11/02/2008

La torture est-elle efficace contre le terrorisme?

Quelle avalanche de commentaires à propos de la torture légalisée par Bush ! Respectant la liberté de chacun d’émettre son point de vue – même celui des courageux anonymes – je ne me permettrai pas de les juger. Néanmoins, certains demeurent persuadés que la torture est efficace lorsqu’il s’agit de déjouer les plans ourdis par des terroristes.

 

Certes, il peut y avoir, ici ou là, quelques projets déjoués grâce à la force brutale. Mais ils sont peu fréquents comme le démontre l’Histoire. Voici d’ailleurs ce que constate le philosophe et consultant en entreprises français Bernard Girard (nous recommandons son site: http://www.bernardgirard.com.):

Si l’efficacité de la torture est souvent affirmée, les preuves avancées sont inconsistantes.
On ne trouve dans toute la littérature que deux cas vraiment documentés et vérifiables: celui d’Abdul Hakim Murad qui a donné en 1995 aux services de renseignement philippins des informations sur des attentats en préparation et celui plus récent d’un preneur d’otage allemand qui a révélé aux policiers qui le menaçaient de torture l’endroit où il avait caché l’enfant qu’il avait kidnappé. On remarquera que dans ces deux cas ce ne sont pas des violences physiques qui ont fait céder les suppliciés, mais des menaces, celle d’être envoyé en Israël pour le premier, celle d’être brutalisé pour le second. Ce qui n’est pas du tout la même
chose. Les textes des militaires qui ont participé à la bataille d’Alger suggèrent, d’ailleurs, qu’ils ont beaucoup plus utilisé la torture pour créer un sentiment de terreur dans la population que comme un outil d’interrogation fiable des combattants du FLN.

Sur ce dernier point ajoutons que le recours à la torture par l’armée française n’a pas empêché la République de perdre l’Algérie. La France avait peut-être vaincu – provisoirement – par les armes mais le général de Gaulle avait eu la lucidité de dresser ce constat: sur le plan politique, la guerre était perdue. Et c’est finalement ce qui a compté. On peut même dire que le recours à la torture a accéléré la défaite politique de la France en Algérie, en démoralisant la population et en isolant Paris sur le plan diplomatique.
Ce qui est déterminant dans la lutte contre toutes les formes de criminalité, y compris le terrorisme, demeure le renseignement, l’ « intelligence » tant au sens français qu’anglo-saxon de ce terme.
Et n’oublions pas, si la fin justifie les moyens, les moyens peuvent pourrir la fin.

Jean-Noël Cuénod, correspondant à paris

14:37 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je suis contre la torture, mais je m'interroge aussi pour savoir si nos démocraties sont réellement armées pour faire face à certaines mouvances qui agissent - elles - avec des moyens abjects. Le problème est que notre civilisation n'admet pas les dégâts collatéraux - ni même un soldat mort - tandis que les adversaires du monde libre recherchent délibérément la désolation dans leur camp - parmi les civiles surtout - pour accentuer la pression sur le nos gouvernements. La bataille est inégale. Cela étant, le renseignement n'empêche pas tout et sur le terrain, l'action policière / militaire reste indispensable. Gates a raison: tout le monde ne peut pas s'adjuger le beau rôle. Quelqu'un doit faire le sale boulot, si possible sans torture.

Écrit par : Dixit | 11/02/2008

Mais qui n'est pas contre la torture, à part quelques tarés sadiques ? Il est tellement facile de juger de l'histoire tranquillement installé dans son salon...

Écrit par : Géo | 11/02/2008

Question idiote: Et si il s'agissait de ma femme, de mon enfant ... que ferais-je ?
J'ai beau me torturer les méninges... Mais comment répondre !

