocorico",différent de "l'alouette" symbole de "nos ancêtres les gaulois"!
le coq gaulois est il laique??
ce "cocorico" est le chant préféré d'un animal bien connu importé de malaisie(le cousin d'europe primitif ne chantant pas) qui monte sur un promontoir pour se faire mieux voir et entendre!(pourquoi pas sur la croix de lorainne comme paratonerre?)d'ou la question(non résolue?)d'ou viens le fameux coq immortalisé par les évangiles,sur quels lieux régnait il?et qui était propriétaire de cet animal "de luxe"aussi célébre qu'anonyme qui à eu "un rôle" sur la croix "romaine"
Colombey les deux églises et la croix
( croix prise au carthaginois!)réservée aux vaincus(les généraux vainqueurs étant souvent assasinés de crainte d'un putch!)et aux esclaves,avant d'avoir le rôle que l'on sait!aprés le fameux poisson chrétien "I.C.H.T.U.S.(ce que l'on veut ignorer en bonc "laïc" francais heritier de la IIIIe république-autodétruite par supression de son président avec l'accord de la majorité des 553-parlementaires ralliés au maréchal Pétain(seuls 8I y "resistérent") et du PCF francais, réunis (aprés l'invasion de l'urss et sous la IVe république)aprés I945 au profit(et désavantage)de la "fonction publique" ce qui "bloque" la situation sociétale depuis 5O ans:
la france entre le stalinisme et la croix de lorainne?

ce qui fait de la france le dernier pays être encore "géré à la marxiste-léniniste " version light depuis la pérestoika(mais certains révent de revenir à la forme primitive avec un nouveau "che" gueva)ceci jusqu'à nos jours( alors DE GAULLE voulait limiter la casse d'une guerre civile débutante ert dissous les "milices patriotiques" prompts à exécuter "les ennemis du régime" sans procés)),
Croix de Lorainne aprés chaban delmas et la" nouvelle société" qui échoua.
mais "la croix de lorainne" fait encore de l'ombre même si ses héritiers politiques virtuels ont oublies leurs jeunesses "gauliennes" d'avant I968.

de leurs côtés les fervents de la Nouvelle "religion romantique" certains l'ignorent ostensiblementvu et le succés du "che"(film recent et marketing direct) fait espérer "des lendemains qui chantent" car apres "avoir fait table rase du passé"on voit que la france à besoin de "héro romantique" en sus de son "omniprésident" pas plus fainéant que pepin dit le bref!

la haine du "boche "est_heureusement-(presque) oubliée

l'alliance franco allemande étant ce qu'elle est,et la grande bretagne toujours là,peut être pourrais t'on rajouter à la croix de lorainne toutes celles qui ornent les drapeaux des pays membres de la CEE,preuve que "la croix sans la banniére" n'empéche pas le christianisme d'avoir eu de l'influence sur l'histoire et la culture occidentale,
et les georgiens et "grecs pontiques"?
autant que les grecs ,les romains classiques,sans oublier les "alains"(qui se fixérent en france à alainville et les sarmates(à sermizelles) tous venus tout droit d'ossétie!
Le retour du français vers la géorgie?
C'est comme les helvétes qui révaient de se fixer en vendée et qui ne le purent à cause de julezs cesar! au lieu de se quereller entre nationalismes on ferait mieux de montrer un minimum de solidarité et de "convergences historico-culturelles"-entre parents éloignés(pas autant que ça sur le plan génétique depuis Eve!))de l'est ,de l'ouest comme du sud.jugé "islamiste" et "barbaresque"!

.(a noter que les esclavagistes "barbaresques" de l'islam étaient parfois des nordiques convertis et que les tribus arabes ,ou africaines,musulmanes faisaient depuis des siecles trafic d'esclaves africains -autant que Venise au détriment des Slaves-esclaves vendus ou "rachetés" aussi bien par les musulmans que par leschrétiens!

un progres sous la croix de colombey
le "boche" franco-francais est enfin devenu le "cousin germain" grace à de gaulle et quelques "utopistes" d'aprés guerre:cela on devrait le commémorer car la "haine française" à été cause de bien des incompréhensions!

Écrit par : guy pradet | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.