01/02/2008

Les bons plans du plouc: tous à Grenoble!

Le saviez-vous? Il n’y a pas que Paris dans la vie en général et dans l’Hexagone en particulier. Il y a aussi Grenoble, à quelques tours de roues de Genève et Lausanne. Alors ce week-end, au lieu de descendre bêtement des pistes en fausse neige au milieu d’un troupeau de Gonozos qui ont appris à skier par correspondance, prenez plutôt le chemin du chef-lieu de l’Isère pour y admirer une exposition de peinture, ARTENIM, sise au Saem Alpexpo, 2, avenue d’Innsbrück (suivre rocade sud, puis prendre la sortie numéro 6 «Alpexpo», parking visiteurs gratuit).

 

Vous pourrez y contempler les œuvres d’artistes présentés par la galerie parisienne Valeurs d’Art. Malheureusement, le Plouc, avec ses gros doigts, est fort malhabile dans la manipulation de photos sur Internet. Il n’a donc pu copier qu’une seule illustration de cette exposition et encore, elle ne rend qu’un hommage très très très (pour causer comme Sarko) pâle à ce tableau de Philippe Rillon. Les œuvres de ce peintre sont regroupées sous l’intitulé global d’«Architextures» qui définit parfaitement sa démarche. Travaillées avec des couches épaisses et différents matériaux (trames de chiffons, par exemple), elles sont à la fois charpentées, oniriques et sensuelles. Elles s’adressent autant au toucher qu’au regard et appellent la caresse comme elles provoquent l’effroi devant ces rêves qui prennent une consistance diablement matérielle.

 

Ne manquez pas les œuvres de K. Vasili qui, débarrassées de tout superflu, atteignent l’essentiel. Un essentiel qui a dépassé la question «Dieu existe-t-il?». Il s’agit non pas d’un art mystique mais d’un art au-delà du mysticisme en ce sens qu’il a renoncé à toute pose bondieusarde. Avec Philippe Rillon, on songe. Avec K. Vasili, on prie. Ou plutôt, on fait action de grâce à la vie. Une vie simple, mais jamais tranquille.

 

Avec Xavier Bertheau, l’âme prend corps. Ses lignes suivent la courbe d’une rivière qui coule entre les terres du désir clandestin. Seins, bras, abdomen, cuisses sont perçus comme des reflets sur un étang frissonnant. Bertheau invite à s’y noyer afin de réintégrer le Ventre Premier.

 

Site d'ARTENIM: http://www.artenimgrenoble.com

 

Jean-Noël Cuénod, correspondant à Paris

 

LE PLOUC CAUSE DANS LE MICRO!

Dimanche 3 février sur France-Info à 15 h. 45, avec reprise à 19 h. 45 puis à 23 h. 15, le Plouc, soit Jean-Noël Cuénod, évoque l'affaire de la Société Générale avec son confrère du Financial Times, Ben Hall, sous l'experte direction et animation de Marie-Christine Vallet.

 

 

 

16:42 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Juste pour vous dire que j’ai trouvé cet article intéressant

Écrit par : carte visite gratuit | 21/04/2011

Je suis heureux d'avoir trouvé cet article parce que je l'ai trouvé très spécial. Félicitations.

Écrit par : Duramale | 28/04/2011

Ou impressionnante Buster.

Écrit par : Vimax | 10/06/2011

J'y suis ingénieur (merci philosophe Michel C...)et je trouve que c'est une très belle ville, très naturelle, idéale pour une expo qui fut j'en suis sûre un délice.

Écrit par : Lavoisier | 21/04/2014

Les commentaires sont fermés.