Écrit par : Père Siffleur | 12/02/2008

Monsieur Cuénod, vous êtes décidément très imbibé der l'esprit de votre XIIIe arrondissement. La Porte d'Italie est le point de départ de la RN 7 de légende: allez respirer les mimosas pour vous débarrasser de toutes ces pestilences et autres putrescences qui torturent vos entrailles; ici, nous avons assez à faire avec les nôtres.
Voilà ce qu'en pense Trenet:
Nationale sept
Il faut la prendre qu'on aille à Rome à Sète
Que l'on soit deux trois quatre cinq six ou sept
C'est une route qui fait recette
Route des vacances
Qui traverse la Bourgogne et la Provence
Qui fait d'Paris un p'tit faubourg d'Valence
Et la banlieue d'Saint-Paul de Vence
Le ciel d'été
Remplit nos cœur de sa lucidité
Chasse les aigreurs et les acidités
Qui font l'malheur des grandes cités
Tout excitées....

Écrit par : Rabbit | 13/02/2008

la torture et le rock
quand Noriéga,dictateur et ex agent de la CIA au panama,commenca à déplaire à l'oncle sam-par suite de canal de panama pas défférent et en location-les USA envoyérent des militaires musclées pour kidnaper celui qui était encore un chef d'état dans un état de droit,reconnu internationalement..être dictateur et traficant de drogue-et admirateur de napoléon Ier de surcoit ce qui pouvait irriter des démocrates trop républicains-n'ayant jusqu'alors géné personne..Aprés une opération "coup de poing" qui fit quelques morts à panama Noriéga se réfugia à l'ambassade du vatican.pour l'en faire sortir on respectant le saint siége,on mit "fortissimmo" une musique "rocjk" jour et nuit...ce qui finis par casser les oreilles en haut lieu et avec l'aide du saint esprit Noriéga se livra tout seul afin d'être jugé et condamné à vie dans une prison de droit américaine...Faut il en déduire que le rock est une torture pour les âmes sensibles?cela serait un peu exagéré,mais au fait,tout dictateur de fait qu'il était sadam hussein était le président-laic-d'un état de droit avant de finir au bout d'une corde tenue par l'oncle sam.faut il en déduire que le bon dieu ne s'occupe pas des mécréants?ce serait exagéré car Noriéga était un bon catholique et sadamm hussein un bon musulman du temps ou il faisait à la guerre à l'iran..On se souvient aussi que le général A..,ancien grand résistant torturé par la gestapo,pratiqua la torture pendant la guerre d'algérie(pour le punir de l'avoir déclaré publiquement il fut mis à la retraite )à 8O ans).à l'encontre de 7.OOO personnes..par la suite il donna des leçons de tortures en argentine pendant le régime Videla et ses oeuvres furent étudies par des généraux US en irak...C'est que la torture peut se transmettre de la victime à une autre,la victime peut se découvrir une vocation de bourreau,et par la suite "abominer" la repentance?L'histoire se répeté parfois dans d'autres circonstances,mais avec les mêmes bonhommés?

Écrit par : pradet | 13/02/2008

la torture et le rock
quand Noriéga,dictateur et ex agent de la CIA au panama,commenca à déplaire à l'oncle sam-par suite de canal de panama pas défférent et en location-les USA envoyérent des militaires musclées pour kidnaper celui qui était encore un chef d'état dans un état de droit,reconnu internationalement..être dictateur et traficant de drogue-et admirateur de napoléon Ier de surcoit ce qui pouvait irriter des démocrates trop républicains-n'ayant jusqu'alors géné personne..Aprés une opération "coup de poing" qui fit quelques morts à panama Noriéga se réfugia à l'ambassade du vatican.pour l'en faire sortir on respectant le saint siége,on mit "fortissimmo" une musique "rocjk" jour et nuit...ce qui finis par casser les oreilles en haut lieu et avec l'aide du saint esprit Noriéga se livra tout seul afin d'être jugé et condamné à vie dans une prison de droit américaine...Faut il en déduire que le rock est une torture pour les âmes sensibles?cela serait un peu exagéré,mais au fait,tout dictateur de fait qu'il était sadam hussein était le président-laic-d'un état de droit avant de finir au bout d'une corde tenue par l'oncle sam.faut il en déduire que le bon dieu ne s'occupe pas des mécréants?ce serait exagéré car Noriéga était un bon catholique et sadamm hussein un bon musulman du temps ou il faisait à la guerre à l'iran..On se souvient aussi que le général A..,ancien grand résistant torturé par la gestapo,pratiqua la torture pendant la guerre d'algérie(pour le punir de l'avoir déclaré publiquement il fut mis à la retraite )à 8O ans).à l'encontre de 7.OOO personnes..par la suite il donna des leçons de tortures en argentine pendant le régime Videla et ses oeuvres furent étudies par des généraux US en irak...C'est que la torture peut se transmettre de la victime à une autre,la victime peut se découvrir une vocation de bourreau,et par la suite "abominer" la repentance?L'histoire se répeté parfois dans d'autres circonstances,mais avec les mêmes bonhommés?

