Poètes et artistes genevois en Jordanie(8)

Imprimer

VOLUPTE SECRETE

AMMAN CARESSE LA CHAIR

DE SES SEPT COLLINES (jnc)

Après Furheis, ville chrétienne dans les hauts faubourg de la capitale jordanienne, et ses fêtes bien arrosées de raki, les six poètes et artistes genevois redescendent vers Amman. Devant un parterre imposant d'ambassadeurs, ils déploient leur spectacle. Rien dans l'ambiance trahit leur présence au centre du cyclone proche-oriental C'est que, justement, la sérénité règne toujours dans l'oeil du cyclone! D'autant plus que les services de sécurité jordaniens ont une longue expérience de la protection discrète mais rapprochée. Malgré cet aréopage diplomatique qui pourrait éveiller les malveillances diverses, tout se passe dans un calme genevois. Que dis-je...Carrément gros-de-vaudois!

L'ambassadeur français a les yeux brillants en écoutant les poèmes dans notre langue. Et surtout en contemplant Nadia Makhlouf et ses danses arabes ainsi que Christine Zwingmann, poètesse-ballerine, et ses arabesques...occidentales. Le regard de l'ambassadeur suisse Paul Widmer, lui, s'embue lorsque le duo "N'importe quoi" entame un "Mon vieux chalet" orientalisant. Et son merveilleux consul, Markus Meli, écrase une larme sur sa joue. Comment dit-on "Heimweh" en arabe?

Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 4 commentaires

Commentaires

  • Je voulais vous féliciter pour la splendide présentation de cet article.

  • Good post, adding it to my blog now, thanks. >

  • C'est vraiment l’un de mes site web préféré! Votre site gagnerait clairement à devenir célèbre! comment maigrir vite

  • Agréable à lire! Je souhaite vous accorder un bon point de facebook, neanmoins je ne trouve pas le bouton.

Les commentaires sont fermés.