Écrit par : pradet | 13/02/2008

la torture et le rock
quand Noriéga,dictateur et ex agent de la CIA au panama,commenca à déplaire à l'oncle sam-par suite de canal de panama pas défférent et en location-les USA envoyérent des militaires musclées pour kidnaper celui qui était encore un chef d'état dans un état de droit,reconnu internationalement..être dictateur et traficant de drogue-et admirateur de napoléon Ier de surcoit ce qui pouvait irriter des démocrates trop républicains-n'ayant jusqu'alors géné personne..Aprés une opération "coup de poing" qui fit quelques morts à panama Noriéga se réfugia à l'ambassade du vatican.pour l'en faire sortir on respectant le saint siége,on mit "fortissimmo" une musique "rocjk" jour et nuit...ce qui finis par casser les oreilles en haut lieu et avec l'aide du saint esprit Noriéga se livra tout seul afin d'être jugé et condamné à vie dans une prison de droit américaine...Faut il en déduire que le rock est une torture pour les âmes sensibles?cela serait un peu exagéré,mais au fait,tout dictateur de fait qu'il était sadam hussein était le président-laic-d'un état de droit avant de finir au bout d'une corde tenue par l'oncle sam.faut il en déduire que le bon dieu ne s'occupe pas des mécréants?ce serait exagéré car Noriéga était un bon catholique et sadamm hussein un bon musulman du temps ou il faisait à la guerre à l'iran..On se souvient aussi que le général A..,ancien grand résistant torturé par la gestapo,pratiqua la torture pendant la guerre d'algérie(pour le punir de l'avoir déclaré publiquement il fut mis à la retraite )à 8O ans).à l'encontre de 7.OOO personnes..par la suite il donna des leçons de tortures en argentine pendant le régime Videla et ses oeuvres furent étudies par des généraux US en irak...C'est que la torture peut se transmettre de la victime à une autre,la victime peut se découvrir une vocation de bourreau,et par la suite "abominer" la repentance?L'histoire se répeté parfois dans d'autres circonstances,mais avec les mêmes bonhommés?

Écrit par : pradet | 13/02/2008

la torture et le rock
quand Noriéga,dictateur et ex agent de la CIA au panama,commenca à déplaire à l'oncle sam-par suite de canal de panama pas défférent et en location-les USA envoyérent des militaires musclées pour kidnaper celui qui était encore un chef d'état dans un état de droit,reconnu internationalement..être dictateur et traficant de drogue-et admirateur de napoléon Ier de surcoit ce qui pouvait irriter des démocrates trop républicains-n'ayant jusqu'alors géné personne..Aprés une opération "coup de poing" qui fit quelques morts à panama Noriéga se réfugia à l'ambassade du vatican.pour l'en faire sortir on respectant le saint siége,on mit "fortissimmo" une musique "rocjk" jour et nuit...ce qui finis par casser les oreilles en haut lieu et avec l'aide du saint esprit Noriéga se livra tout seul afin d'être jugé et condamné à vie dans une prison de droit américaine...Faut il en déduire que le rock est une torture pour les âmes sensibles?cela serait un peu exagéré,mais au fait,tout dictateur de fait qu'il était sadam hussein était le président-laic-d'un état de droit avant de finir au bout d'une corde tenue par l'oncle sam.faut il en déduire que le bon dieu ne s'occupe pas des mécréants?ce serait exagéré car Noriéga était un bon catholique et sadamm hussein un bon musulman du temps ou il faisait à la guerre à l'iran..On se souvient aussi que le général A..,ancien grand résistant torturé par la gestapo,pratiqua la torture pendant la guerre d'algérie(pour le punir de l'avoir déclaré publiquement il fut mis à la retraite )à 8O ans).à l'encontre de 7.OOO personnes..par la suite il donna des leçons de tortures en argentine pendant le régime Videla et ses oeuvres furent étudies par des généraux US en irak...C'est que la torture peut se transmettre de la victime à une autre,la victime peut se découvrir une vocation de bourreau,et par la suite "abominer" la repentance?L'histoire se répeté parfois dans d'autres circonstances,mais avec les mêmes bonhommés?

Écrit par : pradet | 13/02/2008

Avec le Parkinson, il vaut mieux éviter de toucher le clavier.

Écrit par : Rabbit | 14/02/2008

Bien nentendu les handicapés mentaux et physiques sont les grands exclus de notre société de purs esprits et si l'on rajoute que depuis le moyen âge "il n'est bon bec que de paris" si bien que le mépris franco-français pour le "vulgum pecus" se rajoute au mépris des "hautes castes" envers les "roturiers",ou des privilégiés de la fortune envers les "imbéciles qui ne vivent que de leurs salaires"...sur ce point M sarkosy est le "mauvais éléve" qui "à fait président" avec un entourage "bien parisien" "pompé" dans les "appareils politiques obsolétes" légués par le général De gaulle et le parti communiste en I945(mais de gaulle,lui n'avait pas le choix pour éviter une guerre civile)Aprés la "récupération" de guy moquet(arrété par la police française)voila qu'on récupére les enfants juifs français déportés.Il y avait aussi des enfants juifs allemands et autrichiens et des enfants tziganes,et bien d'autres dans toute l'Europe..la france aurait elle le monopole de la shoa ou le président serait il un "roi gallican" pour qui "la mauvaise pensée"(celle des autres)s'opopserazit à la dictature de la "libre pensée"(la sienne!)

Écrit par : direct | 15/02/2008

J'ai remarqué que votre site était très lent hier, parcontre maintenant ca remarche bien.

Écrit par : proteine musculation | 21/04/2011

poser la question c'est déjà y répondre,la torture est abjecte cependant il existes moults tortures une des plus utilisées en ce siècle de nouveautés stupides pour beaucoup c'est la torture mentale raffinée à coup de chantages qu'ils soient commerçiaux .scolaires etc tout le monde se souvient du fameux,si t'es sage t'auras du chocolat et 60 ans plus tard a moins de chapardage entretemps seul moyen de rappeler au géniteur sa promesse,beaucoup attendent encore ce qui aurait dû leur être offert après leur premier vaccin,comme quoi même la torture peut prendre plusieurs visages!

Écrit par : lovsmeralda | 19/07/2011

Quand aux politiciens de tous bords champions toutes catégories de la torture mentale faisant des promesses fumeuses là aussi y'a de quoi transformer un être humain sage et doux en terroriste ou comme ces ONG parties promettre leur aide au Zambèwe mais laissant les habitants en proie à des terreurs de celles qui finiront par transformer elles aussi en terroristes ces pauvres gosses ayant compris qu'il est inutile de faire confiance aux blancs,on voit bien que la vraie torture de la peine de mort aussi sordide soit elle peut être battue à plate couture par d'autres encore bien plus abjectes car invisibles!

Écrit par : lovsmeralda | 19/07/2011

Les commentaires sont fermés.